Ce deal n'est malheureusement plus d'actualité.
Abonnement mensuel à Courrier International - Sans Engagement (Version Numérique)
57° Expiré

Abonnement mensuel à Courrier International - Sans Engagement (Version Numérique)

9
24 novembre 2019

Ce deal n'est plus valable, mais voici des idées pour trouver votre bonheur :

Mail reçu de Claire Carrard, directrice de la rédaction

Bonjour chères lectrices et chers lecteurs,

Je suis Claire Carrard, directrice de la rédaction de Courrier international. J’ai pris mes fonctions récemment, et je tenais à vous présenter toute la richesse du journal et de son site, tels que nous les concevons aujourd’hui.

Le 9 novembre 1989, le mur de Berlin tombait. Courrier est né dans la foulée de cet événement, en 1990. Trente ans plus tard, à l’effet domino qui a accompagné la chute de l’URSS, succède une impression de chaos général. Le capitalisme a montré ses limites, et les inégalités sont devenues insupportables. De Santiago à Bagdad, de Hong Kong à Beyrouth, de Londres à Khartoum, c’est toute une jeunesse qui refuse qu’on lui vole son avenir.

Ces dernières semaines, Courrier international a largement couvert cette colère mondiale, qui s’exprime parfois contre des régimes autoritaires mais qui questionne aussi nos démocraties. Nous continuerons à le faire – c’est certain – dans les prochaines semaines, les prochains mois, car cette protestation contre les inégalités, la corruption, les élites, l’inaction contre le réchauffement climatique – j’en passe… – ne s’arrêtera pas.

Trente ans après la chute du mur et trente ans après sa création Courrier international se montre plus que jamais pertinent, avec son décryptage des affaires du monde, des conflits et des solutions, à travers les articles de la presse du monde entier.

C’est là toute notre originalité. Un regard décentré sur le monde et sur la France, bien sûr. Chaque semaine dans le journal et tous les jours sur notre site, nous vous présentons un autre regard sur l’actualité, un regard que vous ne trouverez nulle part ailleurs : celui des médias étrangers. La crise en Syrie vue par la presse arabe, turque, iranienne ; la campagne pour la présidentielle aux États-Unis vue par la presse américaine mais avec aussi des éclairages mexicains, européens ; les ambitions de Xi Jinping analysées par la presse chinoise et contestées par les médias taiwanais ; la condition des femmes au Moyen-Orient vue par la presse égyptienne, irakienne… Mais aussi l’innovation dans les laboratoires de Tokyo racontée par la presse japonaise ; les 30 ans de la chute du mur selon la presse allemande ; le feuilleton du Brexit commenté par les tabloïds britanniques (et les journaux plus sérieux…).

Le champ couvert par Courrier international se veut le plus large possible. Il y a la géopolitique, bien sûr, et en ces temps tourmentés il est difficile de faire l’impasse sur les analyses des grands journaux russes, américains, arabes, chinois, etc. sur les questions diplomatiques. Mais il y a aussi tout un champ sociétal, culturel, économique et scientifique que nous explorons régulièrement, dans l’hebdomadaire comme sur le site. Car la politique ne dit pas tout du monde : raconter chaque pays à travers sa culture, ses questions de société, son rapport à l’écologie, à la santé nous en apprend souvent autant que les décisions de son gouvernement.

C’est à cela que nous nous appliquons chaque jour à la rédaction : sélectionner des histoires, des récits que vous trouverez dans Courrier international et nulle part ailleurs. Cela a un coût : nos journalistes lisent et sélectionnent des articles chaque jour dans plus de 1500 sources du monde entier (journaux, sites, blogs…). Une fois les droits de reproduction de ces articles acquis, nous les traduisons, puis les “éditons” (c’est-à-dire que nous les contextualisons, les articles n’ayant pas été écrits pour un lectorat français). Ensuite, vient tout le travail habituel d’un journal et d’un site : correction, mise en pages, impression (dans le cas de l’hebdomadaire) et diffusion.

Pour pouvoir continuer à le faire, nous avons besoin de vous, de votre soutien. C’est en augmentant le nombre de nos abonnés que nous parviendrons à retrouver un modèle économique viable. La presse est aujourd’hui confrontée à un défi sans précédent, celui du basculement vers le numérique. Nous avons fait très tôt le choix d’une zone Abonnés sur notre site, en écartant le “tout gratuit”. Car l’information, de qualité, a un prix, vous le savez.

Tout n’est pas publiable, il faut sélectionner, trier, vérifier. Dans un monde de plus en plus complexe, la confrontation des points de vue, des idées, le débat sont devenus indispensables. Il faut lutter contre les évidences (et contre la désinformation), accepter des opinions contraires aux nôtres. C’est notre rôle, dans l’hebdomadaire et sur le site, d’avoir cette exigence pour nos lecteurs. De ne pas simplifier mais d’expliquer, de clarifier, de susciter l’envie aussi, le plaisir de lire simplement grâce à la qualité des textes, des récits.

Courrier international reste à sa façon un ovni dans la presse française. Un objet particulièrement plaisant à faire, à réinventer chaque jour, chaque semaine. Nous vous offrons le meilleur de la presse mondiale, un article péruvien, une tribune chinoise, un reportage sud-africain, un éditorial algérien…

Et pour cela nous avons besoin de vous. C’est la condition pour faire un journal de qualité. Nos abonnés nous permettent de continuer à avancer, à développer des projets. L’an prochain, Courrier international fêtera ses trente ans. L’occasion d’envisager un numéro spécial, une fête, des rencontres, des débats, que sais-je encore.

Déjà, nous lançons un Ciné Courrier à destination de nos abonnés, dans le cadre du Club Abonnés que nous sommes en train de développer. Nous étendons également la publication du Réveil Courrier (le résumé du meilleur de l’actualité internationale, disponible tous les matins désormais dès 6h30) au week-end. Il y aura de nombreuses autres initiatives en 2020 à destination exclusive de nos abonnés, comme des enquêtes, des séries, des newsletters thématiques et plus encore.

2020, c’est l’année des municipales en France, de la présidentielle aux États-Unis, des Jeux olympiques au Japon, c’est aussi Africa 2020, une saison africaine en France… Toutes ces actualités, et tant d’autres encore, nous les couvrirons, à notre façon, décalée toujours.
Informations supplémentaires
Lorsque vous cliquez sur un lien ou passez commande, Dealabs est susceptible d'être rémunéré par le marchand mais cela n'affecte en rien les décisions de publication des deals. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre FAQ et notre page À propos.

Groupes

9 commentaires
Merci pour ce deal.
Ils mettent trop souvent les articles de propagande de la presse officielle du pc chinois... un peu de variété dans leurs origines ne ferait pas de mal...
MathCHENG24/11/2019 09:59

Ils mettent trop souvent les articles de propagande de la presse …Ils mettent trop souvent les articles de propagande de la presse officielle du pc chinois... un peu de variété dans leurs origines ne ferait pas de mal...


Extrait de l'édition de début septembre avec HONG KONG en première page sur leurs sources :
"(...) C’est ce que nous tentons de comprendre dans notre dossier cette semaine en confrontant notamment deux points de vue, l’un, promanifestant, paru dans le Ming Pao, l’un des quotidiens hongkongais de référence, l’autre signé d’un universitaire pro-Pékin. Quand le premier insiste sur l’exigence démocratique des manifestants, le second dénonce, lui, dans Lianhe Zaobao, le quotidien en langue chinoise de Singapour, des ingérences étrangères qui équivaudraient de facto à une “colonisation indirecte” de Hong Kong. Deux points de vue irréconciliables, comme semblent l’être ceux de Pékin et des Hongkongais."
balun24/11/2019 10:46

Extrait de l'édition de début septembre avec HONG KONG en première page su …Extrait de l'édition de début septembre avec HONG KONG en première page sur leurs sources :"(...) C’est ce que nous tentons de comprendre dans notre dossier cette semaine en confrontant notamment deux points de vue, l’un, promanifestant, paru dans le Ming Pao, l’un des quotidiens hongkongais de référence, l’autre signé d’un universitaire pro-Pékin. Quand le premier insiste sur l’exigence démocratique des manifestants, le second dénonce, lui, dans Lianhe Zaobao, le quotidien en langue chinoise de Singapour, des ingérences étrangères qui équivaudraient de facto à une “colonisation indirecte” de Hong Kong. Deux points de vue irréconciliables, comme semblent l’être ceux de Pékin et des Hongkongais."


Tu cites une exception. Ça n’a pas été le cas, bien trop souvent. Trop de publications de journaux de propagande communiste. Je n’en voyais plus l’intérêt. J’ai arrêté mon abo.
Bref, à chacun son point de vue sur ce canard. Moi je m’abstiens de voter.
C'est pris, merci. Par contre je vois pas de date de fin de promo, ou si le prix change au bout d'un an ou autre ?
Bipo_Mufasa24/11/2019 15:33

C'est pris, merci. Par contre je vois pas de date de fin de promo, ou si …C'est pris, merci. Par contre je vois pas de date de fin de promo, ou si le prix change au bout d'un an ou autre ?


La promo se termine le 30 novembre ! Je n’ai rien vu qui mentionnait une date de fin de la réduction, ce doit être « à vie ».
leCidou24/11/2019 15:37

La promo se termine le 30 novembre ! Je n’ai rien vu qui mentionnait une d …La promo se termine le 30 novembre ! Je n’ai rien vu qui mentionnait une date de fin de la réduction, ce doit être « à vie ».



Oui j'ai vu dans ton post mais pas sur la page. Et oui rien qui précise de limite dans le temps. C'est pas clair. Mais je voulais me réabonner depuis un moment dans tous les cas
Édité par "Bipo_Mufasa" 24 novembre 2019
MathCHENG24/11/2019 11:35

Tu cites une exception. Ça n’a pas été le cas, bien trop souvent. Trop de p …Tu cites une exception. Ça n’a pas été le cas, bien trop souvent. Trop de publications de journaux de propagande communiste. Je n’en voyais plus l’intérêt. J’ai arrêté mon abo.Bref, à chacun son point de vue sur ce canard. Moi je m’abstiens de voter.


En fait ton commentaire m'a étonné et j'ai cherché dans tout l'historique depuis août dernier et je n'ai pas trouvé que COURRIER INTERNATIONAL soit un relais pour propagande communiste. J'ai mis un extrait de l'édito du seul numéro special et tu parles d'exception. Les articles depuis septembre sont à la fois issus de journaux asiatiques et non asiatiques sur le sujet de toutes opinions. Il ne s'agit pas là d'avoir une opinion mais d'être factuel sur ton accusation que ce journal sélectionne sans neutralité. Merci de nous eclairer car cela remettrai en cause mon abonnement aussi.
Sinon bon deal car je suis pour financer la presse généraliste, à moins que CI soit devenu sous contrôle du régime de Pekin autant que l'est devenu le SOUTH CHINA MORNING POST
Merci c'est pris !
Laisser un commentaire
Avatar
@
    Texte