Cours Scrum Certification Prep +Scrum Master+ Agile Scrum Training gratuit au lieu de 195€ (en anglais)
563°Expiré

Cours Scrum Certification Prep +Scrum Master+ Agile Scrum Training gratuit au lieu de 195€ (en anglais)

53
28 mai 2017
Scrum Certification Prep +Scrum Master+ Agile Scrum Training
Overview of Scrum Agile project management+common questions & tips to pass scrum.org ONLINE Scrum Master Certification

Cours qui passe gratuit avec ce code promo au lieu de 195€ !
Ce cours a l'air vraiment bon, il est actuellement dans la catégorie "les plus populaires d'Udemy", avec une note de 4.3/5 sur un total de 18 000 participants

Ce cours comprend au total :
• 2 heures on-demand video
• 21 min on-demand audio
• 4 articles
• 6 ressources supplémentaires
• Accès illimité
• Accès sur mobiles et TV
• Certificat de validation

> LE CODE PROMO POUR CE DEAL : pwrscrmfree
Pour l'avoir gratuit : cliquez sur "voir le deal" (si la page se referme, désactivez votre bloqueur de publicités et réessayez), ensuite cliquez sur "Disposez-vous d'un coupon ?". Entrez ensuite le code promo. Si vous n'êtes pas connecté, ça vous redirige vers une page de connexion, sinon, ça vous affiche le cours.
- Voir cet image pour mieux comprendre : image.noelshack.com/fic…png
Informations supplémentaires

Groupes

53 commentaires
Merci
Avatar
supprimé178091
C'est dans la bibliothèque
+1 merci !
Sympa merci
merci
Scrotum .... désolé je sors
Merci!
Ça mange pas de pain.
Y a des gens qui payent des formations chez eux ?

Je commence à me demander.

C'est un peu comme les gens qui achetent chez myprotein à prix normal...vu toutes les promos ça doit pas trop exister...
Bogdahn

Y a des gens qui payent des formations chez eux ?Je commence à me … Y a des gens qui payent des formations chez eux ?Je commence à me demander.C'est un peu comme les gens qui achetent chez myprotein à prix normal...vu toutes les promos ça doit pas trop exister...


Leurs formations sont de très bonne qualité, grâce à ces quelques contenus gratuits je suis maintenant prêt à placer quelques ronds chez eux sur d'autres thèmes. Leur business modèle est bien foutu !

Pas 195€ tout de suite non... mais 10, 20 balles franchement pourquoi pas !
Génialissime et sur un sujet totalement d'actualité et joli sur un cv. Merci beaucoup!!
Chocorebelle

Génialissime et sur un sujet totalement d'actualité et joli sur un cv. M … Génialissime et sur un sujet totalement d'actualité et joli sur un cv. Merci beaucoup!!



Prends moi pas pour un con, mais j'ai une question.

Tu peux mettre ça sur ton CV après avoir suivi le cours ?
Avatar
supprimé178091
newnas

Prends moi pas pour un con, mais j'ai une question.Tu peux mettre ça sur … Prends moi pas pour un con, mais j'ai une question.Tu peux mettre ça sur ton CV après avoir suivi le cours ?


Sur LinkedIn par exemple pourquoi pas
merci
newnas

Prends moi pas pour un con, mais j'ai une question.Tu peux mettre ça sur … Prends moi pas pour un con, mais j'ai une question.Tu peux mettre ça sur ton CV après avoir suivi le cours ?


Tu n'es pas obligé de citer la source !
Tu met juste que tu as "Conaissance des méthodes Scrum/Agile"
Je vais passer pour un con mais bon

Ça forme à quoi cette formation ?
Allez deux cons de moins grâce à celui qui répondra à Fefe2504 !
Cest pris merci !
Méthode dans le vent et bien plus efficace que la méthode CMMI qui est bien lourde et qui au final peut générer un produit non conforme aux clients faute de spécifications imprécises ( j'en sais quelque chose).
Point n'est besoin certifié Scrum et/ou Agile pour le pratiquer et le poser sur un CV.
La proximité avant tout et le produit final est bien plus en adéquation avec les demandes initiales et en cours.
+1 Merci pour le deal .;-)
+1
mandarin

Méthode dans le vent et bien plus efficace que la méthode CMMI qui est b … Méthode dans le vent et bien plus efficace que la méthode CMMI qui est bien lourde et qui au final peut générer un produit non conforme aux clients faute de spécifications imprécises ( j'en sais quelque chose).Point n'est besoin certifié Scrum et/ou Agile pour le pratiquer et le poser sur un CV.La proximité avant tout et le produit final est bien plus en adéquation avec les demandes initiales et en cours.+1 Merci pour le deal .;-)



Réponse incompréhensible... tout comme le sujet du deal ...

Quand on utilise des abréviations, c est bien d expliquer même si on le sait tous google existe.
newnas

Prends moi pas pour un con, mais j'ai une question.Tu peux mettre ça sur … Prends moi pas pour un con, mais j'ai une question.Tu peux mettre ça sur ton CV après avoir suivi le cours ?



Peut-être sur un Linkedin et encore, de toutes façon deux tiers des compétences lors d'un entretien on va nous demander si on a déjà utilisé ce qu'on a appris en entreprise. Dans le cas d'une méthodologie comme Scrum, à la limite ça peut servir de dire qu'on suivi une formation à la maison, mais ça sera bien moins légitime que quelqu'un qui a bossé avec cette méthode en entreprise... C'est un peu comme mettre des trucs qu'on a vu en cours à la fac sur notre CV, si vraiment ça nous intéresse à mort et qu'on a appris quelque chose d'accord, mais autrement ça n'a pas grand intérêt.
Fefe2504

Je vais passer pour un con mais bon Ça forme à quoi cette formation ?


C'est une méthode de travail.
L'idée étant de donner la souplesse, l'agilité des startups aux entreprises un peu plus grande...
Pour plus d'informations y a Google ou la formation en Anglais...;-)

Mathraan

Allez deux cons de moins grâce à celui qui répondra à Fefe2504 !


J'ai essayé...;-)
Merci pour le deal
Je vais tenter d'être un poil plus explicite sur la méthodo Agile dont Scrum est une variante.
On parle principalement de méthode Agile dans le cadre du développement d'une application mobile ou pas, d'une solution informatique voire d'un produit ou service ayant une dimension innovante et technologique forte.
Alors en quoi cette méthodo diffère-t-elle des méthodes classiques /antérieures ?
Et bien justement, avant :
- on imaginait une solution par exemple
- en définissait l'objet, la finalité
- puis on ciblait les utilisateurs visés, leurs attentes, leur préférences...
- on déterminait alors les fonctionnalités, l'ergonomie, le support, etc...
- puis on réfléchissait à la partie technique globale qui allait permettre de répondre aux attentes de l'étape précédente
- ensuite on lotissait chaque élément pour y travailler sur la technique et notamment la partie matérielle
- puis évidemment on testait chaque morceau indépendamment pour voir si ça marchait (avec d'éventuelles retour en développement s'il fallait l'améliorer)
- ensuite on testait l'ensemble selon des cas d'usage, en dehors de la "réalité" : alors si j'appuie sur ce bouton ça doit faire ça, puis ça / ha oui ça marche / ok c'est bon on peut lancer le bazar (=mettre en prof, industrialiser, confronter la solution au public pour lequel elle a été utilisée)
- venait donc le vrai lancement pendant lequel on recueillait l'avis des utilisateurs pour savoir s'ils étaient satisfaits de la solution, et ce qu'il fallait faire évoluer
... Bref, cette démarche classique qu'on appelle notamment un cycle en V, est longue, fastidieuse, nécessite BEAUCOUP d'investissement au départ car tout le job est fait sans jamais rien vendre, donc pas d'entrée d'argent avant l'ultime étape du lancement, et surtout, on ne s'est intéressé à l'utilisateur qu'au tout début et à la toute fin, mais pendant ce temps, ses attentes ont peut-être évoluées, il a peut-être eu l'occasion de tester et d'adopter d'autres solutions concurrentes, et le risque majeur c'est d'arriver en bout de course à côté de la plaque parce que le temps qu'on a passé à développer le produit / service / solution, le monde ne s'est pas arrêté de tourner.

Alors quelle différence avec la méthode Agile ? Ben c'est une demarche qui se veut beaucoup plus souple (dans la théorie en tout cas).

On démarre pareil, en se demandant ce que veut l'utilisateur, comment peut-on répondre à l'un(e) de ses préoccupations, besoins...
Puis on bricole un truc rapide, pas très stable, on s'en fout, mais qui réponde à 60% du besoin, et on voit comment réagi l'utilisateur,et on rectifie en conséquence. Évidemment, ces prototypes mas vraiment finalisés, on peut commencer à les vendre à un tarif hyperabordable, pour commencer à financer le développement, et on fait participer l'utilisateur au produit qui deviendra finalement le sien, celui qui repondra parfaitement à ses attentes. Chaque phase de conception / développement / test avec l'utilisateur, on appelle ça un sprint, dans le jargon Agile. On s'est fixé une destination à court terme, on baisse la tête et on fonce, et on voit quel performance on a réalisé. Puis on rectifie et on recommence...

Voilà l'idée, en gros. Après, comme toute chose qui fonctionne plutôt bien et qui est innovante, c'est servi à toute les sauces jusqu'à le dénaturer complètement et l'appliquer dans des domaines pour lesquels la pertinence est très relative... Cette méthodo, c'est un business en soit...

Aujourd'hui, on parle notamment d'organisation Agile, d'entreprise Agile, etc...

Quelques exemples populaires de solutions développées comme ça : Uber, Spotify, Airbnb aussi je crois.

Et d'autres applications de la methodo : certains jeux Steam vendus en version alpha, tous justes jouables et pourtant payant, avec une communauté qui se crée pour contribuer à enrichir le jeu par ses retours, et qui bénéficieront en contrepartie d'une version finalisée anticipée ou sans payer le prix de mise en vente final...
Merci NebTio31 pour l'explication !
Et merci Newnas pour le deal! Gros +1 pour un cours gratuit qui donne envie !
NebTio31

Je vais tenter d'être un poil plus explicite sur la méthodo Agile dont S … Je vais tenter d'être un poil plus explicite sur la méthodo Agile dont Scrum est une variante. On parle principalement de méthode Agile dans le cadre du développement d'une application mobile ou pas, d'une solution informatique voire d'un produit ou service ayant une dimension innovante et technologique forte. Alors en quoi cette méthodo diffère-t-elle des méthodes classiques /antérieures ?Et bien justement, avant :- on imaginait une solution par exemple - en définissait l'objet, la finalité - puis on ciblait les utilisateurs visés, leurs attentes, leur préférences... - on déterminait alors les fonctionnalités, l'ergonomie, le support, etc... - puis on réfléchissait à la partie technique globale qui allait permettre de répondre aux attentes de l'étape précédente - ensuite on lotissait chaque élément pour y travailler sur la technique et notamment la partie matérielle - puis évidemment on testait chaque morceau indépendamment pour voir si ça marchait (avec d'éventuelles retour en développement s'il fallait l'améliorer) - ensuite on testait l'ensemble selon des cas d'usage, en dehors de la "réalité" : alors si j'appuie sur ce bouton ça doit faire ça, puis ça / ha oui ça marche / ok c'est bon on peut lancer le bazar (=mettre en prof, industrialiser, confronter la solution au public pour lequel elle a été utilisée) - venait donc le vrai lancement pendant lequel on recueillait l'avis des utilisateurs pour savoir s'ils étaient satisfaits de la solution, et ce qu'il fallait faire évoluer ... Bref, cette démarche classique qu'on appelle notamment un cycle en V, est longue, fastidieuse, nécessite BEAUCOUP d'investissement au départ car tout le job est fait sans jamais rien vendre, donc pas d'entrée d'argent avant l'ultime étape du lancement, et surtout, on ne s'est intéressé à l'utilisateur qu'au tout début et à la toute fin, mais pendant ce temps, ses attentes ont peut-être évoluées, il a peut-être eu l'occasion de tester et d'adopter d'autres solutions concurrentes, et le risque majeur c'est d'arriver en bout de course à côté de la plaque parce que le temps qu'on a passé à développer le produit / service / solution, le monde ne s'est pas arrêté de tourner. Alors quelle différence avec la méthode Agile ? Ben c'est une demarche qui se veut beaucoup plus souple (dans la théorie en tout cas). On démarre pareil, en se demandant ce que veut l'utilisateur, comment peut-on répondre à l'un(e) de ses préoccupations, besoins... Puis on bricole un truc rapide, pas très stable, on s'en fout, mais qui réponde à 60% du besoin, et on voit comment réagi l'utilisateur,et on rectifie en conséquence. Évidemment, ces prototypes mas vraiment finalisés, on peut commencer à les vendre à un tarif hyperabordable, pour commencer à financer le développement, et on fait participer l'utilisateur au produit qui deviendra finalement le sien, celui qui repondra parfaitement à ses attentes. Chaque phase de conception / développement / test avec l'utilisateur, on appelle ça un sprint, dans le jargon Agile. On s'est fixé une destination à court terme, on baisse la tête et on fonce, et on voit quel performance on a réalisé. Puis on rectifie et on recommence... Voilà l'idée, en gros. Après, comme toute chose qui fonctionne plutôt bien et qui est innovante, c'est servi à toute les sauces jusqu'à le dénaturer complètement et l'appliquer dans des domaines pour lesquels la pertinence est très relative... Cette méthodo, c'est un business en soit... Aujourd'hui, on parle notamment d'organisation Agile, d'entreprise Agile, etc... Quelques exemples populaires de solutions développées comme ça : Uber, Spotify, Airbnb aussi je crois. Et d'autres applications de la methodo : certains jeux Steam vendus en version alpha, tous justes jouables et pourtant payant, avec une communauté qui se crée pour contribuer à enrichir le jeu par ses retours, et qui bénéficieront en contrepartie d'une version finalisée anticipée ou sans payer le prix de mise en vente final...



J'ai pas encore lu mais GROS MERCI à toi pour ce pavé ça a l'air intéressant tout ça
NebTio31

Je vais tenter d'être un poil plus explicite sur la méthodo Agile dont S … Je vais tenter d'être un poil plus explicite sur la méthodo Agile dont Scrum est une variante. On parle principalement de méthode Agile dans le cadre du développement d'une application mobile ou pas, d'une solution informatique voire d'un produit ou service ayant une dimension innovante et technologique forte. Alors en quoi cette méthodo diffère-t-elle des méthodes classiques /antérieures ?Et bien justement, avant :- on imaginait une solution par exemple - en définissait l'objet, la finalité - puis on ciblait les utilisateurs visés, leurs attentes, leur préférences... - on déterminait alors les fonctionnalités, l'ergonomie, le support, etc... - puis on réfléchissait à la partie technique globale qui allait permettre de répondre aux attentes de l'étape précédente - ensuite on lotissait chaque élément pour y travailler sur la technique et notamment la partie matérielle - puis évidemment on testait chaque morceau indépendamment pour voir si ça marchait (avec d'éventuelles retour en développement s'il fallait l'améliorer) - ensuite on testait l'ensemble selon des cas d'usage, en dehors de la "réalité" : alors si j'appuie sur ce bouton ça doit faire ça, puis ça / ha oui ça marche / ok c'est bon on peut lancer le bazar (=mettre en prof, industrialiser, confronter la solution au public pour lequel elle a été utilisée) - venait donc le vrai lancement pendant lequel on recueillait l'avis des utilisateurs pour savoir s'ils étaient satisfaits de la solution, et ce qu'il fallait faire évoluer ... Bref, cette démarche classique qu'on appelle notamment un cycle en V, est longue, fastidieuse, nécessite BEAUCOUP d'investissement au départ car tout le job est fait sans jamais rien vendre, donc pas d'entrée d'argent avant l'ultime étape du lancement, et surtout, on ne s'est intéressé à l'utilisateur qu'au tout début et à la toute fin, mais pendant ce temps, ses attentes ont peut-être évoluées, il a peut-être eu l'occasion de tester et d'adopter d'autres solutions concurrentes, et le risque majeur c'est d'arriver en bout de course à côté de la plaque parce que le temps qu'on a passé à développer le produit / service / solution, le monde ne s'est pas arrêté de tourner. Alors quelle différence avec la méthode Agile ? Ben c'est une demarche qui se veut beaucoup plus souple (dans la théorie en tout cas). On démarre pareil, en se demandant ce que veut l'utilisateur, comment peut-on répondre à l'un(e) de ses préoccupations, besoins... Puis on bricole un truc rapide, pas très stable, on s'en fout, mais qui réponde à 60% du besoin, et on voit comment réagi l'utilisateur,et on rectifie en conséquence. Évidemment, ces prototypes mas vraiment finalisés, on peut commencer à les vendre à un tarif hyperabordable, pour commencer à financer le développement, et on fait participer l'utilisateur au produit qui deviendra finalement le sien, celui qui repondra parfaitement à ses attentes. Chaque phase de conception / développement / test avec l'utilisateur, on appelle ça un sprint, dans le jargon Agile. On s'est fixé une destination à court terme, on baisse la tête et on fonce, et on voit quel performance on a réalisé. Puis on rectifie et on recommence... Voilà l'idée, en gros. Après, comme toute chose qui fonctionne plutôt bien et qui est innovante, c'est servi à toute les sauces jusqu'à le dénaturer complètement et l'appliquer dans des domaines pour lesquels la pertinence est très relative... Cette méthodo, c'est un business en soit... Aujourd'hui, on parle notamment d'organisation Agile, d'entreprise Agile, etc... Quelques exemples populaires de solutions développées comme ça : Uber, Spotify, Airbnb aussi je crois. Et d'autres applications de la methodo : certains jeux Steam vendus en version alpha, tous justes jouables et pourtant payant, avec une communauté qui se crée pour contribuer à enrichir le jeu par ses retours, et qui bénéficieront en contrepartie d'une version finalisée anticipée ou sans payer le prix de mise en vente final...



Qu'on donne une médaille à cet homme qui explique la philosophie des méthodes AGILE dans un commentaire sur Dealabs
Merci, cours ajouté à mon book :-)
NebTio31

Je vais tenter d'être un poil plus explicite sur la méthodo Agile dont S … Je vais tenter d'être un poil plus explicite sur la méthodo Agile dont Scrum est une variante. On parle principalement de méthode Agile dans le cadre du développement d'une application mobile ou pas, d'une solution informatique voire d'un produit ou service ayant une dimension innovante et technologique forte. Alors en quoi cette méthodo diffère-t-elle des méthodes classiques /antérieures ?Et bien justement, avant :- on imaginait une solution par exemple - en définissait l'objet, la finalité - puis on ciblait les utilisateurs visés, leurs attentes, leur préférences... - on déterminait alors les fonctionnalités, l'ergonomie, le support, etc... - puis on réfléchissait à la partie technique globale qui allait permettre de répondre aux attentes de l'étape précédente - ensuite on lotissait chaque élément pour y travailler sur la technique et notamment la partie matérielle - puis évidemment on testait chaque morceau indépendamment pour voir si ça marchait (avec d'éventuelles retour en développement s'il fallait l'améliorer) - ensuite on testait l'ensemble selon des cas d'usage, en dehors de la "réalité" : alors si j'appuie sur ce bouton ça doit faire ça, puis ça / ha oui ça marche / ok c'est bon on peut lancer le bazar (=mettre en prof, industrialiser, confronter la solution au public pour lequel elle a été utilisée) - venait donc le vrai lancement pendant lequel on recueillait l'avis des utilisateurs pour savoir s'ils étaient satisfaits de la solution, et ce qu'il fallait faire évoluer ... Bref, cette démarche classique qu'on appelle notamment un cycle en V, est longue, fastidieuse, nécessite BEAUCOUP d'investissement au départ car tout le job est fait sans jamais rien vendre, donc pas d'entrée d'argent avant l'ultime étape du lancement, et surtout, on ne s'est intéressé à l'utilisateur qu'au tout début et à la toute fin, mais pendant ce temps, ses attentes ont peut-être évoluées, il a peut-être eu l'occasion de tester et d'adopter d'autres solutions concurrentes, et le risque majeur c'est d'arriver en bout de course à côté de la plaque parce que le temps qu'on a passé à développer le produit / service / solution, le monde ne s'est pas arrêté de tourner. Alors quelle différence avec la méthode Agile ? Ben c'est une demarche qui se veut beaucoup plus souple (dans la théorie en tout cas). On démarre pareil, en se demandant ce que veut l'utilisateur, comment peut-on répondre à l'un(e) de ses préoccupations, besoins... Puis on bricole un truc rapide, pas très stable, on s'en fout, mais qui réponde à 60% du besoin, et on voit comment réagi l'utilisateur,et on rectifie en conséquence. Évidemment, ces prototypes mas vraiment finalisés, on peut commencer à les vendre à un tarif hyperabordable, pour commencer à financer le développement, et on fait participer l'utilisateur au produit qui deviendra finalement le sien, celui qui repondra parfaitement à ses attentes. Chaque phase de conception / développement / test avec l'utilisateur, on appelle ça un sprint, dans le jargon Agile. On s'est fixé une destination à court terme, on baisse la tête et on fonce, et on voit quel performance on a réalisé. Puis on rectifie et on recommence... Voilà l'idée, en gros. Après, comme toute chose qui fonctionne plutôt bien et qui est innovante, c'est servi à toute les sauces jusqu'à le dénaturer complètement et l'appliquer dans des domaines pour lesquels la pertinence est très relative... Cette méthodo, c'est un business en soit... Aujourd'hui, on parle notamment d'organisation Agile, d'entreprise Agile, etc... Quelques exemples populaires de solutions développées comme ça : Uber, Spotify, Airbnb aussi je crois. Et d'autres applications de la methodo : certains jeux Steam vendus en version alpha, tous justes jouables et pourtant payant, avec une communauté qui se crée pour contribuer à enrichir le jeu par ses retours, et qui bénéficieront en contrepartie d'une version finalisée anticipée ou sans payer le prix de mise en vente final...



Bravo pour la pédagogie!!

Et +1 pour le deal
NebTio31

Je vais tenter d'être un poil plus explicite sur la méthodo Agile dont S … Je vais tenter d'être un poil plus explicite sur la méthodo Agile dont Scrum est une variante. On parle principalement de méthode Agile dans le cadre du développement d'une application mobile ou pas, d'une solution informatique voire d'un produit ou service ayant une dimension innovante et technologique forte. Alors en quoi cette méthodo diffère-t-elle des méthodes classiques /antérieures ?Et bien justement, avant :- on imaginait une solution par exemple - en définissait l'objet, la finalité - puis on ciblait les utilisateurs visés, leurs attentes, leur préférences... - on déterminait alors les fonctionnalités, l'ergonomie, le support, etc... - puis on réfléchissait à la partie technique globale qui allait permettre de répondre aux attentes de l'étape précédente - ensuite on lotissait chaque élément pour y travailler sur la technique et notamment la partie matérielle - puis évidemment on testait chaque morceau indépendamment pour voir si ça marchait (avec d'éventuelles retour en développement s'il fallait l'améliorer) - ensuite on testait l'ensemble selon des cas d'usage, en dehors de la "réalité" : alors si j'appuie sur ce bouton ça doit faire ça, puis ça / ha oui ça marche / ok c'est bon on peut lancer le bazar (=mettre en prof, industrialiser, confronter la solution au public pour lequel elle a été utilisée) - venait donc le vrai lancement pendant lequel on recueillait l'avis des utilisateurs pour savoir s'ils étaient satisfaits de la solution, et ce qu'il fallait faire évoluer ... Bref, cette démarche classique qu'on appelle notamment un cycle en V, est longue, fastidieuse, nécessite BEAUCOUP d'investissement au départ car tout le job est fait sans jamais rien vendre, donc pas d'entrée d'argent avant l'ultime étape du lancement, et surtout, on ne s'est intéressé à l'utilisateur qu'au tout début et à la toute fin, mais pendant ce temps, ses attentes ont peut-être évoluées, il a peut-être eu l'occasion de tester et d'adopter d'autres solutions concurrentes, et le risque majeur c'est d'arriver en bout de course à côté de la plaque parce que le temps qu'on a passé à développer le produit / service / solution, le monde ne s'est pas arrêté de tourner. Alors quelle différence avec la méthode Agile ? Ben c'est une demarche qui se veut beaucoup plus souple (dans la théorie en tout cas). On démarre pareil, en se demandant ce que veut l'utilisateur, comment peut-on répondre à l'un(e) de ses préoccupations, besoins... Puis on bricole un truc rapide, pas très stable, on s'en fout, mais qui réponde à 60% du besoin, et on voit comment réagi l'utilisateur,et on rectifie en conséquence. Évidemment, ces prototypes mas vraiment finalisés, on peut commencer à les vendre à un tarif hyperabordable, pour commencer à financer le développement, et on fait participer l'utilisateur au produit qui deviendra finalement le sien, celui qui repondra parfaitement à ses attentes. Chaque phase de conception / développement / test avec l'utilisateur, on appelle ça un sprint, dans le jargon Agile. On s'est fixé une destination à court terme, on baisse la tête et on fonce, et on voit quel performance on a réalisé. Puis on rectifie et on recommence... Voilà l'idée, en gros. Après, comme toute chose qui fonctionne plutôt bien et qui est innovante, c'est servi à toute les sauces jusqu'à le dénaturer complètement et l'appliquer dans des domaines pour lesquels la pertinence est très relative... Cette méthodo, c'est un business en soit... Aujourd'hui, on parle notamment d'organisation Agile, d'entreprise Agile, etc... Quelques exemples populaires de solutions développées comme ça : Uber, Spotify, Airbnb aussi je crois. Et d'autres applications de la methodo : certains jeux Steam vendus en version alpha, tous justes jouables et pourtant payant, avec une communauté qui se crée pour contribuer à enrichir le jeu par ses retours, et qui bénéficieront en contrepartie d'une version finalisée anticipée ou sans payer le prix de mise en vente final...




Ouahhhh le mec m'a fait comprendre en un commentaire plus vite qu'en 1 mois de formation en ecole d'ingé.
Bonne pedagogie, propose un cours sur udemy
sissou94

Ouahhhh le mec m'a fait comprendre en un commentaire plus vite qu'en 1 … Ouahhhh le mec m'a fait comprendre en un commentaire plus vite qu'en 1 mois de formation en ecole d'ingé.Bonne pedagogie, propose un cours sur udemy ?



C'est vrai qu'en école/fac, certains professeurs explique les méthodes Agile sans avoir jamais pratiqué en entreprise ou même en projet
Perso j'ai la chance de pratiquer les approches lean/agile depuis pas mal d'années. Je suis en consultance en clientèle et je fais face régulièrement au même problème. Le client souhaite avoir de la souplesse au niveau du scope(définition de de qui doit être fait) mais par contre n'est pas souple quand au date. Donc en gros, le client change d'avis comme de chemise mais par contre veut toujours l'a date qu'il lui a été promise sur base du scope initial et ce même si en pratique le scope a doublé depuis le début...
Il devient donc difficile de converger vers une date de release(on est pas en devops...) vu que le scope est amené à changer de façon conséquent même quelque semaine avant....
On fait et défait ce qu'on développe régulièrement aussi suite au changement de scope mais le client ne comprend pas toujours.
Excellent, merci
Merci.
Merci
Merci NebTio31 d'avoir pris le temps d'expliquer cette méthode de gestion de projet là où en parlant de CMMI, je me suis fais incendié.
CMMI est une utilisation classique du cycle en V avec plusieurs niveaux de certification.
Comme la vulgariser NebTio31, CMMI impose des étapes classiques telles que :
- demande du besoin du client
- spécifications générales : on formalise par écrit les besoins du client qui valide
- spécifications générales : on entre dans les détails techniques du projet que le client valide
- proposition d'un planning et d'un prix
- ensuite le classique, modélisation, dev, tests, correctifs, ...
et un an après, on présente le produit au client qui vous répond que ce n'était pas exactement ce qu'il désirait...
Alors qu'avec la méthode agile/scrum et comme l'a souligné NebTio31, on fait des petites avancées ( sprints) sur une durée courte et l'on présente au client le produit en cours. il peut alors réagir rapidement et les corrections tout autant. au final, grâce au contact permanent avec le client, et la souplesse de cette méthode, on risque moins de se planter.
Conditions importantes
- tous les éléments de l'équipe se concerte régulièrement pour faire des points d'avancement.
- le client est fortement impliqué et régulièrement
- proximité de tous les intervenants.

Une fois le projet livré et en production, on doit le maintenir en vie . on passe alors en TMA ( tierce maintenance applicative) ou MCO ( maintenance en condition opérationnelle). il existe alors une autre déclinaison d'agile pour cela, c'est la méthode KANBAN. Principe où l'on recherche l'efficacité en cherchant les goulots d'étranglement, en somme où est ce que le produit, bloque, ralenti et/ou freine afin de renforcer l'équipe pour que les flux soient plus fluides. Un peu comme une chaine de production auto où l'on s’aperçoit que toute la chaine de production est ralentie par le poseur de capot.
J'espère avoir été plus clair que lors de mon précédent post sinon ... ben perdu ;-)
Merci à tous les pédago!
Avatar
supprimé178091
En gros si vous êtes dans les secteurs informatique / services ce cours est intéressant. Sinon pour les autres domaines il y a d'autres méthodo plus adaptés selon la complexité du projet
niquel, moi qui cherchait des cours sur scrum et éventuellement à passer une certif!
au top, et comme ça je test leur cours
merci
très bonne formation, +1000
Merci!
Laisser un commentaire
Avatar
@
    Texte