Ce deal n'est malheureusement plus d'actualité.
SSD Interne M.2 NVMe Crucial P1 CT1000P1SSD8 - 1To
461° Expiré

SSD Interne M.2 NVMe Crucial P1 CT1000P1SSD8 - 1To

99,83€115€-13% 4,52€ Bons plans Amazon.de
108
18 octobre 2019Pays d'expédition : Allemagne

Ce deal n'est plus valable, mais voici des idées pour trouver votre bonheur :

Yop,

A la recherche d'un NVMe à moins de 100€, je suis tombé sur ce modèle.
Au regard d'autres deals postés, c'est un prix intéressent.

+- 110 sur Amazon.fr avec application d'un coupon

Comme d'habitude je sais qu'on va modifié mon deal pour le calquer au marché français (si ma mémoire est bonne, vous allez devoir payer 4,95 de FDP pour la livraison en France)

Pour la livraison en Belgique, il n'en est rien (on gagne même 2€) et c'est totalement gratuit au même titre qu'Amazon.fr en étant Prime, preuve ci-dessous :

1725607.jpg
98,65€, prix final et livraison comprise, ce qui me semble un prix très correct.

Essai Tomshardware

Toute la fiche technique est dans le test ci-dessus.

Qu'en pensez-vous de ce SSD en comparaison au MP510 de chez Corsair par exemple mais vendu bien plus chère, ou aux autres SSD du marché ayant les même spécificités?

Vos expériences et avis sont bienvenus
Informations supplémentaires
Spécifications :

1481091.jpg

Groupes

108 commentaires
Merci, je viens de le prendre
La vitesse de lecture et écriture sont corrects a votre avis comme je mis connais pas trop ?
poulpy7618/10/2019 12:47

La vitesse de lecture et écriture sont corrects a votre avis comme je mis …La vitesse de lecture et écriture sont corrects a votre avis comme je mis connais pas trop ?


Quel usage?
Jeu et un peut de bureautique
Jeux et un peu de bureautique
poulpy7618/10/2019 12:58

Jeu et un peut de bureautique


Donc plus que largement suffisant.
Débit anémique pour un nvme, contrôleur sillicom motion, mémoire qlc micron, prix en rapport avec ce qu'il vaut, nvme d'entrée de gamme.
anandtech.com/sho…iew
Édité par "p5eud0" 18 octobre 2019
p5eud018/10/2019 13:06

Débit anémique pour un nvme, contrôleur sillicom motion, mémoire qlc mic …Débit anémique pour un nvme, contrôleur sillicom motion, mémoire qlc micron, prix en rapport avec ce qu'il vaut, nvme d'entrée de gamme.https://www.anandtech.com/show/13512/the-crucial-p1-1tb-ssd-review


Mais largement suffisant pour quasi tout le monde.
Ange-Oliver18/10/2019 13:10

Mais largement suffisant pour quasi tout le monde.


C'est sympa de l'estimer à leur place. Mais avec des chiffres et des références c'est mieux. Un nvme gen 3 X 4 dispose d'une interface permettant de monter à 4 GB/s dans les 2 sens. Ici on en exploite la moitié. Pour le type de mémoire :
reneelab.fr/difference-slc-mlc-tlc.html
Pas le temps de me justifier d'avantage, et ça me fatigue à force....le posteur demandait notre avis j'ai donné le mien, en l'argumentant un minimum, mission accomplie . ceux qui seront intéressés effectueront les recherches minimum par eux-mêmes sans se contenter d'écouter le premier venu ; -)
Édité par "p5eud0" 18 octobre 2019
p5eud018/10/2019 13:20

C'est sympa de l'estimer à leur place. Mais avec des chiffres et des …C'est sympa de l'estimer à leur place. Mais avec des chiffres et des références c'est mieux. Un nvme gen 3 X 4 dispose d'une interface permettant de monter à 4 GB/s dans les 2 sens. Ici on en exploite la moitié. Pour le type de mémoire : https://www.reneelab.fr/difference-slc-mlc-tlc.html


Oui enfin les chiffres ça n'est pas du tout représentatif. Un quidam verra 4Go/s se dira "ouais il me faut ça pour faire du surf et du jeu car c'est plus élevé qu' 1Go/s" sauf que non, il n'aura même aucune différence avec un SSD SATA pour ces usages, comme pour 95% des gens.

p5eud018/10/2019 13:20

C'est sympa de l'estimer à leur place. Mais avec des chiffres et des …C'est sympa de l'estimer à leur place. Mais avec des chiffres et des références c'est mieux. Un nvme gen 3 X 4 dispose d'une interface permettant de monter à 4 GB/s dans les 2 sens. Ici on en exploite la moitié. Pour le type de mémoire : reneelab.fr/difference-slc-mlc-tlc.htmlPas le temps de me justifier d'avantage, et ça me fatigue à force....me posteur femandait notre avis j'ai donné le mien, en l'argumentation un minimum, misdion accomplie . ceux qui seront intéressés effectueront les recherches minimum sans se contenter d'écouter le premier venu ; -)


Oui sauf que tu ne leurs expliques en rien en quoi plus rapide c'est mieux ... donc le deuxième venu n'apporte pas plus que le premier.
Édité par "Ange-Oliver" 18 octobre 2019
Ange-Oliver18/10/2019 13:23

Oui enfin les chiffres ça n'est pas du tout représentatif. Un quidam verra …Oui enfin les chiffres ça n'est pas du tout représentatif. Un quidam verra 4Go/s se dira "ouais il me faut ça pour faire du surf et du jeu car c'est plus élevé qu' 1Go/s" sauf que non, il n'aura même aucune différence avec un SSD SATA pour ces usages, comme pour 95% des gens.Oui sauf que tu ne leurs expliques en rien en quoi plus rapide c'est mieux ... donc le deuxième venu n'apporte pas plus que le premier.


Tu les sors d'où tes stats ?
p5eud018/10/2019 13:24

Tu les sors d'où tes stats ?


De mon boulot, tu peux même les trouver sur n'importe quel site un tant soit peu intéressant.

Tu n'as qu'à regarder tous les tests et aux vidéos relatant de ce sujet, a part quelques usages "pro" il n'y a aucune différence dans le reste.
Ange-Oliver18/10/2019 13:27

De mon boulot, tu peux même les trouver sur n'importe quel site un tant …De mon boulot, tu peux même les trouver sur n'importe quel site un tant soit peu intéressant.Tu n'as qu'à regarder tous les tests et aux vidéos relatant de ce sujet, a part quelques usages "pro" il n'y a aucune différence dans le reste.


Ha donc 95 % des gens de ton boulot constitue un echitantillon representatif de 95 % des utilisateurs pc ? Je vois. Peu importe.Si quelqu'un cherche un nvme qui s'approche d'avantage des performances et de la durabilité optimale de ce tupe de périphérique ce n'est pas sur celui de ce deal qu'il trouvera le meilleur produit. On a là un produit à prix abordable au regard de la concurence et qui constitue l'entrée de gamme. Basta pour moi, bon aprem.
Merci ayant loupé le 1 To de Cdiscount à 99 € je vais partir sur celui-ci.
p5eud018/10/2019 13:39

Ha donc 95 % des gens de ton boulot constitue un echitantillon …Ha donc 95 % des gens de ton boulot constitue un echitantillon representatif de 95 % des utilisateurs pc ? Je vois. Peu importe.Si quelqu'un cherche un nvme qui s'approche d'avantage des performances et de la durabilité optimale de ce tupe de périphérique ce n'est pas sur celui de ce deal qu'il trouvera le meilleur produit. On a là un produit à prix abordable au regard de la concurence et qui constitue l'entrée de gamme. Basta pour moi, bon aprem.


Ok d'accord Monsieur détourne les phrases des gens car il ne sait pas quoi dire ... bravo.

Tu prends pas en compte ce qu'on te dit, et ne cherche pas a comprendre ce qu'on t'explique.
Papri18/10/2019 13:39

Ha donc 95 % des gens de ton boulot constitue un echitantillon …Ha donc 95 % des gens de ton boulot constitue un echitantillon representatif de 95 % des utilisateurs pc ? Je vois. Peu importe.Si quelqu'un cherche un nvme qui s'approche d'avantage des performances et de la durabilité optimale de ce tupe de périphérique ce n'est pas sur celui de ce deal qu'il trouvera le meilleur produit. On a là un produit à prix abordable au regard de la concurence et qui constitue l'entrée de gamme. Basta pour moi, bon aprem.


Salut @Papri

Je veux bien que tu développes un peu car perso je n'y connais kedalle, j'ai déjà parcouru plusieurs sites mais c'est hyper technique.
Moi je recherche Nvme pour installer Win10Pro, quelques jeux et c'est tout Le stockage de donnée sera plus sur un SSD sata.
Mais néanmoins je cherche de la qualité car je veux pas changer dans 1 an....
Je pensais plus à un MP510 pour rester dans le Corsair car j'ai presque tout de cette marque dans mon ordi mais c'est 150 balles donc 35% plus chère qu'ici...

Ange-Oliver18/10/2019 13:10

Mais largement suffisant pour quasi tout le monde.



Merci de ton retour



PS : évitez de vous prendre la tête on est ici pour s'entraider pas se dévorer
Rookie0118/10/2019 13:52

Salut @Papri Je veux bien que tu développes un peu car perso je n'y …Salut @Papri Je veux bien que tu développes un peu car perso je n'y connais kedalle, j'ai déjà parcouru plusieurs sites mais c'est hyper technique.Moi je recherche Nvme pour installer Win10Pro, quelques jeux et c'est tout Le stockage de donnée sera plus sur un SSD sata. Mais néanmoins je cherche de la qualité car je veux pas changer dans 1 an....Je pensais plus à un MP510 pour rester dans le Corsair car j'ai presque tout de cette marque dans mon ordi mais c'est 150 balles donc 35% plus chère qu'ici... Merci de ton retour PS : évitez de vous prendre la tête on est ici pour s'entraider pas se dévorer


Pour ton OS tu ne verras pas vraiment de différences, peut être gagner 5-10 secondes au démarrage par rapport au SATA (SSD bien sûr). Pour les jeux tu ne ne verras pas de différences non plus (quelques dixièmes de secondes au mieux), donc celui là ou un plus rapide, va au meilleur rapport qualité/prix.
Ange-Oliver18/10/2019 13:57

Pour ton OS tu ne verras pas vraiment de différences, peut être gagner 5 …Pour ton OS tu ne verras pas vraiment de différences, peut être gagner 5-10 secondes au démarrage par rapport au SATA (SSD bien sûr). Pour les jeux tu ne ne verras pas de différences non plus (quelques dixièmes de secondes au mieux), donc celui là ou un plus rapide, va au meilleur rapport qualité/prix.


Cool merci du retour l'ami
Et que penses-tu du rapport qualité-prix de celui-ci?
Fiable sur la durée?

Tu as d'autres références éventuellement sous la main dans la même tranche de prix?

Aussi, vous pensez que on en verra moins chère au BF de novembre?
Car ça se rapproche lentement mais surement
Rookie0118/10/2019 13:52

[...] j'ai déjà parcouru plusieurs sites mais c'est hyper technique.Moi je …[...] j'ai déjà parcouru plusieurs sites mais c'est hyper technique.Moi je recherche Nvme pour installer Win10Pro, quelques jeux et c'est tout Le stockage de donnée sera plus sur un SSD sata.[...]

Plus pratique, je vous invite sur le topic HFR «TL; DR : si vous avez un SSD SATA, vous ne gagnerez pas grand chose, sinon rien, en passant à un SSD NVMe » (titre « clickbait ») afin de vous faire votre idée.

Déjà entre Sata et NVMe pour la majorité écrasante des usages hormis la copie de SSD à SSD... alors entre NVM-e.

Bref ! Si vous souhaitez payer la prime de 30€ environ pour un Corsair MP510 960 Go de TLC ou un de ses clones dealabs.com/bon…414 parce que la QLC Nand vous rebute, « Why not ? » si vous pouvez vous le permettre.
Quoi qu'il en soit, le meilleur choix restera toujours le votre.

Aloha !

.
Édité par "ajm" 19 octobre 2019
ajm18/10/2019 14:05

Plus pratique, je vous invite sur le topic HFR « TL; DR : si vous avez …Plus pratique, je vous invite sur le topic HFR « TL; DR : si vous avez un SSD SATA, vous ne gagnerez pas grand chose, sinon rien, en passant à un SSD NVMe » afin de vous faire votre idée.


Merciiii
ajm18/10/2019 14:05

Plus pratique, je vous invite sur le topic HFR « TL; DR : si vous avez …Plus pratique, je vous invite sur le topic HFR « TL; DR : si vous avez un SSD SATA, vous ne gagnerez pas grand chose, sinon rien, en passant à un SSD NVMe » afin de vous faire votre idée.


Tout est dit
Le NVMe est utile que dans des cas vraiment très précis. Comme dit précédemment, pour les jeux et Windows, le Crucial sera déjà très bien !
V1ru518/10/2019 14:09

Tout est dit Le NVMe est utile que dans des cas vraiment très précis. C …Tout est dit Le NVMe est utile que dans des cas vraiment très précis. Comme dit précédemment, pour les jeux et Windows, le Crucial sera déjà très bien !


Nickel merci !
Tu penses qu'il y'a des chances d'obtenir ce SSD ou équivalent encore moins chère au black friday ou c'est utopique?
Rookie0118/10/2019 14:04

Cool merci du retour l'ami Et que penses-tu du rapport qualité-prix de …Cool merci du retour l'ami Et que penses-tu du rapport qualité-prix de celui-ci? Fiable sur la durée?Tu as d'autres références éventuellement sous la main dans la même tranche de prix?Aussi, vous pensez que on en verra moins chère au BF de novembre? Car ça se rapproche lentement mais surement


Oui celui là est très bien a un prix correct, sinon les 660P de chez Intel sont proche en perf et en prix, pour la chauffe celui là ne devrait pas trop chauffer, le 660P ne chauffant pas vraiment.
Oui c'est fiable, sauf peut être si tu installes et désinstalles plusieurs centaines de Go par jours tous les jours, et encore.

Oui il y aura peut être moins cher au BF mais tous les ans on attends et au final c'est pas folichon donc bon.
Ange-Oliver18/10/2019 14:15

Oui celui là est très bien a un prix correct, sinon les 660P de chez Intel …Oui celui là est très bien a un prix correct, sinon les 660P de chez Intel sont proche en perf et en prix, pour la chauffe celui là ne devrait pas trop chauffer, le 660P ne chauffant pas vraiment.Oui c'est fiable, sauf peut être si tu installes et désinstalles plusieurs centaines de Go par jours tous les jours, et encore.Oui il y aura peut être moins cher au BF mais tous les ans on attends et au final c'est pas folichon donc bon.


Haha on sent le vécu

Quoi qu'il en soit je pense pas qu'on touchera pas ce genre de SSD à moins de 90 balles?
Mais j'ai toujours peur des offres Amazon ou autre genre -10 ou -20% sur la totalité de la commande... Ou un autre style genre X% en bon d'achat tu vois?

J'y place de grands espoirs au BF surtout pour les cartes graphiques !
Édité par "Rookie01" 18 octobre 2019
V1ru518/10/2019 14:09

Tout est dit Le NVMe est utile que dans des cas vraiment très précis. C …Tout est dit Le NVMe est utile que dans des cas vraiment très précis. Comme dit précédemment, pour les jeux et Windows, le Crucial sera déjà très bien !


Exact ! Ce sont des usages spécifiques souvent chez les créateurs professionnelles avec des logiciels lourds sur des configurations de tyrannosaure solides.

Deals anciens de Crucial P1
26390222-8yVyf.jpg

Rappel :
Crucial P1 a pour cible le client standard qui souhaite un M.2 NVMe conçu par une grande marque qui le garantie 5 ans, comportant une interface PCI-e 3.0 classique qui ne soit pas castrée de 4 à 2 voies de vitesse, intégrant sa DRAM, et surtout, avec la capacité la plus élevée pour le moins d'argent possible. La mémoire Flash QLC 3D est le compromis pour le prix.

Petit test du Crucial P1 1To (NVMe)
26390222-X7Zxd.jpg
Installation by Crucial: Comment installer un SSD M.2 PCIe® NVMe
En vidéo
Étape 1 sur 4 - Installation d’un SSD Crucial M.2 PCIe NVMe : Préparer
Étape 2 sur 4 - Installation d’un SSD Crucial M.2 PCIe NVMe : Installer
Étape 3 sur 4 - Installation d’un SSD Crucial M.2 PCIe NVMe : Copier
Étape 4 sur 4 - Installation d’un SSD Crucial M.2 PCIe NVMe : Optimiser
Édité par "ajm" 19 octobre 2019
+1 j'ai acheté le 500Go à 55€ il y a 2 semaines
ajm18/10/2019 14:25

Exact ! Ce sont des usages spécifiques souvent chez les créateurs p …Exact ! Ce sont des usages spécifiques souvent chez les créateurs professionnelles avec des logiciels lourds sur des configurations de tyrannosaure solides. Deals anciens de Crucial P1 [Image] Rappel : Crucial P1 a pour cible le client standard qui souhaite un M.2 NVMe conçu par une grande marque qui le garantie 5 ans, comportant une interface PCI-e 3.0 classique qui ne soit pas castrée de 4 à 2 voies de vitesse, intégrant sa DRAM, et surtout, avec la capacité la plus élevée pour le moins d'argent possible. La mémoire Flash QLC 3D est le compromis pour le prix. [Image] Image MicronInstallation by Crucial: Comment installer un SSD M.2 PCIe® NVMeEn vidéoÉtape 1 sur 4 - Installation d’un SSD Crucial M.2 PCIe NVMe : PréparerÉtape 2 sur 4 - Installation d’un SSD Crucial M.2 PCIe NVMe : InstallerÉtape 3 sur 4 - Installation d’un SSD Crucial M.2 PCIe NVMe : CopierÉtape 4 sur 4 - Installation d’un SSD Crucial M.2 PCIe NVMe : Optimiser



reneelab.fr/dif…tml
Je rajoute ceci comme info si jamais...
vu les différences et la durée de vie, pour un disque système + jeu, un mx500 en sata m2 c'est pas mieux ?
Rookie0118/10/2019 15:16

https://www.reneelab.fr/difference-slc-mlc-tlc.html Je rajoute ceci comme …https://www.reneelab.fr/difference-slc-mlc-tlc.html Je rajoute ceci comme info si jamais...


J'ai donné ce lien tout à l'heure ;-) ( dealabs.com/com…613 )

D'autres, traduit automatiquement:
legitreviews.com/qlc…395

Réflexions finales et conclusions

Les disques SSD basés sur QLC sont arrivés et contribueront à réduire les coûts, mais ne seront pas nécessairement les grands gagnants en performances. Le disque SATA basé sur WD Blue TLC offre de meilleures performances en écriture que le Samsung 860 QVO avec QLC NAND Flash, comme vous avez pu le constater grâce à nos nombreux tests réalisés dans le monde réel.



dealabs.com/com…lc/
Le Flash Memory Summit qui se tient actuellement à Santa Clara (Californie) donne lieu à un feu d’artifice d’annonces de la part des grands industriels du stockage. Toshiba revient à la charge aujourd’hui en discutant de l’avenir : la mémoire QLC à 4 bits par cellule.

La mise au point d’une telle mémoire est très délicate, car cela suppose de pouvoir programmer dans la cellule 8 niveaux de charge, au lieu de 4 pour de la MLC ou 6 pour de la TLC. Ces niveaux deviennent très proches les uns des autres et donc difficiles à distinguer ce qui rend la cellule instable. C’est pourquoi, plus on augmente la densité d’une cellule Flash, plus sa durée de vie diminue (pour une explication plus détaillée, jetez-un oeil à notre article sur la eMLC de Micron.

Mais Toshiba assure que la structure en 3D de sa mémoire BiCS rend viable de la mémoire QLC. Selon le constructeur, de la BiCS QLC offre même une endurance plus élevée que de la mémoire MLC 2D classique (à finesse de gravure égale, en l’occurrence du 15 nm). Elle serait tout de même 2 fois inférieure à la mémoire BiCS TLC et ne conviendra donc pas aux usages les plus intensifs. Toshiba la destine en premier lieu à des SSD d’archivage, sur lesquels les données sont écrites rarement et conservées longtemps, ce qui minimise évidemment l’usure des cellules.



Su le ssd de ce deal, je remets le lien que j'ai donné dans ma première réponse dealabs.com/com…486 avec la traduction:
anandtech.com/sho…iew


Le Crucial P1 SSD n’est pas vraiment le premier, mais c’est toujours un produit très nouveau. Il s'agit du deuxième disque SSD grand public du marché à utiliser une mémoire flash NAND à quatre bits par cellule (QLC), après le SSD 660p d'Intel . Il s’agit du deuxième disque SSD QLC de Micron, après leur disque SSD SATA d’entreprise 5210 ION , qui a commencé à être envoyé à certains partenaires en mai (et commence à être plus largement disponible). Plus important encore, il s'agit du premier SSD NVMe grand public que Micron a réellement expédié. Malgré toute son histoire dans le secteur des disques SSD, Micron est à peu près le dernier fabricant de disques SSD à entrer sur le marché grand public des NVMe; et pas par manque d'essayer. La première tentative de l'entreprise pour un lecteur NVMe, la Ballistix TX3 2016, était prête à entrer sur le marché, mais elle a été annulée lorsqu'il est devenu évident qu'elle n'aurait pas été compétitive. Ce disque est donc très important pour l'entreprise, malgré le fait que son utilisation d'une interface NVMe / PCIe n'est pas l'aspect le plus intéressant du Crucial P1.

Sous le capot, le Crucial P1 utilise les mêmes ingrédients de base que le processeur Intel 660p: Intel / Micron QLC 3D à 64 couches d'Intel / Micron et le contrôleur Silicon Motion SM2263 . Micron a ajouté sa propre personnalisation de microprogramme au travail de Silicon Motion et le design du Crucial P1 diffère du Intel 660p à plusieurs égards - il ne s'agit donc pas de deux marques vendant le même SSD au même design de référence.

Alors que l'Intel 660p ne contient que 256 Mo de mémoire DRAM, quelle que soit la capacité du lecteur, le Crucial P1 inclut le même ratio de 1 Go de mémoire DRAM par 1 To utilisée par la plupart des SSD classiques. Cette mémoire DRAM supplémentaire sur le Crucial P1 devrait permettre des améliorations marginales sur les tests de performance et les charges de travail qui touchent de grandes quantités de données, et probablement une légère simplification du microprogramme du lecteur. Le Crucial P1 a également des capacités utiles légèrement inférieures, par exemple. 500 Go au lieu de 512 Go, il y a donc un peu plus d'espace disponible pour le contrôleur. Et tandis que le processeur Intel 2To 660p est toujours un module M.2 simple face, le prochain Crucial P1 de 2To aura NAND et DRAM des deux côtés.

Le reste de l'architecture du Crucial P1 suit les mêmes stratégies générales que l'Intel 660p. Le contrôleur SM2263 est la conception à quatre canaux la plus petite de la génération actuelle de Silicon Motion, bien qu’il dépasse de loin la variante DRAMless SM2263XT. L’interface hôte est une liaison PCIe 3.0 x4, mais le Crucial P1 nécessite à peine plus que la liaison PCIe 3.0 x2 utilisée par certains contrôleurs NVMe d’entrée de gamme: les transferts séquentiels de pointe pour le P1 ne sont qu’environ 2 Go / s.

Crucial P1 SSD Spécifications Capacité 500 Go 1 To 2 To Facteur de forme Simple face M.2 2280 Recto verso M.2 2280 Interface NVMe 1.3 PCIe 3.0 x4 Manette Silicon Motion SM2263 Flash NAND Micron 64L 3D QLC NAND DRACHME 512 Mo de DDR3 1 Go de DDR3 2 Go de DDR4 Lecture séquentielle 1900 Mo / s 2000 Mo / s 2000 Mo / s Écriture séquentielle 950 Mo / s 1700 Mo / s 1750 Mo / s Lecture aléatoire 90k IOPS 170k IOPS 250k IOPS Écriture aléatoire 220k IOPS 240k IOPS 250k IOPS Cache d'écriture SLC (approximatif) 5 Go min
50 Go maximum 12 Go min
100 Go maximum 24 Go min
200 Go maximum Puissance Max 8W Tourner au ralenti 2mW (PS4), 80mW (PS3) garantie 5 années Écrire endurance 100 To
0,1 DWPD 200 To
0,1 DWPD 400 To
0,1 DWPD PDSF 109,99 $ (22 ¢ / Go) 219,99 $ (22 ¢ / Go) À venir L'utilisation de QLC NAND signifie que le Crucial P1 dépend fortement de son cache en écriture SLC pour permettre des performances pouvant dépasser celles fournies par les disques SSD SATA. En effet, la NAND QLC du lecteur n’est pas très performante en elle-même; c'est dense, mais il faut plus de temps pour programmer un bloc que MLC ou TLC NAND. TLC est d'ailleurs sensible au cache pour des raisons similaires, mais QLC a à son tour renforcé l'importance des tailles de cache et des algorithmes de cache, car le delta de performance entre le cache et le stockage réel a augmenté.

Pour le P1 de Crucial, la taille du cache SLC est variable et sur un lecteur presque vide, le cache sera considérablement plus volumineux que ce que l'on trouve habituellement sur les disques SSD TLC. Les lecteurs grand public qui utilisent TLC NAND tentent souvent de limiter la taille maximale de leurs caches SLC afin de réduire la quantité de travail en arrière-plan nécessaire dans le cas où le cache en écriture SLC déborderait. Le Crucial P1 est conçu pour faire autant que possible pour éviter de tomber de cette falaise de performances, plutôt que d'essayer d'atténuer les effets lorsque cela se produit.

Lorsque le cache SLC se remplit, les écritures sur le P1 deviennent très lentes. Le P1 ne contourne pas le cache lorsqu'il est plein. Par conséquent, tout ce qui est écrit sur le lecteur est d'abord écrit sur SLC avant d'être replié en blocs QLC. (Cela aide le P1 à offrir une protection similaire à la série de disques SSD SATA Crucial MX en cas de coupure de courant.) Le P1 a également tendance à conserver les données dans le SLC afin de pouvoir servir de cache de lecture au lieu de les plier de manière agressive dans des blocs QLC pendant le temps d'inactivité.

Au total, la stratégie de mise en cache du Crucial P1 optimise les performances et l'endurance des charges de travail de stockage client / client légères, mais au détriment des performances des charges de travail nécessitant beaucoup de stockage. Le P1 n’est certainement pas le disque SSD à utiliser sur un poste de travail lisant et écrivant régulièrement des jeux de données de plusieurs giga-octets, mais il convient parfaitement pour une utilisation plus répandue des postes de travail, qui nécessite une lecture importante et plusieurs Go d’écriture en de rares occasions, telles que lors de l'installation de packages logiciels volumineux. En un sens, cela ne fait qu’amplifier les tendances observées lorsque le marché des disques SSD est passé de MLC à TLC NAND, mais nous disposons désormais de disques TLC haut de gamme qui peuvent conserver des vitesses d’écriture élevées même après le remplissage de leurs caches SLC. Ce n'est pas le cas des deux disques SSD QLC grand public actuels et ce sera probablement toujours une faiblesse importante des disques SSD QLC.

L'autre inconvénient majeur de l'utilisation de QLC NAND par le Crucial P1 est sa résistance en écriture inférieure à celle des disques SSD TLC. Le P1 est conçu pour environ 0,1 disque écrit par jour avec une garantie de cinq ans, tandis que la plupart des disques SSD grand public sont évalués pour une plage allant de 0,3 à environ 1,0 DWPD pendant trois ou cinq ans. La P1 atténue quelque peu cette difficulté en proposant uniquement des capacités élevées de 500 Go et plus, de sorte que l'endurance totale en écriture commence à un minimum de 100 To. Ceci est approprié à condition que la majeure partie de la capacité du disque soit utilisée pour des données statiques. Si le P1 doit contenir des centaines de Go de données qui changent aussi souvent que le cache et l'historique d'un navigateur Web, 0.1 DWPD ne suffira pas. Mais dans un scénario plus normal où la plupart des données sont des supports tels que des films et des jeux vidéo, il n'y a pas de problème.

Les premières projections d’endurance d’écriture NAND QLC se situaient autour de quelques centaines de cycles de programmation / effacement au plus, ce qui aurait nécessité un traitement très attentif des disques SSD QLC. La NLC QLC que Micron produit maintenant en volume peut durer pour un nombre de cycles P / E identique à celui de la NAND TLC initiale, ce qui permet au Crucial P1 de pouvoir être utilisé pour des tâches de stockage à usage général. Même en tenant compte de l'amplification d'écriture provoquée par la mise en cache SLC et d'une proportion réaliste d'écritures aléatoires, la valeur P1 est toujours évaluée pour l'équivalent de 200 écritures de lecteur complètes du côté hôte. (Si ces écritures de disque étaient entièrement des écritures séquentielles de gros blocs, telles que la réimagerie d'un disque entier, le P1 devrait durer beaucoup plus longtemps, mais Micron ne veut pas compliquer autant les spécifications d'endurance de ses lecteurs.)

Malgré les compromis de performance et d’endurance plus faibles, les disques QLC tels que le Crucial P1 méritent d’être examinés en raison de leur potentiel de prix nettement plus bas. À environ 22 ¢ / Go, le P1 n’a pas encore établi d’enregistrement. Plusieurs rapports de l'industrie ont indiqué que les rendements d'Intel / Micron QLC sont toujours médiocres. Les coûts de production d'un QLC de qualité SSD ne sont donc pas vraiment inférieurs à ceux de la TLC. Les autres grands fabricants de NAND s'opposent moins à la mise sur le marché de QLC, mais une fois qu'ils auront présenté leurs concurrents, nous verrons probablement les produits QLC offrir une réduction plus importante que TLC. Les prix NAND en général sont également en baisse, certains produits TLC à volume plus élevé devançant même les disques QLC.

Le principal concurrent du Crucial P1 est son très proche Intel 660p, ainsi que d’autres disques SSD NVMe d’entrée de gamme. Il existe un segment de marché NVMe bas de gamme proposant de nombreuses options, mais ils doivent tous faire face à la pression exercée par des disques SSD NVMe haut de gamme à des prix plus compétitifs. Des produits tels que le Toshiba RC100 sans DRAM et le HP EX900 n’ont pas réussi à obtenir d’adhérence lorsque le HP EX920 est vendu au même prix. Ainsi, il est également juste de comparer le Crucial P1 à de tels disques NVMe plus rapides. La P1 est une modeste augmentation de prix par rapport aux SSD SATA classiques. Cette revue inclut donc les résultats de référence du Crucial MX500


Conclusion

Le Crucial P1 SSD ne nous laisse pas particulièrement emballés par les perspectives à court terme de QLC NAND sur le marché des SSD grand public. Le P1 est un disque SSD NVMe d’entrée de gamme décent, conçu pour des charges de travail moins intensives. Toutefois, en raison du grand écart entre ses performances optimales et ses performances les plus mauvaises, le P1 comporte plus de mises en garde que la plupart de ses concurrents.

Le Crucial P1 s'appuie fortement sur son cache SLC pour offrir des performances élevées. Ce cache se réduit au fur et à mesure que le lecteur se remplit. Lorsque le lecteur est plein, une charge de travail très chargée en écriture peut déborder du cache et avoir un impact important sur les vitesses d'écriture et même, dans une certaine mesure, les performances de lecture. Cependant, lorsque le lecteur n'est pas presque plein, il est presque impossible de remplir le cache SLC avec une charge de travail réaliste. Le Crucial P1 fonctionne au moins aussi bien que tout autre lecteur NVMe d'entrée de gamme, et rivalise parfois avec le NVMe haut de gamme. disques. Par rapport à Intel 660p, le cache SLC du Crucial P1 semble être plus orienté en écriture et moins performant en termes d’accélération des opérations de lecture. Il semble que le P1 soit un peu plus rapide pour expulser les données du cache et les compacter en blocs QLC.

Globalement, le Crucial P1 est principalement destiné aux machines grand public, ce qui semble être le segment le mieux adapté. Un cas typique d'utilisation par un consommateur impliquerait la plupart des données volumineuses stockées sur des disques et des jeux vidéo rarement modifiés, par opposition à des charges de travail de station de travail générant des fichiers volumineux qui changent constamment. Ceci est utile pour le P1 car il réduit la quantité réelle d'écriture que le lecteur doit effectuer, bien que cela signifie que le cache SLC de taille variable du lecteur pourrait être assez petit. Dans l'ensemble, même ce petit cache devrait suffire compte tenu de la quantité limitée de données qui change avec la plupart des charges de travail des utilisateurs; Bien sûr, déborder du cache SLC est quelque chose qui serait beaucoup plus visible sur le P1 que la plupart des SSD basés sur TLC. Mais ce n’est toujours pas un sujet de préoccupation pour la plupart des consommateurs.

Cela laisse le Crucial P1 généralement très rapide et nettement plus rapide que tout SSD SATA. L'utilisation de QLC NAND ne paralyse pas le lecteur et constitue un détail dont la plupart des consommateurs ne doivent pas se soucier. Même au pire, le P1 est toujours plus rapide et plus efficace qu'un disque dur mécanique. Les disques SSD NVMe devraient viser plus que cela, mais ce sera probablement le cas même des disques QLC SATA, tant qu'ils évitent également les points de faible capacité où des performances élevées sont impossibles.


Les inconvénients de QLC NAND sont assez faciles à accepter s’ils entraînent une baisse de prix significative, mais ce n’est pas encore le cas pour le Crucial P1 ou le SSD 660p d’Intel. Le Crucial P1 est de 22 cents par Go et le processeur Intel 660p, de 19 cents par Go. Micron doit donc évidemment baisser ses prix au moins un peu pour être du tout compétitif. Dans le même temps, les disques SSD SATA grand public coûtent environ 16 à 17 cents par Go pour des capacités supérieures à 512 Go. De plus, certains disques SSD NVMe haute performance basés sur TLC se situent dans la plage allant de 20 à 22 cents par Go.

En fin de compte, si vous allez payer un supplément pour un disque SSD NVMe au lieu d’un disque SATA, il existe, aux prix actuels, des options bien plus convaincantes que le Crucial P1 et le Intel 660p. Nous sommes habitués à voir les disques SSD NVMe d'entrée de gamme se dégrader au profit de disques haute performance plus populaires, alors que les prix ont tendance à baisser et que les deux disques QLC que nous avons jusqu'ici sur le marché grand public continuent sur cette lancée. Lorsque QLC arrivera sur le marché des disques SSD SATA, les prix devront être inférieurs ou égaux à 13 cents par Go pour éviter de répéter ce problème.
p5eud018/10/2019 16:29

J'ai donné ce lien tout à l'heure ;-) ( h …J'ai donné ce lien tout à l'heure ;-) ( https://www.dealabs.com/comments/permalink/26389613 )D'autres, traduit automatiquement:https://www.legitreviews.com/qlc-versus-tlc-nand-flash-technology-in-sata-ssds_212395Réflexions finales et conclusions Les disques SSD basés sur QLC sont arrivés et contribueront à réduire les coûts, mais ne seront pas nécessairement les grands gagnants en performances. Le disque SATA basé sur WD Blue TLC offre de meilleures performances en écriture que le Samsung 860 QVO avec QLC NAND Flash, comme vous avez pu le constater grâce à nos nombreux tests réalisés dans le monde réel.https://www.dealabs.com/comments/permalink/26389613https://www.tomshardware.fr/apres-la-mlc-apres-la-tlc-voici-la-memoire-flash-qlc/Le Flash Memory Summit qui se tient actuellement à Santa Clara (Californie) donne lieu à un feu d’artifice d’annonces de la part des grands industriels du stockage. Toshiba revient à la charge aujourd’hui en discutant de l’avenir : la mémoire QLC à 4 bits par cellule. La mise au point d’une telle mémoire est très délicate, car cela suppose de pouvoir programmer dans la cellule 8 niveaux de charge, au lieu de 4 pour de la MLC ou 6 pour de la TLC. Ces niveaux deviennent très proches les uns des autres et donc difficiles à distinguer ce qui rend la cellule instable. C’est pourquoi, plus on augmente la densité d’une cellule Flash, plus sa durée de vie diminue (pour une explication plus détaillée, jetez-un oeil à notre article sur la eMLC de Micron. Mais Toshiba assure que la structure en 3D de sa mémoire BiCS rend viable de la mémoire QLC. Selon le constructeur, de la BiCS QLC offre même une endurance plus élevée que de la mémoire MLC 2D classique (à finesse de gravure égale, en l’occurrence du 15 nm). Elle serait tout de même 2 fois inférieure à la mémoire BiCS TLC et ne conviendra donc pas aux usages les plus intensifs. Toshiba la destine en premier lieu à des SSD d’archivage, sur lesquels les données sont écrites rarement et conservées longtemps, ce qui minimise évidemment l’usure des cellules.Su le ssd de ce deal, je remets le lien que j'ai donné dans ma première réponse https://www.dealabs.com/comments/permalink/26389486 avec la traduction:https://www.anandtech.com/show/13512/the-crucial-p1-1tb-ssd-reviewLe Crucial P1 SSD n’est pas vraiment le premier, mais c’est toujours un produit très nouveau. Il s'agit du deuxième disque SSD grand public du marché à utiliser une mémoire flash NAND à quatre bits par cellule (QLC), après le SSD 660p d'Intel . Il s’agit du deuxième disque SSD QLC de Micron, après leur disque SSD SATA d’entreprise 5210 ION , qui a commencé à être envoyé à certains partenaires en mai (et commence à être plus largement disponible). Plus important encore, il s'agit du premier SSD NVMe grand public que Micron a réellement expédié. Malgré toute son histoire dans le secteur des disques SSD, Micron est à peu près le dernier fabricant de disques SSD à entrer sur le marché grand public des NVMe; et pas par manque d'essayer. La première tentative de l'entreprise pour un lecteur NVMe, la Ballistix TX3 2016, était prête à entrer sur le marché, mais elle a été annulée lorsqu'il est devenu évident qu'elle n'aurait pas été compétitive. Ce disque est donc très important pour l'entreprise, malgré le fait que son utilisation d'une interface NVMe / PCIe n'est pas l'aspect le plus intéressant du Crucial P1. Sous le capot, le Crucial P1 utilise les mêmes ingrédients de base que le processeur Intel 660p: Intel / Micron QLC 3D à 64 couches d'Intel / Micron et le contrôleur Silicon Motion SM2263 . Micron a ajouté sa propre personnalisation de microprogramme au travail de Silicon Motion et le design du Crucial P1 diffère du Intel 660p à plusieurs égards - il ne s'agit donc pas de deux marques vendant le même SSD au même design de référence. Alors que l'Intel 660p ne contient que 256 Mo de mémoire DRAM, quelle que soit la capacité du lecteur, le Crucial P1 inclut le même ratio de 1 Go de mémoire DRAM par 1 To utilisée par la plupart des SSD classiques. Cette mémoire DRAM supplémentaire sur le Crucial P1 devrait permettre des améliorations marginales sur les tests de performance et les charges de travail qui touchent de grandes quantités de données, et probablement une légère simplification du microprogramme du lecteur. Le Crucial P1 a également des capacités utiles légèrement inférieures, par exemple. 500 Go au lieu de 512 Go, il y a donc un peu plus d'espace disponible pour le contrôleur. Et tandis que le processeur Intel 2To 660p est toujours un module M.2 simple face, le prochain Crucial P1 de 2To aura NAND et DRAM des deux côtés. Le reste de l'architecture du Crucial P1 suit les mêmes stratégies générales que l'Intel 660p. Le contrôleur SM2263 est la conception à quatre canaux la plus petite de la génération actuelle de Silicon Motion, bien qu’il dépasse de loin la variante DRAMless SM2263XT. L’interface hôte est une liaison PCIe 3.0 x4, mais le Crucial P1 nécessite à peine plus que la liaison PCIe 3.0 x2 utilisée par certains contrôleurs NVMe d’entrée de gamme: les transferts séquentiels de pointe pour le P1 ne sont qu’environ 2 Go / s. Crucial P1 SSD Spécifications Capacité 500 Go 1 To 2 To Facteur de forme Simple face M.2 2280 Recto verso M.2 2280 Interface NVMe 1.3 PCIe 3.0 x4 Manette Silicon Motion SM2263 Flash NAND Micron 64L 3D QLC NAND DRACHME 512 Mo de DDR3 1 Go de DDR3 2 Go de DDR4 Lecture séquentielle 1900 Mo / s 2000 Mo / s 2000 Mo / s Écriture séquentielle 950 Mo / s 1700 Mo / s 1750 Mo / s Lecture aléatoire 90k IOPS 170k IOPS 250k IOPS Écriture aléatoire 220k IOPS 240k IOPS 250k IOPS Cache d'écriture SLC (approximatif) 5 Go min 50 Go maximum 12 Go min 100 Go maximum 24 Go min 200 Go maximum Puissance Max 8W Tourner au ralenti 2mW (PS4), 80mW (PS3) garantie 5 années Écrire endurance 100 To 0,1 DWPD 200 To 0,1 DWPD 400 To 0,1 DWPD PDSF 109,99 $ (22 ¢ / Go) 219,99 $ (22 ¢ / Go) À venir L'utilisation de QLC NAND signifie que le Crucial P1 dépend fortement de son cache en écriture SLC pour permettre des performances pouvant dépasser celles fournies par les disques SSD SATA. En effet, la NAND QLC du lecteur n’est pas très performante en elle-même; c'est dense, mais il faut plus de temps pour programmer un bloc que MLC ou TLC NAND. TLC est d'ailleurs sensible au cache pour des raisons similaires, mais QLC a à son tour renforcé l'importance des tailles de cache et des algorithmes de cache, car le delta de performance entre le cache et le stockage réel a augmenté. Pour le P1 de Crucial, la taille du cache SLC est variable et sur un lecteur presque vide, le cache sera considérablement plus volumineux que ce que l'on trouve habituellement sur les disques SSD TLC. Les lecteurs grand public qui utilisent TLC NAND tentent souvent de limiter la taille maximale de leurs caches SLC afin de réduire la quantité de travail en arrière-plan nécessaire dans le cas où le cache en écriture SLC déborderait. Le Crucial P1 est conçu pour faire autant que possible pour éviter de tomber de cette falaise de performances, plutôt que d'essayer d'atténuer les effets lorsque cela se produit. Lorsque le cache SLC se remplit, les écritures sur le P1 deviennent très lentes. Le P1 ne contourne pas le cache lorsqu'il est plein. Par conséquent, tout ce qui est écrit sur le lecteur est d'abord écrit sur SLC avant d'être replié en blocs QLC. (Cela aide le P1 à offrir une protection similaire à la série de disques SSD SATA Crucial MX en cas de coupure de courant.) Le P1 a également tendance à conserver les données dans le SLC afin de pouvoir servir de cache de lecture au lieu de les plier de manière agressive dans des blocs QLC pendant le temps d'inactivité. Au total, la stratégie de mise en cache du Crucial P1 optimise les performances et l'endurance des charges de travail de stockage client / client légères, mais au détriment des performances des charges de travail nécessitant beaucoup de stockage. Le P1 n’est certainement pas le disque SSD à utiliser sur un poste de travail lisant et écrivant régulièrement des jeux de données de plusieurs giga-octets, mais il convient parfaitement pour une utilisation plus répandue des postes de travail, qui nécessite une lecture importante et plusieurs Go d’écriture en de rares occasions, telles que lors de l'installation de packages logiciels volumineux. En un sens, cela ne fait qu’amplifier les tendances observées lorsque le marché des disques SSD est passé de MLC à TLC NAND, mais nous disposons désormais de disques TLC haut de gamme qui peuvent conserver des vitesses d’écriture élevées même après le remplissage de leurs caches SLC. Ce n'est pas le cas des deux disques SSD QLC grand public actuels et ce sera probablement toujours une faiblesse importante des disques SSD QLC. L'autre inconvénient majeur de l'utilisation de QLC NAND par le Crucial P1 est sa résistance en écriture inférieure à celle des disques SSD TLC. Le P1 est conçu pour environ 0,1 disque écrit par jour avec une garantie de cinq ans, tandis que la plupart des disques SSD grand public sont évalués pour une plage allant de 0,3 à environ 1,0 DWPD pendant trois ou cinq ans. La P1 atténue quelque peu cette difficulté en proposant uniquement des capacités élevées de 500 Go et plus, de sorte que l'endurance totale en écriture commence à un minimum de 100 To. Ceci est approprié à condition que la majeure partie de la capacité du disque soit utilisée pour des données statiques. Si le P1 doit contenir des centaines de Go de données qui changent aussi souvent que le cache et l'historique d'un navigateur Web, 0.1 DWPD ne suffira pas. Mais dans un scénario plus normal où la plupart des données sont des supports tels que des films et des jeux vidéo, il n'y a pas de problème. Les premières projections d’endurance d’écriture NAND QLC se situaient autour de quelques centaines de cycles de programmation / effacement au plus, ce qui aurait nécessité un traitement très attentif des disques SSD QLC. La NLC QLC que Micron produit maintenant en volume peut durer pour un nombre de cycles P / E identique à celui de la NAND TLC initiale, ce qui permet au Crucial P1 de pouvoir être utilisé pour des tâches de stockage à usage général. Même en tenant compte de l'amplification d'écriture provoquée par la mise en cache SLC et d'une proportion réaliste d'écritures aléatoires, la valeur P1 est toujours évaluée pour l'équivalent de 200 écritures de lecteur complètes du côté hôte. (Si ces écritures de disque étaient entièrement des écritures séquentielles de gros blocs, telles que la réimagerie d'un disque entier, le P1 devrait durer beaucoup plus longtemps, mais Micron ne veut pas compliquer autant les spécifications d'endurance de ses lecteurs.) Malgré les compromis de performance et d’endurance plus faibles, les disques QLC tels que le Crucial P1 méritent d’être examinés en raison de leur potentiel de prix nettement plus bas. À environ 22 ¢ / Go, le P1 n’a pas encore établi d’enregistrement. Plusieurs rapports de l'industrie ont indiqué que les rendements d'Intel / Micron QLC sont toujours médiocres. Les coûts de production d'un QLC de qualité SSD ne sont donc pas vraiment inférieurs à ceux de la TLC. Les autres grands fabricants de NAND s'opposent moins à la mise sur le marché de QLC, mais une fois qu'ils auront présenté leurs concurrents, nous verrons probablement les produits QLC offrir une réduction plus importante que TLC. Les prix NAND en général sont également en baisse, certains produits TLC à volume plus élevé devançant même les disques QLC. Le principal concurrent du Crucial P1 est son très proche Intel 660p, ainsi que d’autres disques SSD NVMe d’entrée de gamme. Il existe un segment de marché NVMe bas de gamme proposant de nombreuses options, mais ils doivent tous faire face à la pression exercée par des disques SSD NVMe haut de gamme à des prix plus compétitifs. Des produits tels que le Toshiba RC100 sans DRAM et le HP EX900 n’ont pas réussi à obtenir d’adhérence lorsque le HP EX920 est vendu au même prix. Ainsi, il est également juste de comparer le Crucial P1 à de tels disques NVMe plus rapides. La P1 est une modeste augmentation de prix par rapport aux SSD SATA classiques. Cette revue inclut donc les résultats de référence du Crucial MX500ConclusionLe Crucial P1 SSD ne nous laisse pas particulièrement emballés par les perspectives à court terme de QLC NAND sur le marché des SSD grand public. Le P1 est un disque SSD NVMe d’entrée de gamme décent, conçu pour des charges de travail moins intensives. Toutefois, en raison du grand écart entre ses performances optimales et ses performances les plus mauvaises, le P1 comporte plus de mises en garde que la plupart de ses concurrents.Le Crucial P1 s'appuie fortement sur son cache SLC pour offrir des performances élevées. Ce cache se réduit au fur et à mesure que le lecteur se remplit. Lorsque le lecteur est plein, une charge de travail très chargée en écriture peut déborder du cache et avoir un impact important sur les vitesses d'écriture et même, dans une certaine mesure, les performances de lecture. Cependant, lorsque le lecteur n'est pas presque plein, il est presque impossible de remplir le cache SLC avec une charge de travail réaliste. Le Crucial P1 fonctionne au moins aussi bien que tout autre lecteur NVMe d'entrée de gamme, et rivalise parfois avec le NVMe haut de gamme. disques. Par rapport à Intel 660p, le cache SLC du Crucial P1 semble être plus orienté en écriture et moins performant en termes d’accélération des opérations de lecture. Il semble que le P1 soit un peu plus rapide pour expulser les données du cache et les compacter en blocs QLC.Globalement, le Crucial P1 est principalement destiné aux machines grand public, ce qui semble être le segment le mieux adapté. Un cas typique d'utilisation par un consommateur impliquerait la plupart des données volumineuses stockées sur des disques et des jeux vidéo rarement modifiés, par opposition à des charges de travail de station de travail générant des fichiers volumineux qui changent constamment. Ceci est utile pour le P1 car il réduit la quantité réelle d'écriture que le lecteur doit effectuer, bien que cela signifie que le cache SLC de taille variable du lecteur pourrait être assez petit. Dans l'ensemble, même ce petit cache devrait suffire compte tenu de la quantité limitée de données qui change avec la plupart des charges de travail des utilisateurs; Bien sûr, déborder du cache SLC est quelque chose qui serait beaucoup plus visible sur le P1 que la plupart des SSD basés sur TLC. Mais ce n’est toujours pas un sujet de préoccupation pour la plupart des consommateurs.Cela laisse le Crucial P1 généralement très rapide et nettement plus rapide que tout SSD SATA. L'utilisation de QLC NAND ne paralyse pas le lecteur et constitue un détail dont la plupart des consommateurs ne doivent pas se soucier. Même au pire, le P1 est toujours plus rapide et plus efficace qu'un disque dur mécanique. Les disques SSD NVMe devraient viser plus que cela, mais ce sera probablement le cas même des disques QLC SATA, tant qu'ils évitent également les points de faible capacité où des performances élevées sont impossibles.Les inconvénients de QLC NAND sont assez faciles à accepter s’ils entraînent une baisse de prix significative, mais ce n’est pas encore le cas pour le Crucial P1 ou le SSD 660p d’Intel. Le Crucial P1 est de 22 cents par Go et le processeur Intel 660p, de 19 cents par Go. Micron doit donc évidemment baisser ses prix au moins un peu pour être du tout compétitif. Dans le même temps, les disques SSD SATA grand public coûtent environ 16 à 17 cents par Go pour des capacités supérieures à 512 Go. De plus, certains disques SSD NVMe haute performance basés sur TLC se situent dans la plage allant de 20 à 22 cents par Go.En fin de compte, si vous allez payer un supplément pour un disque SSD NVMe au lieu d’un disque SATA, il existe, aux prix actuels, des options bien plus convaincantes que le Crucial P1 et le Intel 660p. Nous sommes habitués à voir les disques SSD NVMe d'entrée de gamme se dégrader au profit de disques haute performance plus populaires, alors que les prix ont tendance à baisser et que les deux disques QLC que nous avons jusqu'ici sur le marché grand public continuent sur cette lancée. Lorsque QLC arrivera sur le marché des disques SSD SATA, les prix devront être inférieurs ou égaux à 13 cents par Go pour éviter de répéter ce problème.


Plot twist : les SSD ne sont pas des disques
poulpy7618/10/2019 12:47

La vitesse de lecture et écriture sont corrects a votre avis comme je mis …La vitesse de lecture et écriture sont corrects a votre avis comme je mis connais pas trop ?


Perso je l'ai est il dépassé pas les 4 ou 5% d'utilisation donc parfait
Qui peut me dire la différence avec un mx500 svp
poulpy7618/10/2019 19:36

Qui peut me dire la différence avec un mx500 svp


Tu verra quasiment pas de différence en usage normal mais le MX500 est bien plus solide ! Pareil pour un 860Evo
ajm18/10/2019 14:25

Exact ! Ce sont des usages spécifiques souvent chez les créateurs p …Exact ! Ce sont des usages spécifiques souvent chez les créateurs professionnelles avec des logiciels lourds sur des configurations de tyrannosaure solides. [Image]


26393500-a5i04.jpg
Ton post est l'explication la plus simple pour expliquer les tenants et les aboutissants d'un SSD et de son type de mémoire.
Mon post se veut informatif sur la base (sans faire des liens vers des mecs qui sont partiaux).
Mon point de vue, personnel, vous expliquera pourquoi moi et d'autres personnes déconseillent actuellement la QLC de manière générale.

Partie factuelle :

Imaginez que votre SSD soit cet empilement de boîtes dont la largeur est fixe. Le SSD est chargé de lancer un caillou dans la bonne tranche. S'il rate il casse la cellule (j'amplifie, ça ne casse rien immédiatement, mais à force oui)

Avec un SLC : facile, y'a deux foutus cases
Avec un MLC : un peu plus dur, mais faisable
Avec de la TLC : il faut être précis. Trop. Devant la casse récurrente, les constructeurs ont créé de la 3D-NAND. cela revient à garder la même hauteur, mais à faire deux colonnes (en gardant la même largeur totale). Résultat : vous conservez la même hauteur (pratique) mais réduisez la largeur, sachant qu'avant on était large. Quoi qu'il arrive MLC 2D = TLC 3D en terme de complexité, avec un avantage pour la MLC très léger (dans les faits)

Vient la QLC : on est au-delà de tout ce qui est connu en terme de complexité.
Si vous tentez sans 3D, vous pourrez être aussi précis qu'un archer elfe, vous n'atteindrez pas votre cible. La 3D-NAND est donc obligatoire !
On divise donc la pile en deux !
Et là on retombe sur de la TLC (virtuellement), mais en 2D ! et avec une largeur de boîte déjà deux fois inférieure.

A ce stade là, rediviser encore les boîtes est une affaire d'optimisation. Ce travail a été fait, mais il est impossible d'arriver au niveau de la TLC 3D.


"Mais si ça marche, pourquoi la QLC est si critiquée ?"

La QLC est critiquée car elle pose plusieurs soucis. Pour cela il faut revenir en arrière !
En passant de SLC à la MLC, l'augmentation a été de +100%, en gardant une grosse longévité (celle de la SLC est tellement énorme que c'était pas bien dur)
En passant de la MLC à la TLC le gain descendait à +50%, ce qui est bien. Mais la longévité à beaucoup trop baissé : certains SSD Samsung n'affichaient pas plus de 100 à 1000 réécritures par cellule... Triste. D'où l'histoire de la 3D-NAND, faisant aisément passer la durée de vie à 1000 - 10000 réécritures.
La QLC retombe au niveau de TLC 2D en terme de durée de vie, avec un petit + (1000 à 3000), mais ne propose que +33% de gain.


Partie personnelle :

Là on se dit : "pas grave, je ne vais jamais l'épuiser mon SSD"
Ce n'est pas faux.
Mais ce qui ne passe pas c'est le prix. La baisse de prix est à peine de 20%, avec des perfs souvent inférieures (car la QLC nécessite des SSD de 1 ou 2To pour exploiter la vitesse de lecture par le contrôleur) et que la durée de vie est amoindrie.
Il faut voir qu'à l'époque de la MLC, on tournait à 1€/Go. (et la SLC à 3€/Go facile)
La TLC 3D a amené cela rapidement à 30cts/Go pour aujourd'hui être à 15cts/Go
La QLC n'a descendu les prix que autour de 12cts/Go, contre un 8cts/Go attendu au regard du côté "cheap" du SSD.

C'est ce qui divise tout le beau monde de Dealabs : la QLC n'est pas un mal en soit, mais on nous avait promis la Lune avec la QLC, et on a récupéré un vieux galet.

Vous accepteriez de payer une fourchette en plastique jetable (mais quand même un peu solide) juste 15% moins cher qu'une fourchette en métal inox ?
Moi non.
Certain oui.

C'est une question de choix. 100€ le QLC pas top VS 125€ le TLC de malade ; mon choix est fait même si je n'ai pas l'usage de toute la puissance. Sur une tour à +1000€, il vaut mieux se fendre de 25€ que de se faire fendre à posteriori.


Pour vous donner un ordre d'idée d'un disque qui résiste, j'ai reçu un devis à mon taf : SSD 400Go / TBW 1800To
le TBW (TeraByte Written) correspond à la limite prévue pour votre SSD.
En gros somme, on peut réécrire 4500 fois le SSD en entier avant qu'il commence à potentiellement fatiguer.

Un SSD TLC 1To a environ un TBW à 700To soit 700 réécritures complètes
Un SSD QLC 1To a environ un TBW à 200To soit 200 réécritures complètes.

Donc on perd de partout (endurance, perf, chauffe), pour seulement gagner 25€ sur 1To. Nous sommes beaucoup à considérer cela comme non-acceptable.



Et comme dit précédemment : il n'y a globalement aucune différence à l'usage entre un SSD SATA, un NVMe TLC et un NVMe QLC. Vous aurez les mêmes temps de chargement.


En espérant avoir aidé certaines personnes à comprendre le débat qui anime systématiquement le Crucial P1


EDIT : Voici globalement ce que donne la notion 2D / 3D d'un point de vue simpliste :

26393500-llGk8.jpg
Plus la surface est grande, plus c'est facile de viser avec un caillou. Plutôt simple de voir la différence entre la TLC et la QLC.
Édité par "foxy27" 18 octobre 2019
foxy2718/10/2019 20:43

[Image] Ton post est l'explication la plus simple pour expliquer les …[Image] Ton post est l'explication la plus simple pour expliquer les tenants et les aboutissants d'un SSD et de son type de mémoire.Mon post se veut informatif sur la base (sans faire des liens vers des mecs qui sont partiaux).Mon point de vue, personnel, vous expliquera pourquoi moi et d'autres personnes déconseillent actuellement la QLC de manière générale.Partie factuelle :Imaginez que votre SSD soit cet empilement de boîtes dont la largeur est fixe. Le SSD est chargé de lancer un caillou dans la bonne tranche. S'il rate il casse la cellule (j'amplifie, ça ne casse rien immédiatement, mais à force oui)Avec un SLC : facile, y'a deux foutus casesAvec un MLC : un peu plus dur, mais faisableAvec de la TLC : il faut être précis. Trop. Devant la casse récurrente, les constructeurs ont créé de la 3D-NAND. cela revient à garder la même hauteur, mais à faire deux colonnes (en gardant la même largeur totale). Résultat : vous conservez la même hauteur (pratique) mais réduisez la largeur, sachant qu'avant on était large. Quoi qu'il arrive MLC 2D = TLC 3D en terme de complexité, avec un avantage pour la MLC très léger (dans les faits)Vient la QLC : on est au-delà de tout ce qui est connu en terme de complexité.Si vous tentez sans 3D, vous pourrez être aussi précis qu'un archer elfe, vous n'atteindrez pas votre cible. La 3D-NAND est donc obligatoire !On divise donc la pile en deux !Et là on retombe sur de la TLC (virtuellement), mais en 2D ! et avec une largeur de boîte déjà deux fois inférieure.A ce stade là, rediviser encore les boîtes est une affaire d'optimisation. Ce travail a été fait, mais il est impossible d'arriver au niveau de la TLC 3D."Mais si ça marche, pourquoi la QLC est si critiquée ?"La QLC est critiquée car elle pose plusieurs soucis. Pour cela il faut revenir en arrière !En passant de SLC à la MLC, l'augmentation a été de +100%, en gardant une grosse longévité (celle de la SLC est tellement énorme que c'était pas bien dur)En passant de la MLC à la TLC le gain descendait à +50%, ce qui est bien. Mais la longévité à beaucoup trop baissé : certains SSD Samsung n'affichaient pas plus de 100 à 1000 réécritures par cellule... Triste. D'où l'histoire de la 3D-NAND, faisant aisément passer la durée de vie à 1000 - 10000 réécritures.La QLC retombe au niveau de TLC 2D en terme de durée de vie, avec un petit + (1000 à 3000), mais ne propose que +33% de gain.Partie personnelle :Là on se dit : "pas grave, je ne vais jamais l'épuiser mon SSD"Ce n'est pas faux.Mais ce qui ne passe pas c'est le prix. La baisse de prix est à peine de 20%, avec des perfs souvent inférieures (car la QLC nécessite des SSD de 1 ou 2To pour exploiter la vitesse de lecture par le contrôleur) et que la durée de vie est amoindrie.Il faut voir qu'à l'époque de la MLC, on tournait à 1€/Go. (et la SLC à 3€/Go facile)La TLC 3D a amené cela rapidement à 30cts/Go pour aujourd'hui être à 15cts/GoLa QLC n'a descendu les prix que autour de 12cts/Go, contre un 8cts/Go attendu au regard du côté "cheap" du SSD.C'est ce qui divise tout le beau monde de Dealabs : la QLC n'est pas un mal en soit, mais on nous avait promis la Lune avec la QLC, et on a récupéré un vieux galet.Vous accepteriez de payer une fourchette en plastique jetable (mais quand même un peu solide) juste 15% moins cher qu'une fourchette en métal inox ?Moi non.Certain oui.C'est une question de choix. 100€ le QLC pas top VS 125€ le TLC de malade ; mon choix est fait même si je n'ai pas l'usage de toute la puissance. Sur une tour à +1000€, il vaut mieux se fendre de 25€ que de se faire fendre à posteriori.Pour vous donner un ordre d'idée d'un disque qui résiste, j'ai reçu un devis à mon taf : SSD 400Go / TBW 1800Tole TBW (TeraByte Written) correspond à la limite prévue pour votre SSD.En gros somme, on peut réécrire 4500 fois le SSD en entier avant qu'il commence à potentiellement fatiguer.Un SSD TLC 1To a environ un TBW à 700To soit 700 réécritures complètesUn SSD QLC 1To a environ un TBW à 200To soit 200 réécritures complètes.Donc on perd de partout (endurance, perf, chauffe), pour seulement gagner 25€ sur 1To. Nous sommes beaucoup à considérer cela comme non-acceptable.Et comme dit précédemment : il n'y a globalement aucune différence à l'usage entre un SSD SATA, un NVMe TLC et un NVMe QLC. Vous aurez les mêmes temps de chargement.En espérant avoir aidé certaines personnes à comprendre le débat qui anime systématiquement le Crucial P1


La comparaison avec les fourchettes est complètement pas représentative.
Ange-Oliver18/10/2019 20:47

La comparaison avec les fourchettes est complètement pas représentative.



Ce n'est pas un fait, c'est la sensation.
C'est comme acheter un voiture d'occaz. Si je te dis qu'après 1an d'utilisation, le prix ne baisse que de 15% par rapport au neuf, tu va l'avoir mauvaise.
Certes la voiture est nickel, mais pour si peu, autant prendre la neuve car elle a déjà roulé (10000km ?).

C'est la même chose.
foxy2718/10/2019 20:53

Ce n'est pas un fait, c'est la sensation.C'est comme acheter un voiture …Ce n'est pas un fait, c'est la sensation.C'est comme acheter un voiture d'occaz. Si je te dis qu'après 1an d'utilisation, le prix ne baisse que de 15% par rapport au neuf, tu va l'avoir mauvaise.Certes la voiture est nickel, mais pour si peu, autant prendre la neuve car elle a déjà roulé (10000km ?).C'est la même chose.


Euh non, c'est pas comparable, très peu de monde ne sentira la différence.
expiré il y a 20 minute, le prix est maintenant 106,29€
@foxy27
Je ne quote pas ton post pour ne pas rallonger le fil, juste pour te dire que je le trouve vraiment très bon et pédagogique, félicitations ! La seule critique que je formulerai, qui est toute elle aussi personnelle, je trouve qu'il aurait gagné à être étayé de source à laquelle se rapporter ou pour illustrer, même si chacun peut chercher. Mais perso, j'apprécie beaucoup ton intervention où j'y trouve des éclairages intéressants sur la review du ssd par anandtech
Édité par "p5eud0" 18 octobre 2019
DrMax18/10/2019 19:41

Tu verra quasiment pas de différence en usage normal mais le MX500 est …Tu verra quasiment pas de différence en usage normal mais le MX500 est bien plus solide ! Pareil pour un 860Evo


Donc sur une carte mère on peut mettre sois l'un sois l'autre sans pb
Laisser un commentaire
Avatar
@
    Texte