Ce deal n'est malheureusement plus d'actualité.

Entrée gratuite au Château de Rochechouart (Musée d’Art Contemporain de la Haute-Vienne) - Rochechouart (87)

25 mars 2022

Ce deal n'est plus valable, mais voici des idées pour trouver votre bonheur :

Pendant toute la durée de la quinzaine culturelle, se déroulant du 02 au 17 Avril 202, le Musée d’Art Contemporain de la Haute-Vienne situé à Rochechouart est accessible gratuitement à tous.

Histoire
Le Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart a ouvert en 1985 à l’initiative du Conseil général de la Haute-Vienne dans le Château de Rochechouart.
Il comprend une importante collection d’art contemporain et propose un programme d’expositions.
2330198_1.jpgLe Musée d'art contemporain de la Haute-Vienne est un service du Conseil départemental de la Haute-Vienne.
Il est labellisé Musée de France et bénéficie du soutien du ministère de la Culture - DRAC Nouvelle-Aquitaine.
Le musée est membre de l’ICOM et appartient au Réseau Astre, réseau art contemporain en Nouvelle-Aquitaine.

Situé dans le château de Rochechouart, le musée s'est singularisé par un dialogue permanent entre la création contemporaine et un patrimoine historique.
Dès les premières années du musée, des commandes d’œuvres permanentes ont ainsi été passées à des artistes internationaux (Giuseppe Penone, Richard Long).

En lien avec l’installation du musée dans le château de Rochechouart, trois thèmes fondamentaux ont prévalu à la composition de cette collection :
l'histoire, le paysage et l'imaginaire.
Au fil des années, le Musée a ainsi constitué une collection remarquable qui compte aujourd'hui plus de 300 œuvres d’artistes internationaux.

La collection contemporaine a été complétée par le développement d’un fonds exceptionnel autour de l’artiste dadaïste Raoul Hausmann. Raoul Hausmann (1886-1971) est un des fondateurs à Berlin du mouvement Dada qui, au cours de la première guerre mondiale, a profondément redéfini la forme et les buts de l’art. Raoul Hausmann fut un pionnier du collage, un des inventeurs du photomontage et un des initiateurs de la poésie sonore. En 1933, l’artiste dut fuir l'Allemagne nazie. Après un périple européen, il trouve refuge en Limousin où il demeure jusqu'à son décès en 1971.

Au tournant des années 2000, un important chantier de rénovation, confié à Jean-François Bodin et à l'Atelier Ardant, a permis au Musée de renouveler et agrandir ses espaces muséographiques, que ce soient les espaces d’exposition ou les ateliers pédagogiques créés.

Depuis sa réouverture en 2001, le musée bénéficie de plus de 1500 m2 d'espaces d'exposition, répartis sur 3 niveaux, marqués par une grande variété architecturale qui va du "white-cube" (cube blanc) classique à des espaces historiquement marqués, comme la Tour et sa voûte de béton ou la grande salle sous charpente de bois du Grenier.

Chaque année, le musée propose, parallèlement à la présentation de sa collection contemporaine et du fonds Raoul Hausmann, des expositions thématiques ou monographiques consacrées à l’art le plus actuel.
Des artistes contemporains sont invités à concevoir des œuvres spécifiques dont plusieurs ont intégré les collections (Annette Messager et Christian Boltanski (1990), Thierry Kuntzel (1994), Anthony McCall (2007), Eduardo Basualdo (2013).

Chaque exposition s'accompagne d'un travail spécifique en faveur le public, une initiative remarquée en milieu rural et pensée dès la conception du projet culturel de l'établissement.

Les différentes expositions en cours

En une trentaine d'années, le Musée d’art contemporain de la Haute-Vienne a constitué une collection d'art contemporain de premier ordre aujourd’hui riche de plus de 300 œuvres.
2330198_1.jpgLES DÉBUTS DE LA COLLECTION
Dès l’ouverture du musée en 1985, des ensembles se sont organisés autour de grands mouvements historiques nés à la fin des années 1960, particulièrement ceux qui ont exploré les liens entre nature et culture, comme L'Arte Povera (Alighiero e Boetti, Luciano Fabro, Jannis Kounellis, Michelangelo Pistoletto, Giuseppe Penone) ou encore le Land Art représenté dans la collection par Richard Long et Hamish Fulton.
De même des ensembles représentatifs ont été constitués autour de la sculpture anglaise (Tony Cragg, Richard Deacon, Richard Long, Gary Webb etc.), ainsi que des continuités et discontinuités de la peinture (Bernard Frize, Sigmar Polke, Gerhard Richter etc.). Des personnalités majeures de l'art du XXe et XXIe siècle (citons notamment Christian Boltanski, Annette Messager, Bruce Nauman…) ont aussi servi de noyaux à une collection attentive jusqu’à aujourd’hui à la création la plus actuelle.

ORIENTATIONS
La réflexion sur l’image, qu’elle provienne indifféremment des médias, de l’histoire de l’art ou de la publicité, est devenue centrale pour le choix des acquisitions à partir des années 1990.
Poursuivant les axes fondateurs de la collection, les acquisitions n’ont eu de cesse de traiter de la représentation du paysage et de son actualité (Valérie Jouve, Jean-Marc Bustamante, Guillaume Leblon, Sophie Ristelhueber, Mark Ruwedel, Davide Balula, Jochen Lempert, Michael E. Smith…) et de poursuivre les méandres de la reconstruction de l'Histoire (Tacita Dean, Ian Hamilton Finlay, Gustav Metzger, Carolee Schneemann…), notamment à l’ère du post-colonialisme et de la globalisation (Danh Vo, Thu-Van Tran…).
Notons aussi parmi les thèmes traités le temps et le mouvement (Robert Breer, Rineke Dijkstra, Douglas Gordon, Thierry Kuntzel, Anthony McCall, Mathias Poledna…), ou encore l'invention d'un théâtre à l'échelle du monde (Julius Koller, Jiri Kovanda, Laurent Montaron, Gabriel Orozco, Katie Paterson…).

L’histoire des collections et l’implantation du musée dans un château ont également marqué la politique d’acquisition. L’achat du fonds Raoul Hausmann a suscité la constitution d’un corpus d’œuvres intégrant le son comme matériau (Ugo Rondinone, Laurent Montaron, Katie Paterson…). Parallèlement s’est développé un ensemble qui rappelle l’ancien usage domestique du lieu et joue avec la notion d’habitat (Luciano Fabro, Wolfgang Laib, Tobias Rehberger, Thomas Schütte…).

Un axe Arts Décoratifs a été également créé avec l’acquisition au début des années 2000 d’objets conçus par des designers contemporains (Pierre Charpin, Garouste & Bonetti, Hella Jongerius, Alessandro Mendini, Ettore Sottsass).

En 2019, la collection du musée s'est par ailleurs enrichie grâce à la donation de Madame Agnès Rein.
Cette donation marque une toute nouvelle étape dans le développement de la collection en permettant l’entrée de 85 œuvres. C’est ainsi 51 nouveaux artistes, majoritairement absents des collections françaises, qui rejoignent la collection du musée avec une ouverture plus particulière sur les scènes anglo-américaines et germaniques (Martine Syms, Sam Durant, Angus Fairhurst, Georgina Starr, Jonah Freeman, Gillian Wearing...).

Fortement marquée par la présence du fonds Raoul Hausmann au musée, Joëlle de La Casinière a souhaité faire don d’une part importante de son œuvre et de sa collection. Cette donation rassemble un ensemble de 300 dessins des années 1970 à aujourd’hui, 19 manuscrits originaux, 9 films et 15 vidéos. S’ajoute également une série de 16 collages sur journaux réalisés entre 1971 et 1975 avec l’artiste Olimpia Hruska ainsi qu’un ensemble de 197 dessins et 23 gravures de l’artiste Sophie Podolski et 4 peintures de Bernard Saby, tous membres du collectif nomade "Montfaucon Research Center" fondé en 1972 par Joëlle de La Casinière.
2330198_1.jpg2330198_1.jpg2330198_1.jpg
Tarif en vigueur de 4,60€ en temps normal
Infos

2330198_1.jpgHoraires
Du 1er mars au 30 septembre :
tous les jours sauf le mardi de 10h à 12h30
et de 13h30 à 18h


Adresse
Musée d’Art Contemporain de la Haute-Vienne
Château de Rochechouart
Place du Château
87600 Rochechouart



Informations supplémentaires
5 commentaires
Laisser un commentaire