Ce deal n'est malheureusement plus d'actualité.
Dégauchisseuse raboteuse Leman LODRA260 - 260mm, 1500W (kity-rouen.com)
-83° Expiré

Dégauchisseuse raboteuse Leman LODRA260 - 260mm, 1500W (kity-rouen.com)

429€469€-9% Gratuit Gratuit
17
23 mars

Ce deal n'est plus valable, mais voici des idées pour trouver votre bonheur :

Description

Dégauchisseuse raboteuse 260 mm - 1500 W LODRA260


Cette raboteuse dégauchisseuse de chantier Leman possède un puissant moteur de 1500 watts, endurant et silencieux.
Elle offre une largeur de rabotage de 255 millimètres et une largeur de dégauchissage de 260 millimètres. Grâce à son piètement, la hauteur de travail se monte à 97 centimètres.
Elle est en outre dotée d'un guide d'angle inclinable à 45 degrés pour aider à passer différentes pièces de bois.





Accessoires fournis :

-Piètement, table de dégauchissage en fonte d’aluminium, guide inclinable, 2 fers en acier HSS 18 %, régleur de fer, clés et notice d’utilisation.




Caractéristiques Techniques :

- Puissance moteur : 1500 W - 2 cv (charbon)
- Encombrement : 960x515x1100 mm
- Vitesse de rotation : 9000 T/mn
- Diamètre de l'arbre : 60 mm
- Nombre de fer : 2
- Dimensions des fers : 260x16.5x1.5 mm (1 coupe)
- Diamètre des rouleaux d'entrainement caoutchouc : 25 mm
- Sortie d'aspiration : Ø 100 mm


Degauchissage :
- Largeur de dégauchage : 260 mm
- Dimensions des tables : 920x265 mm
- Dimensions du guide : 635x125 mm
- Inclinaison du guide : de 90° à 135°
- Profondeur de passe : de 0 à 2 mm
- Hauteur de travail (sur piètement) : 970 mm



Rabotage :
- Largeur de rabotage : 255 mm
- Hauteur de rabotage : de 5 à 120 mm
- Longue rmax de rabotage : 1000 mm
- Profondeur de passe : jusqu'à 3 mm
- Vitesse d'avance : 6 m/mn
- Dimensions de la table : 270x303 mm
- Poids Net : 33.5 Kg
Informations supplémentaires

Groupes

17 commentaires
Bravo pour l'annonce, par contre je connais pas la machine
nico7323/03/2020 08:43

Bravo pour l'annonce, par contre je connais pas la machine


Elle ressemble comme 2 gouttes d eau à la feider Feidwood qui etait à 300 euros très récemment mais en rupture partout maintenant. La Leman a un pietement en plus. Si quelqu'un a cette machine, quels sont les retours?
Édité par "-le-guitou-" 23 mars
Je l'ai acheté d'occasion y a deux ans, je dirai que le rapport qualité/prix est très bon, il faut comprendre que le prix de cette machine correspond à de l'entrée de gamme, ce qu'elle est.
Cet outil est utile si l'on veux dégauchir et raboter du bois pas trop dur (pin et autres résineux par exemple), si on attaque des essences dur et très sec, les limites sont atteintes et les résultat ne sont pas au rdv.
La machine est quand même costaux, le moteur tient toujours alors qu'il y a eu des moments "compliqué" pour elle...
Les réglages ne sont pas facile à faire, il faudra les vérifier souvent.
Conclusion, comme souvent il faut être conscient de ce qu'on achète, une entrée de gamme ne vaut pas une machine qui à 5 fois son prix.
jeronico23/03/2020 09:04

Je l'ai acheté d'occasion y a deux ans, je dirai que le rapport …Je l'ai acheté d'occasion y a deux ans, je dirai que le rapport qualité/prix est très bon, il faut comprendre que le prix de cette machine correspond à de l'entrée de gamme, ce qu'elle est.Cet outil est utile si l'on veux dégauchir et raboter du bois pas trop dur (pin et autres résineux par exemple), si on attaque des essences dur et très sec, les limites sont atteintes et les résultat ne sont pas au rdv.La machine est quand même costaux, le moteur tient toujours alors qu'il y a eu des moments "compliqué" pour elle...Les réglages ne sont pas facile à faire, il faudra les vérifier souvent.Conclusion, comme souvent il faut être conscient de ce qu'on achète, une entrée de gamme ne vaut pas une machine qui à 5 fois son prix.


Merci pour ce retour d experience!
-le-guitou-23/03/2020 08:49

Elle ressemble comme 2 gouttes d eau à la feider Feidwood qui etait à 300 e …Elle ressemble comme 2 gouttes d eau à la feider Feidwood qui etait à 300 euros très récemment mais en rupture partout maintenant. La Leman a un pietement en plus. Si quelqu'un a cette machine, quels sont les retours?


Et à la scheppach hms1080 aussi que je viens de commander. Celle ci a juste 6 mm de coupe en plus.
J'ai l'impression que peu importe la marque toute ces machines entrée de gamme sortent de la même usine.
jeronico23/03/2020 09:04

Je l'ai acheté d'occasion y a deux ans, je dirai que le rapport …Je l'ai acheté d'occasion y a deux ans, je dirai que le rapport qualité/prix est très bon, il faut comprendre que le prix de cette machine correspond à de l'entrée de gamme, ce qu'elle est.Cet outil est utile si l'on veux dégauchir et raboter du bois pas trop dur (pin et autres résineux par exemple), si on attaque des essences dur et très sec, les limites sont atteintes et les résultat ne sont pas au rdv.La machine est quand même costaux, le moteur tient toujours alors qu'il y a eu des moments "compliqué" pour elle...Les réglages ne sont pas facile à faire, il faudra les vérifier souvent.Conclusion, comme souvent il faut être conscient de ce qu'on achète, une entrée de gamme ne vaut pas une machine qui à 5 fois son prix.


Merci pour ton retour.

Je ne sais pas s'il est opportun et judicieux de donner mon avis ici, mais tant pis, je me lance .
Je suis/fut ébéniste. Pour moi, une dégau/rabo, ça sert tous les jours (un peu moins à la retraite), et on doit pouvoir compter sur elle, quels que soit les bois utilisés (tendres, durs, mi durs).

Je ne suis pas ici pour critiquer cette machine que je ne connais pas, et qui doit satisfaire à la demande de certains clients, puisqu'elle est fabriquée et probablement vendue un peu.
En utilisation stationnaire (à l'atelier quoi), elle me semble quand même un peu légère, alors qu'on a besoin de machines lourdes pour réduire entre autres les vibrations, mais ça fait partie de la conception de ce genre de machines (Metabo, Triton, etc...), et c'est en corrélation avec le prix de vente.

Je dirais juste que si on est un tant soit peu bricoleur, et je suppose que si on a besoin d'une dégau/rabo, on doit l'être, il y a sur le marché de l'occasion un grand nombre de machines proposées à la vente.

La France connut par le passé d'excellents fabricants de machines à bois (Lurem, Guillet/Chambon, Signal, Erphi, j'en oublie bien d'autres...).
Certains amateurs ne jurent que par Kity. Pas moi, mais Kity c'est déjà bien, (j'ai fait "mes premières armes" avec) et on peut déjà bosser avec ça.

Encore ce matin, il y a sur LBC une dégau/rabo/mortaiseuse Erphi 260 mm à 500 €. En regardant seulement les photos de cette machine, on comprends tout de suite que ces 2 machines ne jouent pas dans la même cour.
Je ne suis pas le vendeur, et ne peux pas mettre le lien, car ce site est banni ici.

Le but de ce "post" n'est pas de déclencher une polémique, juste de donner mon avis, c'est tout .

Je vote quand même + 1 pour le posteur .
Édité par "L-B-N" 23 mars
Pour 150 à 500 € vous trouvez d'anciennes machines professionnelles increvables sur LBC.
J'ai encore vu un combiné ancien, couvert de poussières, avec une caisse complète de fers pour la toupie à 500€ la semaine passée.
Seul défaut pour beaucoup de personnes : le moteur triphasé. Mais si la puissance n'est pas trop importante il est parfois possible de le faire fonctionner en monophasé, sinon il faut le remplacer.
Oui le triphasé est souvent le problème, + l'encombrement et la difficulté à les déplacer à cause du poids.

Mais effectivement ça n'a rien à voir avec les bricoles de 70/80kg ou moins avec tables courtes en fonte d'alu et guides du même acabit.

J'ai acheté une elektra beckum d'occasion des années 80.
C'est justement un de ces modèles légers, et encore, c'est loin d'être l'une des pires, et pourtant je trouve que ça fait guignol.
Ploubelle23/03/2020 11:25

Oui le triphasé est souvent le problème, + l'encombrement et la difficulté …Oui le triphasé est souvent le problème, + l'encombrement et la difficulté à les déplacer à cause du poids.Mais effectivement ça n'a rien à voir avec les bricoles de 70/80kg ou moins avec tables courtes en fonte d'alu et guides du même acabit.J'ai acheté une elektra beckum d'occasion des années 80.C'est justement un de ces modèles légers, et encore, c'est loin d'être l'une des pires, et pourtant je trouve que ça fait guignol.



Le 380 V peut effectivement être un frein, mais comme dit plus haut, on peut toujours changer le ou les moteurs, et ne pas oublier qu'a puissance égale requise, l'ampérage sera plus élevé en 220 v mono. Les lignes alimentant l'atelier doivent être calibrées pour avaler cette augmentation d'Ampérage.
S'il n'y a qu'un moteur à changer, ce ne sera pas trop cher aujourd'hui, mais certaines dégau/rabo dont la mienne ont 2 moteurs : 1 pour l'arbre de coupe, l'autre pour l'entraînement en mode rabo. Faire rembobiner le ou les moteurs sera probablement plus cher.

Je ne sais pas si c'est toujours le cas depuis qu' EDF se cache derrière ENEDIS , mais demander à passer en 380 V fut gratuit à une époque.
Il "suffit juste" d'équilibrer par la suite les phases de son installation, ce qui n'est pas toujours simple pour certains électriciens.
D'autres achètent un convertisseur 220 V mono vers 380 Tri. Je ne sais pas ce que ça vaut, ayant "la chance" d'avoir du 380 V à la maison.

Pour les tables courtes (et en alu en +), je suis tout à fait de ton avis. On ne peux pas tirer grand chose d'une dégau/rabo avec tables courtes, peut être pour les maquettistes...
jeronico23/03/2020 09:04

Je l'ai acheté d'occasion y a deux ans, je dirai que le rapport …Je l'ai acheté d'occasion y a deux ans, je dirai que le rapport qualité/prix est très bon, il faut comprendre que le prix de cette machine correspond à de l'entrée de gamme, ce qu'elle est.Cet outil est utile si l'on veux dégauchir et raboter du bois pas trop dur (pin et autres résineux par exemple), si on attaque des essences dur et très sec, les limites sont atteintes et les résultat ne sont pas au rdv.La machine est quand même costaux, le moteur tient toujours alors qu'il y a eu des moments "compliqué" pour elle...Les réglages ne sont pas facile à faire, il faudra les vérifier souvent.Conclusion, comme souvent il faut être conscient de ce qu'on achète, une entrée de gamme ne vaut pas une machine qui à 5 fois son prix.


Belle analyse nuancée et argumentée, ça devient très rare !
L-B-N23/03/2020 10:43

Merci pour ton retour.Je ne sais pas s'il est opportun et judicieux de …Merci pour ton retour.Je ne sais pas s'il est opportun et judicieux de donner mon avis ici, mais tant pis, je me lance .Je suis/fut ébéniste. Pour moi, une dégau/rabo, ça sert tous les jours (un peu moins à la retraite), et on doit pouvoir compter sur elle, quels que soit les bois utilisés (tendres, durs, mi durs).Je ne suis pas ici pour critiquer cette machine que je ne connais pas, et qui doit satisfaire à la demande de certains clients, puisqu'elle est fabriquée et probablement vendue un peu. En utilisation stationnaire (à l'atelier quoi), elle me semble quand même un peu légère, alors qu'on a besoin de machines lourdes pour réduire entre autres les vibrations, mais ça fait partie de la conception de ce genre de machines (Metabo, Triton, etc...), et c'est en corrélation avec le prix de vente. Je dirais juste que si on est un tant soit peu bricoleur, et je suppose que si on a besoin d'une dégau/rabo, on doit l'être, il y a sur le marché de l'occasion un grand nombre de machines proposées à la vente. La France connut par le passé d'excellents fabricants de machines à bois (Lurem, Guillet/Chambon, Signal, Erphi, j'en oublie bien d'autres...). Certains amateurs ne jurent que par Kity. Pas moi, mais Kity c'est déjà bien, (j'ai fait "mes premières armes" avec) et on peut déjà bosser avec ça. Encore ce matin, il y a sur LBC une dégau/rabo/mortaiseuse Erphi 260 mm à 500 €. En regardant seulement les photos de cette machine, on comprends tout de suite que ces 2 machines ne jouent pas dans la même cour. Je ne suis pas le vendeur, et ne peux pas mettre le lien, car ce site est banni ici.Le but de ce "post" n'est pas de déclencher une polémique, juste de donner mon avis, c'est tout .Je vote quand même + 1 pour le posteur .


Décidément que des avis constructifs aujourd'hui. Je suis exactement du même avis que toi. Le petit détail qui peut faire pencher Quelq'un vers un modèle comme ça, c'est l'encombrement pour celui qui n'a qu'un tout petit atelier ou un espace partagé avec la voiture ou il faudra la déplacer sans cesse. S'il n'y a pas cet obstacle de place alors il est clair qu'il est préférable de se pencher sur les vieilles occasions.

J'ai quand même remarqué que certains profite de la popularité de certaines machines pour en réclamer une blinde ce qui fait que les vraies bonnes affaires sont de plus en plus rares.
Et il y a aussi côté mécanique qui peut rebuter un peu pour les vieilles machines. Perso j'aime bien le bois, mais tout ce qui est cambouis ne m'attire guère (pas pour la salissure mais plus par méconnaissance des mécanisme, manque d'outillage, de pièce détachées,...)
L-B-N23/03/2020 10:43

Merci pour ton retour.Je ne sais pas s'il est opportun et judicieux de …Merci pour ton retour.Je ne sais pas s'il est opportun et judicieux de donner mon avis ici, mais tant pis, je me lance .Je suis/fut ébéniste. Pour moi, une dégau/rabo, ça sert tous les jours (un peu moins à la retraite), et on doit pouvoir compter sur elle, quels que soit les bois utilisés (tendres, durs, mi durs).Je ne suis pas ici pour critiquer cette machine que je ne connais pas, et qui doit satisfaire à la demande de certains clients, puisqu'elle est fabriquée et probablement vendue un peu. En utilisation stationnaire (à l'atelier quoi), elle me semble quand même un peu légère, alors qu'on a besoin de machines lourdes pour réduire entre autres les vibrations, mais ça fait partie de la conception de ce genre de machines (Metabo, Triton, etc...), et c'est en corrélation avec le prix de vente. Je dirais juste que si on est un tant soit peu bricoleur, et je suppose que si on a besoin d'une dégau/rabo, on doit l'être, il y a sur le marché de l'occasion un grand nombre de machines proposées à la vente. La France connut par le passé d'excellents fabricants de machines à bois (Lurem, Guillet/Chambon, Signal, Erphi, j'en oublie bien d'autres...). Certains amateurs ne jurent que par Kity. Pas moi, mais Kity c'est déjà bien, (j'ai fait "mes premières armes" avec) et on peut déjà bosser avec ça. Encore ce matin, il y a sur LBC une dégau/rabo/mortaiseuse Erphi 260 mm à 500 €. En regardant seulement les photos de cette machine, on comprends tout de suite que ces 2 machines ne jouent pas dans la même cour. Je ne suis pas le vendeur, et ne peux pas mettre le lien, car ce site est banni ici.Le but de ce "post" n'est pas de déclencher une polémique, juste de donner mon avis, c'est tout .Je vote quand même + 1 pour le posteur .


Je suis d'accord mais outre le problème du triphasé évoqué en dessous de ton post, le soucis et pas des moindres c'est que ces machines pèsent une tonne et donc tout ce que cela implique :
Avoir la chance d'en trouver une dans les environs qui soit intéressante en termes de prix et d'état
Avoir un moyen de transport adapté
Avoir les machines de manutention adaptées
Avoir un nombre de potes suffisant pour le coup de main
Avoir un endroit suffisamment grand pour pouvoir accueillir la machine...

J'en passe et de meilleures !

Donc, cela fait pas mal de paramètres. Moi aussi, j'en cherche une depuis quelques mois sur LBC dans ma région et je dois dire que ce n'est pas une mince affaire...
Djay23/03/2020 12:36

Décidément que des avis constructifs aujourd'hui. Je suis exactement du m …Décidément que des avis constructifs aujourd'hui. Je suis exactement du même avis que toi. Le petit détail qui peut faire pencher Quelq'un vers un modèle comme ça, c'est l'encombrement pour celui qui n'a qu'un tout petit atelier ou un espace partagé avec la voiture ou il faudra la déplacer sans cesse. S'il n'y a pas cet obstacle de place alors il est clair qu'il est préférable de se pencher sur les vieilles occasions.J'ai quand même remarqué que certains profite de la popularité de certaines machines pour en réclamer une blinde ce qui fait que les vraies bonnes affaires sont de plus en plus rares.Et il y a aussi côté mécanique qui peut rebuter un peu pour les vieilles machines. Perso j'aime bien le bois, mais tout ce qui est cambouis ne m'attire guère (pas pour la salissure mais plus par méconnaissance des mécanisme, manque d'outillage, de pièce détachées,...)



Oui, et de bonnes questions posées :
- encombrement ;
- requins qui demandent une blinde pour de vieilles machines rouillées ;
- entretien mécanique.

Je n'ai pas la science infuse hélas, et je ne puis donner que mon avis qui n'est pas parole d'évangile.

L'encombrement, c'est effectivement incontournable, et malheureusement, je ne vois pas de solution viable si on a pas de la place. Je vois mal déplacer des machines en permanence (à minima scie circulaire, dégau/rabo, mortaiseuse, toupie, etc...). Ca va vite devenir un calvaire, et les machines ne vont pas servir beaucoup.
Par ex, pour fabriquer des meubles confortablement, il faut effectivement à minima pas mal de machines :
- scie à ruban (délignage) ;
- scie circulaire avec chariot (tronçonnage) ;
- dégau/rabot/mortaiseuse à mèche ;
- toupie.
Ca, c'est le minimum pour travailler confortablement. Certains rajoutent une scie à format qui fait aussi scie circulaire. D'autres vont ajouter une mortaiseuse à bédane carré...

Certains effectuent le délignage à la circulaire (si la pièce n'est pas trop épaisse), avec une perte plus importante due au trait de scie.

Les bonnes affaires.
Effectivement, des margoulins essaient de vendre du Kity au prix du Martin. les prix sont libres, à nous d'être vigilants. Mais tu as raison, peu de bonnes affaires, et il ne faut pas hésiter à faire des heures de route pour aller les chercher.

L'entretien mécanique.
Je pense qu'il ne faut pas se faire un monde de ce que l'on ne connaît pas. Ce genre de machine est en général quasi indestructible si bien entretenue (graissage par ex), et la mécanique assez peu complexe pour en avoir peur.

Au 18em siècle, pour moi époque reine de l'ébénisterie, tout se réalisait à la main, (délignage, rabotage, tronçonnage, etc...).
On peut toujours faire ainsi, c'est juste qu'on est devenus un peu plus fainéants (dont moi), et qu'il est plus confortable de passer un coup de dégau/rabot, plutôt que de tout faire au riflard, varlope, rabot et racloir.
Il existe toute une école de pensée (et de réalisation) aux Etats Unis qui prône le travail entièrement manuel.

Pour se prendre une bonne claque dans la goule et devenir humble, il faut aller voir sur You Tube le travail extraordinaire d'assemblage de charpente des charpentiers Japonais réalisé aux ciseaux à bois...
Nous à coté, on est des petits joueurs avec nos queues d'aronde et traits de Jupiter .
Édité par "L-B-N" 23 mars
Tokril23/03/2020 12:37

Je suis d'accord mais outre le problème du triphasé évoqué en dessous de to …Je suis d'accord mais outre le problème du triphasé évoqué en dessous de ton post, le soucis et pas des moindres c'est que ces machines pèsent une tonne et donc tout ce que cela implique :Avoir la chance d'en trouver une dans les environs qui soit intéressante en termes de prix et d'étatAvoir un moyen de transport adaptéAvoir les machines de manutention adaptéesAvoir un nombre de potes suffisant pour le coup de mainAvoir un endroit suffisamment grand pour pouvoir accueillir la machine...J'en passe et de meilleures !Donc, cela fait pas mal de paramètres. Moi aussi, j'en cherche une depuis quelques mois sur LBC dans ma région et je dois dire que ce n'est pas une mince affaire...



Oui, ru as raison sur tous les points que tu évoques, et tout ça représente des contraintes, mais il faut se donner les moyens de les contourner.

Comme je l'ai déjà écris plus haut, les bonnes affaires sont rares, et il ne faut pas hésiter à traverser la France. C'est ce que j'ai toujours fait, et ça permet de découvrir des régions que l'on ne connaissait pas .
Édité par "L-B-N" 23 mars
Tokril23/03/2020 12:37

Je suis d'accord mais outre le problème du triphasé évoqué en dessous de to …Je suis d'accord mais outre le problème du triphasé évoqué en dessous de ton post, le soucis et pas des moindres c'est que ces machines pèsent une tonne et donc tout ce que cela implique :Avoir la chance d'en trouver une dans les environs qui soit intéressante en termes de prix et d'étatAvoir un moyen de transport adaptéAvoir les machines de manutention adaptéesAvoir un nombre de potes suffisant pour le coup de mainAvoir un endroit suffisamment grand pour pouvoir accueillir la machine...J'en passe et de meilleures !Donc, cela fait pas mal de paramètres. Moi aussi, j'en cherche une depuis quelques mois sur LBC dans ma région et je dois dire que ce n'est pas une mince affaire...



un transpalette permettant de déplacer une palette chargée à 2.5 T sur un sol lisse se trouve pour 100 à 200€ entre vieux produit fabrication européenne et chinoisere et ça peut rendre d'immenses services dans un atelier manquant de place.
l'abonnement triphasé est au même prix qu'un mono, il y a juste l'équilibrage des phases à réaliser, par contre les dijoncteurs tri valent une blinde
avantage du tri : dès que vous avez besoin d'un peu de puissance sur une distance de quelques dizaines de mètres, là ou il faudrait un 10² ou plusen mono, un 6² tri peut suffire
Les anciennes machines à bois se trouvent aussi chez des négociants parfois à de très bons tarifs, et révisées ! les ventes aux enchères peuvent aussi être intéressantes tout comme les artisans qui partent en retraite et vendent leurs équipements.
Pour le transport : une camionnette avec hayon + le transpal d'occase à 100€ ou une remorque avec des rails de chargement et un treuil et des rouleaux pour déplacer le matériel.
si vous ne connaissez pas jetez un oeil sur usinages.com il y a des témoignages et des conseils pour l'achat et le transport d'anciennes machines, ainsi que des exemples d'installations d'ateliers d'amateurs.

Cdlt
TManu25/03/2020 12:08

un transpalette permettant de déplacer une palette chargée à 2.5 T sur un s …un transpalette permettant de déplacer une palette chargée à 2.5 T sur un sol lisse se trouve pour 100 à 200€ entre vieux produit fabrication européenne et chinoisere et ça peut rendre d'immenses services dans un atelier manquant de place.l'abonnement triphasé est au même prix qu'un mono, il y a juste l'équilibrage des phases à réaliser, par contre les dijoncteurs tri valent une blinde avantage du tri : dès que vous avez besoin d'un peu de puissance sur une distance de quelques dizaines de mètres, là ou il faudrait un 10² ou plusen mono, un 6² tri peut suffireLes anciennes machines à bois se trouvent aussi chez des négociants parfois à de très bons tarifs, et révisées ! les ventes aux enchères peuvent aussi être intéressantes tout comme les artisans qui partent en retraite et vendent leurs équipements.Pour le transport : une camionnette avec hayon + le transpal d'occase à 100€ ou une remorque avec des rails de chargement et un treuil et des rouleaux pour déplacer le matériel.si vous ne connaissez pas jetez un oeil sur usinages.com il y a des témoignages et des conseils pour l'achat et le transport d'anciennes machines, ainsi que des exemples d'installations d'ateliers d'amateurs.Cdlt


Autant dire qu'avec du temps de l'énergie des contacts et pas mal d'argent on peut tout faire.
Si on va par la rien n'est impossible, même agrandir un atelier.

Personnellement j'ai étudié un peu tout ça et résultat des courses je me suis acheté une machine neuve qu'on me livre qui prend peu de place et qui m'a coûté 350e.
Alors ça fait pas le même taf mais après avoir regardé le marché de l'occase, trouver des machines intéressantes mais avec un surcoût dû aux frais d'essence, de péage, de location du véhicule, sans compter peut-être quelques frais d'entretien pour remettre une machine d'aplomb, j'ai acheté une scheppach qui pour mon usage sera sûrement déjà satisfaisante.
Pour lavoir, je peux vous dire que c'est très très compliqué de degauchir un morceau de plus d'un mètre de long avec cette machine...

En fait toutes les machines pas cher se ressemblent, et elle sortent toutes du même moule.
C'est du chinois pas cher trop cher, certain model fond 200mm, d'autre 260mm, mais la base reste la même.

Le guide n'est pas vraiment droit, les fers d'origine sont en cochonium doux, et les tables ne sont pas droites ni rectilignes entre elle.

Bref pour passer de la petite planchettes de 50cm de long ça suffit largement, par contre si c'est pour degauchir des planches de 2m pour faire une table par exemple c'est pas la peine d'y penser.

Aucuns réglages possible de le table d'entrée et de sortie. Si c'est tordue ça le restera pour le reste de la vie de la machine, ou alors faut vraiment bidouiller...

Le réglage de le heure de degau est une grosse blague, il bouge tout seul. Idem pour la rabauteuse...

Y a moyen quand même de faire des petits trucs avec, mais faut vraiment prendre sont temps et ne pas être trop regardant sur la qualité.
Édité par "tchou_car" 25 mars
Laisser un commentaire
Avatar
@
    Texte