Ce deal n'est malheureusement plus d'actualité.
Sélection d'Albums Vinyle en Promotion - Ex: Rage Against the Machine
349° Expiré

Sélection d'Albums Vinyle en Promotion - Ex: Rage Against the Machine

9,99€16,85€-41% 2,79€ Bons plans Amazon
47

Groupes

Top commentaires
transac21/02/2019 08:20

Comment le sait on?



Et bien, il faut fouiller, fouiller, fouiller. Chercher des infos qui se contredisent, avec des références chez les labels qui sont parfois les mêmes, alors il faut comparer les photos des macarons...
Et surtout, les labels font de la pub pour te perdre. Tu vois des "Remastered" parce que ça sonne bien. Tu as des "New pressing based on original masters" qui sont censés être des pressages identiques aux originaux. Et tu as des "Remastered from original masters" pour te dire qu'ils ont fait l'effort de prendre le master, ils l'ont remasterisé pour correspondre aux attentes des gens d'aujourd'hui, et ils l'ont pressé.
Pour ma part, j'estime que c'est surtout les remasters qui gâchent les oeuvres originales. Puisqu'elles ne correspondent plus à ce que c'était à l'époque (grossièrement, ils poussent le potard des basses à fond pour que ça fasse boum boum, tout le monde est content). D'un autre côté, si t'es pas un ayatollah, il y a des chances que tu sois déçu à l'écoute, parce que justement, ça ne fait pas boum boum, et aujourd'hui, on a pris l'habitude.

Pour revenir sur le pressage de source numérique ou de source analogique, c'est quedal. Avec les installations de 80% des gens qui achètent des vinyles aujourd'hui, et surtout avec l'oreille de 99% des gens qui les écoutent, on n'est même pas capable de faire la différence. C'est plus psychologique qu'autre chose.
C'est un peu comme ceux qui te font la différence entre le MP3 320 et le FLAC. Évidemment qu'il y en a. Mais ceux qui montent le plus au créneau pour gueuler contre la compression sont ceux qui écoutent du FLAC sur un téléphone avec un DAC tout pourri et un casque à 50 balles... le tout dans le métro. Paye ton objectivité

Pour ma part, je vais te donner mon point de vue sur toute cette histoire : J'aime les vinyles avant tout parce que j'aime le support. J'aime les grosses pochettes, j'aime les gestes qui vont avec, j'aime le fait de prendre le temps d'écouter un disque.
Au boulot, j'écoute Spotify sur des enceintes de merde depuis mon PC. Chez moi j'écoute Spotify depuis ma chaîne, et quand je fais mon flemmard depuis un Google Home Mini. Je me rends compte que ça pourrait être mieux, mais c'est de la flemme.
Par contre, quand je veux prendre le temps, je me sors un beau disque, je l'installe, je prépare tout, et je profite du son. Qu'il soit remasterisé, pressé depuis de l'analogique ou du numérique, ou même qu'il fasse schritt schritt parce qu'il a mal vieilli, ça n'a que peu d'importance. C'est le temps que je vais passer à l'écouter qui compte.

Du coup, pour 10 balles, qu'est-ce que t'en as à carrer ? Si t'aimes bien, si tu connais pas et que tu veux découvrir, ou si la pochette te plaît, prends le ! Au pire, tu le refourgueras 15 balles dans une foire quelconque, et ça fera un autre heureux ! Et si jamais tu te lances à FOND dans le vinyle, que tu investis 3000 balles dans ton installation hifi, et que tu veux que le top, tu te lanceras sur le marché de l'occasion avec les disques originaux, comme ça t'es sûr que c'est fidèle
47 commentaires
Parfait pour compléter ma liste, merci du deal!
+1 par principe pour ce superbe groupe
C'est quand même très souvent ce prix ya rien de waouh
8,99€ en livraison lente Merci

Également The Clash (premier album)
23049051.jpg
Édité par "Mikanime" 21 février
RATM & Soundgarden +1 obligé
+1 rien que pour ratm mais y a des trucs pas mal (portishead, tool, Lou Reed..)
Y en a pas mal souvent à ce prix-là, mais il y a quelques bonnes références (à voir si dans le lot il n'y pas trop de mix numériques).
Merci matrix de m'avoir fait découvrir RATM.
+1 pour le Deal et pour les vinyles
je vois pas maitre gims dans la liste...
Une belle trouvaille ! 👏👏👏
Avant de foncer sur ce deal, il faut être sûr que ces vyniles sont pressés à partir de l'original analogique et non du CD.
Sinon, ça n'a aucun intérêt.
Édité par "guista" 21 février
guista21/02/2019 08:11

Avant de foncer sur ce deal, il faut être sûr que ces vyniles sont pressés …Avant de foncer sur ce deal, il faut être sûr que ces vyniles sont pressés à partir de l'original analogique et non du CD.Sinon, ça n'a aucun intérêt.


Comment le sait on?
Je connais un site déjà partagé ici mais qui ne représentait pas un deal, vos vinyles à 4€ de réduction en moyenne (moins cher que Fnac et Amazon) via un abonnement. Si ça intéresse certains d’entre-vous, je poste ça la : drgroov.com/s-abonner/497–vinyles-a-prix-reduit-beta.html
Édité par "konguru" 21 février
transac21/02/2019 08:20

Comment le sait on?


C'est en fonction du label.
Le prix est aussi un critère car presser à partir des originaux analogiques revient plus cher.
Il faut savoir que l'enregistrement numérique correspond à la discrétisation de l'enregistrement analogique.
Du coup, le numérique subit forcément une perte de qualité.

Hélas, beaucoup de vyniles sont pressés à partir des master CD ce qui a donc peu d'intérêt.
Les fabricants surfent sur la vague de la nostalgie des consommateurs pour les vyniles des années 80.
Méfiez-vous des deals qui paraissent trop beaux !
Édité par "guista" 21 février
transac21/02/2019 08:20

Comment le sait on?



Et bien, il faut fouiller, fouiller, fouiller. Chercher des infos qui se contredisent, avec des références chez les labels qui sont parfois les mêmes, alors il faut comparer les photos des macarons...
Et surtout, les labels font de la pub pour te perdre. Tu vois des "Remastered" parce que ça sonne bien. Tu as des "New pressing based on original masters" qui sont censés être des pressages identiques aux originaux. Et tu as des "Remastered from original masters" pour te dire qu'ils ont fait l'effort de prendre le master, ils l'ont remasterisé pour correspondre aux attentes des gens d'aujourd'hui, et ils l'ont pressé.
Pour ma part, j'estime que c'est surtout les remasters qui gâchent les oeuvres originales. Puisqu'elles ne correspondent plus à ce que c'était à l'époque (grossièrement, ils poussent le potard des basses à fond pour que ça fasse boum boum, tout le monde est content). D'un autre côté, si t'es pas un ayatollah, il y a des chances que tu sois déçu à l'écoute, parce que justement, ça ne fait pas boum boum, et aujourd'hui, on a pris l'habitude.

Pour revenir sur le pressage de source numérique ou de source analogique, c'est quedal. Avec les installations de 80% des gens qui achètent des vinyles aujourd'hui, et surtout avec l'oreille de 99% des gens qui les écoutent, on n'est même pas capable de faire la différence. C'est plus psychologique qu'autre chose.
C'est un peu comme ceux qui te font la différence entre le MP3 320 et le FLAC. Évidemment qu'il y en a. Mais ceux qui montent le plus au créneau pour gueuler contre la compression sont ceux qui écoutent du FLAC sur un téléphone avec un DAC tout pourri et un casque à 50 balles... le tout dans le métro. Paye ton objectivité

Pour ma part, je vais te donner mon point de vue sur toute cette histoire : J'aime les vinyles avant tout parce que j'aime le support. J'aime les grosses pochettes, j'aime les gestes qui vont avec, j'aime le fait de prendre le temps d'écouter un disque.
Au boulot, j'écoute Spotify sur des enceintes de merde depuis mon PC. Chez moi j'écoute Spotify depuis ma chaîne, et quand je fais mon flemmard depuis un Google Home Mini. Je me rends compte que ça pourrait être mieux, mais c'est de la flemme.
Par contre, quand je veux prendre le temps, je me sors un beau disque, je l'installe, je prépare tout, et je profite du son. Qu'il soit remasterisé, pressé depuis de l'analogique ou du numérique, ou même qu'il fasse schritt schritt parce qu'il a mal vieilli, ça n'a que peu d'importance. C'est le temps que je vais passer à l'écouter qui compte.

Du coup, pour 10 balles, qu'est-ce que t'en as à carrer ? Si t'aimes bien, si tu connais pas et que tu veux découvrir, ou si la pochette te plaît, prends le ! Au pire, tu le refourgueras 15 balles dans une foire quelconque, et ça fera un autre heureux ! Et si jamais tu te lances à FOND dans le vinyle, que tu investis 3000 balles dans ton installation hifi, et que tu veux que le top, tu te lanceras sur le marché de l'occasion avec les disques originaux, comme ça t'es sûr que c'est fidèle
guistail y a 31 min

Hélas, beaucoup de vyniles sont pressés à partir des master CD ce qui a do …Hélas, beaucoup de vyniles sont pressés à partir des master CD ce qui a donc peu d'intérêt


Tu peux même dire la quasi totalité. Les vinyles aujourd'hui sont juste une restitution dégradée d'un enregistrement numérique, aucun intérêt à part le côté nostalgique et la déco. Surtout qu'ils s’abîment et s'usent avec le temps (sans parler du côté pratique catastrophique). Et je dis ça en en possédant quelques un.

et +1 car j'ai pris cet album culte que je n'avais pas encore
Édité par "pincemoi" 21 février
zgouingoil y a 12 min

Et bien, il faut fouiller, fouiller, fouiller. Chercher des infos qui se …Et bien, il faut fouiller, fouiller, fouiller. Chercher des infos qui se contredisent, avec des références chez les labels qui sont parfois les mêmes, alors il faut comparer les photos des macarons...Et surtout, les labels font de la pub pour te perdre. Tu vois des "Remastered" parce que ça sonne bien. Tu as des "New pressing based on original masters" qui sont censés être des pressages identiques aux originaux. Et tu as des "Remastered from original masters" pour te dire qu'ils ont fait l'effort de prendre le master, ils l'ont remasterisé pour correspondre aux attentes des gens d'aujourd'hui, et ils l'ont pressé.Pour ma part, j'estime que c'est surtout les remasters qui gâchent les oeuvres originales. Puisqu'elles ne correspondent plus à ce que c'était à l'époque (grossièrement, ils poussent le potard des basses à fond pour que ça fasse boum boum, tout le monde est content). D'un autre côté, si t'es pas un ayatollah, il y a des chances que tu sois déçu à l'écoute, parce que justement, ça ne fait pas boum boum, et aujourd'hui, on a pris l'habitude.Pour revenir sur le pressage de source numérique ou de source analogique, c'est quedal. Avec les installations de 80% des gens qui achètent des vinyles aujourd'hui, et surtout avec l'oreille de 99% des gens qui les écoutent, on n'est même pas capable de faire la différence. C'est plus psychologique qu'autre chose.C'est un peu comme ceux qui te font la différence entre le MP3 320 et le FLAC. Évidemment qu'il y en a. Mais ceux qui montent le plus au créneau pour gueuler contre la compression sont ceux qui écoutent du FLAC sur un téléphone avec un DAC tout pourri et un casque à 50 balles... le tout dans le métro. Paye ton objectivité Pour ma part, je vais te donner mon point de vue sur toute cette histoire : J'aime les vinyles avant tout parce que j'aime le support. J'aime les grosses pochettes, j'aime les gestes qui vont avec, j'aime le fait de prendre le temps d'écouter un disque.Au boulot, j'écoute Spotify sur des enceintes de merde depuis mon PC. Chez moi j'écoute Spotify depuis ma chaîne, et quand je fais mon flemmard depuis un Google Home Mini. Je me rends compte que ça pourrait être mieux, mais c'est de la flemme.Par contre, quand je veux prendre le temps, je me sors un beau disque, je l'installe, je prépare tout, et je profite du son. Qu'il soit remasterisé, pressé depuis de l'analogique ou du numérique, ou même qu'il fasse schritt schritt parce qu'il a mal vieilli, ça n'a que peu d'importance. C'est le temps que je vais passer à l'écouter qui compte.Du coup, pour 10 balles, qu'est-ce que t'en as à carrer ? Si t'aimes bien, si tu connais pas et que tu veux découvrir, ou si la pochette te plaît, prends le ! Au pire, tu le refourgueras 15 balles dans une foire quelconque, et ça fera un autre heureux ! Et si jamais tu te lances à FOND dans le vinyle, que tu investis 3000 balles dans ton installation hifi, et que tu veux que le top, tu te lanceras sur le marché de l'occasion avec les disques originaux, comme ça t'es sûr que c'est fidèle



Ce commentaire mérite d'être épinglé à vie pour sa perspicacité!
En fait, dans tout ce que je lis, je pense que le mieux est de s’intéresser aux nouveautés et arrêter de faire le jeu du back catalogue.
bzy44il y a 2 h et 20 min

je vois pas maitre gims dans la liste...


C'est normal.
zgouingoil y a 2 h et 14 min

Et bien, il faut fouiller, fouiller, fouiller. Chercher des infos qui se …Et bien, il faut fouiller, fouiller, fouiller. Chercher des infos qui se contredisent, avec des références chez les labels qui sont parfois les mêmes, alors il faut comparer les photos des macarons...Et surtout, les labels font de la pub pour te perdre. Tu vois des "Remastered" parce que ça sonne bien. Tu as des "New pressing based on original masters" qui sont censés être des pressages identiques aux originaux. Et tu as des "Remastered from original masters" pour te dire qu'ils ont fait l'effort de prendre le master, ils l'ont remasterisé pour correspondre aux attentes des gens d'aujourd'hui, et ils l'ont pressé.Pour ma part, j'estime que c'est surtout les remasters qui gâchent les oeuvres originales. Puisqu'elles ne correspondent plus à ce que c'était à l'époque (grossièrement, ils poussent le potard des basses à fond pour que ça fasse boum boum, tout le monde est content). D'un autre côté, si t'es pas un ayatollah, il y a des chances que tu sois déçu à l'écoute, parce que justement, ça ne fait pas boum boum, et aujourd'hui, on a pris l'habitude.Pour revenir sur le pressage de source numérique ou de source analogique, c'est quedal. Avec les installations de 80% des gens qui achètent des vinyles aujourd'hui, et surtout avec l'oreille de 99% des gens qui les écoutent, on n'est même pas capable de faire la différence. C'est plus psychologique qu'autre chose.C'est un peu comme ceux qui te font la différence entre le MP3 320 et le FLAC. Évidemment qu'il y en a. Mais ceux qui montent le plus au créneau pour gueuler contre la compression sont ceux qui écoutent du FLAC sur un téléphone avec un DAC tout pourri et un casque à 50 balles... le tout dans le métro. Paye ton objectivité Pour ma part, je vais te donner mon point de vue sur toute cette histoire : J'aime les vinyles avant tout parce que j'aime le support. J'aime les grosses pochettes, j'aime les gestes qui vont avec, j'aime le fait de prendre le temps d'écouter un disque.Au boulot, j'écoute Spotify sur des enceintes de merde depuis mon PC. Chez moi j'écoute Spotify depuis ma chaîne, et quand je fais mon flemmard depuis un Google Home Mini. Je me rends compte que ça pourrait être mieux, mais c'est de la flemme.Par contre, quand je veux prendre le temps, je me sors un beau disque, je l'installe, je prépare tout, et je profite du son. Qu'il soit remasterisé, pressé depuis de l'analogique ou du numérique, ou même qu'il fasse schritt schritt parce qu'il a mal vieilli, ça n'a que peu d'importance. C'est le temps que je vais passer à l'écouter qui compte.Du coup, pour 10 balles, qu'est-ce que t'en as à carrer ? Si t'aimes bien, si tu connais pas et que tu veux découvrir, ou si la pochette te plaît, prends le ! Au pire, tu le refourgueras 15 balles dans une foire quelconque, et ça fera un autre heureux ! Et si jamais tu te lances à FOND dans le vinyle, que tu investis 3000 balles dans ton installation hifi, et que tu veux que le top, tu te lanceras sur le marché de l'occasion avec les disques originaux, comme ça t'es sûr que c'est fidèle


bravo l'ami je n'en pense pas moins. J'ai le même problème avec deezer, c'est bien mais mais...il manque le petit truc que la platine me procure, tellement agréable...
Édité par "boncommebob" 21 février
ils devraient faire de nouveau Vinyle (ou peu importe la matière utilisé) avec plus de capacité pour ne pas avoir à les retourner. je pense que depuis le temps les techniques ont évolués... là c'est juste pour profiter de l'effet de mode ..
Édité par "acta01" 21 février
Pour l'anecdote, à tout ceux qui pensent être des experts du son avec leur matos :

Un test comparant differentes compression :
sourdoreille.net/tes…io/
si l'image de la pochette est réelle, c'est méga violent ...
llwb21/02/2019 12:18

si l'image de la pochette est réelle, c'est méga violent ...


La pochette du CD[1] est une photo de Thích Quảng Đức, un moine bouddhiste vietnamien, s'immolant par le feu dans la ville de Saigon en 1963, pour protester contre l'oppression des bouddhistes menée par l'administration du premier ministre Ngô Đình Diệm.

Source Wikipedia
Ghost , Weezer , soundgarden , ça fait plaisir de voir quelqu'un qui a du goût !!!
À signaler beaucoup d'albums à 10€ à la Fnac aussi , et des bons aussi
pusciferil y a 1 h et 38 min

La pochette du CD[1] est une photo de Thích Quảng Đức, un moine bouddhiste …La pochette du CD[1] est une photo de Thích Quảng Đức, un moine bouddhiste vietnamien, s'immolant par le feu dans la ville de Saigon en 1963, pour protester contre l'oppression des bouddhistes menée par l'administration du premier ministre Ngô Đình Diệm.Source Wikipedia



au prix de l'essence à la pompe c'est une honte, sans parler de la pollution dégagée
Vous avez réussi à dégoter d'autres bons plans ?
Y'a un album des Kings of Leon et MGMT qui sont également à 10 balles.
zgouingo21/02/2019 08:57

Pour revenir sur le pressage de source numérique ou de source analogique, …Pour revenir sur le pressage de source numérique ou de source analogique, c'est quedal. tu te lanceras sur le marché de l'occasion avec les disques originaux, comme ça t'es sûr que c'est fidèle


Pour le numérique vs analogique, je ne suis pas tout à fait d'accord. C'est une histoire de matos mais pas une uniquement.
Il y a quand même une différence entre un beau signal analogique et un signal numérique pour lequel on a conservé que quelques points entre lesquels on a fait une grosse interpolation.
Avec le numérique, on s'éloigne beaucoup du signal original bon matos ou pas et ça l'oreille l'entendra forcément.

Après comme tu disais aussi, c'est vrai que les gens deviennent feignants et c'est bien dommage.
C'est aussi les nouvelles technos qui font ça !

Pour les disques vintages, attention à une chose que les jeunes de moins de 20 ans ne peuvent pas connaître ...
Les vyniles, ça s'use et ça se raye facilement ce qui fait sauter la tête de lecture et rejouer indéfiniment la même séquence.
Bref, il faut faire attention à l'état des disques et c'est pas si simple de voir ça à l'oeil nu.
Édité par "guista" 21 février
zgouingo :

Et surtout, les labels font de la pub pour te perdre. Tu vois des "Remastered" parce que ça sonne bien. Tu as des "New pressing based on original masters" qui sont censés être des pressages identiques aux originaux. Et tu as des "Remastered from original masters" pour te dire qu'ils ont fait l'effort de prendre le master, ils l'ont remasterisé pour correspondre aux attentes des gens d'aujourd'hui, et ils l'ont pressé.
Pour ma part, j'estime que c'est surtout les remasters qui gâchent les oeuvres originales. Puisqu'elles ne correspondent plus à ce que c'était à l'époque (grossièrement, ils poussent le potard des basses à fond pour que ça fasse boum boum, tout le monde est content). D'un autre côté, si t'es pas un ayatollah, il y a des chances installations...






Je ne suis pas d'accord. Le disque de Miles Davis, Kind Of Blue a été mal enregistré. Pas à la bonne vitesse. Si bien que ça me bousillait les oreilles. Ça sifflait à mort. Du coup, j'ai pris le remasterisé et là que du bonheur. Tout dépend de qui ou comment la remasterisation a été faite.
Mieux vaut un bon disque neuf qu'un truc qui grésille mais qui serait plus... Authentique.
Édité par "julien.gi" 21 février
Et merci !
Painkiller de Judas Priest pour 9€ !!
julien.giil y a 16 h et 58 min

Je ne suis pas d'accord. Le disque de Miles Davis, Kind Of Blue a été mal e …Je ne suis pas d'accord. Le disque de Miles Davis, Kind Of Blue a été mal enregistré. Pas à la bonne vitesse. Si bien que ça me bousillait les oreilles. Ça sifflait à mort. Du coup, j'ai pris le remasterisé et là que du bonheur. Tout dépend de qui ou comment la remasterisation a été faite.Mieux vaut un bon disque neuf qu'un truc qui grésille mais qui serait plus... Authentique.


Je suis allé un peu vite en écrivant mon pamphlet... Je te rejoins tout à fait.
C'est comme toujours, il y a des généralités et des cas particuliers. Mon avis ne s'applique pas à tous les disques. Et je n'ai pas dit non plus que je préférais toujours les versions originales. Ma collection est faite en grosse partie de remasterisations. Premièrement par flemme de trouver des "non-remasterisés", et puis parce que moi aussi, je me suis habitué aux boom boom modernes. Le jazz est très particulier. Le classique aussi. On ne recherche pas en jazz ou en classique ce qu'on recherche en rock un peu plus violent. Les éditions d'époque sont parfois mal foutues, je te rejoins complètement, et on voit sortir Sam Jones de derrière les fagots, ou on se rend compte que Max Roach n'avait pas qu'une cymbale ride. Il y a des tonnes d'exemples d'albums de jazz qui mériteraient une bonne remasterisation.
Maintenant prenons l'exemple d'un Pink Floyd ou d'un Rolling Stones. Sincèrement, je ne pense pas qu'ils aient besoin de remastering. Pour correspondre à ce qu'on attend d'un groupe aujourd'hui, oui. Pour être écoutables et fidèle à ce que ces groupes voulaient nous faire écouter, je ne pense pas.

Je vais faire une comparaison un peu idiote pour imager mon propos.
Un vieux film, sorti en VHS, et qui a mal vieilli. On ne prend aucun plaisir à le regarder. Si on le remasterise en HD, là tout de suite, c'est plus sexy. Maintenant, si pour mieux vendre le remastering, on a changé la couleur de la chemise du héro, qu'on a assombri le ciel, et enlevé toutes les cigarettes des plans. C'est toujours beaucoup plus joli que la VHS, mais on a quand même vraiment pris les largesses par rapport à ce que c'était à l'origine. On a un peu gâché l'oeuvre originale.
Ce qui ne veut pas dire que pour des raisons politiques, techniques, ou budgétaires, un réalisateur peut préférer une version remasterisée. Parce qu'elle correspond mieux à ce qu'il voulait montrer. (c.f. Evangelion, ou les director's cut divers et variés comme Blade Runner).
La différence avec l'audio, c'est que les supports audio "de l'époque" à savoir le vinyle et la bande magnétique, étaient des supports fabuleux. Au niveau de la restitution, c'était génial. Donc quand on fait un remaster audio. Sauf si le mastering original a été tout pourri, ce n'est que rarement pour améliorer la qualité, c'est surtout pour recolorier la chemise du cow-boy et enlever la mouette qui passe en arrière plan.

Il faut faire la différence, à mes yeux, entre les remasterings "pour raisons techniques" et les remasterings "pour raisons esthétiques". Et c'est, dans le marché actuel du vinyle, souvent la deuxième raison.

Souvent. Pas tout le temps
Et surtout, c'est pas pour autant que c'est mal. Ce n'est juste plus tout à fait comme l'édition originale.


Mais on est pas tous des vieux cons aigris, et parfois, ça fait pas de mal de profiter des morceaux d'antan remis au goût du jour pour se rendre compte à quel point c'était mieux avant
guista21/02/2019 21:18

Pour le numérique vs analogique, je ne suis pas tout à fait d'accord. [ …Pour le numérique vs analogique, je ne suis pas tout à fait d'accord. [...] Il y a quand même une différence entre un beau signal analogique et un signal numérique pour lequel on a conservé que quelques points entre lesquels on a fait une grosse interpolation.[...]


Je ne vais parler que de ce que je connais.
Ta phrase devient de moins en moins vrai au plus la fréquence d’échantillonnage augmente, pour simplifier.
Depuis déjà des dizaines d'années, le numérique a pris la place de l'analogique et même au niveau des studios.
Est-ce qu'on a perdu dans l'histoire ? En qualité, non. Au contraire. En charme, en chaleur, en magie, oui probablement. En praticité, ahah bieeen au contraire.

Aujourd'hui, n'importe quel musicien amateur qui gratouille, tapote ou chantonne peut s'enregistrer avec un micro à 20 balles, dans sa chambre, sur un PC portable, avec un échantillonage de 88 ou 176 khz le tout en 24 bits. Est-ce à cause de l'échantillonage de son oeuvre que la qualité sera pourrie ? Je ne pense pas ^^

Alors les techniques modernes de numérisations sont bien au dessus de ce qu'était le 44.1/16 bits du CD.
Est-ce que pourtant le CD dénature le signal ? Oui. Est-ce audible pour le commun des mortels ? Oui à condition d'être dans des conditions parfaites. Et je suis désolé, je n'en démordrai pas.

Sur la théorie, Shannon et Nyquist ne te contrediront pas, tu as tout à fait raison, on perd. Mais entre un CD en 44.1/16 avec les reed-solomon qui te permettent de le lire même s'il est sale ou rayé, qui supporte d'être lu même pendant un tremblement de terre ; et un vinyle, purement analogique, qui est la quintessence même de la restitution, mais que plein de gens vont lire sur une platine au bras mal réglé, et mal isolée, avec un ronflement à cause de l'étagement RIAA bon marché, un bruit de plateau et de moteur parce que c'est installé comme on peut, et le tout jouant un disque sale... Qui aura la meilleure expérience sonore ?!

Je pense ne pas être un fou furieux en avouant qu'à mon avis, la perte due à l'échantillonnage est le moindre mal dans le marché du vinyle aujourd'hui.


Et maintenant, je vais poser la question sur ce que je ne sais pas à ceux qui éventuellement le sauraient : Quand on crie à l'hérésie parce que les labels rééditent des vinyles à partir de numérique. Est-ce qu'ils rééditent vraiment sur une base de 44.1/16 ? Ou est-ce qu'ils n'ont pas en stock des échantillonnages plus modernes ? Le 88/24 ou même plus, ça ne date pas d'hier.
Je peux comprendre que pour rééditer un album du siècle dernier, on ait pas spécialement envie de se retaper les bandes d'époque et toute les contraintes que ça impose.
Personnellement, si j'avais un bel échantillonnage bien fait, et propre, je travaillerais dessus pour le remasteriser, avant de le faire presser sur base numérique. Quel serait l'intérêt d'aller se faire chier à travailler avec des supports moyenâgeux ?
Peut-être qu'effectivement, ils sont encore plus flemmards que moi, et ils prennent vraiment le 44.1/16 des CD. Ce qui n'est pas non plus une catastrophe absolue à mon avis, même si effectivement, c'est moins fidèle.
Bon. Débat. Goûts et couleurs...
zgouingoil y a 1 h et 50 min

Je ne vais parler que de ce que je connais.Ta phrase devient de moins en …Je ne vais parler que de ce que je connais.Ta phrase devient de moins en moins vrai au plus la fréquence d’échantillonnage augmente, pour simplifier.Depuis déjà des dizaines d'années, le numérique a pris la place de l'analogique et même au niveau des studios.Est-ce qu'on a perdu dans l'histoire ? En qualité, non. Au contraire. En charme, en chaleur, en magie, oui probablement. En praticité, ahah bieeen au contraire.Aujourd'hui, n'importe quel musicien amateur qui gratouille, tapote ou chantonne peut s'enregistrer avec un micro à 20 balles, dans sa chambre, sur un PC portable, avec un échantillonage de 88 ou 176 khz le tout en 24 bits. Est-ce à cause de l'échantillonage de son oeuvre que la qualité sera pourrie ? Je ne pense pas ^^Alors les techniques modernes de numérisations sont bien au dessus de ce qu'était le 44.1/16 bits du CD.Est-ce que pourtant le CD dénature le signal ? Oui. Est-ce audible pour le commun des mortels ? Oui à condition d'être dans des conditions parfaites. Et je suis désolé, je n'en démordrai pas.Sur la théorie, Shannon et Nyquist ne te contrediront pas, tu as tout à fait raison, on perd. Mais entre un CD en 44.1/16 avec les reed-solomon qui te permettent de le lire même s'il est sale ou rayé, qui supporte d'être lu même pendant un tremblement de terre ; et un vinyle, purement analogique, qui est la quintessence même de la restitution, mais que plein de gens vont lire sur une platine au bras mal réglé, et mal isolée, avec un ronflement à cause de l'étagement RIAA bon marché, un bruit de plateau et de moteur parce que c'est installé comme on peut, et le tout jouant un disque sale... Qui aura la meilleure expérience sonore ?!Je pense ne pas être un fou furieux en avouant qu'à mon avis, la perte due à l'échantillonnage est le moindre mal dans le marché du vinyle aujourd'hui.Et maintenant, je vais poser la question sur ce que je ne sais pas à ceux qui éventuellement le sauraient : Quand on crie à l'hérésie parce que les labels rééditent des vinyles à partir de numérique. Est-ce qu'ils rééditent vraiment sur une base de 44.1/16 ? Ou est-ce qu'ils n'ont pas en stock des échantillonnages plus modernes ? Le 88/24 ou même plus, ça ne date pas d'hier.Je peux comprendre que pour rééditer un album du siècle dernier, on ait pas spécialement envie de se retaper les bandes d'époque et toute les contraintes que ça impose.Personnellement, si j'avais un bel échantillonnage bien fait, et propre, je travaillerais dessus pour le remasteriser, avant de le faire presser sur base numérique. Quel serait l'intérêt d'aller se faire chier à travailler avec des supports moyenâgeux ?Peut-être qu'effectivement, ils sont encore plus flemmards que moi, et ils prennent vraiment le 44.1/16 des CD. Ce qui n'est pas non plus une catastrophe absolue à mon avis, même si effectivement, c'est moins fidèle.Bon. Débat. Goûts et couleurs...


Super argumentaire !
Merci
jaycounet20/02/2019 23:22

C'est quand même très souvent ce prix ya rien de waouh


300 flammes pour des prix normaux
jaycounet23/02/2019 15:41

Les joies de dealabs


yes ... bon après tout le monde ne connait pas les prix puis ça me fais plaisir de voir des vinyles en "hot" sur le site ^^
MichaelScottil y a 1 min

yes ... bon après tout le monde ne connait pas les prix puis ça me fais p …yes ... bon après tout le monde ne connait pas les prix puis ça me fais plaisir de voir des vinyles en "hot" sur le site ^^


C'est Rage qui chauffe ça serai du etta James ça ferai pas le même effet 😝
Disque rayé et renvoyé pour ma part
Laisser un commentaire
Avatar
@
    Texte