Ce deal n'est malheureusement plus d'actualité.
Sélection de plants de fraisiers en promotion - Ex : sac de 5 plants de fraisier bio Maestro (racines nues) - LaBonneGraine.com
408° Expiré

Sélection de plants de fraisiers en promotion - Ex : sac de 5 plants de fraisier bio Maestro (racines nues) - LaBonneGraine.com

4,16€5,20€-20% Gratuit Gratuit
76
408° Expiré
Sélection de plants de fraisiers en promotion - Ex : sac de 5 plants de fraisier bio Maestro (racines nues) - LaBonneGraine.com
26 mars 2021

Ce deal n'est plus valable, mais voici des idées pour trouver votre bonheur :

-Offre par 5 pieds : -20%
-Offre par 50 pieds : -50% soit 0,52€ le plant de fraisier et livraison gratuite ( ce que j'avais initialement publié)
-Livraison gratuite en relais ou au bureau de poste

Edit : Suite à la demande de la modération, le deal proposé est la promo la moins intéressante car il faut acheter 50 pieds pour bénéficier des -50% et ils n'acceptent pas les deals où l'on doit commander en quantité pour diminuer le prix !

---------------

C'est la dernière ligne droite de la saison pour planter des fraisiers qui seront présents sur place aussi longtemps que vous le désirerez !
La bonne graine (un excellent semencier aux prix plus accessible que d'autres sites, je me suis fournis chez eux en plus de Kokopelli et La Boîte à Graine pour les plants de base que je reproduis moi-même ensuite) propose une promo sympa pour ceux qui veulent agrémenter leurs jardins, avec une multitudes de variétés disponibles dont certaines protégées ne peuvent pas être échangées sur des bourses d'échanges comme fruitiers.net du fait d'un long travail de sélection.
On retrouve l'incontournable Mara des bois, mais également des variétés moins connue comme la Maëstro à gros rendements et gros fruits (idéale pour les tartes et confitures !), et l'Anared très délicate.

Si vous voulez des fruits bien mûrs, gorgés de sucre et de vitamines et minéraux, c'est en cultivant vous-même que vous y parviendrez.

Comment planter des fraisiers en racines nues ?

Pour planter vos fraisiers, rien de compliqué, si vous partez d'un sol dur et tassé, faites des trous de 20 à 30 cm de profondeur à l'aide d'une pelle et si vous en avez une à disposition, d'une grelinette (afin de décompacter le sol) et remplissez les d'eau.
Laissez la s'infiltrer dans le sol afin de forcer les racines à aller puiser de l'eau en profondeur par la suite et avoir des plants plus résistants face au manque.
Pralinez les racines de tous les plants, de l'argile déposée au fond du trou une fois que l'eau a été absorbée par le sol, ça favorisera l'enracinement des plants.
Si vous avez des bouts de bois pourris avec du mycélium (les filaments blancs qui sont des champignons) intégrez les dans les trous, (avec un peu de compost si le sol est pauvre, de couleur claire) afin de favoriser la dispersion de ce dernier et les échanges entre celui ci et les plantes (les plants fournissent le sucre aux champignons, tandis qu'eux même fournissent de l'eau et nutriments depuis des endroits ne sont pas [encore ?] en mesure d'en récupérer).
Mettez les racine dans le trou jusqu'à la base du plant, émiettez la terre que vous avez creusé, et remettez là dans le trou, puis paillez, idéalement avec du foin (Surtout pas de la paille non-bio, qui contient des antifongiques à cause des traitements des blés), et arrosez abondamment sans mouiller le plant.

Les conditions d'exposition au soleil et l'environnement idéal ?

Le fraisier est une plante de lisière de bois et forêts, il se plaira à une exposition modérée au soleil, en profitant de la protection de plants plus hauts face à un soleil brûlant (ça dépend des régions), ou en profitant du soleil une partie de la journée, sur un sol humifère riche en matières organiques. Les miens ne profitent d'une pleine exposition au soleil que la première moitié de la journée, sauf pour les variétés "Maëstro" (produit toute la saison) et "Gigantella" (ne produit qu'après une première floraison au printemps) qui sont de gros fraisiers qui produisent respectivement de gros fruits et très gros fruits et ont été sélectionnés pour de plus gros besoins.

Il faudra donc bien veiller à pailler le sol avec du foin+bois, rajouter de la tonte et des déchets verts etc... Pour préserver l'humidité de celui ci, mais aussi protéger ces derniers de la concurrence des adventices (communément appelées mauvaises herbes) et des gastéropodes comme la limace et l'escargot (qui dans leur cycle écologique, mangent les végétaux qui pourrissent et se dégradent, disséminent les champignons nécessaire à la vie du sol, en symbiose avec les plants, ils ne s'attaquent au frais que quand, en pleine croissance, il ne leur reste que ça à manger.

Variété remontante ou non remontante ?

Un végétal remontant est dit produisant durant toute la saison chaude ou presque, de façon étalée. C'est ce qu'il y a de plus adapté pour les jardiniers amateurs. (Mes variétés préférées sont la "Maestro" et la "Mara des bois")

Un végétal non-remontant produit une quantité donnée de fruits sur un laps de temps court et défini, idéal pour les maraîchers.
Je conseille toutefois d'en avoir des deux sortes, afin de profiter des premières fraises conséquentes au jardin avec des variétés non remontantes, puis des autres toute l'année. (Ma préférence va à la variété "Anared" et la variété "Gariguette")

Comment multiplier ses fraisiers soi-même ensuite ?

Les fraisiers se reproduisent généralement par clonage végétatif via des tiges qu'on appelle stolon, en les enterrant dans la terre ou des pots, de nouveaux plants prennent racine et peuvent facilement permettre de doubler à tripler vos plants l'année suivante. Attentions toutefois à ne pas toujours les laisser trop se multiplier ainsi car ça se fera au détriment de la productivité de fruits.

Aurais je des fraises la première année ?

Oui, mais en quantités plus grandes dès la seconde année.
Les fraisiers remontants sont susceptibles d'offrir une plus grande récolte plantés au dernier moment de la saison de plantation dès la première année car ils auront eu davantage de temps pour s'enraciner avant de produire des fruits.

Comment éviter les maladies et enrichir le sol ?

C'est assez facile, il suffit de planter avec les fraisiers, des plantes de la famille des alliacées. L'ail (planter le rose au printemps/été et le violet en automne) les poireaux, les poireaux perpétuels, sont des plantes qui protégeront efficacement les fraisiers de certaines maladies cryptogamiques et ravageurs.
Le paillage lui, permettra d'éviter aux fruits de se salir ou de pourrir lorsqu'ils sont en contact direct avec le sol, car contrairement à la fraise des bois toute petites dans leur environnement naturel qui ne le touchent pas, les fraisiers sélectionné par l'Homme produisent de gros fruits.

Voici de jeunes plants de fraisiers planté à l'automne chez moi, en association avec de l'ail planté en même temps et la fève au printemps (qui commence à peine à sortir), je les ai étalés comptant les reproduire progressivement sur de grandes planches de culture mais vous pouvez densifier bien plus se ça les plants, d'autant que l'ail/poireaux et les fraisiers ne se feront pas compétition pour la lumière :

2122403.jpg

2122403.jpg

Pour apporter de l'azote et du phosphore il existe deux solutions très simples et gratuites

Premièrement pour l'azote, vous pouvez planter des fèves avec vos fraisiers, des haricots nains, des pois nains, des pois gourmands nains, dont vous pourrez vous nourrir et récupérer les graines années après années. Ces plants sont des fixateurs d'azote atmosphérique, qui en symbiose avec des bactéries dans leur système racinaire, vont le disséminer dans le sol.
Si le sol contient en outre, des champignons (mycorhizes), ils vont faciliter les échanges.

Pour le phosphore, là aussi c'est très simple. La plus grande source de phosphore, c'est vous. L'urée (urine) est une richesse inestimable en matière de cultures. Elle apporte quantité d'azote et de phosphore et les éventuels polluants que vous absorbez et rejetez sont dégradés au niveau moléculaire par les bactéries du sol plutôt que polluer et disperser dans l'eau des rivières. (Dont la vie microbienne ne sait pas dégrader ces éléments, comme les hormones de synthèse [pilule...], etc...)
Il suffit de diluer l'urine dans 10 fois son volume d'eau (à hauteur de 10% donc) et d'arroser avec. Les rendements vont ensuite exploser.
Une pratique vieille comme le monde redécouverte récemment et qui commence à interroger sur ce qu'il convient de faire sur nos réseaux d'assainissements.
Ça vous choque ? De quoi est composé un fumier d'après vous ? Le foin rejeté par les vaches est pauvre est dégradé face au foin qu'elle eu alors mâché, mais l'urine elle, apporte quantité de choses.
La terre elle, (normalement, dans un sol sain) pleine de vers de terres remontant les minéraux, est de la déjection de ces derniers, ni plus ni moins. Plus un sol est riche en vers de terre, plus il contiendra d’éléments minéraux en surface, et plus le sol sera oxygéné, aéré, et s'il est couvert et qu'on ne le laisse pas s'assécher, ça sera le cas même en été.

Les oiseaux mangent mes fraises !

En général, les oiseaux s'attaquent aux gros fruits surtout parce qu'ils ont soif, et préfèrent les petites baies pour se nourrir. Le problème étant qu'avec les invasions de moustique, tout le monde est invité à dégager les points d'eau chez lui.
La solution est simple, une petite mare à la mi ombre, peut faire l'affaire, où l'on intégrera des lentilles d'eau pour gêner les moustiques et larves, et où les grenouilles seront ravies de venir s'installer et manger les larves. (Si vous craignez leur bruits, faites en une petite de 1x1m, le mâle tout seul dans la mare croassera quelques secondes avant d'arrêter, seul, et un harem de femelles autour de lui)
En prime les crapauds et grenouilles iront se nourrir des limaces dans votre jardin...

Personnellement je consent jusqu'à 30% de pertes dues aux oiseaux (ça n'a jamais été jusque là, tout au plus 5 à 10%), du fait qu'ils ont eux aussi besoin de vivre, et qu'ils protègent mes cultures d'insectes ravageurs au jardin toute l'année. Un sol riche en vers de terre leur sera également un formidable garde manger pour eux, d'autant qu'ils se cachent souvent sous... Le Paillage de foin et déchets végétaux !

L'irrigation :

Pas de secrets en la matière. Si on disait d'antan qu'un binage valait 3 arrosages, sachez qu'un paillage en vaut 10 !! C'est LE moyen de conserver un sol frais. L'apport de quantités de matière organiques (outre occuper les limaces) sous le foin, permet aussi de stocker davantage d'eau ! De même que l'intégration de charbon de bois !
Ensuite, vous ne devez pas mouiller la partie aérienne des plants, c'est une règle d'or au jardin car les feuilles brûlent au soleil, et/ou ça favorise le développement des maladies.
Idéalement, installez vous un goutte à goutte pour éviter que l'arrosage ne finisse par devenir trop contraignant et une corvée, pour économiser l'eau, mais pour de petites quantités de plants, des arrosoirs peuvent suffire. Le paillage permet aussi d'éviter de creuser le sol en arrosant à la main.

Voilà les références que j'ai commandé pour l'arrosage en goutte à goutte dans ma situation avec deux puits à disposition, toujours plein, mais une grande partie est valable aussi pour ceux utiliser l'eau du réseau :

Pour les tuyaux :

-Tuyau d'alimentation en polyéthylène résistant au gel diamètre extérieur de 20mm (diamètre intérieur de 18mm), jusqu'à 6 bars de pression, par rouleau de 100m // 0,37€/mètre ( et -10% en sus avec le code promo MP-CAPVERT10) : monmagasingeneral.com/tuy…tml

-Tuyau à goutteurs en polyéthylène pour les planches de culture en diamètre extérieur de 16mm (diamètre intérieur 13,5mm), jusqu'à 4 bars de pression, par rouleau de 50m // 0,25€/mètre (Et -10% en sus avec le code promo MP-CAPVERT10) : monmagasingeneral.com/tuy…tml

Pour les accessoires on économisera autour de 50% (voir plus) en passant directement commande dans le pays de production de ces derniers... Les mêmes références sont revendues bien plus chères ici (notamment les goutteurs réglables rouge-orangés, de meilleure facture que les oranges clairs), c'est sur deux boutiques sur aliexpress sur lesquelles ont peut appliquer des coupons, et gagner jusqu'à une dizaine d'euros en sus :

-Tés cannelés pour tuyaux 20mm vers tuyau 16mm pour planches de culture / 0,42€/pièce : aliexpress.com/ite…tml

-Vannes pour tuyaux 16mm pour pouvoir arrêter l'irrigation d'une planche sans devoir refermer tous les goutteurs. / 0,56€/pièce : aliexpress.com/ite…tml

-Coudes cannelés pour tuyau 20mm pour les cas où il y aurait un angle où faire passer les tuyaux / 0,24€/pièce : aliexpress.com/ite…tml

-Bouchons pour tuyaux 20mm pour boucher les tuyaux d'alimentation (on peut utiliser du fil électrique pour ceux en 16mm, plus souples, sans les abîmer. / 0.18€/pièce : fr.aliexpress.com/ite…tml

-Vannes pour tuyaux 20mm pour pouvoir arrêter l'irrigation d'une parcelle sans devoir refermer les vannes de toutes ses planches de cultures. / 0,56€/pièce : aliexpress.com/ite…tml

-Goutteurs pour les tuyaux 16mm avec des débits réglables de 0,8 à 70 litre(es) par heure / 0,33€/pièce : aliexpress.com/ite…tml

Pour la pompe du puits, j'ai une Heinhell GC-GP6538 avec un câble d'alimentation de 1,4 mètres, et un tuyau d'aspiration de 7 mètres, pour une puissance de 650 watts, une hauteur de refoulement de 35 mètres, une hauteur d'aspiration max de 8 mètres, refoulant 3800 litres par heure à 3,6 bars, avec raccord de filetage en sortie de 33,3 mm. (Dont il ne faudra pas s'amuser à toucher tous les jours, ce dernier étant en PVC, sinon pour ceux ayant plus de moyens, il y aussi a une version avec cuve/raccords en Inox et version 1000 watts)

Attention, elle n'est pas auto-amorçante, le tuyau d'aspiration de 7 mètres fourni, a un clapet anti-retour, et il faudra remplir la pompe d'eau et le tuyau d'aspiration, en dévissant un bouchon de la pompe, avant le premier démarrage de cette dernière. (Elle dispose aussi d'un bouchon de vidange pour la vider pour l'hiver)
Elle pourra continuer de fonctionner et être rallumée, tant qu'elle restera amorcée.

-La version PVC 650w se trouve aux alentours de 64€ : amazon.fr/dp/…CU/

-La version inox 1000w se trouve aux alentours de 100€ : amazon.fr/dp/…N3U

Pour le programmateur, on peut utiliser une prise programmable (qui mesure aussi la consommation !) pour allumer tous les appareils branchés dessus que l'on voudrait, cette dernière peut être programmée facilement à loisir depuis le téléphone, et on peut calquer également son allumage/extinction selon les levers/couchers du soleil pour les lampes à semis.
La première connexion se fait en Bluetooth avec l'application "Kasa" du fabricant, ensuite elle se connecter à votre box une fois programmée, par wifi, et est accessible depuis votre appareil Android.
Depuis quelques temps, on peut aussi la configurer depuis un PC ou autre car des gens ont fait du reverse engeenering dessus pour l'utiliser avec des logiciels libres : github.com/gge…lug

C'est TP-Link qui propose cette prise connectée HS-110 (29€) : amazon.fr/dp/…P3E

Il existe également la HS-100 (19€), moins chère, qui ne mesure pas la consommation, elle.


D'autres astuces/conseils :

Vous pouvez aller regarder mon deal sur les framboisiers en racines nues, et lire les commentaires.

J'ai également une petite chaîne Youtube non monétisée (mais j'attends la fibre pour me remettre aux vidéos car les débits 4G ont drastiquement chuté chez moi.)

2122403.jpg

Captures d'écran du panier :

2122403.jpg2122403.jpg
Informations supplémentaires
76 commentaires
Laisser un commentaire