Coronavirus : décès de Li Wenliang, médecin chinois qui avait donné l’alerte

5
5 commentaires
La police de Wuhan a convoqué le médecin le 3 janvier, l'accusant d'avoir « répandu des rumeurs en ligne » et « perturbé gravement l'ordre social ». Li Wenliang a dû signer une déclaration dans laquelle il reconnaissait son « délit ». Mais devant l'ampleur de l'épidémie, les autorités chinoises ont changé radicalement de discours, saluant le geste de l'ophtalmologue. D'une menace à l'ordre public, il est devenu un héros.
Paix à son âme
Ils ont voulu le faire taire..
#Conspiration

RIP
Flo_3307/02/2020 02:30

Ils ont voulu le faire taire..#Conspiration:(


Il y a des paranoïaques qui pensent à l’inverse que l’épidémie elle-même est une conspiration : soit qu’elle soit inventée, soit qu’elle ait été fomentée délibérément... No comment.
En l’occurrence, la répression de ce médecin, et de la liberté d’expression en général, n’a rien d’une conspiration, c’est juste la politique ordinaire de l’Etat chinois.
Eudora07/02/2020 07:02

Il y a des paranoïaques qui pensent à l’inverse que l’épidémie elle-même es …Il y a des paranoïaques qui pensent à l’inverse que l’épidémie elle-même est une conspiration : soit qu’elle soit inventée, soit qu’elle ait été fomentée délibérément... No comment.En l’occurrence, la répression de ce médecin, et de la liberté d’expression en général, n’a rien d’une conspiration, c’est juste la politique ordinaire de l’Etat chinois.


La Chine utilise le coronavirus comme arme de communication. Rien qu'à voir les images de la construction des 2 hôpitaux ou la répression par la police d'état à l'aide de drones.

Tout comme la soirée organisée à l'ambassade de Chine il y a quelques jours.
Laisser un commentaire
Avatar
@
    Texte

    Discussions