3 septembre 2018
Bonjour,
Une connaissance a acheté un produit de puériculture à 200€ dans une grande enseigne et elle a contracté un crédit renouvelable sans s'en apercevoir puisque les vendeurs proposaient un 4 fois sans frais certifié sans frais. Sur place rien de signé qui ne mentionne qu'un crédit est en train d'être souscrit, malins ils envoient le contrat par mail afin que le consommateur n'y voit que du feu, et font signer numériquement sur tablette.. En arrivant chez elle la personne trouve son contrat dans sa boite mail et découvre qu'un crédit revolving a été souscrit, d'un montant de 2000€ et quelques avec un taux à plus de 20%..
Outre le fait que les vendeurs soient d'une malhonneteté déconcertante, y'a-t-il une solution pour ne pas s'acquitter du LRAR pour se rétracter de ce crédit? Cela sert-il à qqch de retourner au magasin et exiger qu'ils annulent tout ça? Ou est-ce peine perdue?
Par ailleurs le magasin a vendu le produit en promotion alors que celle-ci était censée commencer mercredi. Est-ce légal? Est-ce que cela pourrait être un moyen de pression qui pourrait jouer afin qu'ils annulent cette souscription?
Merci d'avance à tous ceux qui pourraient apporter leurs connaissances en la matière.
Informations supplémentaires
Marchands et leurs offres
Discussions
15 commentaires
Laisser un commentaire