7 mars 2022
"Comment convaincre encore plus de monde de souscrire à Disney+ ?"
Cette question, les responsables du service de streaming se la sont forcément posée à plusieurs reprises.

Pour concurrencer Prime Video, mais surtout Netflix, la firme de Mickey réfléchit à proposer une nouvelle option d'abonnement à ses potentiels nouveaux utilisateurs.

2322448_1.jpg


Alors que l'abonnement classique coûte 8,99€ par mois ou 89,90€ par an, Disney pense sérieusement à soumettre une alternative aux budgets les plus serrés. Avec un investissement estimé à près de 30 milliards de dollars en 2022 uniquement pour la partie contenus, la plateforme de streaming doit forcément trouver des solutions pour augmenter son nombre d'abonnés et ainsi, logiquement, ses bénéfices.

Dans un communiqué de presse paru sur le site officiel de Disney, Kareem Daniel (Président de Disney Media et Entertainment) explique ainsi :

"Élargir l'accès à Disney+ à un public plus large et à un prix inférieur serait une victoire pour tout le monde - consommateurs, annonceurs et nos créateurs. Davantage de consommateurs pourront accéder à un contenu incroyable. Les annonceurs pourront atteindre un public plus large et les équipes qui créent nos histoires pourront partager leur incroyable travail avec davantage de fans et de familles."

Avec 129,8 millions d'abonnés dans le monde, Disney+ connait une croissance fulgurante, mais est encore loin derrière Netflix et ses 222 millions d'abonnés.

La solution pourrait donc être de proposer de nouveaux forfaits pour attirer encore plus de clients.

"Depuis le lancement de Disney+, les annonceurs souhaitent avoir l'opportunité de faire partie intégrante de notre plateforme et pas seulement parce qu'il y a une demande croissante liée au streaming" a déclaré Rita Ferro, Présidente de la Publicité chez Disney.

L'idée qui revient sur la table serait ainsi de créer un abonnement avec publicités, moins onéreux que le modèle classique à 8,99€ par mois. Si l'information n'a pas encore été officialisée par Disney, ce dernier coûterait potentiellement environ 4,99€ par mois mais obligerait ses abonnés à regarder une publicité avant un épisode ou film par exemple.

Hulu, un autre service de streaming vidéo, propose par exemple deux options lors de la souscription : un abonnement classique, sans publicité à 12,99€ par mois et un autre, avec publicités à 6,99€ par mois.

À l'instar d'Amazon avec ses liseuses Kindle, Disney+ pourrait donc s'ouvrir à un public plus large si tant est que l'on ne soit pas contre une petite publicité avant de regarder le dernier épisode de la série Marvel ou Star-Wars du moment.

D'ici 2024, Disney souhaiterait compter entre 230 et 260 millions d'abonnés dans le monde. Un abonnement moins cher serait donc une solution facile à mettre en place pour attirer le chaland.




En France, ce serait pour quand ?

Probablement pas avant 2023. Les Etats-Unis devraient être les premiers à tester ce nouveau modèle en 2022, avant un élargissement aux autres pays, et notamment la France.

Existe-t-il des offres pour payer moins cher ?

Malheureusement, il n'y a aucune offre actuellement. Néanmoins, il se peut que l'on retrouve l'offre découverte à 1,99€ le premier mois bientôt ou bien le pack Canal & Disney+ à 15€ par mois.
Informations supplémentaires
Marchands et leurs offres
Discussions
15 commentaires
Laisser un commentaire