Problème de remboursement - [COVID] [Lastminutes]

3
25 août 2020
Bonjour à tous,

J'ai besoin de conseils sur un problème de remboursement lié au COVID.
J'ai réservé un hôtel en France du 23 au 27/03 via Lastminutes qui a été annulé suite au confinement.

J'ai contacté à plusieurs reprises Lastminutes pour obtenir un avoir mais après 3 mois, toujours rien.

Entretemps, j'ai contacté directement l’hôtel qui m'a assuré avoir transmis l'avoir à Lastminutes, et qu'il ne peut pas me le transmettre.

En juin, il était devenu impossible de les joindre par téléphone, mail. J'ai donc tenté un litige Paypal pour essayé d'obtenir l'avoir, mais ils ont refusé et clos le litige.

Maintenant, lorsque je contact Lastminutes par téléphone avec mon ID de réservation, il ne détecte même plus le voyage et je suis redirigé vers une personne du service client, puis le message "tous nos agents sont actuellement indisponible".

A ce jour, toujours aucun avoir en vu, impossible de contacter Lastminutes.

Connaissez-vous la démarche à entreprendre ? Je n'ai pas trouvé une adresse postale valide de Lastminutes pour envoyé un courrier A/R.
Informations supplémentaires
Voyages & loisirs
3 commentaires
Hello,

J'ai le même problème en plus important, j'ai réservé 1 séjour en Tunisie pour 2 personnes (950€), opéré par Transavia à l'aller et Tunisair au retour, à ce jour aucun bon d'achat de leur part malgré mes nombreuses relances.

Qui plus est ils ont pour optique de me donner 3 bons d'achat différents (hôtel + Transavia + Tunisair) alors que que le cadre d'un achat d'un séjour (et non d'un vol + hôtel), ils sont censés me donner un bon d'achat du montant global comme une agence de voyage.

Je désespère vraiment de ne jamais retrouver mon argent, ou bien d'avoir des bons d'achats séparés.
Je ne sais plus que faire avec eux, je ne comprends pas qu'il n'y ait pas de plainte tout le monde est dans le même cas lorsqu'on regarde sur internet.
Gestion de crise désastreuse de leur part.
Last Minute Group
14 Rue d'Uzès, 75002 Paris 0 892 58 61 32



En juillet 2020, la Commission européenne a mis en demeure la France, et d'autres pays européens, de respecter les dispositions de la directive européenne 2015/2302 sur les voyages à forfait en rappelant que l’avoir ne pouvait être imposé au consommateur. L’instance avait émis, en mai dernier, une recommandation préconisant de privilégier le remboursement. La France dispose d'un délai de deux mois pour répondre à la Commission européenne.

En outre, les associations de consommateurs UFC-Que Choisir et la CLCV ont déposé, en juillet 2020, un recours en référé devant le Conseil d’Etat contre l’ordonnance n°2020-315 du 25 mars 2020, pour permettre aux consommateurs dont le voyage a été annulé de pouvoir bénéficier du droit de choisir le remboursement immédiat.

==> [Mise à jour] Le recours en référé a été rejeté par le Conseil d'Etat, dans une ordonnance du 17 juillet, le juge ayant estimé que "la condition d'urgence" n'était "pas remplie". Le Conseil d’Etat demeure compétent pour trancher le fond de la requête et rendra sa décision dans les prochains mois.
Trishe26/08/2020 10:53

Last Minute Group 14 Rue d'Uzès, 75002 Paris 0 892 58 61 32En juillet …Last Minute Group 14 Rue d'Uzès, 75002 Paris 0 892 58 61 32En juillet 2020, la Commission européenne a mis en demeure la France, et d'autres pays européens, de respecter les dispositions de la directive européenne 2015/2302 sur les voyages à forfait en rappelant que l’avoir ne pouvait être imposé au consommateur. L’instance avait émis, en mai dernier, une recommandation préconisant de privilégier le remboursement. La France dispose d'un délai de deux mois pour répondre à la Commission européenne. En outre, les associations de consommateurs UFC-Que Choisir et la CLCV ont déposé, en juillet 2020, un recours en référé devant le Conseil d’Etat contre l’ordonnance n°2020-315 du 25 mars 2020, pour permettre aux consommateurs dont le voyage a été annulé de pouvoir bénéficier du droit de choisir le remboursement immédiat.==> [Mise à jour] Le recours en référé a été rejeté par le Conseil d'Etat, dans une ordonnance du 17 juillet, le juge ayant estimé que "la condition d'urgence" n'était "pas remplie". Le Conseil d’Etat demeure compétent pour trancher le fond de la requête et rendra sa décision dans les prochains mois.


Merci pour les coordonnés, mais elles ne semblent pas valable, numéro de téléphone plus attribué. L'adresse correspond à celle ou quelqu'un a déjà envoyé un courrier AR avec destinataire inconnu .
J'ai essayé de passer par l'hôtel directement mais il ne peux rien faire...
Laisser un commentaire
Avatar
@
    Texte