7 octobre 2021
2218898-1xbD5.jpg
amd.com/en/…400


les processeurs AMD perdraient 15 % de leurs performances In Game avec Windows 11, la faute à la latence du cache L3 triplée.

Apparemment, les processeurs AMD, qui sont officiellement compatibles avec le nouvel OS de Microsoft, Windows 11, présenterait une latence du cache L3 trois fois plus élevée avec le nouveau système d'exploitation de tonton Billou.
De plus le nouveau système d'exploitation n'exploite pas correctement le système des "cœurs préférés" sur les processeurs AMD (UEFI CPPC2), ce qui fait que les cœurs les plus performants ne sont pas détectés par l'OS...
AMD et Microsoft ont fait cette découverte conjointement et ont énuméré l'impact potentiel sur les performances des applications.
L'augmentation de la latence du cache L3 affecte les performances des applications sensibles aux performances de la mémoire.
L'impact pourrait atteindre 3 à 5 % dans certaines applications.
Les deux partenaires mettent également en garde sur une perte de 10 à 15 % des performances dans les jeux vidéo.
D'autre part, un dysfonctionnement du système de "cœurs préférés" se traduirait par une réduction des performances dans les tâches légères, car le système d'exploitation ne sait pas quels sont les deux meilleurs cœurs du processeur.
Heureusement, les deux problèmes peuvent être corrigés par des mises à jour logicielles, et AMD travaille avec Microsoft pour corriger les deux problèmes par le biais de Windows Update, dans un déploiement de mise à jour prévu en octobre 2021.
Informations supplémentaires
High-tech & informatique
Discussions
19 commentaires
Laisser un commentaire