Donner, vendre ou transformer ses vêtements usagés : les solutions !

Rédac62
2 mars 2021
Qu’il est triste, esseulé au fond de l’armoire, ce pull vert sapin (trop grand) offert par Mamie Françoise au Noël 2002. On l’a porté en tout et pour tout 3 fois, dont une fois à l’occasion d’un rhume carabiné pour se traîner entre le lit et le canapé et 2 fois pour lui faire plaisir à la dinde du Dimanche. On le voit tous les jours, on ne le porte pas mais on ne sait pas quoi en faire.

Et si seulement il n’y avait que le pull de Mamie ! Au fil des années, on accumule dans une penderie tout un tas de vêtements dont on se lasse, qui s’abîment, qui ne nous vont plus et qui finalement nous encombrent.

18046866841614179566.jpg


Avec l’arrivée prochaine du Printemps, c’est le moment de faire un grand tri et de la place dans ses placards ! De nombreuses solutions existent pour donner, vendre ou encore transformer ses vêtements.

  • I. DONNER

18642088371614688275.jpg


Que celui qui ne s'est jamais demandé s'il était possible de donner un vieux jean troué ou un t-shirt tâché me jette la première pierre !

Le site Refashion met à disposition une FAQ particulièrement détaillée, regroupant toutes les consignes de dons.

Les points importants à retenir :

  • Déposer des sacs fermés de 30L remplis de vêtements, linge de maison, chaussures (attachées par paires), sacs à main, ceintures.
  • Tout doit être propre et sec.

  • Les vêtements humides ou sales sont susceptibles de moisir et sont envoyés directement en destruction. De même, les vêtements tâchés de peintures ou autres produits chimiques subiront le même sort.

Maintenant que nous savons comment donner, où donner ?

  • Le don traditionnel :

→ Les conteneurs Relais :

Avec plus de 22 000 conteneurs répartis à travers toute la France, les conteneurs Relais représentent la solution de proximité la plus simple pour donner des vêtements.

→ Les associations :

De très nombreuses associations font appel aux dons, chacune appliquant plus ou moins son propre règlement.

Pour ne citer que celles-ci : Emmaüs, le Secours Populaire ou encore La Croix-Rouge, qui sont généralement présentes dans les grandes villes comme en zone rurale.
Elle récupèrent des vêtements pour homme, femme, enfant, bébé, dans toutes les tailles, ainsi que du linge de lit tant que les articles sont propres et en bon état.

Les legs sont ensuite revendus à petits prix au sein des dépôts-ventes.

→ Les antennes locales :

N’hésitez pas à vous renseigner directement auprès des mairies de vos villes/villages, il existe des associations locales qui comptent elles aussi sur la charité, comme par exemple des foyers de sans-abri ou parfois aussi des écoles.

D’une manière plus globale, le site Refashion met à disposition une cartographie du territoire français mettant en évidence tous les lieux permettant le don ou le recyclage de vêtements.
On retrouve, de manière locale, toutes les les antennes d’associations, les conteneurs, les points de dépôts ponctuels, les boutiques équipées ainsi que les déchèteries.

  • Le don 2.0 :

→ Les sites et applications mobiles :

Depuis quelques années, de nombreux sites et applications mobiles dédiés au dons entre particuliers ont vu le jour.

Pour en avoir testé plusieurs, Geev est la plateforme la plus simple à utiliser. En effet, il est très simple de poster une annonce et l'interface est plutôt intuitive.

D’autres sites existent également, comme par exemple : Donnons, Consoglobe, Toutdonner , Co-recyclage.

Enfin, n’hésitez pas à en parler autour de vous, à vos proches, amis, famille, collègues etc ! Il n’est pas rare de se rendre compte au cours d'une simple discussion que quelqu’un de notre entourage cherche à acquérir un objet dont on souhaite se séparer.


  • II. VENDRE

15980846091614182257.jpg


→ Les sites et applications mobiles :

Pour ceux qui n’ont pas l’âme de Mère Thérésa et qui souhaitent récupérer quelques € en vendant leurs biens, d’autres solutions existent.

A-t-on vraiment encore besoin de présenter Le Bon Coin ou Vinted ?

Ces applications mobiles, gratuites et accessibles à tous, permettent de vendre et d’acheter tout un tas d’objets d’occasion, dont les vêtements. Le fonctionnement est on ne peut plus simple, on prend quelques photos de l’objet dont on souhaite se séparer, on rédige une description, on détermine un prix et hop, on attend que les acheteurs mordent à l’hameçon.

Le seul aspect négatif est l’investissement en temps entre la prise de photos, la mise en ligne sur la plateforme, et les réponses aux éventuelles questions des acheteurs ! Le conseil que je peux vous donner est de fournir, en amont, un maximum d’informations et de photos lors de la mise en ligne de l’annonce. Cela évite pas mal de questions.

À noter que d’un point de vue fiscal, les revenus tirés de la vente occasionnelle de biens personnels sur des sites entre particuliers ne sont pas imposables. Néanmoins, des exceptions s’appliquent si un certain montant est dépassé ou pour la vente d’objets particuliers. Mieux vaut donc se renseigner pour les cas spécifiques.

Certaines applications de vente de vêtements sont plus spécialisées que d’autres et ciblent des publics différents.

  • Vinted est idéal pour vendre des pièces peu chères, de marques de prêt-à-porter classiques.


  • Depuis la fin d'année 2020, Kiabi a également lancé sa propre plateforme d'achat et vente de vêtements d'occasion : Seconde Main by Kiabi. Le principe de fonctionnement est le même que les plateformes déjà existantes : le vendeur fixe son propre prix de vente. La seule différence réside dans la récupération de sa cagnotte : le vendeur peut choisir d'effectuer un virement sur son compte bancaire ou bien de convertir le montant en bons d'achats Kiabi. Dans ce cas, le montant de la cagnotte augmente de 20%.

Les opérations de reprise des enseignes :

À l'instar de H&M qui, depuis 2013, propose son propre service de reprise de vêtements usagés (toutes marques confondues) en échange d'un bon d'achat, de nombreuses enseignes du prêt-à-porter et de la grande distribution ont sauté le pas.

Voici un récapitulatif (très certainement non-exhaustif) de quelques enseignes qui proposent ce service, et sous quelles conditions, à l'heure actuelle :

2106999.jpg
2106999.jpg
Les liens vers les conditions détaillées des enseignes évoquées ci-dessus :


Nous avons vu où et comment donner et vendre nos vêtements usagés, la troisième partie consacrée à la transformation fera l'objet d'un autre topic !

5793589111614699864.jpg


Évidemment ce topic n'est pas exhaustif et toutes les idées sont bonnes à prendre en commentaires !
Informations supplémentaires
Mode & beauté
Discussions
Top commentaires
62 commentaires
Laisser un commentaire