Retour d'expérience NAS DIY ( UnRAID vs OMV vs Xpeno)

8
2 février 2020
Bonjour, je voulais partager un rapide retour d'expérience après des heures et des heures de tests sur différents environnements pour du NAS Home-Made !
Objectifs :
- Avoir un serveur de fichier avec de la redondance dans les données (RAID 5 à minima)
- Avoir un serveur Plex
- Virtualiser une machine Windows (7 ou 10) pour prise en main à distance et lancement de certaines tâches de nuit (téléchargement, transfert de fichiers, etc..)
- A venir - Installer une VM pour gérer mes caméras IP

La configuration est la suivante :
Serveur HP ML310e Gen8
- Xeon E3-1265L
- 22Go RAM
- 3 x 3To + 2 x 4To
- Carte PCIe USB.3.0).


  • OMV 4.X (sous ESXI 6.5):
++ Léger
++ Sytème ZFS en option similaire au SHR
++ Basé sur Debian (appréciable pour les amateurs de Linux)
-- Interface austère et lourde (beaucoup de menus)
-- Depuis la dernière grosse MAJ de Plex, difficile de le réinstaller proprement depuis les OMV-Extras (plugins). Il aurait fallu mettre un Docker => Compliqué pour les néophytes
-- Certaines machines ont du mal à accéder aux partages sans raisons apparentes...

  • UnRAID 6.X (installé directement sur clé USB):
++ Système d'app/plugins simples (certains reposent sur Docker)
++ Interface simple
++ Docker est installé par défaut
-- Payant (à partir de 59$ pour 6 HDD)
-- Certaines configurations complexes pour les néophytes
-- Lent (je n'ai pas réussi à faire un équivalent de SHR ou RAID5 pour optimiser les performances)
-- VMs très lentes comparés à ESXI ...et plus complexes à paramétrer.

  • X.penology DSM 6.2 (sous ESXI 6.5):
++ Interface simple et intuitive
++ SHR qui offre beaucoup de flexibilité à partir de 3 HDD (facilité d'étendre un volume)
++ Grande bibliothèque d'apps et facilité d'installation des applications
-- Xpeno = Syno bridé (MAJ difficile...)
--

Pour info, j'ai eu le fameux N54L sous Xpeno DSM 5 au tout départ que j'ai migré vers ESXI en virtualisant Xpeno dans un ESXI 6.0.
J'ai migré le tout vers un T110-II pour plus de puissance (et parce que j'avais plus de place pour "cacher la machine).
Puis j'ai re-migrer le tout vers le HP ML310e sans aucune réinstallation puis une migration vers ESXI 6.5 sans avoir à reconfigurer mes VMs.

Bref, aujourd'hui, j'ai un Xpeno en prod pleinement fonctionnel sous ESXI 6.5 et quelques VMs qui tournent...

A l'avenir, j'aimerais y mettre une 1050ti dans cette machine pour y accéder via une SteamLink (ou app Android) pour y faire du casual gaming ou de la bureautique sans avoir de PC fixe/portable sur un de mes bureaux.
Informations supplémentaires
High-tech & informatique
Discussions
8 commentaires
Laisser un commentaire