Rumeur vente a perte solde

20
6 juillet 2020
Bonjour les amis !

Apparement j’entend que il va y avoir de la vente a perte sur lanperiode des soldes malgres certains decrets Francais qui interdisent ce type de promo.

Quelqu’un est il renseigner ? Des info ?
Informations supplémentaires
Marchands et leurs offres
20 commentaires
Il y a pas un soucis là ?
La période des soldes (avec les liquidation validé par arrete pour cessions d'activité également) sont par principe les seul moment ou la vente a perte est autorisée
Édité par "Baileys" 6 juillet
Baileys06/07/2020 12:38

Il y a pas un soucis là ?La période des soldes (avec les liquidation v …Il y a pas un soucis là ?La période des soldes (avec les liquidation validé par arrete pour cessions d'activité également)


Je comprend pas ?!
Benoit.b06/07/2020 12:39

Je comprend pas ?!


La vente à perte est interdite en France sauf pendant les soldes, et c'est comme ça depuis le début des soldes je crois (en tout cas aussi loin que je me souviennes).

Donc oui, il y aura des magasins qui feront de la vente à perte, mais c'est le principe des soldes.
Il y a t’il une raison pour laquelle la vente à perte n’est pas autorisée hors soldes ?
124_sb06/07/2020 13:08

Il y a t’il une raison pour laquelle la vente à perte n’est pas autorisée h …Il y a t’il une raison pour laquelle la vente à perte n’est pas autorisée hors soldes ?


Eviter la surconsommation ? Pourtant c’est l’essense du capitalisme moderne :/
124_sb06/07/2020 13:08

Il y a t’il une raison pour laquelle la vente à perte n’est pas autorisée h …Il y a t’il une raison pour laquelle la vente à perte n’est pas autorisée hors soldes ?


Certainement pour éviter la concurrence déloyale entre enseignes...

Edit, extrait de Wikipedia:
La revente à perte est interdite comme pratique illicite et déloyale. Sa pratique pourrait permettre à une entreprise d'évincer un concurrent en pratiquant dans un premier temps des tarifs ultra-agressifs pour ensuite vendre le produit à un tarif plus élevé, lui permettant de retrouver un bénéfice, une fois le concurrent évincé..
Édité par "NetJulien" 6 juillet
124_sb06/07/2020 13:08

Il y a t’il une raison pour laquelle la vente à perte n’est pas autorisée h …Il y a t’il une raison pour laquelle la vente à perte n’est pas autorisée hors soldes ?


Éviter un dumping qui ne profiterait qu aux grosses structures...
Par ailleurs la vente à perte est extrêmement difficile à déterminer...
Je m explique :
Quand un distributeur vends un produit il l achete X en pied de facture (c est le prix dit triple net ...) auquel s ajoute la tva pour déterminer le srp (seuil de vente à perte...)
MAIS à cela s ajoute des ristournes de fin d annee diverses et variées... par ex x pour les mises en promo x pour détention de l assortiment x pour mise en rayon des nouveautés x de ristournes en fonction du CA degage etc etc etc...
Donc un distributeur ne paye pas en le produit réellement au prix indiqué en pied de facture et en fait sur la quasi totalité des gros produits (en tout cas alimentaires type nutella Ricard Dash et cie..) la marge direct des distributeurs est à quasi 0 la marge réelle ne venant que de ces fameuses « marges arrières »
De ce fait il est très difficile de définir une vente à perte..
Je connais bcp moins le non alimentaire mais j imagine que c est similaire... il est donc très compliqué de déterminer exactement le prix réellement payé par Leclerc (ou carrefour ou Auchan...) pour un nettoyeur karcher (ou un portable samsung ou une tv panasonic...)
Le SRP protège donc (un peu...) le commerçant du coin de la rue qui lui ne bénéficie pas (ou très peu...) de ce type d avantage...
C'est la REvente à perte qui est interdite en temps normal.
La vente à perte est légale quand on est producteur. Ex : agriculteurs, fabricants de consoles ou d'imprimantes qui se ratrappent ensuite avec les consommables (cartouches d'encre, jeux).
frederic.munsch06/07/2020 13:30

Éviter un dumping qui ne profiterait qu aux grosses structures...Par …Éviter un dumping qui ne profiterait qu aux grosses structures...Par ailleurs la vente à perte est extrêmement difficile à déterminer...Je m explique :Quand un distributeur vends un produit il l achete X en pied de facture (c est le prix dit triple net ...) auquel s ajoute la tva pour déterminer le srp (seuil de vente à perte...)MAIS à cela s ajoute des ristournes de fin d annee diverses et variées... par ex x pour les mises en promo x pour détention de l assortiment x pour mise en rayon des nouveautés x de ristournes en fonction du CA degage etc etc etc...Donc un distributeur ne paye pas en le produit réellement au prix indiqué en pied de facture et en fait sur la quasi totalité des gros produits (en tout cas alimentaires type nutella Ricard Dash et cie..) la marge direct des distributeurs est à quasi 0 la marge réelle ne venant que de ces fameuses « marges arrières » De ce fait il est très difficile de définir une vente à perte..Je connais bcp moins le non alimentaire mais j imagine que c est similaire... il est donc très compliqué de déterminer exactement le prix réellement payé par Leclerc (ou carrefour ou Auchan...) pour un nettoyeur karcher (ou un portable samsung ou une tv panasonic...) Le SRP protège donc (un peu...) le commerçant du coin de la rue qui lui ne bénéficie pas (ou très peu...) de ce type d avantage...


Notez que les marges arriéres, encadrées, sont incluses depuis la loi Dutreil dans le SRP.
Lauburu.06/07/2020 14:10

Notez que les marges arriéres, encadrées, sont incluses depuis la loi D …Notez que les marges arriéres, encadrées, sont incluses depuis la loi Dutreil dans le SRP.


Pas intégralement en tout cas ce n était pas le cas quand j ai quitté la GD c était d ailleurs l objet de nombreuses tractations...
A cette époque personne en magasin (pas même le directeur..) n était capable de vous donner le prix de revient réel d une danette ou d un baril de lessive Et je doute que ça ai vraiment bcp bougé...
Par contre il y a eu un rapprochement des centrales d achats parce que la GD passe toujours pour le grand méchant loup mais face à Lactalis Coca ou Unilever Leclerc ou Auchan ne sont pas forcément les mastodontes qu on imagine
Monde bien étrange que celui des boxs de nego ou quelques comptes clés se livrent une bataille à couteaux tirés (changeant d ailleurs de côté au gré des évolutions de carrière... )
Par contre souvent durant les soldes, les commerçants affichent, ni repris, ni échangés. Il faut savoir que c'est illégal. Soldes ou pas, ils ont obligation de rembourser l'article qui ne convient pas.
frederic.munsch06/07/2020 14:40

Pas intégralement en tout cas ce n était pas le cas quand j ai quitté la GD …Pas intégralement en tout cas ce n était pas le cas quand j ai quitté la GD c était d ailleurs l objet de nombreuses tractations... A cette époque personne en magasin (pas même le directeur..) n était capable de vous donner le prix de revient réel d une danette ou d un baril de lessive Et je doute que ça ai vraiment bcp bougé...Par contre il y a eu un rapprochement des centrales d achats parce que la GD passe toujours pour le grand méchant loup mais face à Lactalis Coca ou Unilever Leclerc ou Auchan ne sont pas forcément les mastodontes qu on imagine Monde bien étrange que celui des boxs de nego ou quelques comptes clés se livrent une bataille à couteaux tirés (changeant d ailleurs de côté au gré des évolutions de carrière... )


La loi Dutreil sur le sujet, c'est le milieu des années 2000. Il y a eu plusieurs modifs, y compris ensuite par la loi Hamon.
Au départ, la marge arriére n'était prise en compte que si elle dépassait 15% du prix. Mais je ne sais pas du tout ou cela en est actuellement.
Et bien sur que cela se controle.
La DGCCRF contrôle en général à posteriori, sauf cas flagrants comme le fameux Nutella d'Intermarché.
frederic.munsch06/07/2020 13:30

Éviter un dumping qui ne profiterait qu aux grosses structures...Par …Éviter un dumping qui ne profiterait qu aux grosses structures...Par ailleurs la vente à perte est extrêmement difficile à déterminer...Je m explique :Quand un distributeur vends un produit il l achete X en pied de facture (c est le prix dit triple net ...) auquel s ajoute la tva pour déterminer le srp (seuil de vente à perte...)MAIS à cela s ajoute des ristournes de fin d annee diverses et variées... par ex x pour les mises en promo x pour détention de l assortiment x pour mise en rayon des nouveautés x de ristournes en fonction du CA degage etc etc etc...Donc un distributeur ne paye pas en le produit réellement au prix indiqué en pied de facture et en fait sur la quasi totalité des gros produits (en tout cas alimentaires type nutella Ricard Dash et cie..) la marge direct des distributeurs est à quasi 0 la marge réelle ne venant que de ces fameuses « marges arrières » De ce fait il est très difficile de définir une vente à perte..Je connais bcp moins le non alimentaire mais j imagine que c est similaire... il est donc très compliqué de déterminer exactement le prix réellement payé par Leclerc (ou carrefour ou Auchan...) pour un nettoyeur karcher (ou un portable samsung ou une tv panasonic...) Le SRP protège donc (un peu...) le commerçant du coin de la rue qui lui ne bénéficie pas (ou très peu...) de ce type d avantage...


C'est même possible qu'une partie de ces remises à posteriori soient versées dans un autre pays, par exemple la Suisse
CISCO5706/07/2020 19:18

Par contre souvent durant les soldes, les commerçants affichent, ni …Par contre souvent durant les soldes, les commerçants affichent, ni repris, ni échangés. Il faut savoir que c'est illégal. Soldes ou pas, ils ont obligation de rembourser l'article qui ne convient pas.


Il me semble que les boutiques physiques n'ont aucune obligation en ce sens, soldes ou pas.
Édité par "baka-rcl" 6 juillet
baka-rcl06/07/2020 22:37

Il me semble que les boutiques physiques n'ont aucune obligation en ce …Il me semble que les boutiques physiques n'ont aucune obligation en ce sens, soldes ou pas.


Vrai, autant pour moi.
CISCO5706/07/2020 19:18

Par contre souvent durant les soldes, les commerçants affichent, ni …Par contre souvent durant les soldes, les commerçants affichent, ni repris, ni échangés. Il faut savoir que c'est illégal. Soldes ou pas, ils ont obligation de rembourser l'article qui ne convient pas.


L'article... qui n'est pas conforme ou présente un vice caché.

Le commerçant pouvant en effet limiter ou supprimer le droit de retour qu'il accorde habituellement.
Le droit de retractation etant toujours applicable pour la VAD.
Édité par "Lauburu." 7 juillet
Et encore, la Loi EGALIM à encore complexifie le seuil de vente à perte pour certains produits : c'est 10% au dessus du prix d'achat. Pour augmenter le revenu des agriculteurs essentiellement.

D'autres limites existent, comme la remise max de 5% sur les livres votée pour éviter qu'Amazon (qui achète tellement qui impose aux éditeurs ses prix) coule toutes les librairies...
Édité par "Choubidouh" 8 juillet
Benoit.b06/07/2020 12:39

Je comprend pas ?!


C'est nous qui ne comprenons pas le sujet.
La vente à perte a toujours été autorisée en période de soldes, c'est d'ailleurs le seul moment de l'année où elle est autorisée.
Enfin pas sur tout non plus, il y a des conditions, la principale étant que l'article soit en stock depuis un moment (interdit d'acheter juste pour solder par exemple).

Le reste de l'année, comme déjà répondu par NetJulien, elle reste interdite pour empêcher un gros de tuer ses concurrents en les poussant à la faillite.
Mais pendant les soldes, il est possible de vendre à perte pour vider les invendus, c'est toujours mieux que de jeter et subir une perte sèche.
En fait, il y a plusieurs cas ou la vente à perte est autorisée toute l'année hors soldes.

C'est par exemple le cas des denrées périssables, souvent de l'alimentaire, vendus pour rien (tant que les DLC le permettent) au lieu de les jeter.
C'est aussi le cas des produits saisonniers, dépassés, les cessations ou changements d'activité, la réappro, ou le cas ou le prix le plus bas pratiqué légalement dans une zone et dans des conditions dont je n'ai plus le détail en mémoire.
Mais le cas le plus connu est effectivement celui des soldes.
Laisser un commentaire
Avatar
@
    Texte