[ACHAT] RAM DDR2 SODIMM 2GO x 2

Posté par Dancorp le 21/05/2013 à 23h54

[ACHAT] RAM DDR2 SODIMM 2GO x 2

Le 21/05/2013 à 23h54

Le 25/08/2017 à 0h39

Bonjour à tous, et bienvenue sur le meilleur topic français dédié aux solutions de type Ambilight !
Le but de ce topic est de vous aider à y voir plus clair sur ce qui existe mais aussi d’échanger et de partager des informations sur le sujet.



Pour rappel, la technologie Ambilight lancée par Philips permet l'éclairage de LEDs derrière votre téléviseur dont les couleurs s'adapteront en fonction de l'image affichée sur l'écran. Cela permet une meilleure immersion et réduirait la fatigue visuelle.

Des équivalents de ce système sont maintenant disponibles pour vos écrans ou téléviseurs d'une autre marque, sous forme de kits plus ou moins complexes à installer.

Mais quoi de mieux qu'une petite vidéo pour mieux comprendre ?
Lighpack + AmbiBox (Dancorp) : https://youtu.be/t62-MU_4c3M?t=116
Vous retrouverez des vidéos de plusieurs membres en bas d'article.




Avec l’Ambilight, on a une sorte de prolongation de l’image de son écran ce qui le rend visuellement plus grand (et plus beau par la même occasion).

Toutes les sources Vidéo peuvent bénéficier de l’Ambilight (Prise en charge du Tuner TNT sous condition que votre Prise Péritel fonctionne en Entrée et Sortie de signal. C'est plus la sortie que l'entrée qui nous intéresse) mais pour arriver à faire cela il faudra passer par plusieurs étapes comme capturer l'image provenant de ses sources, la décoder et enfin transférer des informations pour contrôler des LEDs et agir sur la couleur de chacune d'elles.

Glossaire :

Ce message a été masqué par son auteur. Cliquez pour l’afficher.

Pour info, voici quelques correspondances :
PC = Ordinateur Portable, Ordinateur de bureau, HTPC ...
µPC = Raspberry, Odroid...
µContrôleur = Arduino, NodeMCU/ESP8266, Teensy...

Nous allons donc voire ensemble les 3 grands axes pour mettre en place des solutions Ambilight à savoir Capture de l'image, Son traitement et pour finir le Contrôle des LEDs :

La capture de l’image peut être réalisée via un procédé logiciel ou matériel.
o    Quand la source vidéo est un PC ( Environnement Windows/Mac/Linux, Kodi, Lecteur Vidéo, Navigateurs, Jeux... ) ou un µPC (Kodi), la capture est souvent gérée en interne
o    Si l'on souhaite bénéficier d'autres sources de type HDMI, le signal devra être intercepté et donné à une interface d’acquisition USB (pas possible avec tous les µPC)
o    Cette interception ne pourra se faire que via l'ajout de 1, 2 voire 3 éléments différents (Selon l’équipement que l’on possède et la solution que l’on choisit)

Le traitement de l’image est ensuite réalisé pour convertir cette image capturé en "Zone de couleurs" et ainsi avoir une correspondance sur les LEDs.
o    Ici, un PC ou un µPC sont nécessaires, pour d'une part décoder le flux dont ils sont la source et d'autre part traiter le flux provenant des autres sources capturés via la carte d’acquisition USB.

Les informations de changement de couleurs sont envoyées à l’interface de contrôle des LEDs.
o    Ce contrôle est fait par un matériel équipé d’entrées/sorties (GPIO) qui sera réalisé soit avec un µContrôleur soit avec un µPC
o    Ces derniers traiteront l’information qu’ils recevront et afficheront les couleurs en symbiose avec l’image de l’écran.

Il existe de nombreux schémas d’installation pour arriver à ce résultat et pour cela il vous faudra choisir entre :
o    Une solution "Clé en Main" qui ne nécessitera que très peu de connaissances et de pratique.
o    Une solution "Fait Maison" ou il faudra mettre les mains dans le cambouis si on peut dire

Vous trouverez des articles pour les solutions "Clé en Main" et des tutos pour les solutions "Fait Maison" en bas de page ou tout le long de cet article.


Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour choisir sa solution :
o    Quels éléments doivent bénéficier de ce système ? Un PC seul, plusieurs sources ?
o    Quel est mon budget ? Inférieur à la centaine d'€uros, illimité ?
o    Suis-je capable de faire les manipulations moi-même ? Suis-je un Geek qui a l'habitude de ces manipulations et/ou suis-je assez manuel ?
o    Est-ce que je souhaite la faire évoluer plus tard ?
o    ... et bien d'autres qu'il faut se poser avant de faire son choix.

Pour vous aider à vous décider et vous aiguiller du mieux possible, nous allons voir les possibilités qui s'offrent à nous, ce qu'il faut pour les mettre en œuvre et surtout le prix que ça coûte.


Ce message a été masqué par son auteur. Cliquez pour l’afficher.

Les solutions clés en main sont disponibles depuis plusieurs années et l'on en trouve aujourd'hui de nombreuses, à des prix allant de 50€ à plus de 500€. On trouvera entre autre :
o    AMBILED HD, AMBISCREEN, AMBIVISION HD, AMBIVISION 4K, AMBIVISION PRO, AMBX, ATMOLIGHT, DREAMSCREEN HD, DREAMSCREEN 4K, INSANELIGHT, KARATELIGHT, LIGHTBERRY, LIGHTPACK PC, LIGHTPACK TV 4K, SEDULIGHT, SCIMOLIGHT….

Certaines ne seront utilisable qu’avec un PC mais d’autres permettront de bénéficier de l'Ambilight pour toutes ses sources HDMI. Pour avoir une petite idée de ce que propose chacune d’elles (3 d'entre elles, les plus attractives, font l’objet d’un article à part), vous pouvez vous rendre sur cette page traitant en partie de leurs fonctionnalités :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/05/09/tour-d-horizon-des-solutions-ambilight-en-kit-actuellement-disponible/

Dans la liste précédente, 3 solutions (qui sont en réalité des évolutions de 1ère version), semble tirer leurs épingles du jeu à savoir :
o    L'AMBIVISION et L'AMBIVISION PRO (2 versions car 2 procédés de capture différents, voir plus bas)
o    Le DREAMSCREEN 4K
o    Le LIGHTPACK TV.

Ces solutions proposent des kits contenant :
o    Un boitier de contrôle ou l'on connecte ses LEDs, son ou ses entrées HDMI, la sortie HDMI...
o    Des LEDs présentes sous 2 formats selon la solution (en rouleau ou en plaquettes)
o    Des éléments lumineux supplémentaires pour certaines (Des Pixels ou Sensor Hub pour le Lightpack TV et des SideKicks pour le DreamScreen)

Deux d’entre elles (Ambivision et Dreamscreen) sont même disponible en achat "Boitier de contrôle seul" permettant ainsi de prendre le modèle de LEDs (et la densité) que l’on souhaite utiliser ou bien, si vous en avez, réutiliser celles que l'on possède si compatibilité (seulement des PWM).

On remarquera aussi qu’une solution sort du lot, il s’agit de l’Ambivision Pro. Celle-ci est un OVNI car elle ne fonctionnera pas comme toutes les autres en utilisant la capture matérielle via liaison HDMI mais une caméra grand angle à la place. Cette différence lui permet d’être une bonne alternative offrant une plus grande compatibilité et semble être une bonne solution pour ceux qui veulent se passer de câbles en tous genres (Exit les problèmes avec les normes FullHD, 4K, HDR, HDCP, HDMI1.4B, 2.0 …)

Maintenant, le tout est de savoir ce que vous voulez faire, de ce que voulez réellement avoir et de combien vous voulez mettre car la note peut devenir salé notamment si on prend l’exemple du Lightpack TV qui atteint des sommets (600€ pour la totale).

Si vous voulez le meilleur, vous trouverez un comparatif de ces 3 solutions précédente dans cet article :

o    https://ambimod.jimdo.com/2017/06/18/comparatif-des-3-offres-ambilight-%C3%A0-venir-les-plus-attrayantes/


Voici les points forts des solutions qui sont vraiment intéressantes par ordre de préférence. Il s'agit :

o    Du LightPack TV pour son offre de Kits en FullHD ou 4K, d’intégrer d'origine 4 entrées HDMI, ses bandes de LEDs intelligentes (détecte le nombre de LEDs automatiquement), ses Pixels, Big Pixels et Sensor Hub, sa prise en charge du HDCP 2.2 et du 4K à 60 HZ...(un prix plus élevé que le DreamScreen mais justifié)

o    Du DreamScreen pour sa capacité à offrir des Kits en FullHD ou en 4K, d’intégrer d'origine 3 entrées HDMI, de proposer 2 modèles de LEDs ( en rouleau ou plaquette ), de donner la possibilité d'acheter le boitier seul et de choisir ces propres LEDs....

o    De l'Ambivision Pro pour sa gestion sans Fil de l'Ambilight, aussi bien pour la capture/traitement de l'image que pour le contrôle des LEDs (via un dispositif Bluetooth). Le problème c'est le résultat car en ayant expérimenté l'Ambilight par camera, le simple fait d'allumer la lumière joue sur la couleur des LEDs.

Et l'Ambivision sans camera alors ??? Effectivement, il est absent car si celui-ci permet d’acquérir des Kits et boitier en FullHD ou 4K il ne propose pas plusieurs entrées HDMI, obligeant à passer, soit par un Ampli si nous en avons (bien que pour ceux qui en possède cela ne posera pas de problème), soit par un Switch HDMI (un boitier supplémentaire qui aurait pu être évité), mais aussi pour les options, ainsi que les fonctionnalités qui sont en deçà des 2 autres.

A vous de choisir lequel vous attire le plus mais surtout faites attention. Si c'est pour prendre du FullHD, vu qu'il est moins cher, et avoir besoin du 4K par la suite, ça serait vraiment bête.

Autre choix possible pour faire de l'Ambilight, le "Fait Maison". On va voir qu’il est parfois préférable de passer par ce genre d’installation car elle sera plus rentable que les Kits clé en main et qu'elle aura pour elle le fait d’être plus malléable et plus évolutive que ces Kits.

Vive le DIY, mais attention, c'est bien plus long à expliquer !

Ce message a été masqué par son auteur. Cliquez pour l’afficher.
Pour gérer les trois principales tâches de la solution (Capture – Traitement – Contrôle des LEDs), nous disposons de plusieurs éléments que l’on va pouvoir choisir et combiner ensemble selon notre envie et nos besoins :

o    L'Ordinateur (PC/Mac/Linux) qui sera capable de gérer la capture locale (de tout l'environnement Windows/Mac/Linux... ou de Kodi) et de s'occuper du traitement de l’image.
o    Les µPC qui peuvent prendre en charge toutes les taches. Ils sont capables de capturer l'image en Local ou en USB, de la traiter et de contrôler les LEDs via leur broches GPIO.
o    Les µContrôleurs qui sont plutôt Mono tâche ne pourront eux que contrôler les LEDs. Ils ont pour énorme avantage de ne pas coûter cher (5€ en moyenne pour la plupart). Ils devront obligatoirement être combiné à un PC mais pourront l’être avec un µPC si on le souhaite.

Information importante à prendre en compte sur les µPC :
Ce message a été masqué par son auteur. Cliquez pour l’afficher.
Un Raspberry PI 3 ne sera pas capable de décoder du x265 en 4K à 60fps (ce que peux faire un Odroid C2). Par contre certains Odroid ne permettent pas une connexion des LEDs directement sur leurs broches GPIO ( Odroid C2 ) et qu'aux dernières nouvelles, seul l'Odroid C1/C1+ permet de faire de l'Ambilight Multi-Sources (avec la possibilité de connexion de bande de LEDs sur les broches GPIO) dut à l'absence de prise en charge du Vidéo Grabber par l'Odroid C2 ( Mais Ambilight OTA possible, voir plus bas ).
Il faudra donc les choisir et les utiliser de manière intelligente et pas seulement pour une question de prix.

De quoi ai-je besoin au minimum ?
Si vous voulez vous lancer par vous-même et quel que soit la complexité de la solution choisie, il vous faudra acquérir ces quelques éléments de base :
o    Une bande de LEDs,
o    Une alimentation qui peut être de type bloc chargeur ou de type bloc Alim
o    Des connecteurs d'angles pour faciliter la jonction des bandes
o    De câbles de type Dupont ou autre pour faire les branchements.

Vous pouvez jeter un œil à ce guides d'achat pour avoir un aperçu de tous les éléments qu'il est possible de mettre dans une installation Ambilight :
o    Guides d'achat pour faire ses emplettes : https://ambimod.jimdo.com/2017/07/23/guides-d-achat-pour-faire-ses-emplettes/

Le choix des LEDs et des Alimentations
Ce message a été masqué par son auteur. Cliquez pour l’afficher.

Si faire l'acquisition des 3 derniers éléments indispensables est assez facile, porter son choix sur un modèle de bande de LEDs l'est beaucoup moins.

Sachez qu’il existe de nombreux modèles divisés en 2 catégories, les PWM (WS281x, SK68x2…) et les SPI (APA102x, SK9822…). Selon celui que vous choisirez vous aurez le choix entre plusieurs densités par mètre. Et ce n'est pas tout puisqu'on pourra même nous proposer, selon certaines bandes, un niveau de protection IP (IP20, IP30, IP65, IP67, IP68). Tout dépendra du modèle sur lequel on aura jeté son dévolu.

La puissance de l’alimentation s’adaptera en fonction du nombre de LEDs que vous comptez installer. Il est possible, pour ceux qui vont vers l'option du bloc chargeur (qui est limité à 10A malheureusement) d'en combiner 2 (un en début et un autre en fin de bande). Les autres qui partiront sur des blocs Alims auront plus de marge de manœuvre avec des 10A, 15A, 20A voir 30A et d'avantages, de quoi voir venir.

Sachez aussi qu'une LED à besoin en moyenne de 60 mA lorsqu'on lui demande d'afficher du blanc (Rouge + Vert + Bleu = 20 mA x 3 soit 60 mA grosso modo) soit avec 10A, si on fait le calcul, vous pouvez alimenter facilement une bande de 166 LEDs sans avoir de problème de puissance (souvent caractérisé par une couleur jaune en fin de bande en affichage Full White).

Il vous sera possible de faire fonctionner jusqu’à 200 LEDs avec ce même chargeur de 10A mais la luminosité sera moindre et vous devrez, pour équilibrer la consommation de chaque LED, faire une connexion alim des 2 côtés de votre installation (en début et fin de bande).

Question : Alors quelle serait la densité idéal ??
Je dirai plus celle dans votre budget et en fonction du rendu que vous voulez avoir. On peut partir du principe qu'une installation :
o    Économe en 30 LED/mètre ne permet pas d'avoir un rendu assez précis (car ça fait quand même 1 LED tous les 3.3cms)
o    Intermédiaire en 48 LED/mètre semble un bon compromis entre le 30 et le 60 (il en existe en 36 aussi pour ceux qui en veulent un peu plus que 30)
o    Standard en 60 LED/mètre conviendra à la plupart des gens
o    Idéal (selon moi) en 72 LED/mètre commence à être sympa car c'est juste un peu plus que le classique 60 LED/mètre
o    Avancé en 96 LEDs/mètre pour ceux qui en veulent toujours plus
o    JeMenFouTiste en 144 LEDs/mètres pour ceux qui veulent claquer leur argent et qui veulent le Top du Top (mais bon courage pour faire des manipulations dessus).

Notez que les blocs Alims fourniront un Max de puissance à vos LEDs mais que vous risquez aussi de trouver ça un peu trop puissant lol. A vous de voir si vous voulez une installation avec des couleurs douces, homogènes ou plutôt quelque chose qui vous en mets plein la vue.

Pour avoir plus d’infos sur les LEDs allez faire un petit tour sur cet article énumérant une grande parties des modèles compatible :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/01/19/bien-choisir-sa-bande-de-leds-pour-faire-de-l-ambilight/

Si on doit faire un choix, on pourrait peut-être partir sur une bande de WS2813/SK6822 (pour le double signal en cas de LEDs défaillantes), de SK9822/APA102C/APA102 (pour la présence de la synchronisation et la vitesse de transfert de l'information, 5 fois plus rapide que le PWM ) ou encore de SK6812 RGBxW (pour la présence d’origine du blanc).

Pour la densité le modèle standard en 60 LEDs/mètre conviendra à la plupart des personnes. Vous pouvez toutefois migrer vers des bandes en 72 LEDs/mètre pour une plus grande luminosité ou encore descendre en 48 LEDs/mètre pour ne pas avoir trop de problèmes de puissance d'Alimentation.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo comparative de notre ami Passin (merci à lui, il maîtrise lol) montrant la différence entre une installation avec 100 LEDs et 200 LEDs (en 30 et 60 LED/mètre) sur un écran de 50". Il a de façon logiciel (sous Hypérion en agissant sur le fichier de configuration) désactivé la moitié de ses LEDS (1 sur 2) pour simuler une installation avec une bande en 30 LEDs/mètre soit 100 LED (vu qu'il dispose d'une installation Ambilight comprenant 200 LEDs et en 60 LEDs/mètre) :
o    https://youtu.be/Sn-r0f8q6ho

Maintenant que nous avons vu le minimum requis pour une installation, voyons quels types d’éléments sont nécessaires pour concevoir votre solution.

Solution 1 : L’Ambilight pour PC, le plus simple et le moins cher.
Capture de l'image : PC
Traitement de l'image : PC
Interface de contrôle des LEDs : µContrôleur ou µPC

Système d'exploitation pour le PC: Windows/Linux/Mac
Système d'exploitation pour le µPC: OpenELEC/LibreELEC conseillé + Hyperion ou Raspbian (la version lite suffira) si besoin
Système d'exploitation utilisable avec HyperCon : Windows/Linux/Mac

Les détails :
Ce message a été masqué par son auteur. Cliquez pour l’afficher.
Cette méthode, mono-source (PC), est la plus économique car un seul composant supplémentaire est nécessaire, l'interface de contrôle des LEDs. En effet, la capture et le traitement de l’image seront fait logiciellement par votre PC.

Le logiciel PC
Il existe plusieurs solutions de gestion Ambilight pour votre PC mais en voici quelques-unes déjà pour se faire une idée :
o     AMBIBOX, PRISMATIK, ADRILIGHT, BAMBILIGHT, JAMBILIGHT, LIGHTZ, SCREENBLOOM (pour une gestion de ses Hue) BLINKSTICK ET AMBIODER ( ces 2 derniers permettent même d'utiliser un kit de LEDs provenant du magasin IKEA lol ). Toutes ces solutions (la majorité pour être plus précis) fonctionnent avec un Arduino donc en USB
Ce message a été masqué par son auteur. Cliquez pour l’afficher.
o    SYNLIGHT pour un fonctionnement avec un NodeMCU donc en Wifi
o    HYPERION pour une utilisation avec un µPC (bande de LEDs en connexion direct sur celui-ci ou possible sur un NodeMCU afin d'avoir un contrôle Wifi de son Ambilight).
Certaines sont configurables en quelques clics, d'autres offrent plus d'options. L'avantage de Synlight par exemple est de pouvoir fonctionner en Wifi. Grace à cette dernière, plus besoin d'avoir obligatoirement son PC à coté de ses LEDs pour effectuer les branchements.

L'interface LED
Le rôle de l’interface de contrôle des LEDs sera de réceptionner les informations provenant du logiciel de gestion Ambilight (qui lui s’occupera de la capture et du décodage de l’image) et de les faire transiter aux LEDs pour qu’elles reproduisent les couleurs en concordance avec l’image affichée à l’écran.

Reste à choisir son Interface : µContrôleur ou µPC ? Avantages et inconvénients entre l'un et l'autre ?

1. Choisir un µContrôleur comme interface de contrôle de LEDs
L’utilisation d’un µContrôleur est ce qui est le moins cher. La carte sera directement branchée en USB sur le PC (également sur un port USB ou sur une prise si utilisation d'un NodeMCU) après l'avoir programmé avec un fichier contenant le code de programmation que l'on aura au préalable modifier pour le faire correspondre à sa configuration (le type et nombre de LED, les broches utilisées, les informations de configuration Wifi si NodeMCU...).

C’est la solution DIY la plus simple à mettre en œuvre et elle plutôt efficace. Il est possible de faire de l'Ambilight avec un grand nombre de µContrôleur mais les plus courants sont les :

o    Arduino comme les Uno, Mega, Nano mais d'autres modèles de la gamme font l'affaire
o    ESP8266 de type NodeMCU, ESP-0x...
o    Teensy...

Voici quelques tutos pour en savoir un peu plus sur le sujet et pour réaliser pas à pas son installation. Vous en trouverez 3 à base d'Arduino et un à base de NodeMCU :
2.Choisir un µPC comme interface de contrôle de LEDs
Le fonctionnement sera en tout point identique au précèdent. Le µPC aura besoin d'un système d'exploitation pour fonctionner qui peut être : OpenELEC, LibreELEC, Raspbian, Dietpi, Minibian...

Dans ce système, il faudra ajouter un programme qui se nomme Hypérion et qui s'occupera de toute la gestion Ambilight.

Hypérion qui s’exécute sur le µPC n'est que la partie Serveur (Client/Serveur pour le µPC). Il faudra installer un client sur Windows portant le nom d’"Hypérion Screen Capture" ou bien une extension pour Kodi portant le nom de "Kodi Hyperion" ou "Kodi Ambilight".

On se retrouve devant une sorte d'Ambilight "Over The Air", car cette solution va nous permettre de bénéficier de l’Ambilight sur d'autres équipements de son réseau comme par exemple une Box Android, une Shield ou tout autre éléments compatible en plus de son PC (contrairement à l'usage avec un µContrôleur).

Bien sûr ce n’est pas magique non plus, car tous ces équipements devront être capable de faire tourner Kodi. (Du coup non, la Livebox Orange n’est pas compatible avec cette solution !)

Vous allez surement demander : Pourquoi prendre un µPC qui coûte plus cher qu'un µContrôleur alors que celui-ci fait à peu près la même chose pour bénéficier de l'Ambilight sur son PC ?
Et bien sachez qu'il y a 2 avantages, 1 contrainte et 1 inconvénient à le choisir (ça ne pouvait pas être si parfait) :
o    Le 1er est la migration possible de l'installation vers un système Ambilight Multi-Sources. Si vous optez pour un µContrôleur il ne vous sera pas possible de le faire car celui-ci n'est capable que de contrôler les LEDs alors qu'un µPC peux prendre en charge l'ensemble du Processus Ambilight (Capture/Traitement de l'image et Contrôle des LEDs ).
o    Le 2nd est la possibilité d'avoir accès à une gestion Wifi de son installation et ainsi permettre d'ajouter des d’éléments lumineux complémentaires comme les Hue, les Hue Like et autres petits joujoux sympa.

Par contre il y a 1 inconvénient et 1 contrainte :
o    Commençons par la contrainte : Avoir son bureau avec une configuration à 100% pour qu’Hypérion Screen Capture fonctionne
o    et l’inconvénient maintenant : Risque de ne pas avoir la gestion Ambilight avec ses Jeux.
Cela demandera peut être plus de connaissances et de manipulations que si l'on utilise un µContrôleur mais ça en vaut vraiment le coup (si l'on n'est pas joueur sur PC) et pour un prix pas plus élevé qu'un µContrôleur, notamment si on part sur un µPC de type Pi Zéro W par exemple (12€). En plus, ça vous facilitera la tâche si vous deviez un jour faire évoluer votre installation, ayant déjà à disposition et en fonctionnement un µPC.
Sachez pour finir que quel que soit la solution que vous choisirez, avec l'utilisation d'un µPC ou un µContrôleur, il sera possible avec Kodi de combiner à la fois l'extension Kodi Ambilight et l'extension Kodi Hue pour avoir en plus une gestion de ses Hue. Il sera même envisageable, si l'on choisit une installation avec µPC, d’exécuter 2 fois l'extension Kodi Ambilight, une pour l'Ambilight et une autre pour les Hue en utilisant une fonction propre à Hypérion, le Forwarding.

Question : Pourquoi s’embêter à faire compliquer (en utilisant le Forwarding par exemple) quand on peut faire simple (en utilisant Kodi Hue) ?

Et bien pour la simple et bonne raison que Kodi Hue ne gère pas la définition de zone pour chaque Hue et travaille, quel que soit le nombre d’éléments que vous possédez, sur un décodage de l'image entière c'est à dire que tous les Hue afficherons la même couleur, alors qu'avec Hyperion et Kodi Ambilight, on pourra définir un Hue qui affichera les couleurs de la partie gauche de l'image, un autre la partie droite.... Une petite zone ou une zone plus large et bien plus.

C'est quand même plus intéressant tout de même non ? Si vous voulez en savoir plus, c'est ces tutos qu'il faudra suivre :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/07/19/tuto-utilisation-de-philips-hue-avec-kodi-avec-son-pc-mac-en-combinaison-avec-son-installation-ambilight-et-ou-avec-des-hue-like-partie-1-2
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/07/22/tuto-utilisation-de-philips-hue-avec-kodi-avec-son-pc-mac-en-combinaison-avec-son-installation-ambilight-et-ou-avec-des-hue-like-partie-2-2/

Vous les retrouverez plus bas également lorsqu'on parlera des Hue/Hue Like...

Solution 2 : Ambilight avec l'utilisation d'un µPC
Capture : Récupération d’un signal HDMI, conversion en Composite, Acquisition en USB
Traitement : µPC
Interface de contrôle des LEDs : µContrôleur ou µPC (comme pour la solution 1)
Système d'exploitation pour le µPC : OpenELEC/LibreELEC conseillé + Hypérion ou Raspbian (la version lite suffira) si besoin
Système d'exploitation utilisable avec HyperCon : Windows/Linux/Mac

Les (longs) détails
Ce message a été masqué par son auteur. Cliquez pour l’afficher.

Dans cette solution, le rôle du µPC ne sera plus de gérer seulement les LEDs mais également de prendre en charge tout le processus Ambilight comme la récupération du signal vidéo externe, le traitement de l’image et la conversion de cette dernière en "Zone de couleurs".

Les éléments de base ne sont qu'une petite partie de ce qu'il faudra avoir en sa possession et cela quel que soit l'installation que l'on choisira. Pour avoir une idée de tout ce qui vous faut pour mettre en place un Ambilight "Maison", vous pouvez jeter un œil sur l'article ci-dessous, surtout pour les liens de certains marchands, notamment pour des HDMI2AV avec intérieur visible :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/01/24/de-quoi-avons-nous-besoin-lorsque-l-on-envisage-l-installation-d-un-syst%C3%A8me-ambilight-fait-maison/

Capture externe, quelle est la bonne solution pour vous ?
Pour bénéficier de la gestion du Multi-Sources il va falloir ajouter des équipements à son installation de base (composé des éléments que nous avons énuméré un peu plus haut) en fonction des éléments que l'on a en sa possession car vous allez voir que toutes les installations ne se ressemble pas. Pour faire de l'Ambilight Multi-Sources il faut capturer le signal externe, et pour effectuer cette tâche, on aura besoin au maximum de :
o    Un Switch HDMI,
o    Un Splitter HDMI,
o    Un HDMI2AV
o    et d'une interface d’acquisition (Vidéo Grabber).

Pourquoi tout ça ?
Car il va nous falloir récupérer le signal qui transite entre votre source et votre écran, généralement en HDMI, et le convertir en signal Composite pour l’interface d’acquisition USB. En effet, le Video Grabber standard n’accepte en entrée qu’un signal vidéo analogique au format Composite. (Très souvent véhiculé par la fameuse prise RCA Jaune, ou par une des broches du câble péritel).

Le splitter va doubler le signal (un qui va vers la TV et un autre vers le HDMI2AV), le HDMI2AV va convertir le signal HDMI numérique en signal composite analogique et le Vidéo Grabber va le récupérer pour qu'il soit traité par le µPC via une connexion USB (Il vous est possible de prendre des Switch qui font aussi Splitter en format 3x2 voire même 5x2).

Il est même possible de trouver des boîtiers combo combinant un Splitter et un HDMI2AV sous 2 formes :
o    HDMI vers HDMI/CVBS
o    HDMI/Peritél vers HDMI/CVBS

Le premier boitier permettra de brancher sa source HDMI (ou ses sources si utilisation d'un Switch ou Ampli) et de faire ressortir le signal vers un HDMI mais aussi vers une connexion coaxial RCA. Le second donnera en plus la possibilité de brancher une prise péritel en entrée permettant de choisir entre les 2 si besoin. (Technique de la prise péritel ou méthode classique).
Pratique ces petits combos de boîtiers si l’on n’a pas envie d'avoir plusieurs boîtiers dans son installation. (Merci à Néphrite pour ces infos).


Le choix de l’interface d’acquisition USB (Vidéo Grabber)
Si vous pouvez prendre à peu près tout ce que vous voulez comme modèle de Switch, de Splitter (Vérifier quand même la prise en charge des fonctions spéciales de type gestion de la 3D, ARC, de la résolution Min et Max, si le Downscale 4K vers FullHD est possible...) et d'HDMI2AV (bien qu'il y ai différentes qualités pour ce dernier donc faire attention à ce que vous achetez, celui à 5€ c'est même pas la peine c'est du gros caca chinois lol), seulement 2 chipsets sont compatibles pour cet élément à savoir, l’UTV007 et le SKT1160 donc si vous passez commande vérifier la présence de l'un ou de l'autre (privilégier toutefois l’UTV007).

Si lors de l’achat, le chipset n’est pas mentionné, passez votre chemin au risque d’avoir un équipement qui ne sera pas reconnu par votre Raspberry.

Comment je récupère le signal vidéo de ma/mes sources externes ?

o    Cas 1 : Sources avec deux sorties Vidéos: à minima en utilisant seulement une interface d’acquisition USB

De nombreux équipements, comme les box ADSL, les démodulateurs satellite ou autres proposent une double connectivité, HDMI et Composite.
L’astuce sera donc d’utiliser la sortie RCA (souvent Péritel) pour l’Ambilight, et de laisser votre écran branché en HDMI.

1.    Le signal composite provenant de votre source sera directement connecté au Vidéo Grabber, avec l’utilisation d’un adaptateur Péritel/3Cinch si votre équipement n’a pas sortie RCA mais Péritel.
2.    Le Vidéo Grabber sera connecté au µPC qui permettra ensuite à Hypérion de faire le reste du travail.
3.    Votre écran lui, sera comme d’habitude branché directement en HDMI à votre source.

Attention cependant à bien vérifier que votre équipement est capable d’envoyer le signal en parallèle sur les deux sorties. Parfois il faut faire le choix de la sortie dans les réglages, et cela ne nous arrangera donc pas.
C'est ce qu'on appelle "La technique de la prise Peritél" qui permet de profiter de la gestion Ambilight également pour son Tuner TNT si sa TV est compatible, bien entendu

Question : J'ai pris une solution "Clé en main" mais je suis embêté car ces c**s n'ont pas prévues dans la conception de leurs produits la prise en charge du Tuner TNT. Comment faire ?

Et bien encore une fois, heureusement que je suis la (je me passe de la pommade je sais et c'est pas fini lol). Bon alors on sait qu'il est possible d'utiliser un HDMI2AV pour convertir le signal Numérique HDMI en signal Analogique Composite. Sachant ça, pourquoi ne pas faire l'inverse.

Et oui c'est tout bête mais il faut y penser. On utilisera un AV2HDMI ou l'on branchera le coté analogique à sa prise péritel (via adaptateur 3Cinch/Péritel et câble composite) et le coté HDMI à une des entrées du boitier de contrôle Ambilight. Il suffira de choisir la bonne entrée sur le boitier et d'afficher la TNT sur la TV pour que les LEDs soit synchronisés. Par contre si vous n'avez pas de prise péritel vous êtes mal. (reste la solution l'Ambivision Pro quand même)


o    Cas 2 : Passage au Multi sources HDMI.

Pour avoir une gestion de plusieurs Sources HDMI il nous faut passer par une multiprise HDMI puis effectuer une duplication du signal HDMI pour ensuite l'envoyer à la fois à la TV et au Vidéo Grabber. Pour cela il nous faut utiliser :

o    Un Switch HDMI : Sorte de Hub ou de multiprise permettant de brancher en entrée toutes vos sources HDMI et d’avoir une seule prise commune en sortie. Si vous possédez un Ampli Home Cinéma, cette fonction est déjà prise en charge.
o    Un Splitter HDMI : Il s’agit ici de dupliquer le signal sur deux sorties : Une pour le téléviseur, l’autre pour la solution Ambilight. Certains Amplis Home Cinéma ont également deux sorties vidéos. Là c’est le top aussi !
o    Le convertisseur HDMI2AV : Nous l’avons vu, le Vidéo Grabber utilisé ne gère que le signal Composite, il faut donc convertir le signal.

Au final, il y a plusieurs recettes possibles :
1.    Si on n’a pas d'Ampli, on devra passer à la caisse en faisant l'acquisition de ces 3 éléments en plus (Switch, Splitter et HDMI2AV).
2.    Si on fait partie de ceux qui ont un peu plus de chance en possédant un Ampli Home Cinéma, le Multi-Sources sera déjà géré naturellement alors il suffira que l'on récupère le signal HDMI directement depuis la sortie et qu'on le double avec le Splitter donc au final nous n'aurons besoin que des 2 derniers éléments (Splitter et HDMI2AV).
3.    Et si vous avez un Ampli avec une double sortie HDMI alors la JACKPOT car il sera même plus question d'ajout de Splitter, seul le dernier élément sera nécessaire (HDMI2AV).

Petit conseil pour ceux qui envisagent l'achat d'un Ampli et à la fois une mise en place d'un Ambilight faites le bon choix : Zapper tout de suite les Ampli avec une sortie HDMI simple et migrer directement vers des Double Sorties HDMI.


Configuration du µPC pour le traitement de l’image
On a vu plus haut que la capture et le traitement de l'image se faisait directement dans un logiciel sous Windows, qui joue à la fois le rôle de logiciel de configuration et celui de gestion Ambilight. Lorsque l'on utilise Hypérion avec un µPC et bien ce n'est pas du tout la même chose. Il va nous falloir au préalable utiliser un logiciel qui porte le nom d'HyperCon (oui je sais, ça prête à sourire mais dites-le en Anglais c'est beaucoup mieux lol) qui va nous permettre :

o    D'installer/désinstaller/arrêter/démarrer le programme Hypérion du µPC depuis l'environnement Windows...
o    De créer un fichier de configuration contenant toutes les informations sur les éléments que l'on possède (Type et nombres de LEDs, leurs emplacements dans l'espace, si l'on utilise un µContrôleur ou si nous sommes en connexion direct, si l'on utilise un Vidéo Grabber ou pas et bien d'autres).
o    D'agir directement sur la configuration et sur la couleur des LEDs pour effectuer des réglages, lancer des effets...
o    et bien d'autres options sympa pour régler et tester son installation

HyperCon est un logiciel puissant car il prend en charge d'origine un nombre important d’éléments comme :
o    La majorité des LEDs PMW et SPI
o    Les éléments Hue et Hue Like
o    Les Packs de type LightPack, Atomolight, PaintPack...
o    Différents OS installé sur le µPC ...

Selon moi c'est ce qui se fait de mieux en logiciel de gestion Ambilight, tout système confondus et chaque mise à jour se voit enrichir de nouvelles fonctions et de prise en charge. J'ai hâte de voir ce qu'il nous réserve pour la suite (une nouvelle solution Hypérion pour un fonctionnement sous Android est en cours de développement. Merci à seb.lagaffe pour l'info).

Pour en savoir plus et choisir ce que vous pouvez faire avec un µPC, voici un article les décrivant (quasiment toutes), en commençant de la plus simple pour finir à la plus complète :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/05/25/tour-d-horizon-des-sch%C3%A9mas-d-installations-ambilight-r%C3%A9alisable-avec-un-raspberry-ou-autre-et-hyperion/

Voici aussi 2 tutos traitant en détails de la mise en place d'un système Ambilight. Le premier sera à base de Pi Zéro pour une gestion Multi-Sources et avec une connexion de bande de LEDs en direct sur le µPC. Le second sera à base d'Odroid C2 en gestion Mono-Source et utilisant au choix un Arduino (USB) ou un NodeMCU (Wifi) pour la connexion et contrôle des bandes :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/05/14/tuto-mettre-en-place-une-installation-ambilight-multi-sources-hdmi-avec-un-pi-zero-w-sous-openelec-et-hyperion/
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/05/06/tuto-mettre-en-place-un-syst%C3%A8me-ambilight-sous-libreelec-et-hyp%C3%A9rion-pour-son-odroid-c2-avec-un-arduino-usb-ou-un-esp8266-nodemmcu-wifi/

Sachez qu'il est même possible d'utiliser un µContrôleur de type NodeMCU en connexion direct USB sur un µPC en lieu et place d'un Arduino, souvent moins performant et par conséquent, moins rapide dans le traitement de l'information. Voici le tuto montrant comment faire ça :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/01/11/tuto-faire-fonctionner-un-nodemcu-esp8266-en-usb-pour-remplacer-un-arduino/

Et pour finir si certains tombent sur des tutos faisant référence à l'utilisation obligatoire de µContrôleur dans une mise en place d'un Ambilight avec des bandes PWM (donc à 3 fil, sans présence de Clock), voici un tuto indiquant la procédure complète pour effectuer une connexion directe de sa bande sur son Raspberry, et qui leurs prouvera le contraire :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/01/22/tuto-connecter-directement-sa-bande-de-leds-pwm-3-fil-sur-les-ports-gpio-de-son-raspberry-pour-faire-de-l-ambilight/


Quelle serai l’intérêt d'utiliser un µContrôleur avec un µPC qui permet déjà de prendre le contrôle des bandes de LEDs ?
En voilà une bonne question (normal, c'est moi qui me la pose lol, yous13, le roi de l'Ambilight si vous voulez savoir. Oui je sais j'ai les chevilles qui enflent mais ce n’est pas un peu vrai non, avec tout ce que j'ai fournis comme infos, tutos, produits ??? Bon allez on va dire le prince alors, ça ferai moins pompeu lol). Bref...Auto flatterie et pétage de plomb suite à la rédaction de cet article qui n'en fini plus, c'est fait. On peut revenir à nos moutons.

Bon alors parfois on est obligé de passer par un µContrôleur pour faire son installation. Prenons un exemple au hasard (enfin une install qui se rapproche de celle de smash) :
o    Je dispose d'un Vidéo Projecteur avec mon système de LEDs que je me suis débrouillé à mettre en place
o    J'ai tout mon équipement vidéo par exemple Ampli, µPC et tous autres éléments indispensable qui se trouve à 5 mètres (je dis ça comme ça j'ai pas de projo mais imaginons que c'est à une distance assez conséquente). smash il est à 5m ton projo ?

Question : Comment vais-je faire pour relier mes LEDs à mon µPC se trouvant chacun d'eux à une si longue distance ?
A.    Utiliser un câble de 5m pour relier le µPC aux bandes de LEDs ?
B.    Tout déplacer pour pouvoir faire cette connexion ?
C.    Une autre solution aussi farfelue que les 2 premières ?

Alors on voit tout de suite que ça n'a ni queue ni tête. La solution à notre problème est l’utilisation d'un µContrôleur de type NodeMCU car celui-ci permet à la fois une gestion de sa bande de LEDs mais aussi, point important, de la faire en Wifi.

Pour faire simple il y aura :
o    Une connexion des LEDs sur le µContrôleur
o    Une liaison Sans Fil entre le µContrôleur et le µPC
o    Un transfert d'information entre ces 2 éléments pour agir sur les LEDs (Client Hypérion en Réception et non plus en Emission sur le NodeMCU et Hypérion Serveur sur le µPC)

Nous avons donc affaire à une installation de type "Ambilight Sans Fil". Voici des tutos traitant de la mise en place de µContrôleur pour ce type d'installation :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/01/12/tuto-faire-de-l-ambilight-sans-fil-avec-un-esp8266-nodemcu-et-la-biblioth%C3%A8que-fastled/
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/01/23/tuto-faire-de-l-ambilight-sans-fil-avec-un-esp8266-nodemcu-et-la-biblioth%C3%A8que-neopixels-bande-de-leds-%C3%A0-3-brins-seulement/

Et pourquoi ne pas allez plus loin avec une transmission vidéo egalement en Wifi via la fonction Mirror Screen grace au WiDi ou au Miracast sur sa TV ou son Vidéo Projecteur et ainsi avoir quelque chose de vraiment à 100% Sans-Fil. (Si vous souhaitez expérimenter cette fonction il vous faudra soit définir l’affichage distant comme élément principal ou prioritaire pour éviter d’avoir de la latence entre le traitement de l’image et l’affichage des couleurs sur les LEDs. Privilégié l’extension de bureau ou plutôt la fonction Deuxième écran seulement).


Et si on ajoutait des éléments lumineux à son installation pour avoir un meilleur effet Ambilight
Ce qui est bien lorsque l'on utilise un µPC pour faire de l'Ambilight, contrairement à un µContrôleur, c'est de pouvoir ajouter des équipements supplémentaires lumineux à volonté.
Il est possible, en plus des bandes de LEDs de la TV, d'ajouter :
o    Des bandes de LEDs supplémentaires (sur le bas d'un meuble, une enceinte, un cadre/tableau... ou tout autre endroit) connectés sur des NodeMCU pour avoir un effet "Ambilight MultiZones". Cela va créer une sorte de prolongation de son système Ambilight dans l'espace, comme si les lumières longeaient le mur de façon invisible pour arriver sur ces bandes.

Pour vous expliquer le rendu : Imaginez qu'en plus des 4 ou 5 bandes qui se trouvent derrière la TV, vous en avez 2 voire 4 autres sur les arrêtes des murs et du plafond, reformant ainsi un rectangle, non plus confiné derrière la TV mais plutôt dans tout votre intérieur, ça doit être sympa non ? Surtout si l'on a un Vidéoprojecteur. Cher peut être mais sympa à réaliser.

o    Une gestion de ses équipements Hue pour qu'ils soit synchronisés avec l'affichage de l’écran
o    Une gestion des Hue Like. Même chose que précédemment mais en mode DIY à base d'ESP8266/NodeMCU (moins contraignant que l'usage de Hue car pas de restriction à utiliser de pont et plus performant car moins de latence et meilleure reproduction des couleurs que certains modèles de Hue).
o    Une gestion d'autres marques d’éléments lumineux comme les Yeelight par exemple
o    ....et bien plus


Et pourquoi ne pas faire un système Ambilight qu'à base de Hue ou de Hue Like au lieu d'utiliser des bandes de LEDs ?? Tout est possible.
Si vous souhaitez faire du Hue Like et les insérer dans votre installation, vous pouvez suivre ce tuto :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/01/13/tuto-faire-du-hue-like-avec-un-esp8266-nodemcu/

Si vous voulez un tuto complet sur la configuration de Hue, leurs mises en place dans un système Ambilight et leurs combinaisons avec des Hue Like c'est ce tuto en 2 parties qu'il faut lire :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/07/19/tuto-utilisation-de-philips-hue-avec-kodi-avec-son-pc-mac-en-combinaison-avec-son-installation-ambilight-et-ou-avec-des-hue-like-partie-1-2
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/07/22/tuto-utilisation-de-philips-hue-avec-kodi-avec-son-pc-mac-en-combinaison-avec-son-installation-ambilight-et-ou-avec-des-hue-like-partie-2-2/

Si vous souhaitez faire la même chose mais au lieu d'utiliser un Vidéo Grabber pour réaliser la capture de l'image de passer plutôt par une caméra comme le fait l'Ambivision Pro (pour du Hue/Hue Like seulement, la gestion Ambilight est possible mais pas au point avec cette technique), c'est celui-ci qu'il faudra suivre en complément des 2 premiers :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/07/07/tuto-faire-du-hue-hue-like-avec-une-cam%C3%A9ra-un-raspberry-et-hyp%C3%A9rion

Si par contre c'est le MutiZones qui vous intéresse, voici le tuto qui vous montrera comment les ajouter à votre installation :
o    https://ambimod.jimdo.com/2017/01/14/tuto-faire-de-l-ambilight-multi-zones-avec-un-esp8266-nodemcu


Et la latence dans tout ça ?
Voilà un point important qu'il faudra prendre en compte quand on fait de l'Ambilight. En effet lorsque l'on mettra en place son installation, selon les éléments que l'on intégrera, on risquera d’être confronter à ce phénomène de latence. Par rapport à l'image affiché à l’écran, elle pourra être soit :
o    Visuelle avec les couleurs qui seront en avance
o    Lumineuse avec les couleurs qui seront en retard

L'idéal est quand même d’être dans le 1er cas car on va pouvoir agir sur le délai de transmission de l'information suite au décodage de l'image. Sous Hypérion elle est par défaut défini sur 200 ms donc si on est dans le cas d'une latence visuelle, il faudra la passer peut-être à 400 voire 500 ms pour avoir une synchronisation parfaite.
Si on est dans le 2nd cas de figure ça être plus compliqué car la marge de manœuvre est tout de même réduite. Vu que nous sommes déjà à 200 ms, ce qui est déjà faible, passer en dessous des 100ms à des désavantages comme une transmission d'information plus importante et une transition de couleurs moins homogène.

Le schéma classique le plus court du transfert de l'information est le suivant :
o    Décodage de l'image en local par le µPC --> Transmission aux éléments lumineux --> Affichage des couleurs.

Rajoutons lui un paramètre, l’utilisation d'un client distant ( Hypérion Screen Capture, Kodi Hue ou Kodi Ambilight... ). Voici ce qu'on obtient :
o    Décodage de l'image par le client --> Transmission des informations au routeur --> Réception des informations par le routeur --> Transmission des informations au µPC --> Réception des informations par le µPC --> Transmission des informations aux éléments lumineux --> Affichage des couleurs.

Imaginons maintenant que l'on retourne vers un usage local mais que l'on utilise un NodeMCU, donc un fonctionnement en Wifi de son installation Ambilight, on aura donc ceci :
o    Décodage de l'image en local par le µPC --> Transmission des informations au routeur --> Réception des informations par le routeur --> Transmission des informations au NodeMCU ou autres éléments lumineux --> Réception des informations par le NodeMCU ou autres éléments lumineux --> Affichage des couleurs.

Mais sachez qu'il y a encore plus long comme cheminement, en faisant tout en Wifi (décodage par le client et transmission des informations aux éléments lumineux) :
o    Décodage de l'image par le client --> Transmission des informations au routeur --> Réception des informations par le routeur --> Transmission des informations au µPC --> Réception des informations par le µPC --> Transmission des informations au NodeMCU ou autres éléments lumineux --> Réception des informations par le NodeMCU ou autres éléments lumineux --> Affichage des couleurs.

Quand on regarde ce dernier schéma et le chemin que suit l'information, on se dit que la latence doit être énorme et pourtant elle n'est que d'une centaine de millisecondes voir quasi nulle, tout dépendra des équipements que l'on possède et dans quelle catégorie nous sommes à savoir latence visuelle ou latence lumineuse.
Il faut toujours garder à l'esprit que moins il y'aura d’équipements, plus la latence sera faible mais aussi prendre en compte la bande passante de son réseau, notamment si l'on a beaucoup d’équipements lumineux.

Petite question : Imaginez que l'on a un PC ou µPC, que l'on lance une lecture d"un film FULLHD se trouvant sur un NAS ou se trouvant autre part qu'en local, que l'on a fait son installation Ambilight en Wifi avec un NodeMCU et qu'en plus on lui ajoute quelques lampes Hue ou Hue Like, quel sera selon vous le résultat final ?

Et bien ça va marcher, plutôt bien même mais il risque d'y avoir des moments ou les couleurs ne seront plus synchrones. On peut charger son installation mais surtout pas la surcharger.
Le tout est de commencer petit à petit, voir ce que ça donne, faire des tests puis ensuite envisager de rajouter des éléments à son installation. C'est pour ça que le choix des LEDs est primordiale car des SPI sont tout de même 4 à 5 fois plus rapide que des PWM dans la transmission de l'information.

Le prix du Fait Maison

Hormis les LEDs et de son alimentation, le prix de la solution Fait Maison dépend donc de votre usage et de votre installation actuelle.

On a vu au cours de cet article que le nombre d'installation Ambilight ne se compte pas sur les doigts d'une main, même des 2 mains et que plein d'options sont possibles. Par contre dans tous les cas, cela à bien un coût, quel que soit la solution envisagée. Voici une fourchette de prix pour chaque élément :

o    Un µPC : de type Raspberry Pi (de 10€ à 40€)
o    Un µControleur : De type Arduino Nano ou NodeMCU (+- 4€)
o    Vidéo Grabber seul : Si technique de la prise péritel (+- 10€)
o    Vidéo Grabber + HDMI2AV : Si Ampli double Sortie HDMI (+- 20€)
o    Vidéo Grabber + HDMI2AV + Splitter : Si Ampli simple sortie HDMI ou si une seule source HDMI (+- 35€)
o    Vidéo Grabber + HDMI2AV + Splitter + Switch : Si pas d'Ampli et plusieurs sources HDMI. (+- 50€)
o    Une bande de LEDs : Entre 3€ le mètre et 15€ le mètre (y'a plus cher encore mais ça ne sert à rien de prendre des bandes à 144 LED pour se ruiner en argent et en conso)
o    Une Alim : De type Bloc chargeur (+- 13€) ou Bloc Alim (entre x et x€)

Donc pour résumer, quand on fait les compte le Fait Maison ça nous coûte au minimum +- 20€ et au Maximum +- 150€ (et encore un peu plus si élément 4K)

Je le répète une nouvelle fois, à vous de choisir celle qui vous facilite la vie et qui ne vous coûtera pas les yeux de la tête. C'est peut-être bien de faire du "Fait Maison" pour pas cher mais si l'on n'arrive pas à faire telle ou telle manip ou qu'on se retrouve devant une incompatibilité de matérielle, on risque d'arriver au point de tout laisser tomber ou de se démoraliser. C'est quand même un investissement conséquent pour certains qui ne doit pas être pris à la légère.

Des solutions clés en main déjà toutes prêtes sont maintenant abordable et donne un choix entre les 2. Le prix ne fait pas tout parfois et ça mérite réflexion.

Les solutions proposées sont les plus génériques, mais vous connaissez maintenant le rôle des équipements, comment ils sont interconnectés, pour proposer une solution complète.
Vous avez les connaissances de bases pour aller plus loin, chercher sur la toile, expérimenter ou allez sur ce blog montrant la quasi-totalité des options qui s'offrent à vous pour faire de l'Ambilight et dont son tiré la totalité des tutos dont a fait référence dans cet article :
https://ambimod.jimdo.com

Les articles sur internet ne sont pas toujours évidents à interpréter, donc cherchez toujours à identifier le type de source, la méthode de capture, le logiciel (Raspberry ou PC) qui sert au traitement de l’image, et comment est prévue l’interface LED.
Vous pouvez également réutiliser certains éléments de solution Clefs en Main pour vous lancer dans du Fait Maison.

Cet article, qui en est maintenant à sa 3ème édition, a été co-rédigé par Yous13 et Dancorp.


Des vidéos pour vous faire une idée sur le rendu finale :
Ce message a été masqué par son auteur. Cliquez pour l’afficher.

> Comparatif bande 30LED/mètre et 60 LED/mètre (Passin) : https://youtu.be/Sn-r0f8q6ho
> Comparatif des distances par rapport au mur (merci à Pastek de l'avoir posté) : https://www.youtube.com/watch?v=t0u9MHDchGs
> AmbiBox PlayClaw (Anisdu25) : https://youtu.be/Csxfg4OsFcI
> Adrilight (jc-omega de http://www.jc-omega.com): https://youtu.be/E7oXtegFCPI
> Synlight (yous13) : https://youtu.be/EItVvkTCZ_c
> Screenbloom avec 3 Hue (seb.lagaffe): https://youtu.be/VkGA2aSATvM
> Hyperion + Hue + Ambilight Synlight (yous13) : https://youtu.be/H2Qt8uGUWDY, https://youtu.be/78TF_duYHQ0 et https://youtu.be/JC7IjyX79m8
> Hyperion + Hue + Hue Like + Ambilight Synlight (yous13) : https://youtu.be/hFmWltMvBqw
> Hyperion avec des Hue Like par camera (yous13) : https://youtu.be/LcUTPUACWms
> Ambilight avec un pi Zero W, une Shield (Passin) : https://youtu.be/4L4MJO04NVA + combinaison avec une Lampe Iris color Hue : https://youtu.be/LEeHlEkas7M
> Ambilight avec un Odroid C2 (moimemeici) : https://youtu.be/peGniIbE18c et https://youtu.be/UpiVx5Y7ZZ8
> Ambilight avec un Pi Zéro W, un NodeMCU et un Vidéo Projo (smash) : https://youtu.be/M_xF7w-oAWE (WS2813, 144LED/m) et https://youtu.be/wvX4E-VnT4Y (WS2812, 60LED/m)
> Ambilight Multi-Sources avec un Pi Zero, Nintendo Switch et Mario Kart (yous13) : https://youtu.be/fr1Otgf2x0g et https://youtu.be/m8-ClCPAJ9E
> Ambilight Multi-Sources avec un Raspberry, Freebox, Xbox (Nephrite) : https://youtu.be/_K7xpZBK85k et https://youtu.be/vPciblIDBXM et https://youtu.be/1NDEjtqbUtw

Et enfin des articles et tutos pour vous renseigner sur tout l'Ambilight (Listes de tous les tutos et articles dont on fera référence) :
Ce message a été masqué par son auteur. Cliquez pour l’afficher.

- Liste des composants nécessaire pour du Fait Maison : https://ambimod.jimdo.com/2017/01/24/de-quoi-avons-nous-besoin-lorsque-l-on-envisage-l-installation-d-un-syst%C3%A8me-ambilight-fait-maison/
- Guides d'achat pour tour faire ses emplettes : https://ambimod.jimdo.com/2017/07/23/guides-d-achat-pour-faire-ses-emplettes/
- Tour d'horizon des Kit Ambilight : https://ambimod.jimdo.com/2017/05/09/tour-d-horizon-des-solutions-ambilight-en-kit-actuellement-disponible/
- Comparatif des 3 Meilleurs Kit : https://ambimod.jimdo.com/2017/06/18/comparatif-des-3-offres-ambilight-%C3%A0-venir-les-plus-attrayantes/
- Choix des bandes de LEDs : https://ambimod.jimdo.com/2017/01/19/bien-choisir-sa-bande-de-leds-pour-faire-de-l-ambilight/
- Tuto AmbiBox : https://ambimod.jimdo.com/2017/02/22/tuto-mettre-en-place-un-syst%C3%A8me-ambilight-sous-windows-avec-ambibox/
- Tuto Prismatik : https://ambimod.jimdo.com/2017/03/02/tuto-mettre-en-place-un-syst%C3%A8me-ambilight-sous-windows-avec-prismatik/
- Tuto Adrilight/Bambilight : https://ambimod.jimdo.com/2017/05/02/tuto-adrilight-nouveau-logiciel-l%C3%A9ger-de-gestion-ambilight-sous-windows/
- Tuto Synlight : https://ambimod.jimdo.com/2017/06/01/tuto-synlight-l-alternative-sans-fil-%C3%A0-ambibox-prismatik-et-les-autres/
- Schéma d'installation possible pour du Fait Maison : https://ambimod.jimdo.com/2017/05/25/tour-d-horizon-des-sch%C3%A9mas-d-installations-ambilight-r%C3%A9alisable-avec-un-raspberry-ou-autre-et-hyperion/
- Tuto sur installation Ambilight en Multi-Sources avec un Raspberry : https://ambimod.jimdo.com/2017/05/14/tuto-mettre-en-place-une-installation-ambilight-multi-sources-hdmi-avec-un-pi-zero-w-sous-openelec-et-hyperion/
- Tuto sur installation Ambilight Mono-Source avec un Odroid C2 : https://ambimod.jimdo.com/2017/05/06/tuto-mettre-en-place-un-syst%C3%A8me-ambilight-sous-libreelec-et-hyp%C3%A9rion-pour-son-odroid-c2-avec-un-arduino-usb-ou-un-esp8266-nodemmcu-wifi/
- Tuto sur le remplacement d'un Arduino par un NodeMCU : https://ambimod.jimdo.com/2017/01/11/tuto-faire-fonctionner-un-nodemcu-esp8266-en-usb-pour-remplacer-un-arduino/
- Tuto sur comment brancher sa bande de LEDs PWM directement sur un Raspberry : https://ambimod.jimdo.com/2017/01/22/tuto-connecter-directement-sa-bande-de-leds-pwm-3-fil-sur-les-ports-gpio-de-son-raspberry-pour-faire-de-l-ambilight/
- Tuto pour avoir une installation Ambilight Sans Fil (Fastled) : https://ambimod.jimdo.com/2017/01/12/tuto-faire-de-l-ambilight-sans-fil-avec-un-esp8266-nodemcu-et-la-biblioth%C3%A8que-fastled/
- Tuto pour avoir une installation Ambilight Sans Fil (NeoPixels) : https://ambimod.jimdo.com/2017/01/23/tuto-faire-de-l-ambilight-sans-fil-avec-un-esp8266-nodemcu-et-la-biblioth%C3%A8que-neopixels-bande-de-leds-%C3%A0-3-brins-seulement/
- Tuto Faire du Hue Like avec un NodeMCU :https://ambimod.jimdo.com/2017/01/13/tuto-faire-du-hue-like-avec-un-esp8266-nodemcu/
- Tuto pour intégrer des éléments Hue/Hue Like à son installation (partie 1) : https://ambimod.jimdo.com/2017/07/19/tuto-utilisation-de-philips-hue-avec-kodi-avec-son-pc-mac-en-combinaison-avec-son-installation-ambilight-et-ou-avec-des-hue-like-partie-1-2
- Tuto pour intégrer des éléments Hue/Hue Like à son installation (partie 2) : https://ambimod.jimdo.com/2017/07/22/tuto-utilisation-de-philips-hue-avec-kodi-avec-son-pc-mac-en-combinaison-avec-son-installation-ambilight-et-ou-avec-des-hue-like-partie-2-2/
- Tuto pour faire la même chose que précédemment mais en utilisant une caméra à la place du Vidéo Grabber : https://ambimod.jimdo.com/2017/07/07/tuto-faire-du-hue-hue-like-avec-une-cam%C3%A9ra-un-raspberry-et-hyp%C3%A9rion
- Tuto pour faire de l'Ambilight Multi-Zones avec un NodeMCU : https://ambimod.jimdo.com/2017/01/14/tuto-faire-de-l-ambilight-multi-zones-avec-un-esp8266-nodemcu

0 commentaire

NOUVELLE REPONSE

Nombre de réponses par page

Ce paramètre s’applique automatiquement à l’ensemble des sujets.

Flux RSS des réponses

Il n’y a aucun commentaire pour l’instant, qu’attendez-vous pour lancer la conversation ?! :)

Laisser une réponse

Des champs obligatoires n’ont pas été remplis, ou l’ont été incorrectement.