Vous êtes + de 30 000 à nous suivre sur Twitter, merci ! Une enceinte Bose Soundlink Mini II à gagner sur notre compte, c'est par ici !

RésoluComment draguer tout en subtilité ?

Posté par Liate le 18/01/2014 à 15h35

RésoluComment draguer tout en subtilité ?

Le 18/01/2014 à 15h35

Le 18/01/2014 à 15h46

Allez j'y vais, je vous balance ca. A la base pour les femmes mais les hommes peuvent lire ;)

Le saviez-vous ? A l’origine, la drague est un outil de nettoyage ou de pêche par raclage. Par extension, "draguer" est devenu l’activité de ramasser comme le ferait une drague, c’est-à-dire de façon systématique et aléatoire.
L’analogie a étendu l’expression à toute activité qui consisterait à rôder à la recherche de nourriture, puis d’aventure galante.
Parce que la pêche est une activité masculine et que les hommes qui ne pêchent pas, chassent, l’homme est, traditionnellement, celui qui drague.
Nous allons vous montrer comment déjouer les règles établies et créer votre propre mode de "drague au féminin" !
Pourquoi les femmes ont intérêt à s’engager sur le terrain de "la drague"
Un chasseur, se sachant chassé…
Les hommes ont traditionnellement le monopole de l’initiative en matière de séduction. On assimile à de la légèreté de mœurs une incursion féminine dans ce domaine protégé. La chasse doit rester un attribut masculin.
Si l’on remonte au temps des cavernes, l’homme est le chasseur et la femme, la proie. Toute inversion des rôles a un côté « contre-nature » et la logique voudrait qu’aucun prédateur ne souhaite devenir proie à son tour.
L’homme est le chasseur,
la femme, la proie.
Un nouveau poids dans la balance
Or le principal intérêt de la civilisation est de nous faire dépasser l’état de nature. La logique n’encourage-t-elle pas les femmes à aller très rationnellement à la rencontre des hommes qui leur plaisent, au lieu d’attendre passivement d’être séduites par ceux qui ne leur plaisent pas ?
Quoiqu’il arrive, à un moment ou à un autre, en acceptant ou en encourageant la cour, la femme se trouve en position active dans le jeu qui s’engage. Mais entre encourager le jeu et l’initier, il reste un pas que beaucoup de femmes hésitent à franchir.
De quelle façon, dès lors, encourager le jeu au point de l’amorcer ? Comment faire de cette initiative un premier pas qui augure du meilleur pour la suite ? Et comment les hommes le perçoivent-ils ?…

Désamorcer la peur d’être rejetée

Contrairement à certaines idées reçues qui ont la vie dure, la réponse est « non », ou plutôt, « oui, mais… ».
Un grand nombre de femmes, par confort ou par conformisme, préfère se laisser choisir plutôt que d’entreprendre une démarche volontaire de choix. Pourtant, compte tenu des enjeux – il s’agit quand même de choisir celui qui partagera peut-être votre vie pour un moment – elles pourraient réfléchir à envisager différemment les choses.
Dans ce guide, comprenez pourquoi les femmes ont intérêt à s’engager sur le terrain de la drague et découvrez quelques trucs pour vous y mettre !
Nous verrons aussi qui sont ces hommes qui aiment les femmes entreprenantes et comment s’assurer qu’ils cherchent bien à construire dans la durée (et non le temps d’une aventure pleine de piquant).
Pour envisager de devenir une dragueuse qui s’assume tout en restant subtile, il va nous falloir tout d’abord désamorcer deux peurs aussi répandues qu’injustifiées.

Les hommes face aux femmes qui draguent : les attitudes qui leur plaisent.
Quelques chiffres surprenants…
Nous avons posé la question aux hommes : « Les femmes peuvent-elles draguer ? ».
• 98 % des interrogés ont répondu « oui ».
• Sur ces 98 %:
o 60% l’ont affirmé catégoriquement,
o 35% ont accompagné leur réponse d’un regard gourmand,
o 5 % l’ont crié à qui voulait l’entendre dans la rue.
Les hommes le disent : une femme qui fait le premier pas est…
• une femme indépendante (96 %)
• une femme qui sait ce qu’elle veut (94 %)
• une femme sûre d’elle (87 %)
Pour la majorité de ces hommes, être distingué par ce type de femme est un compliment.
De plus, être toujours celui qui drague (et donc qui risque de se prendre des vestes) c’est un peu usant ! Certains aiment que les règles ne soient pas aussi clairement établies. Maintenant, leur plaisent-elles vraiment ? Et sur la durée ?
La fin d’un mythe : draguez-les, ils adorent ça ! Étonnant, non ?
Les hommes ont traditionnellement le monopole de l’initiative en matière de séduction. Les conventions sociales et tout un ensemble de règles non-écrites veulent que l’« on » assimile à de la légèreté de mœurs une incursion féminine dans ce domaine protégé…
Mais qui est ce « on » et d’où tire-t-il sa légitimité, sinon… des femmes elles-mêmes ?
Pour la majorité de ces hommes, être distingué par ce type de femme est un compliment.
Dans la série des révélations…
Mais que se cache-t-il derrière cette soudaine propension à vouloir inverser les rôles ? Les hommes ont-ils si peur de nous aborder ? Préfèrent-ils se laisser choisir et baisser un peu les armes ?
A travers cette femme qui fait le premier pas, ne cherchent-ils pas simplement une histoire facile ? Enfin, une fois une relation nouée avec cette femme qui drague, ont-ils véritablement l’intention d’en faire la femme de leur vie ?
Autant de mises en garde dont il faut être consciente avant de se lancer dans ce jeu délicieux.

Faut-il qu’il ait l’impression de se sentir unique, choisi ? Et comment s’y prendre ?
Affirmer votre désir est une très bonne façon d’amorcer une belle relation…
• Notez les réactions massivement positives des hommes quant à envisager de voir les femmes prendre l’initiative de la séduction, cela veut tout simplement dire qu’un homme aime par-dessus tout se sentir unique et choisi.
Un homme aime par-dessus tout se sentir unique et choisi.
• Nous l’avons dit, les hommes perçoivent la drague au féminin comme un signe d’indépendance, d’assurance et de conscience de ses envies et de ses besoins.

Les 3 caractéristiques clés de votre approche
Nous l’avons dit, les hommes aiment les femmes qui draguent mais encore faut-il que leur approche reflète trois caractéristiques importantes :
leur assurance
leur indépendance
le défi qu’elles représentent.
Et, comme lorsque vous êtes approchée, il vous appartient de laisser transparaître votre fragilité, de rester vous-même.
Les 2 % qui ont répondu « non » à la question « les femmes peuvent-elles draguer ? » avaient en tête des profils bien précis…
• Trop blasées : celles qui croient savoir ce que recherche un homme.
Elles élaborent alors souvent un discours qu’elles appliquent à l’identique à chacun : entre draguer et draguer le fond, il n’y a qu’un pas.
Un homme qui drague systématiquement toutes les femmes dans la rue ou dans une soirée n’a aucune chance avec vous, n’est-ce pas ?
— En pratique —
• Ne donnez pas l’impression qu’il ne doit votre initiative qu’au seul hasard de votre « battue ».
• Chaque homme est unique et le manque d’authenticité d’un discours est facilement perçu par un interlocuteur attentif !
soyez sélective et évitez les approches "à qui mieux mieux" qui feraient fuir un homme en lui donnant l’impression de ne pas être choisi.
• Trop dominatrices : celles dont l’approche trop directe, très sûre de soi et de son succès peut être mal perçue.
Au pire, c’est un aveu de facilité lorsque la femme en fait trop : trop de provocation, trop d’audace, parle trop, aguiche trop, rit trop fort.
Dans tous les cas, cette attitude excessive ne peut que susciter le rejet de la part de l’homme.
— En pratique —
• Bannissez toute agressivité, verbale ou visuelle.
• Le jeu n’en vaut la chandelle que parce qu’il est feutré et subtil, rappelez-vous !


Tous les conseils pour une " drague douce " !

Quelques principes de base
Face à une femme qui pourrait lui plaire, un homme fait dans sa tête les comptes de ses chances de succès ou de déconvenue.
• Vous le savez : usez-en, faites pencher la balance de son coeur !
La drague en douceur comprend tous les moyens susceptibles, a minima, d’encourager votre cible à vous aborder.
• Prendre l’initiative d’un jeu de séduction peut prendre des formes diverses, du choix de la position de votre corps aux quelques mots que vous prononcerez, en passant par une palette de sourires entendus.
• L’initiative peut être plus ou moins directe, plus ou moins franche selon la cible et les circonstances.
Face à une femme qui lui plaît,
un homme envisage ses chances de succès ou de déconvenue.

Appliquer la règle du trois-deux
Encouragez : la drague en douce et en douceur…
• Vous ne risquez strictement rien à encourager l’homme que vous convoitez à prendre l’initiative…
Le vieil adage se vérifie souvent : les hommes retiennent mieux ce qu’ils pensent inventer.
Une question d’attitude
Dans un lieu public, un homme vous repère.
Rester inaccessible, entourée d’amies ou portant une bague qui ressemble à une alliance risque de le tenir à distance de fait.
Eloignez-vous plutôt un instant de vos amies sous un prétexte quelconque pour vous diriger vers lui : cela aura un effet positif immédiat.
Echanger des œillades ou décocher un beau sourire peut décider un homme à vous aborder.
• Vous ouvrez la partie et avancez un pion sur un échiquier.
Ne risquez pas la Reine dès le premier tour !
• Ne surjouez surtout pas !
En matière d’échanges de regards, appliquez la règle du trois-deux :
o soutenez le sien en comptant jusqu’à trois, souriez,
o détournez les yeux, comptez jusqu’à deux
o puis jetez un coup d’œil en souriant toujours.
o Recommencez après avoir compté jusqu’à dix. S’il décroche, laissez tomber.
Mais c’est là le B.A.BA.
Les hommes qui ont répondu « oui » à la question de savoir si les femmes peuvent draguer avaient peut-être en tête quelque chose de plus direct et de plus affiché.

Conseils pour passer la vitesse supérieure
La vitesse supérieure
• Sortez du stade « encouragement » pour entrer dans une phase active.
Les sourires étaient une bonne entrée en matière, la prochaine étape consiste à initier une conversation.
• Qu’il soit l’ami d’un ami dans une soirée, assis à la table à côté dans un restaurant ou à l’autre bout de la salle en boîte de nuit, il faut trouver un moyen de lui parler.
La première phrase est la plus difficile à trouver : appliquez quelques règles d’or
• Faites preuve d’à-propos et de répartie.
o Servez-vous de tous les éléments de décor, vestimentaires ou accessoires, la seule réserve étant d’éviter le lieu commun.
o Cela devient votre premier commandement : un homme doit se sentir unique et choisi.
• Soyez spontanée !
o Si vous avez la chance qu’une phrase vous vienne tout de suite, ne vous compliquez pas la vie ! Le tout est de prononcer une phrase simple certes, mais avec un sourire entendu.
o Soyez drôle ! et si votre phrase n’est pas drôle, passez au deuxième degré : « Bon elle était nulle, on recommence ! Je m’appelle… » ou « ce n’était pas bon, n’est-ce pas… reprenons ! »
• Trouvez cela drôle et amusez-vous !
o Vous n’êtes pas censée être une dragueuse accomplie. Maladroite, vous n’en serez que plus craquante : vous n’avez rien à perdre et tout à gagner !
• Dosez vos effets, adaptez les à la circonstance.
o Draguez par petites touches quelqu’un que vous voyez régulièrement (ami d’ami, collègue de travail…).
o Soyez plus directe (mais pas trop) avec quelqu’un que vous croisez pour la première et sûrement la dernière fois si vous ne faites rien (en soirée, au restaurant…).

Scénarios de drague au féminin qui fonctionnent...

En situation :
Une soirée animée, musique dernière mode, les conversations vont bon train.
Les protagonistes :
Solène, charmante jeune femme de 31 ans et Philippe, juste un peu plus âgé, présentant bien.
Postée à bonne distance du bar, Solène repère un homme fort à son goût qui joue des coudes pour atteindre le bar.
Elle le suit du regard, au point qu’il se tourne vers elle, intrigué.
Tel un chat guettant sa proie, Solène soutient son regard puis se détourne quelques instants… pour retrouver le visage de l’homme, plus proche, qui la fixe à son tour.
Solène se décide alors à l’aborder, et se dirige vers lui, d’un pas assuré, après de subtiles détours entre les convives massés en nombre.
S — Mais je vois que votre verre est vide : j’allais m’en prendre un, vous m’accompagnez ?
P (surpris mais amusé) — Pourquoi pas ? A deux, on parviendra plus facilement jusqu’au bar !
Arrivés au bar
S — Vous prendrez quoi ?
P — Un gin tonic.
S – au barman — Un gin tonic et une coupe alors s’il vous plaît !
- à Philippe — Je m’appelle Solène, enchantée…
P — Moi c’est Philippe. Vous abordez souvent les hommes en soirée ??
S (en souriant) — Seulement les amateurs de gin tonic !
Philippe rit légèrement, tout en l’étudiant du coin de l’œil.
S — Vous connaissez du monde ici ?
P — Oui, Chris est un vieux pote, on était au lycée ensemble.
S — Sympa ! Moi je connais plus sa copine, Aurélie… Vous étiez à quel lycée ?
P — Jean-Baptiste Say.
S enchaîne — C’est pas vrai ! Moi aussi… en quelle année ?
(…)
Ils échangent quelques souvenirs, souriants et à l’aise, jusqu’à ce qu’ils aient fini leur verre.
S — Je vais quand même me montrer bien élevée et aller remercier la copine de cette belle soirée… qui m’a permis de passer un si bon moment ! (sourire entendu)
P — Je dirai à Chris d’en organiser une autre très vite…
S — Je te donne mon numéro ou mon email, on pourra aller boire un verre dans un de ces bistrots à vin dont tu as le secret ?
P (il accepte, charmé) — Avec plaisir… A très bientôt alors !
Elle lui lance un magnifique sourire avant de traverser la pièce pour rejoindre ses amies.
----------------

Fin de ce guide.

23 commentaires

NOUVELLE REPONSE

Nombre de réponses par page

Ce paramètre s’applique automatiquement à l’ensemble des sujets.

Flux RSS des réponses

stillWanted

Le 18/01/2014 à 15h53

#1 Signaler
Liate

Le 18/01/2014 à 16h05

#2 Signaler
Merci xD
ammowi

Le 18/01/2014 à 16h12

#3 Signaler
Priglosse

Le 18/01/2014 à 16h29

#4 Signaler
Faut vraiment être désespéré pour perdre son temps a lire ça .
Liate

Le 18/01/2014 à 16h32

#5 Signaler
Faut vraiment être c.. pour dire ca :P
toutrisque

Le 18/01/2014 à 16h52

#6 Signaler
t'es tellement en chien que tu donnes des conseils aux femmes pour qu'elles te choppent? :o
le risque c'est qu'elles choppent tout le monde sauf toi xD xD xD
ClemS

Le 18/01/2014 à 17h03

#7 Signaler
C'est toi qui a écrit ou c'est du copier coller ?
Priglosse

Le 18/01/2014 à 17h04

#8 Signaler
Faut vraiment être c.. pour dire ca :P

Ah mais j'assume ^^
Priglosse

Le 18/01/2014 à 17h04

#9 Signaler
C'est toi qui a écrit ou c'est du copier coller ?

c'est du copier coller .
Gyprosetti

Le 18/01/2014 à 17h12

#10 Signaler
ça a l'air vraiment chiant de draguer. |o
Liate

Le 18/01/2014 à 17h23 (Modifié le 18/01/2014 à 17h24)

#11 Signaler
@toutrisque: xD xD je suis pas en chien alors ca va

@ClemS: Copier coller

Pastek

Le 18/01/2014 à 18h01 (Modifié le 18/01/2014 à 18h01)

#12 Signaler
Comme on dit sur l'Internet :

|o
Liate

Le 18/01/2014 à 18h28 (Modifié le 18/01/2014 à 18h30)

#13 Signaler


Les gens comme toi n’apprennent pas grand chose alors :P

Et on dit ca en informatique :P
ammowi

Le 18/01/2014 à 18h46

#14 Signaler
@Liate: Quel age as-tus?
Liate

Le 18/01/2014 à 18h52

#15 Signaler
Je t'envoie la réponse en mp ammowi parce que c'est toi
ammowi

Le 18/01/2014 à 19h05

#16 Signaler
Je t'envoie la réponse en mp ammowi parce que c'est toi
Je peux te draguer?.
Liate

Le 18/01/2014 à 19h34

#17 Signaler
Désolé mais mon cœur est pris xD
Priglosse

Le 18/01/2014 à 19h39

#18 Signaler
Désolé mais mon cœur est pris xD

c'est peut être pas ton coeur qu’elle veux.. :|
x09

Le 18/01/2014 à 20h07

#19 Signaler
On se croirait chez le psy :)
ammowi

Le 18/01/2014 à 20h11

#20 Signaler
Désolé mais mon cœur est pris xD

c'est peut être pas ton coeur qu’elle veux.. :|
Surtout pas son petit truc |o.
Liate

Le 18/01/2014 à 20h12

#21 Signaler
Merci pour moi ammowi xS
ammowi

Le 18/01/2014 à 20h13

#22 Signaler
On se croirait chez le psy :)
On est pas chez psy http://www.youtube.com/watch?v=ASO_zypdnsQ mais chez deallabs.
Yoap

Le 18/01/2014 à 21h30

#23 Signaler
Merci de rester courtois et d'arrêter le HS.
J'ai supprimé certains commentaires.

Laisser une réponse

Des champs obligatoires n’ont pas été remplis, ou l’ont été incorrectement.