Contrats Intermittents à durée indéterminée (CDII)

Posté par AntiCapitalist le 03/11/2015 à 21h28

Contrats Intermittents à durée indéterminée (CDII)

Le 03/11/2015 à 21h28

Bonjour à tous :

Qui est au courant de la mise en place du nouveau contrat intermittents à durée indéterminée, De mon coté c'est une véritable arnaque. Les mérdias et politiciens n'en parlent pas sauf M. Filoche.
Le salarié va alterner des périodes travaillées et non travaillées, et sa rémunération sera « lissée » sur l’année.

Définition : Un contrat de travail à durée indéterminée intermittent est, selon le code du travail, un contrat relatif à un emploi permanent qui, par nature, comporte une alternance de périodes travaillées et de périodes non travaillées

Pire qu’un CDD, un temps partiel et un contrat saisonnier :

Par rapport à un saisonnier : le « CDD saisonnier » permettait au moins de percevoir les allocations chômage quand le salarié ne travaillait pas. Ce ne sera plus le cas avec le CDII : les périodes non travaillées n’ouvrent pas droit à l’assurance chômage.

Par rapport à un CDD : pas de prime de précarité de 10 % et pas d’indemnisation chômage pour les périodes non travaillées. Aucune des mesures (quand elles sont bonnes) encadrant le le CDD n’est « reportée » sur ce contrat. Aucune mesure de compensation non plus dans les « intervalles », on aurait pu imaginer que les périodes non travaillées donnent lieu à des indemnisations qui représenteraient 20 ou 30 % du salaire, mais non.

Par rapport à un temps partiel : le CDII ne garantit aucune durée minimale de travail. C’est une sorte de temps partiel modulé sur l’année. Par analogie avec ce que dit l’ANI sur le temps partiel, les signataires auraient dû au minimum prévoir une durée moyenne de travail ne pouvant être inférieure à 24 h par semaine. Non, le volume d’heures est laissé à la négociation de gré à gré, et comme il n’y a pas de socle légal ou conventionnel minimum, le contrat de travail pourra se limiter à une poignée d’heures par an.

J'attends vos commentaires

6 commentaires

NOUVELLE REPONSE

Nombre de réponses par page

Ce paramètre s’applique automatiquement à l’ensemble des sujets.

Flux RSS des réponses

J-C

Le 03/11/2015 à 21h41

#1 Signaler
c'est nickel tu peux embaucher un bouche trou sans les primes de précarité ni risque d'avoir trop cumuler de CDD d'affilé ... c'est beau -_-' |o
spike

Le 03/11/2015 à 21h44

#2 Signaler
Merci. Demain j'ouvre un Burger King avec des CDII xD
taiko

Le 04/11/2015 à 2h10 (Modifié le 04/11/2015 à 13h55)

#3 Signaler
Ah ben voilà ils ont compris comment gérer au mieux les intercontrats dans les SSII : en passant à ce CDI au lieu du CDI normal.
Su-per
pierre28

Le 04/11/2015 à 2h19

#4 Signaler
Parce que les mérdias s'en foutent, ça ne les concerne pas.
Mais ose ne serait-ce qu'envisager de retoucher au statut intermittent du spectacle, auquel ce CDII me fait penser mais dont on aurait retiré tous ses avantages, et tu verras si là ils n'en parlent pas |o (je ne jette pas la pierre aux intermittents, certains en profitent mais beaucoup en sont aussi victimes, ce sont les employeurs qui s'en mettent plein les poches grâce à ça ... à commencer par l'Etat avec france television qui devrait pourtant montrer l'exemple)
Michou44

Le 04/11/2015 à 3h02

#5 Signaler
C'est a l'anglaise, gerbant :S
namlaz

Le 04/11/2015 à 3h33

#6 Signaler
ça existe déjà ça non ? avec le "titre" vacataire

Laisser une réponse

Des champs obligatoires n’ont pas été remplis, ou l’ont été incorrectement.