Exercez-vous le métier de vos rêves ?

Posté par sylvain15250 le 02/09/2016 à 13h59

Exercez-vous le métier de vos rêves ?

Le 02/09/2016 à 13h59

Salut les gens :)

Après seulement quelques mois passés dans le domaine pour lequel j'ai été formé (ingénieur en mécanique), je me lance prochainement dans une formation pour me reconvertir et exercer un métier qui me semble correspondre à mon métier idéal (travailler comme coach sportif, avec une bonne part d'entrepreneuriat pour l'ouverture d'une salle et éventuellement d'une partie "nutrition").



Cela étant, à force de discuter avec les gens qui sont dans la vie active, j'ai l'impression que la plupart d'entre eux n'exercent pas un métier qui leur plait mais ne cherchent pas pour autant à en changer. Manque de courage, absence d'objectifs, de rêves?

J'en viens donc à vous posez ces quelques questions:

- Si vous deviez définir votre métier idéal, correspondrait-il à celui que vous exercez actuellement?

- Si la réponse est non, pourquoi ne pas chercher une solution pour faire en sorte que ce soit le cas?

- Dans le cas où la réponse serait "parce que j'ai une femme/un mari, des enfants, un crédit,...", pourquoi ne pas avoir changé avant d'être dans cette situation?


Merci pour votre témoignage :)



168 commentaires

NOUVELLE REPONSE

Nombre de réponses par page

Ce paramètre s’applique automatiquement à l’ensemble des sujets.

Flux RSS des réponses

Page :

viparadise

Le 02/09/2016 à 14h03

#1 Signaler
Perso, je suis coach sportif mais je reverrais d'être ingénieur en mécanique ^^
SweetyRainbow

Le 02/09/2016 à 14h05

#2 Signaler
Métier idéal ? Gagner plein de sous, sans travailler...hein ? C'est pas un travail ? Zut... j'en reve pourtant ^^
Pastek

Le 02/09/2016 à 14h05

#3 Signaler
Je fais le métier que je voulais faire depuis la 6ème donc ça me convient. ^^
roazhon91

Le 02/09/2016 à 14h12 (Modifié le 02/09/2016 à 14h12)

#4 Signaler
Pas encore mais d'ici moins d'un an j espère faire le métier qui me convient. Dommage pas le talent pour être footballeur |D
absolut

Le 02/09/2016 à 14h14

#5 Signaler
ce qui te plait à 25 ans peut ne plus te plaire à 40...et là, tu as toutes les "contraintes" qui se sont accumulées...et difficile de s'en sortir.
kn33

Le 02/09/2016 à 14h16

#6 Signaler
Après seulement quelques mois passés dans le domaine pour lequel j'ai été formé (ingénieur en mécanique), je me lance prochainement dans une formation pour me reconvertir et exercer un métier qui me semble correspondre à mon métier idéal (travailler comme coach sportif, avec une bonne part d'entrepreneuriat pour l'ouverture d'une salle et éventuellement d'une partie "nutrition").

Tiens je me retrouve un peu dans ce que tu dis ^^

J'ai la même formation que toi et j'hésite à changer...et surtout je ne sais pas en quoi -_-'

Je fais le métier que je voulais faire depuis la 6ème donc ça me convient. ^^

Tu as le droit de travailler en 6 eme ? |D
austrasien

Le 02/09/2016 à 14h17

#7 Signaler
Entre gagner un bon salaire dans un métier qui t'ennuie et gagner un smic dans un métier qui t'intéresse, tu choisirais quoi ?
sylvain15250

Le 02/09/2016 à 14h22 (Modifié le 02/09/2016 à 14h25)

#8 Signaler
Perso, je suis coach sportif mais je reverrais d'être ingénieur en mécanique ^^
Pour quelle(s) raison(s) ?


Tiens je me retrouve un peu dans ce que tu dis ^^

J'ai la même formation que toi et j'hésite à changer...et surtout je ne sais pas en quoi -_-'
Qu'est-ce que tu n'aimes pas? Pour ma part c'est le domaine de l'industrie et le manque de "service à la personne" qui me manque. J'adore m'occuper directement de quelqu'un, pas d'une affaire qui ne m'intéresse pas pour un patron qui veut seulement que je sois productif..

Je fais le métier que je voulais faire depuis la 6ème donc ça me convient. ^^

Quel est-il? :)

Entre gagner un bon salaire dans un métier qui t'ennuie et gagner un smic dans un métier qui t'intéresse, tu choisirais quoi ?

Je lâche un salaire net de 3000€/mois pour une formation payante et pas trop de visibilité à court terme, donc je pense que ça répond à ta question |D

ce qui te plait à 25 ans peut ne plus te plaire à 40...et là, tu as toutes les "contraintes" qui se sont accumulées...et difficile de s'en sortir.

Effectivement, c'est une réponse qui se tient... Mais on n'a qu'une vie bon sang, il faut tenter malgré les contraintes, non?
Mathematic

Le 02/09/2016 à 14h24

#9 Signaler
J'ai essayé d'être prof pendant 1 an, c'était la misère donc j'ai repris des études d'informatique en alternance sur 2 ans.
Mais c'est clair que si un métier ne convient pas, il faut changer avant femme/enfant/crédit maison parce que financièrement ça devient tendu...
pandore

Le 02/09/2016 à 14h24

#10 Signaler
- Si vous deviez définir votre métier idéal, correspondrait-il à celui que vous exercez actuellement?

Oui et non, la phase "rude (en alternance) ne me plait pas, tu reste le stagiaire à temps partiel.
Maintenant les études vont se terminer et je sais que je n'aurais jamais le metier de mes rêves, car quand tu est ingénieur tu ne fais pas le taf d'un technicien et inversement.
Dommage, car j'adore la paperasse, mais j'aime aussi beaucoup bidouiller.

- Si la réponse est non, pourquoi ne pas chercher une solution pour faire en sorte que ce soit le cas?

Je pense que la question est mal posée, faites vous le nécessaire pour que cela change serait plus approprié.
En l’occurrence oui je fais de mon mieux pour arriver à ce que je veux. A la recherche d'un emploi j'ai peut-être trouvé la perle rare dans une creation d'emploi, qui me laisserais plus de libertés, ne pas avoir les contraintes de "il faisait pas ça l'autre" ou "c’était mieux avant" ca simplifie la vie.

- Dans le cas où la réponse serait "parce que j'ai une femme/un mari, des enfants, un crédit,...", pourquoi ne pas avoir changé avant d'être dans cette situation?

Sans être dans cette situation bien qu'en couple, voilà comment je vois la chose.
Tu est en couple, tu trouve un job qui te plais a peu près.
Tout est stable tu "commence ta vie", tu achète une maison et à donc un crédit.
Ta femme tombe enceinte, tu à donc plus de frais
etc... etc...

En résumé c'est pas aussi simple que : il fallait y penser avant, c'est un ensemble qui fait que tu en arrive dans une situation pas facile ou tu à le choix entre :
- garder ton taf et payer les facture
- changer de taf en sachant ce que tu perds mais pas ce que tu gagne (ceux ayant fini ou quitté l’école savent de quoi je parle)
- chômage, allocs etc... et devenir celui que tu ne voulais pas devenir
- chômage sans allocs et là c'est le top, tu ne paye pas tes factures, tu entraîne ta famille vers le fond etc...
Il y à surement d'autres solutions je n'en doute pas, mais il ne faut pas voir cela comme un choix facile.
chibreBois

Le 02/09/2016 à 14h25 (Modifié le 02/09/2016 à 14h28)

#11 Signaler
Entre gagner un bon salaire dans un métier qui t'ennuie et gagner un smic dans un métier qui t'intéresse, tu choisirais quoi ?

Pour avoir connu quelques gens qui étaient dans ce cas (plein de thune, fortes responsabilités mais le métier ne plait pas) ils ont tous finis par implosés, pour finir ensuite dépressifs. Certains se sont reconvertit dans les métiers dont ils ont toujours rêvés pour un salaire divisé par 2 ou 3 (un peu plus que le smic) mais se sentent beaucoup mieux.
Après j'en connais également qui sont dans la même boite depuis 40ans, détestent leur boulot, mais continue de le faire pour subvenir aux besoins de leurs familles (mais comme dit précédemment, quand t'as 50 ans c'est plus compliqué de changer de voie).
Passin

Le 02/09/2016 à 14h26

#12 Signaler
Perso, je suis coach sportif mais je reverrais d'être ingénieur en mécanique ^^
Je suis ingénieur en mécanique et je reverrai d'être sportif tout court!
roazhon91

Le 02/09/2016 à 14h28 (Modifié le 02/09/2016 à 14h29)

#13 Signaler
Perso j'ai fais un DUT (bac+2) qui ne m'a servi à rien à part un remplacement de 3 semaines. Aucune de mes candidatures retenues et au final j'aime pas ce domaine. J'avais fais ça car je pensais que ça protégerait un peu du chômage et que je gagnerai un peu plus que le smic. Mais pas du tout, c'est ça la France et son marché de l'emploi. Demander à des gens d'accepter d'être payer une misère avec des compétences même si c est qu un bac+2. Donc là j'essaye de rentrer dans ce que j'aime, en plus d'être mieux payer je ferai ce que j'aime
Burattino

Le 02/09/2016 à 14h30 (Modifié le 02/09/2016 à 14h31)

#14 Signaler
Moi je suis dans le droit et ça ne me plait pas (plus), ça fait 8 ans que j'y suis, j'ai pas trop choisi, décrochage scolaire, parents dans la profession forcément j'ai fait au plus simple et j'ai commencé à bossé là dedans à 19 ans (en alternant avec des formations dans cette branche: cours le weekend, alternance etc).

A 26 ans j'en peux plus, je m'y fais chier et au final je ne suis pas des plus efficaces vu que ça ne me plait pas, je rêverai d'être agent cynophile donc je vais tout faire pour par contre c'est un peu le parcours du combattant.

A l'heure actuelle c'est pas forcément évident de trouver du boulot quand on en a pas, alors en changer quand on en a un déjà bien posé...faut vraiment se débrouiller tout seul, chercher les moyens de financements qui sont presque cachés et surtout avoir les "couilles" de lâcher un boulot stable pour tenter l'aventure ailleurs.

Etant en plein dedans je ne vais pas donner de conseils mais je réalise tout de même que quitte à changer, faut le faire VITE, parce que plus on attend, plus on s'installe dans la vie, plus on a de contraintes et un changement qui nous paraissait presque anodin à 18 ans devient beaucoup plus emmerdant à 30 ans (baisse de salaire,
éloignement, changement d'horaires etc).

kn33

Le 02/09/2016 à 14h33

#15 Signaler

Qu'est-ce que tu n'aimes pas? Pour ma part c'est le domaine de l'industrie et le manque de "service à la personne" qui me manque. J'adore m'occuper directement de quelqu'un, pas d'une affaire qui ne m'intéresse pas pour un patron qui veut seulement que je sois productif..

Je ne sais pas exactement ce que tu fait mais moi c'est le manque de contact avec les gens...je suis souvent seul devant mon ordi en train de faire des trucs techniques...au bout d'un moment c'est ennuyeux...ah oui et le fait que du faire beaucoup d'heure aussi lol...du coup je me dit autant passer tout ce temps a faire un boulot qui te plait...
jean330

Le 02/09/2016 à 14h36 (Modifié le 02/09/2016 à 14h38)

#16 Signaler
Métier idéal ? Gagner plein de sous, sans travailler...hein ? C'est pas un travail ? Zut... j'en reve pourtant ^^

Mais si ça existe, papy-boomer rentier de l'immo ! ;)
Mieux vaut aimer son métier si la Droite passe, car au lieu des 35h, vous y passerez jusqu'à... 48 (cf. Fillon).
sylvain15250

Le 02/09/2016 à 14h37

#17 Signaler

A 26 ans j'en peux plus, je m'y fais chier et au final je ne suis pas des plus efficaces vu que ça ne me plait pas

faut avoir les "couilles" de lâcher un boulot stable pour tenter l'aventure ailleurs.

Etant en plein dedans je ne vais pas donner de conseils mais je réalise tout de même que quitte à changer, faut le faire VITE, parce que plus on attend, plus on s'installe dans la vie, plus on a de contraintes et un changement qui nous paraissait presque anodin à 18 ans devient beaucoup plus emmerdant à 30 ans (baisse de salaire,
éloignement, changement d'horaires etc).

J'aurais pu écrire mot pour mot la même chose. Je vois que je suis pas le seul dans cette situation, ouf :)




Je ne sais pas exactement ce que tu fait mais moi c'est le manque de contact avec les gens...je suis souvent seul devant mon ordi en train de faire des trucs techniques...au bout d'un moment c'est ennuyeux...ah oui et le fait que du faire beaucoup d'heure aussi lol...du coup je me dit autant passer tout ce temps a faire un boulot qui te plait...

Je suis projeteur donc devant un ordi toute la journée également, et c'est vraiment ennuyeux. Bon, je n'envie pas pour autant les personnes qui bossent dehors avec -20°C ou sous la pluie, mais on peut sûrement trouver un juste milieu...
Mr.Stan

Le 02/09/2016 à 14h40

#18 Signaler
Plutôt délicat comme débat ! Après il ne faut pas rester dans les extrêmes, entre un métier qui nous plaît pas et un métier dont on rêve il y a une grande marge. Un métier peut ne pas nous déplaire sans pour autant être le métier de nos rêves, et cela peut amplement nous suffire :)

Après pour la question "pourquoi ne pas chercher une solution pour faire en sorte que ce soit le cas?", si c'était aussi facile tout le monde le ferait. C'est simple de quitter son job et de se mettre à son compte (par exemple) pour faire ce dont on a toujours rêver, ou encore de partir dans une autre ville ou un autre pays pour trouver un métier dans la branche qui nous plait, le plus dur c'est de sauter le pas !

J'ai fais 6 ans d'études (BEP, BAC, BTS) pour faire un métier qui n'a rien à voir avec mes études hormis le fait que ce soir sur ordinateur, et pourtant je ne regrette pas ^^
Burattino

Le 02/09/2016 à 14h48

#19 Signaler

A 26 ans j'en peux plus, je m'y fais chier et au final je ne suis pas des plus efficaces vu que ça ne me plait pas

faut avoir les "couilles" de lâcher un boulot stable pour tenter l'aventure ailleurs.

Etant en plein dedans je ne vais pas donner de conseils mais je réalise tout de même que quitte à changer, faut le faire VITE, parce que plus on attend, plus on s'installe dans la vie, plus on a de contraintes et un changement qui nous paraissait presque anodin à 18 ans devient beaucoup plus emmerdant à 30 ans (baisse de salaire,
éloignement, changement d'horaires etc).

J'aurais pu écrire mot pour mot la même chose. Je vois que je suis pas le seul dans cette situation, ouf :)




Je ne sais pas exactement ce que tu fait mais moi c'est le manque de contact avec les gens...je suis souvent seul devant mon ordi en train de faire des trucs techniques...au bout d'un moment c'est ennuyeux...ah oui et le fait que du faire beaucoup d'heure aussi lol...du coup je me dit autant passer tout ce temps a faire un boulot qui te plait...

Je suis projeteur donc devant un ordi toute la journée également, et c'est vraiment ennuyeux. Bon, je n'envie pas pour autant les personnes qui bossent dehors avec -20°C ou sous la pluie, mais on peut sûrement trouver un juste milieu...


Pour être franc j'ai aussi pensé à m’orienter vers le domaine du sport, je suis assez féru de nutrition, de musculation, de conditionnement physique, j'avais même commencé à m'instruire sur les protocoles chimiques.

Néanmoins j'ai laissé tomber l'idée d'en faire mon métier car je sentais vraiment le coup que j'allais finir employé dans une salle low cost, payé au lance pierre à donner 7h de cours de zumba par jour à des pétasses habillées en fluo, n'est pas CT FLETCHER qui veut...

Au final ça m'aurait dégoutté de faire du sport à titre personnel, donc je préfère partir sur ma seconde passion, les animaux et plus particulièrement les chiens, comme je suis trop con pour faire vétérinaire je vais tenter l'aventure avec la cyno, mais coach sportif ça m'a vraiment titillé aussi :3
sylvain15250

Le 02/09/2016 à 15h18

#20 Signaler


Néanmoins j'ai laissé tomber l'idée d'en faire mon métier car je sentais vraiment le coup que j'allais finir employé dans une salle low cost, payé au lance pierre à donner 7h de cours de zumba par jour à des pétasses habillées en fluo
Je vois de quoi tu veux parler xD


Au final ça m'aurait dégoutté de faire du sport à titre personnel, donc je préfère partir sur ma seconde passion, les animaux et plus particulièrement les chiens, comme je suis trop con pour faire vétérinaire je vais tenter l'aventure avec la cyno, mais coach sportif ça m'a vraiment titillé aussi :3
Je te souhaite de réussir alors, et puis quand on veut vraiment quelque chose, on l'obtient tôt ou tard :)
Kherigan

Le 02/09/2016 à 15h24

#21 Signaler
Non, j'aurai préféré être rentier ou être un enfant de l'oligarchie qui nous gouverne (quoi ça revient au même ? ^^).

Comme ça je serai en vacance toute l'année et pourrait faire pleins d'excursions, de voyages, de croisières, de sports extrêmes avec la thunes de mes parents.

Et puis investir par ci par la histoire de garder et d'augmenter le patrimoine familiale.
Pastek

Le 02/09/2016 à 15h27

#22 Signaler
Je fais le métier que je voulais faire depuis la 6ème donc ça me convient. ^^
Quel est-il? :)
Chef de projet informatique. :)
alexela

Le 02/09/2016 à 15h48

#23 Signaler
Perso j'ai fais un DUT (bac+2) qui ne m'a servi à rien à part un remplacement de 3 semaines. Aucune de mes candidatures retenues et au final j'aime pas ce domaine. J'avais fais ça car je pensais que ça protégerait un peu du chômage et que je gagnerai un peu plus que le smic. Mais pas du tout, c'est ça la France et son marché de l'emploi. Demander à des gens d'accepter d'être payer une misère avec des compétences même si c est qu un bac+2. Donc là j'essaye de rentrer dans ce que j'aime, en plus d'être mieux payer je ferai ce que j'aime

En même temps avec un DUT de nos jours.... autant pas faire d'étude que de s'arrêter là je pense

Exercez-vous le job de vos rêves?


Pour ma part, je suis entre la vie étudiante et la vie active! Etudiant en master 2 et salarié dans une boîte de vente à distance, je m'occupe de la donnée client et des statistiques : à première vue ce n'est pas ce pourquoi j'ai fait 4 ans de Marketing et pourtant c'est très intéressant et ça fait travailler les méninges!
En plus de ça, pour arrondir les fins de mois, je vais travailler pour un site que vous connaissez tous à 100% et c'est là où les choses intéressantes commencent.

N'ayant que 1an et demi d’expérience pro, (énorme déjà, pour un étudiant entrant bientôt dans la vie active) je pense que je ferai ce que je fais quelques années. Puis je me tournerai vers la gestion de personnel (chef d'équipe, conciliateur pourquoi pas) donc forcément pas en adéquation avec les études que j'ai faites.

Ceci-dit, comme beaucoup ici, dans 15 ans, je serai sûrement (ou pas) dans un domaine différents de celui actuel

Mais très bonne initiative de débat, j'aime bien ce genre d'argumentation, car au final on est tous un peu "frustré" de la vie de rêve que l'on voulait à 16 ans :) Mais y'a une chose qui est importante à côté du job de rêve: les hobbies

Si tu fais du sport à côté, que tu as un hobbies et qu'en plus (en bonus) tes collègues sont sympa, tu n'as que de raisons pour t'épanouir. Dans le cas contraire... :/

Krug

Le 02/09/2016 à 16h08 (Modifié le 02/09/2016 à 16h08)

#24 Signaler

En même temps avec un DUT de nos jours.... autant pas faire d'étude que de s'arrêter là je pense

Pardonnes moi, mais à mon sens c'est une connerie monumentale. J'ai une soeur avec un DUT (mais qui ne trouve pas de travail en relation), un frère juste avec le BAC. Devines qui à le plus de galère à trouver un job ? ;)

Un petit diplôme vaut mieux que pas de diplôme du tout.
austrasien

Le 02/09/2016 à 16h14

#25 Signaler
Parlons peu, parlons bien : c'est un DUT en quoi ? Le problème n'est probablement pas le diplôme mais le domaine d'études. Car des bac+8 qui sont au chômage je peux t'en trouver un paquet... de là à dire qu'un bac+8 ça sert à rien, c'est autre chose.
Fmxtrm

Le 02/09/2016 à 16h20

#26 Signaler
Je fais le métier que je voulais faire depuis la 6ème donc ça me convient. ^^
Quel est-il? :)
Chef de projet informatique. :)

Ah j'ai toujours voulu faire ça aussi ^^ Bon là je sors d'études du coup je me donne 3-4 ans pour bien apprendre la technique puis après j'aimerais passer chef de projet :)
Actuellement je suis dans la Business Intelligence et ça me plait mais la technique je commence a en avoir marre.. j'ai qu'une envie c'est d'être chef de projet BI..
gogan

Le 02/09/2016 à 16h30 (Modifié le 02/09/2016 à 16h30)

#27 Signaler
ce qui compte, c est aussi avec qui on bosse, un métier de merde et des mecs bien vaut mieux que tout les métiers cool avec des putes
Burattino

Le 02/09/2016 à 16h30

#28 Signaler


Mais très bonne initiative de débat, j'aime bien ce genre d'argumentation, car au final on est tous un peu "frustré" de la vie de rêve que l'on voulait à 16 ans :) Mais y'a une chose qui est importante à côté du job de rêve: les hobbies

Si tu fais du sport à côté, que tu as un hobbies et qu'en plus (en bonus) tes collègues sont sympa, tu n'as que de raisons pour t'épanouir. Dans le cas contraire... :/


D'accord avec toi, les hobbies, le sport, la vie sociale et amoureuse sont également très importants pour être heureux.

Cela dit ces derniers sont plus facilement modulables et sélectionnables qu'un boulot (sauf peut être la vie de couple ça peut être fort compliqué aussi je le concède).

Disons qu'en général c'est plus fréquent de "subir" un job qu'un hobbie qui est par définition choisi et qui ne te fait pas vivre.
Fmxtrm

Le 02/09/2016 à 16h32

#29 Signaler
ce qui compte, c est aussi avec qui on bosse, un métier de merde et des mecs bien vaut mieux que tout les métiers cool avec des putes

En parlant de putes si tu parles de meufs bien gaulé habillé chaudement, je dis pas non |D.
gogan

Le 02/09/2016 à 16h35

#30 Signaler
ce qui compte, c est aussi avec qui on bosse, un métier de merde et des mecs bien vaut mieux que tout les métiers cool avec des putes

En parlant de putes si tu parles de meufs bien gaulé habillé chaudement, je dis pas non |D.

non non, des putes carriéristes qui te font le *** pour la gloire de rien du tout ^^
leptitdrop

Le 02/09/2016 à 16h35 (Modifié le 02/09/2016 à 16h36)

#31 Signaler

En même temps avec un DUT de nos jours.... autant pas faire d'étude que de s'arrêter là je pense

Pardonnes moi, mais à mon sens c'est une connerie monumentale. J'ai une soeur avec un DUT (mais qui ne trouve pas de travail en relation), un frère juste avec le BAC. Devines qui à le plus de galère à trouver un job ? ;)

Un petit diplôme vaut mieux que pas de diplôme du tout.

Je suis d'accord. J'ai fait un DUT et après une école d'ingénieur et je gagne moins que certaines personnes qui étaient avec moi en DUT et qui n'ont rien fait d'autre. Et pourtant je ne pense pas être mal payé.

Ensuite, la différence de niveau technique est énorme entre un BAC et un DUT (en tout cas dans le domaine scientifique)




Qu'est-ce que tu n'aimes pas? Pour ma part c'est le domaine de l'industrie et le manque de "service à la personne" qui me manque. J'adore m'occuper directement de quelqu'un, pas d'une affaire qui ne m'intéresse pas pour un patron qui veut seulement que je sois productif..

Je pense qu'avec un diplôme en mécanique tu peux travailler autre part que dans l'industrie (dans le sens de grosses boites) il y a plein de PME/PMI qui recherche ton profil et où tu es beaucoup plus pris en considération.
Et si tu aimes le contact humain tu peux travailler dans le service des achats où il y a beaucoup de contact avec les fournisseurs ou encore comme technico-commercial pour avoir du contact avec des clients

Je pense que c'est pas parce que tu aimes pas ton job actuelle que tu dois "renier" ta formation. Après si tu as un autre but, je peux comprendre et je te souhaite bonne chance. :)
jean330

Le 02/09/2016 à 16h56 (Modifié le 02/09/2016 à 16h57)

#32 Signaler
Je fais le métier que je voulais faire depuis la 6ème donc ça me convient. ^^
Quel est-il? :)
Chef de projet informatique. :)

Ah j'ai toujours voulu faire ça aussi ^^ Bon là je sors d'études du coup je me donne 3-4 ans pour bien apprendre la technique puis après j'aimerais passer chef de projet :)
Actuellement je suis dans la Business Intelligence et ça me plait mais la technique je commence a en avoir marre.. j'ai qu'une envie c'est d'être chef de projet BI..

Pas besoin de connaitre la technique pour être chef, il faut juste savoir (bien) parler :o ^^ ^^
C'est pour ça que 90% des projets finissent en retard et ne correspondent pas au besoin ;)
Krug

Le 02/09/2016 à 16h57

#33 Signaler
Je fais le métier que je voulais faire depuis la 6ème donc ça me convient. ^^
Quel est-il? :)
Chef de projet informatique. :)

Ah j'ai toujours voulu faire ça aussi ^^ Bon là je sors d'études du coup je me donne 3-4 ans pour bien apprendre la technique puis après j'aimerais passer chef de projet :)
Actuellement je suis dans la Business Intelligence et ça me plait mais la technique je commence a en avoir marre.. j'ai qu'une envie c'est d'être chef de projet BI..

Pas besoin de connaitre la technique pour être chef, il faut juste savoir (bien) parler lécher des *** :o ^^ ^^

|o
jean330

Le 02/09/2016 à 16h57 (Modifié le 02/09/2016 à 17h15)

#34 Signaler
aussi oui :D :D
Dédicace spéciale pour tous les chefs : https://www.youtube.com/watch?v=vH0rhNx3dok
Certains se reconnaitront ^^
jos

Le 02/09/2016 à 17h05 (Modifié le 02/09/2016 à 17h06)

#35 Signaler
Beaucoup n'aime pas leurs métiers ou plutôt en on marre après de nombreuses années dans le même travail, comme moi 30 ans l'industrie, il est vrai que je changerai bien mais reste à trouvé le bon créneau et plus tu attend pour changer plus c'est difficile. xS

aussi oui :D :D
Dédicace spéciale pour tous les chefs : https://www.youtube.com/watch?v=vH0rhNx3dok
^^
le même en FR ? :D
jean330

Le 02/09/2016 à 17h07 (Modifié le 02/09/2016 à 17h11)

#36 Signaler
c'est sous titré !
Fmxtrm

Le 02/09/2016 à 17h11

#37 Signaler
Je fais le métier que je voulais faire depuis la 6ème donc ça me convient. ^^
Quel est-il? :)
Chef de projet informatique. :)

Ah j'ai toujours voulu faire ça aussi ^^ Bon là je sors d'études du coup je me donne 3-4 ans pour bien apprendre la technique puis après j'aimerais passer chef de projet :)
Actuellement je suis dans la Business Intelligence et ça me plait mais la technique je commence a en avoir marre.. j'ai qu'une envie c'est d'être chef de projet BI..

Pas besoin de connaitre la technique pour être chef, il faut juste savoir (bien) parler :o ^^ ^^
C'est pour ça que 90% des projets finissent en retard et ne correspondent pas au besoin ;)

Perso j'ai envie d'être un bon chef |D
jean330

Le 02/09/2016 à 17h12 (Modifié le 02/09/2016 à 17h13)

#38 Signaler
Tout dépend ce que tu entends par "bon chef"... Un bon chef peut être un escroc sans scrupule ^^
Tout dépend "bon" pour qui...
Fmxtrm

Le 02/09/2016 à 17h19 (Modifié le 02/09/2016 à 17h19)

#39 Signaler
Tout dépend ce que tu entends par "bon chef"... Un bon chef peut être un escroc sans scrupule ^^
Tout dépend "bon" pour qui...

Un chef efficient qui mène ses projets à terme avec la demande du client respectée ( Bon j'avou ça c'est compliqué sachant qu'il change d'avis tous les 4 matins..).
jean330

Le 02/09/2016 à 17h20 (Modifié le 02/09/2016 à 17h33)

#40 Signaler
Tu vas t'apercevoir que l'objectif n'est pas toujours celui ci ;) (ça c'est l'objectif scolaire, dans la vraie vie, "faire un max de pognon sur le dos du client" serait plus proche de la réalité... raison pour laquelle, peu importe la technique...)

Laisser une réponse

Des champs obligatoires n’ont pas été remplis, ou l’ont été incorrectement.