Jeune ingénieur diplômé

Posté par Jaguar le 12/10/2016 à 20h54

Jeune ingénieur diplômé

Le 12/10/2016 à 20h54

Le 12/10/2016 à 20h55

Bonjour, bonsoir suivant le moment où vous allez lire cela ;)

Alors, comment débuter ?

J'ai terminé mes études d'ingénieurs en mécatronique ( = électronique + mécanique + automatisme + informatique industrielle) fin août de cette année.
J'ai fait cette formation en apprentissage dans une société spécialisé sur les essais moteurs automobile, je m'occupais du système d'automatisation des bancs d'essais (développement des essais sous des logiciels métier / suivi et amélioration continu des composants informatiques), intégration de nouveaux équipements (pompes, vannes, variateur de vitesse...) mais aussi de programmation d'applications en vb.net + requetes SQL.

Je me suis inscrit sur l'Apec, monster, pole-emploi... Et je reçois beaucoup (mais vraiment beaucoup) d'appels de société de presta.
Je n'ai jamais dis oui à une société de prestation, l'avis que je m'en suis fait (avec les dires de mon entourage, internet), c'est que c'est du contrat "précaire", qu'ils recrutent un salaire avant de recruter des compétences, qu'ils y a des clauses de mobilité dans leur contrat...

Y-a-t-il des personnes qui sont passé (ou actuellement) par des boites de presta ?
Comment cela se passe réellement (au début,,au milieu, et à la fin) ?

Est-il encore possible de trouver un job en sortie d'école sans passer par eux ? (avec 3 ans d'apprentissage ingé comme expérience pro (+ 1 an environ comme tech)).

J'ai détaillé un peu la 1ère partie si jamais un pro recherchant un mécatronicien traîne sur dealabs ;) *qui ne tente rien n'a rien* !

Merci de votre aide :)

354 commentaires

NOUVELLE REPONSE

Nombre de réponses par page

Ce paramètre s’applique automatiquement à l’ensemble des sujets.

Flux RSS des réponses

Page :

Pastek

Le 12/10/2016 à 22h55 (Modifié le 12/10/2016 à 22h58)

#1 Signaler
Je sais pas comment ça se passe dans ton domaine mais en informatique une grande majorité, voire quasi tous, des jeunes diplomés commencent par une société de services. Malheureusement c'est comme ça.
Après il y a des pires et des moins pires. Non ce n'est pas forcément un contrat précaire, tu es en CDI avec eux, qu'ils aient une mission ou pas pour toi tu es payé. Après tu peux enchainer les missions de quelques mois comme tu peux rester 2-3 ans dans une même mission. L'avantage c'est que ça te fait de l'expérience assez varié.
Pour certaines tu pourras être écouté pour tes souhaits géographiques (genre ne pas vouloir une mission à l'autre bout de la région) dans d'autres si tu es trop difficile ils finiront par te mettre à la porte.
Donc si tu n'arrives pas à avoir un poste chez un client final vas dans un société de service qui te semble bien et fais toi une petite expérience avant de chercher ce que tu voudras ensuite. Attention aux discours de toutes ces boites à base de "vous savez, nous on n'est pas comme les autres, nous on mise avant tout sur l'humain...blabla". Elles font quasi toutes le coup. Pareil pour le salaire qu'ils ont tendance à présenter sous forme de "package" incluant tout et n'importe quoi. La plupart te vendent même le fait qu'ils remboursent 50% du pass Navigo en région parisienne comme un avantage alors que les entreprises y sont obligés légalement. |o

Sinon je connais quelques personnes qui étaient ingénieurs hors informatique (mécanique, matériaux et compagnie) qui sont rentrés dans des boites de services et comme ils ne leur trouvaient pas de mission dans leur domaine, la boite les a formés à la programmation et ils sont devenus développeur à 100% désormais.

Bref pour résumer de manière générale c'est pas forcément le job idéal mais en choisissant bien c'est pas non plus la mort. ;)

Bonne chance. :)
oXid_FoX

Le 12/10/2016 à 23h05

#2 Signaler
pas mieux que Pastek.
j'ai des anciens camarades qui se sont faits recruter directement à la sortie d'études dans des petites structures, un autre chez Xerox à Londres, mais pas mal en SSII...

J'y suis moi-même (5 ans !), "malgré" 4 ans d'apprentissage où j'étais comme toi, en me disant que je n'irai pas chez un presta, et finalement j'y suis. Ce n'est pas non plus la misère, le boulot me plait. Et oui, elles sont toutes "différentes des autres, nous on est humains, une grande famille" |D
jean330

Le 12/10/2016 à 23h06 (Modifié le 14/10/2016 à 12h09)

#3 Signaler
Bah, comme tout le monde, tu vas en chier en travaillant sur des projets vendus au lance pierre par un commercial qui n'a aucune idée de ce qu'est la réalisation (... et s'en fout royalement, seule compte sa prime, le reste... |D).
Evidemment, tu auras 3 fois moins de temps que nécessaire pour faire correctement les choses... mais tu devras te débrouiller avec ça, c'est non négociable :o -_-'
Pis t'es un jeune gars qui n'en veut, donc pour tenir les délais tu bosseras le jour, parfois le soir, et même la nuit... ;)

Mais tu deviendras un homme mon fils, le travail c'est la santé ! |D
Et un jour peut être, tu te caseras dans une vraie boite (enfin, si tu n'es pas dégouté du métier d'ici là |D )

Bonne chance :)

Attention aux discours de toutes ces boites à base de "vous savez, nous on n'est pas comme les autres, nous on mise avant tout sur l'humain...blabla".
:D :D :D le grand classique :D :D :D

Après il y a des pires et des moins pires.
Une bonne classification oui ^^ Tu verras, c'est l'épanouissement assuré ! |D
Vibro

Le 12/10/2016 à 23h49

#4 Signaler
Ou tu finiras fonctionnaire, comme moi ;)
readymade

Le 13/10/2016 à 0h13 (Modifié le 13/10/2016 à 0h21)

#5 Signaler
Tu as de la chance d'être demarché :)
Tu peux t'en servir pour t'inserer ou te réinsérer sur le marché du travail. L'angoisse d'un demandeur d'emploi c'est de voir s'allonger la période d'inactivité. Plus on avance plus c'est "grave". Toi tu sais qu'a tout moment même au bout de 6 mois tu pourras très facilement retrouver du taf grâce à ces boites de prestation.

Tu pourras aussi t'en servir pour renégocier ton salaire dans ta future boite. J'en connais qui ont fait ça avec succès. Attention c'est délicat faut être sur d'être apprécié et "indispensable/irremplaçable"

Perso j'avais qq camarades qui ont commencé dans des SSII comme chef de projet. Au bout de qq années ils en pouvaient plus. Mais bon ca dépend certainement des boites. Je ne sais pas s'il ne vaut mieux pas éviter les très grandes SSII.
J'y ai pensé car j'avais pas mal de chômage a mon actif finalement je n'y suis pas allé. Ce n'est fondamentalement pas ce que je recherche mais vraiment pas. Par contre j'ai travaillé en agence web là c'était assez plaisant. Je suis ensuite passé coté client et ca me fait bien rire parfois de voir en interne le baratin et les gros devis surdimensionné des SSII qui sont parfois acceptés en interne. Ca c'est une autre histoire.

Teste pourquoi pas
Warfeufeu

Le 13/10/2016 à 0h24

#6 Signaler
perso (ingénieur informatique) j'ai commencé chef de projet dans une micro-SSII, j'ai tenu 2ans( trop d'heures, trop de stress, trop de responsabilités)...après chef de projet chez des éditeurs logiciels = 1 an (même raison)
j'ai aussi des offres tous les jours pour des SSII...mais clairement aucun intérêt...tous mes amis qui y sont veulent en partir.....en même temps, tous mes amis qui sont en éditeur logiciels veulent aussi partir....et oui, l'informatique c'est mort...trop nombreux sur le marché pour ne pas être pris pour un pigeon...
Mais pour la mécatronique je pense que tu pourras facilement trouver une PME qui cherchera pas a te la mettre profond toutes les fins de mois...il faut juste travailler un peu plus ton réseau, contacter des managers sur linkedin ou viadeo pour demander s'ils ont des postes a pourvoir etc etc...
et comme dirai Marco de Tropoja dans Taken: Bon chance...
pierre28

Le 13/10/2016 à 1h15 (Modifié le 13/10/2016 à 1h17)

#7 Signaler
Je sais pas comment ça se passe dans ton domaine mais en informatique une grande majorité, voire quasi tous, des jeunes diplomés commencent par une société de services.
Pas mieux.
L'embauche en direct par une société devient très rare, la norme c'est plutôt de rentrer en ssii, les boites n'embauchent plus et préfèrent passe par de la presta pour leurs besoin ponctuels (et même pour du long terme en fait ... j'ai eu des collègues qui étaient au même poste depuis + de 6 ans, économiquement ça n'a pas de sens pour le client).

Après c'est pas forcément le bagne, ça fait 10 ans que je suis dans la même ssii, je pensais y faire mon expérience et partir et finalement j'y suis pas si mal.
Pour la mobilité, tout dépend d'où tu es mais en région parisienne je n'ai jamais eu à me déplacer beaucoup.
Et pour se faire virer de ma boite, à part aller chier sur le bureau du patron, je vois pas comment faire xD
La contrepartie c'est que le salaire y est pas mirobolant, mais il y a largement pire qu'eux sur le marché du travail, mon frère a commencé dans une filiale orange à un salaire plus élevé mais 0 augmentation depuis et je l'ai largement dépassé.

A contrario t'as de grosses boites de presta style cap gemini où c'est vraiment l'usine et où je ne voudrais pas travailler.
Ca dépend aussi du client/commercial, certains collègues font de très gros horaires sur des projets mal vendus, pour ma part je n'ai jamais eu de grosses contraintes là dessus.

Par contre les boites de presta contactent tous les jeunes diplômés à tours de bras mais ont rarement un truc à proposer derrière, c'est généralement les commerciaux qui remplissent leur objectif de XX personnes interviewées dans le mois pour se constituer des fichiers en vue de futurs besoins.
Les annonces pour des postes sont souvent bidons et correspondent aux besoins type qu'ils pourraient avoir.

Mais c'est pas une mauvaise idée d'y aller quand même, ne serait-ce que pour savoir comment se passe un entretient d'embauche et s'y entrainer.
Parce qu'à la sortie de l'école, tu vas te faire démonter aux premiers entretiens ... donc autant que ce soit pour une boite avec laquelle tu ne veux pas travailler :D

Sinon je connais quelques personnes qui étaient ingénieurs hors informatique (mécanique, matériaux et compagnie) qui sont rentrés dans des boites de services et comme ils ne leur trouvaient pas de mission dans leur domaine, la boite les a formés à la programmation et ils sont devenus développeur à 100% désormais.
Pas mieux non plus ...
Je suis diplômé en GEII option automatismes et systèmes, et je ne connais personne dans ma promo qui n'ait été embauché pour faire autre chose que du dev :'(
J'ai l'impression que le travail dans nos domaines se fait rare, hors trucs précaires payés au lance pierre (typiquement l'automobile, où tu es censé vivre ta passion donc on te demandera de te donner à 200% sans compter tes heures et comme y'a du monde derrière le salaire sera parmi les plus bas et c'est souvent souvent en presta aussi).

J'ai un ancien collègue qui travaillait sur des systèmes embarqués de géoloc, travail super intéressant avec pas mal de prototypage et tests sur le terrain mais il comptait pas ses heures et la boite a fini par mettre fin à son contrat à cause de difficultés financières.
Depuis il en passé par le dev et est maintenant chef de projet (toujours en info pur, mais il ne code même plus) "parce qu'il faut bien manger" xS

Je connais quelqu'un qui fait la même chose que toi, mais il est technicien dans une petite PME avec le salaire qui va avec -_-'
Isukthar

Le 13/10/2016 à 13h09 (Modifié le 13/10/2016 à 13h12)

#8 Signaler
et oui, l'informatique c'est mort...trop nombreux sur le marché pour ne pas être pris pour un pigeon...
On est pas trop nombreux sur le marché, la preuve c'est que beaucoup de boîtes sont prêtes à prendre des ingénieurs d'autres disciplines et de les former au dev. Le problème c'est plutôt la typologie du secteur. En France le secteur informatique est essentiellement dirigé par les société de service et elles sont plus ou moins alignées sur les mêmes grilles (grilles découlant elles même de la marge visée selon ce qui peut être facturé au client). Pas besoin d'excellents développeurs, il faut juste un développeur qui fait le taff à peu près correctement et qui rapporte une certaine marge.
Aux US le marché est plutôt dirigé par les éditeurs, dans ce cas le revenu dépend essentiellement de la qualité du produit développé. Pour proposer un bon produit, il faut de bons développeurs, et donc pouvoir leur proposer un bon salaire et de bons avantages.

Jaguar >> Pour avoir déjà une petite idée du niveau de la boîte où tu vas passer un entretien, essaye par exemple de te renseigner sur la convention et les accords groupes. Dans ton domaine, les boîtes sous convention métallurgie sont en général meilleures que celles sous convention syntech.
Smile

Le 13/10/2016 à 13h22 (Modifié le 13/10/2016 à 13h23)

#9 Signaler
et oui, l'informatique c'est mort...trop nombreux sur le marché pour ne pas être pris pour un pigeon...
On est pas trop nombreux sur le marché, la preuve c'est que beaucoup de boîtes sont prêtes à prendre des ingénieurs d'autres disciplines et de les former au dev. .

Le patronat n'a qu'un seul objectif : diriger un maximum d'étudiants / jeunes diplômés via reconversion dans le domaine pour entretenir le chômage et tirer vers le bas les salaires. Le salaire d'embauche dans le secteur n'a pas évolué depuis 10 ans. Alors quand on entend les journaleux parler de pénurie |o
Radinus

Le 13/10/2016 à 13h30

#10 Signaler
A moins de sortir du TOP10 (et encore ...) il va être difficile de trouver un poste dans une vraie boîte, en automobile en tout cas c'est le cas ... Un sciences PO a plus de chance de devenir chef de projet / service qu'un ingénieur de l'estaca ...(véridique, testé et approuvé)

Ensuite les boîtes de presta peuvent être un bon tremplin pour l'embauche dans la boîte mère (rare, mais ça existe)

Je pense que tu as déjà fait le tour de "petit presta" pour avoir les bonnes infos, c'est toujours bon à prendre quand on débute pour ne pas se faire entuber par des "managers" (alias commerciaux) qui eux connaissent plus la vente de main d'oeuvre (viande) que le projet.

Ensuite c'est un peu le cas dans tous les secteurs, même en pub/comm/marketing tu as des boîtes de service/consulting qui sont aussi de la presta déguisée, la seule différence c'est que les ingénieurs se manifestent plus
pierre28

Le 13/10/2016 à 13h58

#11 Signaler

On est pas trop nombreux sur le marché, la preuve c'est que beaucoup de boîtes sont prêtes à prendre des ingénieurs d'autres disciplines et de les former au dev. Le problème c'est plutôt la typologie du secteur.
Parce qu'elles les paient moins cher.
On ne manque pas d'ingénieurs en france.
On manque d'ingénieurs sous payés (et encore).
Abde84

Le 13/10/2016 à 14h03

#12 Signaler
J'y suis depuis un an. Et je dois reconnaitre que c'est moins pire que prévu.
Lorsque l'on tape sur internet SSII avis, on tombe souvent sur ceux à qui ils leurs sont arrivés des malheurs.

Je pense par ailleurs que l'on peut faire des bons salaires en cumulant les frais de déplacements (je ne parle pas des packages qui te donne le smic+panier repas+ticket metro+que-sais-je...) mais bien de ton salaire "normal" + frais de dép.
math69

Le 13/10/2016 à 14h07 (Modifié le 13/10/2016 à 14h11)

#13 Signaler
ce que tu dis concernant "ils recrutent un salaire avant de recruter des compétences"

J'en ai fais les frais lors d'un entretiens y'a une semaine, le mec me dis vous validez votre salaire ? ,j'ai dit oui et il me dis comme je passe d'autres entretiens si il y'en a un qui me propose moins que vous je le prendrais.
Total des courses les boites ne recrutent plus pour des compétences mais bel et bien le salaire pour bien entubé!
Il me reste 1 mois de cdd et apres chômage '-- mais je pense me tourner vers une boite de presta si je ne trouve rien car la plupart de mes collegues actuel ont été recrutés dans la boite ou je suis grâce a une mission de presta.
Après faut aimé bougé comme t'es jamais au même endroit.

Edit : j'ai un bac+3 ( 2 ans d'experience ) dans l'industrie, automatisme .. je demande entre 1400 et 1500 net par mois , j'en suis à plus de 10 entretiens et les 3/4 me proposent le smic sans 13 ème mois ni prime ni avantages.
Au final sert a rien de faire des années d'etudes , privilégier les bac pro lol
Radinus

Le 13/10/2016 à 14h17

#14 Signaler
J'y suis depuis un an. Et je dois reconnaitre que c'est moins pire que prévu.
Lorsque l'on tape sur internet SSII avis, on tombe souvent sur ceux à qui ils leurs sont arrivés des malheurs.

Je pense par ailleurs que l'on peut faire des bons salaires en cumulant les frais de déplacements (je ne parle pas des packages qui te donne le smic+panier repas+ticket metro+que-sais-je...) mais bien de ton salaire "normal" + frais de dép.

Tu te rends compte à quel point c'est triste de dire ça quand tu as un bac +5 (mini ?) devoir faire les fonds de tiroir en frais de dep pour avoir un salaire décent ?
Bon je fais la même :p mais ça ne va pas durer, tous les avantages sociaux acquis vont disparaître... Et ils feront le strict minium cad remboursement de 50% du titre de transport pour paris EXTRA muros, avantage à la province dans ce cas. Carte TR pour être bien limité à 19€ par jour, voitures de pool pour les déplacements ( différent de voiture de fonction, ne pas confondre) ... Bref c'est triste de devoir ruser pour gagner un peu... ça explique aussi pourquoi il y a autant d'ingés qui rouillent sur dealabs :^p

ce que tu dis concernant "ils recrutent un salaire avant de recruter des compétences"

J'en ai fais les frais lors d'un entretiens y'a une semaine, le mec me dis vous validez votre salaire ? ,j'ai dit oui et il me dis comme je passe d'autres entretiens si il y'en a un qui me propose moins que vous je le prendrais.
Total des courses les boites ne recrutent plus pour des compétences mais bel et bien le salaire pour bien entubé!
Il me reste 1 mois de cdd et apres chômage '-- mais je pense me tourner vers une boite de presta si je ne trouve rien car la plupart de mes collegues actuel ont été recrutés dans la boite ou je suis grâce a une mission de presta.
Après faut aimé bougé comme t'es jamais au même endroit.

Edit : j'ai un bac+3 ( 2 ans d'experience ) dans l'industrie, automatisme .. je demande entre 1400 et 1500 net par mois , j'en suis à plus de 10 entretiens et les 3/4 me proposent le smic sans 13 ème mois ni prime ni avantages.
Au final sert a rien de faire des années d'etudes , privilégier les bac pro lol

Et encore, tu n'as pas prolongé l'expérience... vu le nombre d'ingés embauchés à 32k avec presque 0 évolution ça fait pas rêver (avec un statut simili cadre, alors que toi tu as peut être les avantages des ETAM, bien que ça dépende des boîtes ...)
math69

Le 13/10/2016 à 14h26

#15 Signaler
J'y suis depuis un an. Et je dois reconnaitre que c'est moins pire que prévu.
Lorsque l'on tape sur internet SSII avis, on tombe souvent sur ceux à qui ils leurs sont arrivés des malheurs.

Je pense par ailleurs que l'on peut faire des bons salaires en cumulant les frais de déplacements (je ne parle pas des packages qui te donne le smic+panier repas+ticket metro+que-sais-je...) mais bien de ton salaire "normal" + frais de dép.

Tu te rends compte à quel point c'est triste de dire ça quand tu as un bac +5 (mini ?) devoir faire les fonds de tiroir en frais de dep pour avoir un salaire décent ?
Bon je fais la même :p mais ça ne va pas durer, tous les avantages sociaux acquis vont disparaître... Et ils feront le strict minium cad remboursement de 50% du titre de transport pour paris EXTRA muros, avantage à la province dans ce cas. Carte TR pour être bien limité à 19€ par jour, voitures de pool pour les déplacements ( différent de voiture de fonction, ne pas confondre) ... Bref c'est triste de devoir ruser pour gagner un peu... ça explique aussi pourquoi il y a autant d'ingés qui rouillent sur dealabs :^p

ce que tu dis concernant "ils recrutent un salaire avant de recruter des compétences"

J'en ai fais les frais lors d'un entretiens y'a une semaine, le mec me dis vous validez votre salaire ? ,j'ai dit oui et il me dis comme je passe d'autres entretiens si il y'en a un qui me propose moins que vous je le prendrais.
Total des courses les boites ne recrutent plus pour des compétences mais bel et bien le salaire pour bien entubé!
Il me reste 1 mois de cdd et apres chômage '-- mais je pense me tourner vers une boite de presta si je ne trouve rien car la plupart de mes collegues actuel ont été recrutés dans la boite ou je suis grâce a une mission de presta.
Après faut aimé bougé comme t'es jamais au même endroit.

Edit : j'ai un bac+3 ( 2 ans d'experience ) dans l'industrie, automatisme .. je demande entre 1400 et 1500 net par mois , j'en suis à plus de 10 entretiens et les 3/4 me proposent le smic sans 13 ème mois ni prime ni avantages.
Au final sert a rien de faire des années d'etudes , privilégier les bac pro lol

Et encore, tu n'as pas prolongé l'expérience... vu le nombre d'ingés embauchés à 32k avec presque 0 évolution ça fait pas rêver (avec un statut simili cadre, alors que toi tu as peut être les avantages des ETAM, bien que ça dépende des boîtes ...)

Non j'ai 0 avantages dans la boite ou je suis , j'avais un CDD d'1 an car surcroît de travail mais la comme y'a plus rien a faire bah ils ne me mettent pas en cdi . Je suis dans une boite de 200 personnes. En avantages j'ai juste un 13 eme mois, le CE est juste immonde ( seulement 40 € de remboursement par ans de frais culturel lol ) et sinon j'ai le remboursement des frais km pour venir au boulot : enfin c'est de la grosse merde ( je fais l'aller retour lyon grenoble tout les jours ) j'ai que 40€ sur ma fiche de paie a la fin du mois.....
Yasco

Le 13/10/2016 à 14h27

#16 Signaler

Edit : j'ai un bac+3 ( 2 ans d'experience ) dans l'industrie, automatisme .. je demande entre 1400 et 1500 net par mois , j'en suis à plus de 10 entretiens et les 3/4 me proposent le smic sans 13 ème mois ni prime ni avantages.
Au final sert a rien de faire des années d'etudes , privilégier les bac pro lol
Dommage que tu n'aies pas ajouter 2 années supplémentaires d'études surtout que cela correspond à 1 an et 1/2 d'étude et 6 mois de stage d'uatant plus que tu aurais . Quand je vois la différence de salaire en bac+3 et bac+5 il n'y a même pas à réfléchir. Après ce n'est que mon avis... :)
math69

Le 13/10/2016 à 14h29 (Modifié le 13/10/2016 à 14h30)

#17 Signaler

Edit : j'ai un bac+3 ( 2 ans d'experience ) dans l'industrie, automatisme .. je demande entre 1400 et 1500 net par mois , j'en suis à plus de 10 entretiens et les 3/4 me proposent le smic sans 13 ème mois ni prime ni avantages.
Au final sert a rien de faire des années d'etudes , privilégier les bac pro lol
Dommage que tu n'aies pas ajouter 2 années supplémentaires d'études surtout que cela correspond à 1 an et 1/2 d'étude et 6 mois de stage d'uatant plus que tu aurais . Quand je vois la différence de salaire en bac+3 et bac+5 il n'y a même pas à réfléchir. Après ce n'est que mon avis... :)

J'ai 1450 net par mois avec mon bac +3 des potes qui ont continué et ont un bac +5 ont 1900/2000 net en tant que débutant donc au final ca se vaut.
Mon collegue de travail qui est dans la boite depuis 5 ans ( soit 5 ans d'experiences avec le même diplome que moi ) touche 2200 net par mois
Abde84

Le 13/10/2016 à 14h48

#18 Signaler
[/citer]( je fais l'aller retour lyon grenoble tout les jours ) j'ai que 40€ sur ma fiche de paie a la fin du mois..... [/citer]
40€? c'est ce que tu devrais toucher par jour...
math69

Le 13/10/2016 à 14h55

#19 Signaler
( je fais l'aller retour lyon grenoble tout les jours ) j'ai que 40€ sur ma fiche de paie a la fin du mois..... [/citer]
40€? c'est ce que tu devrais toucher par jour...[/citer]
Jsais ceux qui habitent a grenoble même ont la même chose que moi a la fin du mois , j'en ai parlé au drh et il m'as fait comprendre que je ne pourrais avoir plus, il faut que je trouve un logement sur grenoble ( sauf qu'avec un cdd c'est mort )
En gros pour rentabiliser mes trajets je suis obligé de prendre des covoit ( quand y'a greve sncf c'est a dire souvent ) ou le train dans les 10/15 € aller retour par jour
Isukthar

Le 13/10/2016 à 14h56 (Modifié le 13/10/2016 à 14h56)

#20 Signaler

Edit : j'ai un bac+3 ( 2 ans d'experience ) dans l'industrie, automatisme .. je demande entre 1400 et 1500 net par mois , j'en suis à plus de 10 entretiens et les 3/4 me proposent le smic sans 13 ème mois ni prime ni avantages.
Au final sert a rien de faire des années d'etudes , privilégier les bac pro lol
Dommage que tu n'aies pas ajouter 2 années supplémentaires d'études surtout que cela correspond à 1 an et 1/2 d'étude et 6 mois de stage d'uatant plus que tu aurais . Quand je vois la différence de salaire en bac+3 et bac+5 il n'y a même pas à réfléchir. Après ce n'est que mon avis... :)

J'ai 1450 net par mois avec mon bac +3 des potes qui ont continué et ont un bac +5 ont 1900/2000 net en tant que débutant donc au final ca se vaut.
Mon collegue de travail qui est dans la boite depuis 5 ans ( soit 5 ans d'experiences avec le même diplome que moi ) touche 2200 net par mois
Pour toi 1450€ et 2000€ ça se vaut ? La différence est énorme je trouve. Surtout qu'un bac +5 peut évoluer plus vite (et renégocier son salaire dans une autre boîte).
Ton collègue à bac +5 est sous payé, 2200 net c'est un salaire de junior.
gauk

Le 13/10/2016 à 14h59

#21 Signaler
Je commence mes études d'ingénieur (en Science du Numérique, je suis à Bac+3) et vos commentaires font froid dans le dos...

Des conseils pour quelqu'un qui n'est pas encore sorti de l'école ? Merci ! |D
math69

Le 13/10/2016 à 15h02

#22 Signaler

Edit : j'ai un bac+3 ( 2 ans d'experience ) dans l'industrie, automatisme .. je demande entre 1400 et 1500 net par mois , j'en suis à plus de 10 entretiens et les 3/4 me proposent le smic sans 13 ème mois ni prime ni avantages.
Au final sert a rien de faire des années d'etudes , privilégier les bac pro lol
Dommage que tu n'aies pas ajouter 2 années supplémentaires d'études surtout que cela correspond à 1 an et 1/2 d'étude et 6 mois de stage d'uatant plus que tu aurais . Quand je vois la différence de salaire en bac+3 et bac+5 il n'y a même pas à réfléchir. Après ce n'est que mon avis... :)

J'ai 1450 net par mois avec mon bac +3 des potes qui ont continué et ont un bac +5 ont 1900/2000 net en tant que débutant donc au final ca se vaut.
Mon collegue de travail qui est dans la boite depuis 5 ans ( soit 5 ans d'experiences avec le même diplome que moi ) touche 2200 net par mois
Pour toi 1450€ et 2000€ ça se vaut ? La différence est énorme je trouve. Surtout qu'un bac +5 peut évoluer plus vite (et renégocier son salaire dans une autre boîte).
Ton collègue à bac +5 est sous payé, 2200 net c'est un salaire de junior.

celui qui touche 2200 € net a un bac +2 mais 5 ans d’expérience.
J'ai deux potes de ma promo qui ont fait bac +5 et sont actuellement débutant touche 1900 et 2000 net par mois.
Donc je pars du principe que j'ai deja acquis 2 ans d’expérience et que dans 3 ans j'aurais dans les 2100 net par mois et que mes potes ingénieurs dans 5 ans auront 2700/2800 net par mois.
Et j'ai arrêté a bac +3 car je n'ai pas le niveau en anglais et les études me soûlait.. certes surement prit ma decision a la va vite mais pas grave
pierre28

Le 13/10/2016 à 15h04

#23 Signaler
Rentrer dans une filière qui recrute ?
Quitte à finir par faire de l'info, faites directement un crusus info pur, dans ma boite c'est directement 200 à 300€ nets en plus à la fin du mois pour exactement le même boulot. (à l'embauche parce qu'après l'écart se creuse encore).
Si j'avais su ...
venomx

Le 13/10/2016 à 15h10

#24 Signaler
Je commence mes études d'ingénieur (en Science du Numérique, je suis à Bac+3) et vos commentaires font froid dans le dos...

Des conseils pour quelqu'un qui n'est pas encore sorti de l'école ? Merci ! |D

En tant que jeune diplômé tu devrais viser les SII, plus petit c'est, mieux c'est.

Négocies ton premier salaire. Prends le temps qu'il faut mais surtout négocies bien ;). Une fois dans la SSII c'est très difficile de monter vite en salaire.

Fais abstraction de tout leur baratin et regardes surtout ton salaire fixe; en congés, en maladies, les frais c'est Niet.

Et biensur choisis la bonne première mission. C'est un gros TAG sur la continuité de tes missions. Tu commences Dév SQL, tu seras à 80% taggé dév SQL etc...


Radinus

Le 13/10/2016 à 15h11

#25 Signaler
Ou s'orienter vers des options finances. (Il n'y a pas que Trader dans la vie :p mais l'actuariat, l'analyse de risque, la formation en finance ... Bref un grand pannel pour celui qui s'intéresse à ce domaine)
Kahllan

Le 13/10/2016 à 15h15

#26 Signaler
Perso, j'ai un diplôme d'ingénieur avec une spécialisation en sécurité informatique.
J'ai commencé à 2500 € net par mois dans une SSII. Aujourd'hui, avec 3 ans d'expérience, je suis à 2800 € (et je suis pas un pro de la négo). Je confirme que c'est un bon plan de viser un secteur où il y a de la demande et la sécurité informatique c'est un secteur où y a de la demande pour le moment.
Après le problème, c'est qu'il faut réussir à anticiper à 2/3 ans avant et aussi (ou surtout) avoir un attrait pour la spécialité en question.
Maks

Le 13/10/2016 à 15h28

#27 Signaler
Je peux confirmer, il faut oublier l'informatique traditionnelle (développement), vous serez les ouvriers de la boite, à pondre du code déguelasse, in-maintenable, avec souvent des tâches indignes d'un bac+5 (n'importe quel auto-didacte fera aussi bien). Seul vos patrons/commerciaux se feront du blé sur votre dos.

Il faut oublier également les universités publiques totalement à l'ouest (le diplome ne vaut rien, niveau ridicule, on te présente Angular 1 comme une nouveauté). Et faire une école privée qui fonctionne en mode projet, donne des vraies connaissances en management (histoire de pas passer sa vie à coder).

Sinon s'orienter vers la sécurité des applications/serveurs, cryptographie ect ça paye mieux (le master 2 est à Montpellier il me semble).
Abde84

Le 13/10/2016 à 15h41

#28 Signaler
Il faut préciser si vous travaillez en IDF ou en province. Car 2200 € net à Paris =/= 2200 net ailleurs.
Thaylor

Le 13/10/2016 à 15h44

#29 Signaler
Si tu peux faire un an en presta ça peut être pas mal..
J'ai fait un an de CDD en tant qu'intégrateur, c'est presque pareil que de la presta.. Après je me suis fait redémarcher par pas mal de presta mais à côté il y a eu une pépite venant de chez randstad. Et c'est maintenant mon nouveau super taf depuis 3 semaines. |D
Isukthar

Le 13/10/2016 à 15h49

#30 Signaler
Il faut oublier également les universités publiques totalement à l'ouest (le diplome ne vaut rien, niveau ridicule, on te présente Angular 1 comme une nouveauté). Et faire une école privée qui fonctionne en mode projet, donne des vraies connaissances en management (histoire de pas passer sa vie à coder).
Perso j'ai plutôt l'avis contraire, les universités sont plutôt bien perçues aussi bien en France qu'à l'étranger, alors que ce n'est pas forcément le cas des écoles privées (en tout cas de celles ne délivrant pas de titre d'ingénieur). La boite pour laquelle je bossais avant (un gros groupe industriel) par exemple ne recrutait quasiment qu'en école d'ingénieur ou des majors de promo de l'université. L'université et les écoles d'ingénieurs donnent des bases théorique de manière bien plus poussée et rigoureuse qu'une école privée. Pour ce qui est de la pratique, elle vient toute seule en réalisant des projets.
biiip

Le 13/10/2016 à 16h26

#31 Signaler
Dans ma boite,on fait passer une journee de tests techniques pour tout recrutement d" "informaticien". lire du code, du design, un qcm, ...
Et on se rend bien compte que le diplome ou l'ecole de provenance n'a pas grand chose a voir avec le resultat... l'experience un peu plus..

Et pour faire peur, on a fait passer recemment une candidate ayant une these, qui enseigne en ecole d'inge privee du C++, et les resultats sont pas bons. Elle connait son cours, oui, sans doute, mais incapable de reflechir sur un probleme, de refaire un design. Elle voyait plus ou moins les problemes, mais ne voyait pas comment ameliorer...
tinytine

Le 13/10/2016 à 16h26

#32 Signaler
Pensez à l'expatriation aussi. C'est un accélérateur pour la carrière, le salaire, mais aussi pour la découverte, les rencontres, l'ouverture d'esprit, etc.
Warfeufeu

Le 13/10/2016 à 16h35 (Modifié le 13/10/2016 à 16h39)

#33 Signaler
Je commence mes études d'ingénieur (en Science du Numérique, je suis à Bac+3) et vos commentaires font froid dans le dos...

Des conseils pour quelqu'un qui n'est pas encore sorti de l'école ? Merci ! |D
orientes toi vers une discipline la plus "rare" possible (sécurité informatique, maintenance de bigdata, logiciels de prise de décision, économétrie ....).
Ca pourra peut être te faire faire une carrière de 10-15ans....mais faudra pas compter plus...l'informatique en france c'est destiné a être le métier de monsieur toutlemonde: on a jamais eu autant d'ecole d'ingenieur spécialisées en informatique, de master info, de dut info, d'école privé en info et surtout de tutoriaux permettant d'apprendre soit même l'informatique.... Sauf que la concurrence étrangère est en train de nous baisser le salaire a l'embauche (sur montpellier par exemple, le salaire a l'embauche d'un ingénieur informatique Polytech Montpellier, Epitech ou Epsi est passé de 32k brut à 28k brut en moyenne en 5ans. Une fois que tu enlèves les 300€ par mois d'impots (IR + TH) il te reste 1500€ net pour te loger (700€ en moyenne pour un logement normal) et vivre...le tout en faisant en moyenne 45h hebdomadaire...
Pour l'évolution de carrière, oublies de suite...mes collègues de promo, malgré être indispensable pour les projets de SSII ont tous eu droit a un: "Monsieur X, si vous etes pas content du salaire, rien ne vous empêche de partir" avec 5ans d'ancienneté (2000€ net). Les ssii préfèrent embaucher une nouvelle personne plutôt que garder une ancienne qui demande une augmentation. C'a a été mon cas...Chef de projet , 45-50h de travail par semaine payé 1925€ net, j'ai été remplacé par un ancien peintre en bâtiment qui suite a un accident du travail avait profité d'une formation pole emploi en développement informatique...
Donc l'informatique développement c'est mort. L'audit, aussi...on m'a récemment proposé un poste de senior consultant chez PWC (3eme leader mondial du consulting)...payé 1800€net sans avantages....
Par contre, y'a plein d'autres disciplines qui embauchent très bien lorsqu'il y a des places: l'informatique industriel, la robotique, ........mais tous sont des secteurs qui ne permettent pas de faire une carrière à vie (la technologie évolue beaucoup trop vite, les logiciels utilisés aussi, et les salariés français n'ont pas le temps d'être formés)...

Il y a un seul secteur qui continuera toujours en informatique mais qui est relativement difficile a obtenir (et pas forcément bien payé) c'est le jeux video et le cinéma. Mais la, il faut souvent passer des diplômes particuliers et quelques fois avoir une fibre artistique assez développée...
Jaguar

Le 13/10/2016 à 17h14

#34 Signaler
Oo, merci pour toutes vos réactions / témoignages !
*Je ne pensais pas que le sujet allais autant faire parler, c'est bien*
Franchement, c'est super, cela permet de se faire une idée sur le fonctionnement des SSII (dont d'ailleurs, on ne parle jamais pendant le cursus de formation). C'est vrai, il devrait il avoir un petit module en dernière année pour informer sur ce type de société, ou sur l'après formation d'une façon plus générale.

Je vois qu'il y a du pour, mais aussi du contre. Si j'ai bien compris, il vaut mieux viser les structures SSII les plus petites possibles, et oublier les grosses usines (CapGemini, Alten, Altran,...).
Quand vous parlez qu'il n'y a plus d'avenir dans le codage pur, ça m'a fait sourire : une SSII a proposé à un collège de promo de faire une formation intensive de python, puis de le parachuter chez un client.

Comment est "l'ambiance" dans la société du client ? On te considère comme un réel collaborateur (intégré), ou comme quelqu'un qui doit travailler un maximum pour être rentable ? (vous allez me dire que ça dépend de la société cliente :) )

En ce moment, j'ai postulé dans une boite de robotique (j'espère que ça va fonctionner) !
Je vais allez voir chez Renault aussi, j'ai entendu qu'ils allaient recruter 1000 cdi.

J'ai bien activé mon réseau, d'ailleurs un de mes anciens managers m'a fait part d'un poste qu'il voudrait ouvrir. Mais vu la conjoncture actuelle, le gel des embauches a été décrété dans cette multinationale.

J'ai bien compris que dans tout les cas, ça ne va pas être facile de trouver un job épanouissant, bien rémunéré (pour un junior) et qui préserve un équilibre personnel.
MieL

Le 13/10/2016 à 17h24 (Modifié le 13/10/2016 à 17h26)

#35 Signaler
Je tiens à ajouter une de mes propres expériences pour balancer avec ce que j'entends:

j'ai été dans une petite SSII (-50, en majorité des commerciaux d'ailleurs), j'y suis resté 2 semaines, c'était intenable (2j après mon arrivée, je devais livrer un projet client en production??) donc les plus petites ne sont pas forcement mieux..(mais payent légèrement mieux)
Jaguar

Le 13/10/2016 à 17h37

#36 Signaler
Je tiens à ajouter une de mes propres expériences pour balancer avec ce que j'entends:

j'ai été dans une petite SSII (-50, en majorité des commerciaux d'ailleurs), j'y suis resté 2 semaines, c'était intenable (2j après mon arrivée, je devais livrer un projet client en production??) donc les plus petites ne sont pas forcement mieux..(mais payent légèrement mieux)
Arf...

Est ce que finalement, c'est au petit bonheur la chance ?

Ca serait bien d'avoir l'avis/ressenti d'une personne travaillant comme RH dans les SSII justement, pour voir un peu les coulisses.
kikidod

Le 13/10/2016 à 17h40

#37 Signaler
Moi google m'a appelé direct ! même pas cherché !
Isukthar

Le 13/10/2016 à 17h46 (Modifié le 13/10/2016 à 17h53)

#38 Signaler
Je tiens à ajouter une de mes propres expériences pour balancer avec ce que j'entends:

j'ai été dans une petite SSII (-50, en majorité des commerciaux d'ailleurs), j'y suis resté 2 semaines, c'était intenable (2j après mon arrivée, je devais livrer un projet client en production??) donc les plus petites ne sont pas forcement mieux..(mais payent légèrement mieux)
Arf...

Est ce que finalement, c'est au petit bonheur la chance ?

Ca serait bien d'avoir l'avis/ressenti d'une personne travaillant comme RH dans les SSII justement, pour voir un peu les coulisses.
Il y a de tout, il faut se renseigner sur chaque boîte. Tu as des petites SSII où chaque salarié est pressé à fond car la boîte manque de moyens, et tu en as d'autres où la proximité fait que chacun se connait et donc l'environnement de travail est bien meilleur. Et niveau salaire aussi c'est variable, pour les mêmes raisons.
Warfeufeu

Le 13/10/2016 à 17h54

#39 Signaler
Je tiens à ajouter une de mes propres expériences pour balancer avec ce que j'entends:

j'ai été dans une petite SSII (-50, en majorité des commerciaux d'ailleurs), j'y suis resté 2 semaines, c'était intenable (2j après mon arrivée, je devais livrer un projet client en production??) donc les plus petites ne sont pas forcement mieux..(mais payent légèrement mieux)
Arf...

Est ce que finalement, c'est au petit bonheur la chance ?

Ca serait bien d'avoir l'avis/ressenti d'une personne travaillant comme RH dans les SSII justement, pour voir un peu les coulisses.
t'imagines quand même pas qu'un RH osera parler de ça ici? c'est un sujet extrêmement tabou en france, ces procédures. Personnellement, lors de mon expérience de 2 ans de chef de projet en petite SSII (8employés), c'est aussi moi qui gérais les recrutements...et clairement, le budget trop serré faisait qu'il était impossible de prendre un mec au dessus de 1850€ net...
Ce qu'il faut bien comprendre c'est que lorsqu'un employé a un salaire de 1850€ net, l'entreprise dépense 3500-4000€ avec les charges et avantages...sauf, qu'une SSII propose majoritairement des tarifs journaliers à 400€/jour/homme au forfait et 250€/jour/homme en régie sachant que la production moyenne réelle d'un employé est de l'ordre de la moitié de sa présence: en gros sur 40h
- il est productif (payé) 10h,
- répare des conneries qu'il a faites (non payé) pendant 10h ,
- fais de la conception (payé) pendant 10h
- n'est pas productif (non payé) pendant 10h

donc sur 20 jours de travail, il n'y a réellement que 10 jours facturés à 400€ soit 4000€. Donc la SSII n'a pas trop de marge de manoeuvre...
c'est pour cela, qu'il n'hésite pas a sous payer les employés et surtout les presser jusqu'au bout afin qu'ils soient productifs...d'où le nombre grandissant de démission d'ingénieur et le nombre grandissant de burnout ou stress professionnel...
Asmaa59

Le 13/10/2016 à 17h58

#40 Signaler
intéressant comme sujet , personnellement je voulais m 'orienter dans la programmation meme si je suis novice , avec un titre analyste programmeur style cnam/afpa (bac +2) est il possible d avoir des débouchés , ou est ce des clichés on entend souvent que ce sont des metiers porteurs et en en manque de personnes compétentes
1 2 3 4 5 6
...

Aller page :

9

Laisser une réponse

Des champs obligatoires n’ont pas été remplis, ou l’ont été incorrectement.