Électromagnétisme. L'hypersensibilité aux ondes reconnue

Posté par paglopp le 26/08/2015 à 10h00

Électromagnétisme. L'hypersensibilité aux ondes reconnue

Le 26/08/2015 à 10h00

Première reconnaissance en justice d'un handicap dû à l'électrosensibilité

C'est une première en France : la justice vient de reconnaître l'existence d'un handicap grave dû à l'hypersensibilité aux ondes électromagnétiques d'une quadragénaire et de lui accorder le droit à une allocation.



Une décision saluée comme « un grand pas en avant » par l'association Robin des toits, qui milite pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil et espère que le jugement du tribunal de Toulouse fera jurisprudence. Maux de tête, picotements, troubles du sommeil...

Les troubles subis par les « hypersensibles » aux antennes-relais, portables, téléphones sans fil et WiFi, peuvent en effet s'avérer invalidants, mais ne sont pas officiellement reconnus, en France, comme une maladie.
Source : http://www.ladepeche.fr/article/2015/08/26/2165354-premiere-reconnaissance-justice-handicap-electrosensibilite.html

14 commentaires

NOUVELLE REPONSE

Nombre de réponses par page

Ce paramètre s’applique automatiquement à l’ensemble des sujets.

Flux RSS des réponses

MmePatate

Le 29/08/2015 à 16h27

#1 Signaler
merci pour l' info :)
allo

Le 29/08/2015 à 16h29

#2 Signaler
Ils ont recensé combien de cas théorique ?
jekullumme

Le 29/08/2015 à 17h16

#3 Signaler
J'aimerais bien rencontrer quelqu'un qui souffre de ce mal pour discuter et échanger.

Personnellement, j'ai de très gros doutes sur la véracité des maux subis par ces personnes.
Je suis d'accord pour dire que les ondes wifi, les téléphones portables notamment sont nocifs à une certaine dose (tumeur au cerveau par exemple).
Mais quand je vois les symptômes, https://fr.wikipedia.org/wiki/Sensibilit%C3%A9_%C3%A9lectromagn%C3%A9tique#Sympt.C3.B4mes de l'hypersensibilité, j'ai le sentiment que c'est purement psychologique.
paglopp

Le 30/08/2015 à 11h34

#4 Signaler
@ jekullumme

Bonjour

Depuis 3 ans, cette femme vit isolée dans les montagnes de l'Ariège pour échapper aux ondes électromagnétiques qui la font souffrir. Le tribunal de Toulouse a reconnu son incapacité à travailler après une expertise médicale. Il lui accorde le droit à une allocation pour adulte handicapé - environ 800 euros par mois - pour trois ans, éventuellement renouvelable.

L'électrosensibilité engendre chez elle une déficience fonctionnelle pouvant atteindre les 85% de ses capacités physiques et mentales.

Un espoir pour les centaines de milliers d'hypersensibles en France affectées par les ondes relais ou les antennes wifi. La décision pourrait faire jurisprudence.
Manu_

Le 30/08/2015 à 11h53

#5 Signaler
Mouais, je voudrais bien voir leur expertise médicale... je pense qu'effectivement pour 99,9% des personnes se déclarant en souffrir, c'est juste un moyen de trouver une justification à leurs souffrances psychologiques ou autres... xS
Le_Solutionneur

Le 30/08/2015 à 11h57 (Modifié le 30/08/2015 à 12h05)

#6 Signaler
@paglopp J'ai également l'impression que cette maladie n'est en réalité qu'un effet nocebo.
D'après l'article Wikipédia :
Les symptômes décrits sont reconnus comme réels, par l'OMS notamment, sans toutefois qu'un lien de causalité avec l'exposition aux champs et ondes électromagnétiques ne soit établi.

Et

La quasi-totalité des essais cliniques réalisés en double aveugle, où les patients sont exposés à des champs tantôt réels, tantôt factices, ont démontré que les personnes se jugeant hypersensibles étaient incapables de distinguer une exposition aux champs électromagnétiques réels d'une exposition simulée

Je pense que les symptômes cités sont bien réels, mais qu'ils sont causés par une peur des ondes (ou un trouble psychologique), plutôt que par un réel effet de ces dernières.
pierre28

Le 30/08/2015 à 12h03

#7 Signaler
Mouais, je voudrais bien voir leur expertise médicale...
Pareil, l'article ne précise rien à ce sujet, si ça s'est limité à une entrevue avec un psychologue ...

Je ne doute pas que cette femme se considère réellement électrosensible et souffre, mais ses symptômes viennent probablement d'ailleurs.
nonoTreat

Le 30/08/2015 à 12h14 (Modifié le 30/08/2015 à 12h15)

#8 Signaler
J'aimerais bien rencontrer quelqu'un qui souffre de ce mal pour discuter et échanger.

Personnellement, j'ai de très gros doutes sur la véracité des maux subis par ces personnes.
Je suis d'accord pour dire que les ondes wifi, les téléphones portables notamment sont nocifs à une certaine dose (tumeur au cerveau par exemple).
Mais quand je vois les symptômes, https://fr.wikipedia.org/wiki/Sensibilit%C3%A9_%C3%A9lectromagn%C3%A9tique#Sympt.C3.B4mes de l'hypersensibilité, j'ai le sentiment que c'est purement psychologique.

Idem, j'ai plus l'impression que c'est du gros bullshit psychologique qu'autre chose, comme lorsqu'on était gamin et que l'on se sentait malade pour se faire remarquer/que l'on s'occupe de nous
Kalius

Le 30/08/2015 à 12h28 (Modifié le 30/08/2015 à 12h29)

#9 Signaler
A mon avis faut pas faire de raccourcis rapides.
Elle a surement eu sa reconnaissance à cause de la situation dans laquelle elle est. Qu'elle soit sujette à ces ondes ou que ce soit dans sa tête les effets (et le handicap) eux restent les même. Et la décision est pour moi tout à fait justifiée, elle ne peut pas vivre normalement à cause de ça.
Même si c'est "nocebo" les résultats et conséquences eux sont bien réels. Il ne faut pas sous estimer la capacité du cerveau à nous faire croire n'importe quoi et nous faire souffrir pour nous convaincre..
Par contre l'article est ultra orienté (certainement écrit avec l'association) et c'est bien dommage.
oli91

Le 30/08/2015 à 12h34

#10 Signaler
j'ai vu un reportage sur arte, certains en france vivaient dans une grotte amenagée loin de toute antenne relais, portaient une tenue façon burka anti-electromagnetisme, pas de micro onde etc...ça craint ceux la sont pas nés à la bonne époque
toutrisque

Le 30/08/2015 à 13h06

#11 Signaler
Je suis personnellement sensible au moins a l électricité.
Plus jeune, quand je passais sous un luminaire avec des fuites de courant je le sentais direct (et pas du bullshit, contrôlé par électricien et appareils de mesure).
Je me suis pris des bonnes joutes en touchant des appareils pourtant bien isolés pour les autres.
J ai une sueur extrêmement salee, ce qui explique peut être cela, et je corrode la plupart des métaux par simple contact (je reparais des pc il fut un temps, je mettais des gants chirurgicaux)
Le corps est un savant mélange de chimie, d électricité, et surement d autres (magnetisme et electromagnetisme ), sans compter la sensibilité a la pression, la température ....
Bref tout ça pour dire que pour moi oui sans aucun doutes certains doivent souffrir du wifi et consorts... Mais que pour infirmer ou confirmer...
pierre28

Le 30/08/2015 à 13h24

#12 Signaler
A mon avis faut pas faire de raccourcis rapides.
Elle a surement eu sa reconnaissance à cause de la situation dans laquelle elle est. Qu'elle soit sujette à ces ondes ou que ce soit dans sa tête les effets (et le handicap) eux restent les même. Et la décision est pour moi tout à fait justifié, elle ne peut pas vivre normalement à cause de ça.
Même si c'est "nocebo" les résultats et conséquences eux sont bien réels. Il ne faut pas sous estimer la capacité du cerveau à nous faire croire n'importe quoi et nous faire souffrir pour nous convaincre.
Je suis tout à fait d'accord, le problème c'est que si ça n'est pas réellement de l'hypersensibilité cette femme vivra jusqu'à la fin de sa vie dans cette condition sans qu'on ne cherche jamais la vraie cause (donc aucun espoir de guérison).

Si par contre c'est vrai, de vraies études seraient également les bienvenues pour aider ces personnes (et indirectement tout le monde, puisque nous sommes peut être tous sujets à ces symptômes à des degrés divers sans forcément en être conscients).
Pour l'instant aucun cas ne semble avoir été prouvé, le fait de trouver un cas réel serait une grande avancée dans la compréhension des effets des ondes sur notre corps, mais encore faut-il que l'étude soit sérieuse et réalisée de façon objective (j'ai toujours du mal à accepter ce qui vient d'une association défendant une cause particulière sans me poser des questions, j'ai besoin des 2 points de vue).
Pyros

Le 30/08/2015 à 13h24

#13 Signaler
A ma connaissance, aucune étude fiable et concrète n'a pu vérifier cette sensibilité particulière. (Enfin j'en ai pas trouvé).
hututri

Le 31/08/2015 à 13h02

#14 Signaler
J'avais vu un documentaire sur LCP, intitulé "Cherche zone blanche désespérément".
Ca semble réaliste, mais le gars qui a filmé aurait très bien pu mettre ça en scène.

Après, je me retrouve un peu dans ces gens, vu que certains proches se sont longtemps foutus de moi quand je disais que je faisais une allergie aux fruits. Tu te sens seul, on te prend pour un fabulateur, personne ne pige ton souci...

Bon, d'un autre côté tu peux très bien aller faire une activité manuelle dans une zone blanche; oui c'est handicapant, mais de là à se prendre une allocation handicap alors qu'il y a des solutions.

Donc ou bien les EHS simulent, dans ce cas c'est pas drôle. Ou bien ils disent vrai, et si on ne leur accorde pas de crédit, on les fait souffrir par ignorance.
Donc DANS LE DOUTE, je serais quand même en faveur de l'établissement officiel d'une zone blanche pour ces personnes, parce qu'il faut bien un trou du cul du monde où t'as pas la possibilité de consulter facebook.

Laisser une réponse

Des champs obligatoires n’ont pas été remplis, ou l’ont été incorrectement.