Mutuelle obligatoire : est-ce une nouvelle escroquerie ? ou une révolution sociétale ?

Posté par dwayne92 le 08/01/2016 à 17h27

Mutuelle obligatoire : est-ce une nouvelle escroquerie ? ou une révolution sociétale ?

Le 08/01/2016 à 17h27

Le 08/01/2016 à 17h30

Bonjour à tous.

Voilà j'ai décidé d'ouvrir ce topic pour laisser libre les opinions de chacun de nous concernant ce qui se profile devant nous et qui est à mon sens une avancée mais qui dans beaucoup de cas va être une énorme "arnaque" en ce qu'elle va obligatoirement mettre en place l'avénement forcée de deux mutuelles pour chaque salarié.

En effet, l'employeur étant obligé de mettre en place ce dispositif puisque s'il ne le fait pas, on pourrait l'assigner en justice, de fait l'employeur va obligé chacun de nous à s'inscrire sur une mutuelle qui n'est pas pour la plupart du temps compétitive que celle que l'on a en tant que conjoint/épouse de la mutuelle collective de ces derniers.

A même couverture on va donc devoir payer au minimum deux fois plus...et par malheur si on a donc la mutuelle de notre conjoint/époux on va être dans l'obligation d'avoir une complémentaire mais aussi une sur-complémentaire..

Cette avancée est bel et bien (selon moi) une usine à gaz. Le gouvernement n'a décidément pas le recul assez franc pour mettre en place ce dispositif : même si celui ci va bénéficier aux 3 millions de salariés sans mutuelles, d'autres vont soit être moins couverts, soit tout simplement l'une des mutuelles sera payer pour "rien".

Cette nouvelle loi Valls nous fait entrevoir la chose suivante : la sécurité sociale souhaite assainir ses comptes et se remet aux mutuelles qui vont nous faire payer très cher ce que jusqu'ici l'Etat soutenait les citoyens. A plus ou moyen terme, les médicaments ne seront plus remboursés par la Sécurité Sociale..

En mettant en place une mutuelle obligatoire sans l'accord du salarié, on nous vend par la force des choses ce que jusqu'ici n'était qu'un choix volontaire ou non de souscrire à toute mutuelle.

Véritable avancée ou "escroquerie" organisée selon vous ?

14 commentaires

NOUVELLE REPONSE

Nombre de réponses par page

Ce paramètre s’applique automatiquement à l’ensemble des sujets.

Flux RSS des réponses

stduf

Le 08/01/2016 à 17h30

#1 Signaler
dans ma boite si le conjoint a déjà une mutuelle obligatoire , avec un simple justificatif on est pas obligé de la prendre celle de mon taff !
dwayne92

Le 08/01/2016 à 17h31

#2 Signaler
dans ma boite si le conjoint a déjà une mutuelle obligatoire , avec un simple justificatif on est pas obligé de la prendre celle de mon taff !

Tout dépendra de l'acte juridique mettant en place le dispositif Valls. Beaucoup de société n'ont pas mis les dispenses pour les cas comme le tien...
jarod31

Le 08/01/2016 à 17h32

#3 Signaler
quelques remarques :
- on ne peut pas obliger l'emplouyeur de mettre ne place une mutuelle mais si on a des frais de santé on peur en l'absence de celle ci lui demander de rembourser
- si on bénéficie en tant qu'ayant droit (conjoint /enfant) d'une mutuelle collective il s'agit d'un cas de dispense légal pour ne pas prendre la mutuelle mise en place par son employeur.

Les vrais buts de cette réforme est de supprimer à moyen terme la sécu !
Le gouvernement a aussi tenté sans succès d'imposer des Instituts de prévoyance mais cela a été heureusement retoqué par le Conseil Constitutionnel
Pendergast

Le 08/01/2016 à 17h35 (Modifié le 08/01/2016 à 17h35)

#4 Signaler
J'ai une mutuelle obligatoire, ma compagne également avec son taff

elles couvrent les deux très bien

pourquoi dis-tu payer deux fois?

c'est une superbe avancée au rapport qualité prix excellent (effet volume !)

De plus c'est prélevée sur le salaire brut, si tu la prends par toi même c'ets sur le net !
dwayne92

Le 08/01/2016 à 17h36 (Modifié le 08/01/2016 à 17h46)

#5 Signaler
L'obligation de la mise en place de ce dispositif est bien réelle pour l'employeur. S'il ne le fait pas il peut être assigner en justice par tout salarié ou par les autorités compétentes s'il n'a pas mis en place le dispositif...

Je me répète encore une fois mais ce n'est pas grave. L'acte juridique instituant ce dispositif peut obliger si la société a omis de mettre les dispenses la mise en place est alors obligatoire.
On ne parle pas de dispenses légales.
tresdrole

Le 08/01/2016 à 17h41

#6 Signaler
Dans bien des cas je pense qu'effectivement elles peuvent 'avérer non compétitives, malheureusement. JE ne suis pour ma part pas si sûr que ce soit une si belle avancée. Je bosse dans la santé publique, et en aucun cas la mutuelle proposée par mon employeur ne m'intéresse. Vous avez dit ballot?
La boite de ma compagne lui "paye" sa mutuelle, qui est celle ou je suis en tant que particulier, mais son centre est celui de sa boite, dans une autre région, les correspondances sont galeres. Et en terme de cout, effectivement elle paye moins cher, mais se retrouve moins couverte. Ces difficultés aidant, j'ai préféré prendre ma fille avec moi...
tazlom

Le 08/01/2016 à 17h43 (Modifié le 08/01/2016 à 17h44)

#7 Signaler
Sans compter que la part patronale est imposable depuis quelques temps maintenant. DOUBLE PEINE !
Pour moi qui suis sans enfant à charge, je paye plein pot une mutuelle (très chère dans mon cas) et à cela j'ajoute la part imposable.
Je n'ai que 100€ max de frais médicaux par an. En gros je paye pour tous les autres... Ce qui pourrait être "juste" si tout le monde était logé à la même enseigne. Sauf que ma mutuelle est largement plus chère que la moyenne des mutuelles du marché. (+ de 1000€ l'année rien que pour moi et autant en plus sur mes revenus imposables)

La mutuelle devrait obligatoirement être proposée mais pas obligatoirement imposée !
sha

Le 08/01/2016 à 17h46

#8 Signaler
salut

plus qu'une avancée ou escroquerie , c'est un transfert de compétence.

les gens ne sont pas prêt a payer le vrai prix d'une assurance maladie "d'état" , si demain on disait les cotisations sociales maladie sont multiplié par 3 , je te raconte pas le scandale :o
là tout le monde l'accepte ( enfin m'a pas semblé entre le bruit des canon au loin) , comme ça les gens verront le vrai prix de la santé en France , ( + les commissions des entreprises assureuses du coup :D ) et prendront conscience que se faire payer des lunettes de soleil à 400€ en magouillant avec l'opticien de fausses lunettes de vue , c'est génial un moment , jusqu'à que tu fasses tes comptes en fin d'année . (euh oui , y'a pas que les étrangers qui viennent se faire soigner en France qui sont responsable de la situation :D)

c'est triste d'en arriver là ,mais c'est plutôt une bonne chose à mon goût .
dans un premier temps , tout le monde va essayer de se gaver pour se rembourser...jusqu'à ce que le civisme redevienne une "valeur républicaine" l'éducation par l'argent en quelques sorte. mais c'est pas pour demain :(
Pendergast

Le 08/01/2016 à 17h49

#9 Signaler
Dans bien des cas je pense qu'effectivement elles peuvent 'avérer non compétitives, malheureusement. JE ne suis pour ma part pas si sûr que ce soit une si belle avancée. Je bosse dans la santé publique, et en aucun cas la mutuelle proposée par mon employeur ne m'intéresse. Vous avez dit ballot?
La boite de ma compagne lui "paye" sa mutuelle, qui est celle ou je suis en tant que particulier, mais son centre est celui de sa boite, dans une autre région, les correspondances sont galeres. Et en terme de cout, effectivement elle paye moins cher, mais se retrouve moins couverte. Ces difficultés aidant, j'ai préféré prendre ma fille avec moi...

pourtant à couverture égale elles sont souvent bien moins chères du fait du volume négocié
sebcbien

Le 08/01/2016 à 18h02 (Modifié le 08/01/2016 à 18h04)

#10 Signaler
pour avoir mis 2 mutuelles en place pour 2 entreprise (et être confrontés aux demandes des ouvriers), voici mon point de vue :
- l'obligation de mutuelle n'est que pour le salarié, rien n'a empêché l'employeur / et éventuellement les représentants du personnel de faire 3 versions : familiale, ou à la carte (x personnes), ou strictement individuelles.
- Des cas de dispenses sont autorisés, mais non obligatoires, ils sont spécifiés dans l'acte fondateur, D.U.E. par exemple : rien n'oblige si j'ai bien lu l'employeur à prévoire de tels cas, par contre s'il le fait ils doit avoir notamment pour le cas de notre ami, une attestation comme quoi il est bien pris en charge par une autre mutuelle obligatoire, et cela tous les ans. Ce système est pour une moyenne ou grosse société lourd à gérer, car il faut controler tous les ans, si pas de justif : mutuelle obligatoire... En échange celui qui pratique les exemptions, il n'y aura pas de part employeur à payer. Une solution qui a été adoptée par certains : pas d'exemption , par contre soit une mutuelle individuelle (pas forcément chère), soit une mutuelle familiale : au pire le salarié est doublement assuré mais cela coute pas trop cher (1 € est un € je sais...). comme ca ils sont en règles sans trop de contraintes. Le risque c'est l'urssaf et autres poursuites/redressement.

Pour l'instant sur 40 salariés seul un doit être assuré 2 fois, mais sa femme a pris la mutuelle individuelle pas trop chère, et est en plus garantie par nous, les quelques autres personnes doivent justifier (je dois établir une attestation) qu'ils sont toujours assurés.

Donc pour résumer, regarder l'acte fondateur (normalement chacun a dû le recevoir +/- avec les papiers de l'inscription à la mutuelle) là sont précisés les exemptions, les conditions, les tarifs etc

Ps : c'est tout simplement un désengagement de l'état, qui par ce bien créé une taxe indirecte en remboursant moins mais en obligeant plus.
cool_father

Le 08/01/2016 à 18h04

#11 Signaler
quelques remarques :
- on ne peut pas obliger l'emplouyeur de mettre ne place une mutuelle mais si on a des frais de santé on peur en l'absence de celle ci lui demander de rembourser
- si on bénéficie en tant qu'ayant droit (conjoint /enfant) d'une mutuelle collective il s'agit d'un cas de dispense légal pour ne pas prendre la mutuelle mise en place par son employeur.

Les vrais buts de cette réforme est de supprimer à moyen terme la sécu !
Le gouvernement a aussi tenté sans succès d'imposer des Instituts de prévoyance mais cela a été heureusement retoqué par le Conseil Constitutionnel

Une petite précision tout de même, si dans chaque société (différente pour les conjoints) la mutuelle obligatoire est une mutuelle "famille", il n'y a à priori pas le choix, faut payer des deux côtés! C'est là qu'est l'escroquerie...
dwayne92

Le 08/01/2016 à 18h12 (Modifié le 08/01/2016 à 18h13)

#12 Signaler
Voilà...surtout que l'employeur : dans des cas précis :par exemple : J'ai deux employeurs, je dois remettre au second une attestation d'affiliation mais cette attestation il y est écrit noir sur blanc le nom de la société dans laquelle on travaille car c'est une assurance collective...ce n'est pas bénéfique pour le salarié, car le second pourrait l'embêter indirectement car il va connaitre un certain nombre d'informations qu'il n'avait pas en mains jusque là...
cool_father

Le 08/01/2016 à 18h23

#13 Signaler
On devrait toujours avoir le choix d'adhérer ou pas à une mutuelle, là on impose. Ce gouvernement pense beaucoup pour les autres... sans savoir si ça les aide vraiment...
Dans un autre domaine, il y a le RSI, que les indépendants adorent!
roazhon91

Le 08/01/2016 à 18h26

#14 Signaler
Mauvaise mesure que d'imposer aux salariés de la prendre. Sacré gouvernement de gauche! Chacun devrait etre libre. On prend vraiment les gens pour des cons et des gosses dans ce pays. De pire en pire.

Laisser une réponse

Des champs obligatoires n’ont pas été remplis, ou l’ont été incorrectement.