carrefour market refuse mes BDR !!

Posté par drima le 02/06/2015 à 14h43

carrefour market refuse mes BDR !!

Le 02/06/2015 à 14h43

aujourd'hui on m'a refusé les BDR à Carrefour market et ils m'ont dit qu'ils n'acceptent plus les bons imprimés!!!
PS: j'utilise fréquemment les BDR et j'imprime une seule fois chaque bon et ça me fait des économies du genre de 20 euros de moins toutes les 50 euros car tjrs optimisation avec les promos en cours
j'aimerai bien avoir vos témoignages pour voir s'il me faut juste changer de supermarché ou dire bye bye BDR :D

38 commentaires

NOUVELLE REPONSE

Nombre de réponses par page

Ce paramètre s’applique automatiquement à l’ensemble des sujets.

Flux RSS des réponses

chris.dubois

Le 02/06/2015 à 14h44

#1 Signaler
change de magasin
roazhon91

Le 02/06/2015 à 14h48

#2 Signaler
Ils n'ont pas le droit de les refuser je pense..
lafouine1410

Le 02/06/2015 à 14h52

#3 Signaler
Jamais de soucis pour moi , au pire change de crèmerie ;)
yunsekai

Le 02/06/2015 à 14h52 (Modifié le 02/06/2015 à 14h53)

#4 Signaler
j'ai eu un collègue qui a eu le même scénario.
et vu que même le manager de carrefour refusait, il a directement contacté la direction de carrefour en ligne, et le magasin s'est fait réprimander et depuis ils acceptent.

Arkozo

Le 02/06/2015 à 14h54

#5 Signaler
voila, la seule solution avec ces petits cons c de les humilier ! :D
Dalloway

Le 02/06/2015 à 14h55

#6 Signaler
Dans mon Carrefour, ils refusent les BDR imprimés sur internet.

Résultat: je n'y vais plus et je vais désormais à Auchan. ;)
Kalius

Le 02/06/2015 à 14h55

#7 Signaler
Contactes l'organisme qui édite les BDR, ils contacteront le magasin pour toi.
GRANOLA

Le 10/06/2015 à 23h49

#8 Signaler
Tu hausse le ton, au pire tu gueules un bon coup, ils vont te les prendre tout de suite. Un client fâché ça fait tache pour l'image du magasin.

Sinon, si tu es de nature plus calme et que tu as du temps, tu contacte la direction carrefour ou l'organisme qui te fourni les BDR pour qu'ils règlent le problème.

Ou sinon tu changes de magasin mais bon c'est pas toujours la solution la plus pratique.
slaffer

Le 11/06/2015 à 0h06

#9 Signaler
Je n'aime pas les carrefour market, moi c'est une offre catalogue qu'ils m'avaient refusés sois disant chaque magasin est libre de l'appliquer ou non.
Je m'y étais rendu que pour l'offre, du coups je n'y ai jamais remis les pieds...
Winounet

Le 11/06/2015 à 14h25 (Modifié le 11/06/2015 à 14h25)

#10 Signaler
Tu hausse le ton, au pire tu gueules un bon coup, ils vont te les prendre tout de suite. Un client fâché ça fait tache pour l'image du magasin.

Sinon, si tu es de nature plus calme et que tu as du temps, tu contacte la direction carrefour ou l'organisme qui te fourni les BDR pour qu'ils règlent le problème.

Ou sinon tu changes de magasin mais bon c'est pas toujours la solution la plus pratique.
Ou comment humilier du personnel de caisse ou d'accueil qui n'y est pour rien dans cette histoire. Et si malheureusement les employés les acceptent, ce sont eux qui trinquent derrière...
Heureusement que tu proposes ta deuxième solution.
Demander à l'accueil comment ça se fait, si l'accueil ne sait pas répondre (généralement le cas car ils n'ont pas ces décisions à prendre et on les met au courant sans donner d'argument viable (car il n'y en a sans doute pas)) ils font descendre un responsable administratif contre qui tu as le droit, si telle est ton humeur, d'hausser le ton et d'indiquer que tu appelleras encore quelque chose au-dessus pour les forcer à prendre tes bons de réduction.

Un client fâché ça fait tache

Ca met surtout mal à l'aise et les autres clients s'en foutent royalement, ce qui les emmerde le plus c'est le con de devant qui les empêche de passer plus vite. Dans ce cas c'est plus le client fâché la tache.
Rafidi

Le 11/06/2015 à 16h03 (Modifié le 11/06/2015 à 16h03)

#11 Signaler
Et si malheureusement les employés les acceptent, ce sont eux qui trinquent derrière...

Pourquoi donc ? On est bien dans un pays de droit ? Si les employés sont dans la légalité, pourquoi devraient-ils avoir peur ? Ça craint dis donc la France...

Surkin

Le 11/06/2015 à 16h07

#12 Signaler
Parce que ce sont les directeurs de magazins (employeurs des caissières) qui imposent cette politique de non prise des BDR .. Ca sert à rien de crier sur la caissière..
Callian

Le 11/06/2015 à 16h09 (Modifié le 11/06/2015 à 16h10)

#13 Signaler
Et si malheureusement les employés les acceptent, ce sont eux qui trinquent derrière...

Pourquoi donc ? On est bien dans un pays de droit ? Si les employés sont dans la légalité, pourquoi devraient-ils avoir peur ? Ça craint dis donc la France...


Je suis d'accord. Personnellement j'aurais "gueulé" (toute proportion gardée) un bon coup de sorte à ce que le responsable sorte et là tu t'expliques. Faut savoir aussi qu'un bdr est long à saisir en caisse donc c'est une perte efficacité pour les magasins (mais ça ne doit pour autant être un motif pour les refuser) comme Carrefour Market qui se trouve généralement en ville et qui a du monde ^^.
alejandro.robin

Le 11/06/2015 à 16h11

#14 Signaler
J'ai eu le même genre, ça a gueulé dans tout le magasin !
Medmed

Le 11/06/2015 à 16h22

#15 Signaler
J'ai déjà eu ce genre de refus, j'ai contacté 2 sites sur lesquels j'avais imprimé des bons de réduction et j'ai reçu une seul réponse comme quoi chaque magasin peut accepter ou refuser des coupons de réduction sans ce justifier, ( perso je pense que c'est à cause des abus et des fraudes car il y en à......... )
Winounet

Le 11/06/2015 à 16h58

#16 Signaler

Pourquoi donc ? On est bien dans un pays de droit ? Si les employés sont dans la légalité, pourquoi devraient-ils avoir peur ? Ça craint dis donc la France...

Donc parce qu'on est dans un pays de droit, on s'autorise à gueuler sur un employé ?
Un employé fait ce que son patron lui dit de faire et pas ce qui lui semble juste. Même s'il sait que les BDR doivent être acceptés (et je ne sais pas si c'est une obligation ou non, mais admettons) de quel droit va-t-il aller à l'encontre de son directeur de magasin. C'est au client de demander et de râler auprès du patron si bon lui semble.

C'est pas une question de légalité.... C'est pas à l'employé de faire la loi dans son magasin sinon il risque des sanctions (que ces intentions soient bonnes ou mauvaises). C'est une question de hiérarchie. II y a une chose qui s'appelle la discussion et qui peut être utile dans des entreprises relativement petites (sinon c'est les syndicats) qui sert à exprimer son opinion (ou celle de la majorité).

Winounet

Le 11/06/2015 à 17h07 (Modifié le 11/06/2015 à 17h09)

#17 Signaler

Je suis d'accord. Personnellement j'aurais "gueulé" (toute proportion gardée) un bon coup de sorte à ce que le responsable sorte et là tu t'expliques. Faut savoir aussi qu'un bdr est long à saisir en caisse donc c'est une perte efficacité pour les magasins (mais ça ne doit pour autant être un motif pour les refuser) comme Carrefour Market qui se trouve généralement en ville et qui a du monde ^^.
Tu demandes à voir le responsable sinon. C'est une méthode aussi efficace que de gueuler pour que quelqu'un sorte. La première personne que tu risques de faire sortir c'est le responsable de la surveillance...
Un BDR c'est pas long à saisir en caisse, tu tapes BDR et tu le mets dans un tiroir. Ce sont ensuite les gens qui font ta caisse qui s'occupent de les récupérer et de vérifier 1) la validité 2) le montant et les conditions. Le seul bémol qu'il peut y avoir en caisse c'est de vérifier que le client a bien respecté les conditions (1 rasoir avec un BDR pour les lames sous condition d'achat du rasoir par ex) et encore ça prend 5sec.
En plus, certains BDR se scannent automatiquement et ça commence à être de plus en plus fréquent (enfin à l'époque où j'y étais).

La personne qui paye par chèque et doit te présenter un justificatif d'identité à partir duquel tu dois recopier le numéro etc. te fait perdre plus de temps.

Honnêtement la seule véritable raison serait économique parce que ces BDR sont déduits de la facture que tu payes chez Carrefour et donc ce dernier doit demander la somme due à une entreprise quelconque. Là c'est une perte de temps et donc une perte d'argent sur un court terme (ou long je ne connais pas..)
Rafidi

Le 11/06/2015 à 18h43

#18 Signaler

Pourquoi donc ? On est bien dans un pays de droit ? Si les employés sont dans la légalité, pourquoi devraient-ils avoir peur ? Ça craint dis donc la France...

Donc parce qu'on est dans un pays de droit, on s'autorise à gueuler sur un employé ?
Un employé fait ce que son patron lui dit de faire et pas ce qui lui semble juste. Même s'il sait que les BDR doivent être acceptés (et je ne sais pas si c'est une obligation ou non, mais admettons) de quel droit va-t-il aller à l'encontre de son directeur de magasin. C'est au client de demander et de râler auprès du patron si bon lui semble.

C'est pas une question de légalité.... C'est pas à l'employé de faire la loi dans son magasin sinon il risque des sanctions (que ces intentions soient bonnes ou mauvaises). C'est une question de hiérarchie. II y a une chose qui s'appelle la discussion et qui peut être utile dans des entreprises relativement petites (sinon c'est les syndicats) qui sert à exprimer son opinion (ou celle de la majorité).


Admettons que l'employeur demande à son employé de refuser la vente aux asiatiques. Ici, l'employé doit-il vendre ou non ? Bien sûr qu'il doit vendre, il est non seulement dans la légalité, mais en plus, il ne peut refuser. Si je prends cet exemple, c'est que c'est bien une question de légalité. L'employé ne perdra pas aux prud'hommes s'il venait à accepter les BDR. Il fait ce que son employeur lui dicte...mais dans la limite de la légalité. L'employé doit donc lire, entre autres, son contrat de travail et sa convention collective. Il s'en moque de son employeur si les textes lui permettent d'accepter les BDR. Point. Cette peur de la hiérarchie, c'est un retour à l’esclavage. Je le vois chaque jour des employés qui tremblent face à leurs employeurs.
Kalius

Le 11/06/2015 à 18h59

#19 Signaler
Admettons que l'employeur demande à son employé de refuser la vente aux asiatiques. Ici, l'employé doit-il vendre ou non ? Bien sûr qu'il doit vendre, il est non seulement dans la légalité, mais en plus, il ne peut refuser. Si je prends cet exemple, c'est que c'est bien une question de légalité. L'employé ne perdra pas aux prud'hommes s'il venait à accepter les BDR. Il fait ce que son employeur lui dicte...mais dans la limite de la légalité. L'employé doit donc lire, entre autres, son contrat de travail et sa convention collective. Il s'en moque de son employeur si les textes lui permettent d'accepter les BDR. Point. Cette peur de la hiérarchie, c'est un retour à l’esclavage. Je le vois chaque jour des employés qui tremblent face à leurs employeurs.
Ce n'est pas comparable. La loi interdit de choisir le client, encore moins sur son origine. Le fait de refuser les BDR rien ne l'interdit, une enseigne a parfaitement le droit de les refuser c'est d'ailleurs ce que font certaines enseignes comme Lidl, Noz, etc.., sauf que la encore on se retrouve avec une histoire de hiérarchie. Il y a un accord entre Carrefour (l'enseigne) et les organismes de BDR, l'enseigne dit oui, le magasin dit non, la caissière elle doit suivre les ordres de sont supérieur direct, le magasin. Après c'est au client de se plaindre via les organismes de BDR pour que ce soit le directeur de magasin qui se fasse engueuler.

En fait ce que tu demandes à la caissière de faire c'est ce que le magasin fait, ne pas suivre les directives et c'est justement à cause de ça qu'il y a problème.
pierre28

Le 11/06/2015 à 19h21

#20 Signaler
J'ai perdu un chèque CADO comme ça, intermarché apparaissait dans la liste des partenaires, mais avec une petite astérisque que je n'avais pas vu ... en fait c'était à la discrétion du magasin, et bien sûr celui du coin ne les prenait pas.
J'imagine que c'est pareil avec les BDR, vu que ça n'a pas valeur de monnaie légale le magasin doit être en droit de les refuser.
Rafidi

Le 11/06/2015 à 19h22

#21 Signaler
Admettons que l'employeur demande à son employé de refuser la vente aux asiatiques. Ici, l'employé doit-il vendre ou non ? Bien sûr qu'il doit vendre, il est non seulement dans la légalité, mais en plus, il ne peut refuser. Si je prends cet exemple, c'est que c'est bien une question de légalité. L'employé ne perdra pas aux prud'hommes s'il venait à accepter les BDR. Il fait ce que son employeur lui dicte...mais dans la limite de la légalité. L'employé doit donc lire, entre autres, son contrat de travail et sa convention collective. Il s'en moque de son employeur si les textes lui permettent d'accepter les BDR. Point. Cette peur de la hiérarchie, c'est un retour à l’esclavage. Je le vois chaque jour des employés qui tremblent face à leurs employeurs.
Ce n'est pas comparable. La loi interdit de choisir le client, encore moins sur son origine. Le fait de refuser les BDR rien ne l'interdit, une enseigne a parfaitement le droit de les refuser c'est d'ailleurs ce que font certaines enseignes comme Lidl, Noz, etc.., sauf que la encore on se retrouve avec une histoire de hiérarchie. Il y a un accord entre Carrefour (l'enseigne) et les organismes de BDR, l'enseigne dit oui, le magasin dit non, la caissière elle doit suivre les ordres de sont supérieur direct, le magasin. Après c'est au client de se plaindre via les organismes de BDR pour que ce soit le directeur de magasin qui se fasse engueuler.

En fait ce que tu demandes à la caissière de faire c'est ce que le magasin fait, ne pas suivre les directives et c'est justement à cause de ça qu'il y a problème.

Encore une fois, ce n'est pas ce que je voulais dire. Je dis simplement que si les textes (contrat de travail, convention collective, etc) légaux lui PERMETTENT d'accepter les BDR et précisent expressément qu'il est INTERDIT de refuser les BDR, alors, l'employé ne saurait suivre les directives de son supérieur sous le seul prétexte que c'est son supérieur. Par exemple, l'employeur doit respecter les dispositions de la convention collective.

Je pose -ou plutôt je rappelle- simplement une règle.
cygnusx

Le 18/06/2015 à 8h13

#22 Signaler
Admettons que l'employeur demande à son employé de refuser la vente aux asiatiques. Ici, l'employé doit-il vendre ou non ? Bien sûr qu'il doit vendre, il est non seulement dans la légalité, mais en plus, il ne peut refuser. Si je prends cet exemple, c'est que c'est bien une question de légalité. L'employé ne perdra pas aux prud'hommes s'il venait à accepter les BDR. Il fait ce que son employeur lui dicte...mais dans la limite de la légalité. L'employé doit donc lire, entre autres, son contrat de travail et sa convention collective. Il s'en moque de son employeur si les textes lui permettent d'accepter les BDR. Point. Cette peur de la hiérarchie, c'est un retour à l’esclavage. Je le vois chaque jour des employés qui tremblent face à leurs employeurs.
Ce n'est pas comparable. La loi interdit de choisir le client, encore moins sur son origine. Le fait de refuser les BDR rien ne l'interdit, une enseigne a parfaitement le droit de les refuser c'est d'ailleurs ce que font certaines enseignes comme Lidl, Noz, etc.., sauf que la encore on se retrouve avec une histoire de hiérarchie. Il y a un accord entre Carrefour (l'enseigne) et les organismes de BDR, l'enseigne dit oui, le magasin dit non, la caissière elle doit suivre les ordres de sont supérieur direct, le magasin. Après c'est au client de se plaindre via les organismes de BDR pour que ce soit le directeur de magasin qui se fasse engueuler.

En fait ce que tu demandes à la caissière de faire c'est ce que le magasin fait, ne pas suivre les directives et c'est justement à cause de ça qu'il y a problème.

Encore une fois, ce n'est pas ce que je voulais dire. Je dis simplement que si les textes (contrat de travail, convention collective, etc) légaux lui PERMETTENT d'accepter les BDR et précisent expressément qu'il est INTERDIT de refuser les BDR, alors, l'employé ne saurait suivre les directives de son supérieur sous le seul prétexte que c'est son supérieur. Par exemple, l'employeur doit respecter les dispositions de la convention collective.

Je pose -ou plutôt je rappelle- simplement une règle.

sauf que c'est son superieur qui décide de sa prime et de ses horaires etc il y a le code du travail et la pratique
mail

Le 18/06/2015 à 9h04

#23 Signaler
Je rencontre le même problème
A leclerc, intermarché pas de problème mais mon carrefour market m'enquiquine régulièrement
il accepte les bdr une fois sur 3. Il refuse les bdr sur les articles en promo (pour optimisation) et si j’achète deux articles et que je veux utiliser deux bdr, refus aussi...

Du coup je m'oriente au max vers les deux autres magasins
drima

Le 30/06/2015 à 10h14

#24 Signaler
J'ai contacté les sites de BDR et j'ai eu une réponse de la part de mavienecouleur qui m'ont dit qu'ils vont contacter le carrefour market dans lequel je fais mes courses pour résoudre le problème, et depuis: aucun signe de vie! je laisse tomber, plu jamais les BDR
sandiego

Le 04/07/2015 à 4h06

#25 Signaler
vous voulez dire qu'il n’existe aucun texte de loi ou de convention sur les BDR....
MatthieuF

Le 04/07/2015 à 9h24 (Modifié le 04/07/2015 à 9h26)

#26 Signaler
Mavieencouleur, Labelleadresse etc .. Peuvent rien y faire directement !
C'est Pixibox qu'il faut contacter, c'est eux qui créer les BDR ;)

Lors d'un échange avec Pixibox, j'ai eu pour indication que l'ensemble des enseignes ont signer une charte pour l'acceptation des BDR
En cas de soucis il faut téléphone a Pixibox qui prendra contact avec l'enseigne pour savoir la raison des refus


Ensuite Carrefour Market , City ou encore Monoprix ( Supérette donc ) il est vrai que c'est un problème assez générale.
Peu être a cause d'un travail supplémentaire a faire.

Et les optimisations avec promotion c'est le pire ! Car 90% des BDR c'est non cumulable sur promotion :|
stosto

Le 05/08/2015 à 14h39

#27 Signaler
Tu changes de magasin ;)!
Steeve34

Le 26/08/2015 à 11h36

#28 Signaler
ILS N'ONT PAS LE DROIT DE REFUSER LES BDR.
Je viens d'avoir une mésaventure dans mon Géant Casino début du moi à cause d'un BDR, la chef caissières a refusé mon bon sous prétexte qu'il était en N & B (pour elle c'est une copie, donc fraude selon elle), j'ai gueulé en demandant un responsable, elle a pris son téléphone et elle a appelé la sécurité (la sa***pe), je me suis retrouvé dans le PC sécurité à cause d'un BDR et d'une sa****pe.
Bon ça s'est terminé en me demandant des excuses après m'avoir expliqué qu'ils ont paniqué à cause d'un fraudeur qui s'était fait prendre 2 jours auparavant avec quelques centaines de bons imprimés trouvés dans sa voiture.
Ils m'ont informé qu'ils ont demandé au préfet la permission de refuser les BDR mais qu'il a refusé, donc pas le droit de refuser les BDR.
dif

Le 28/06/2016 à 15h00

#29 Signaler
carrefour de creteil ne prend aucun bon de reduction, chef ou pas chef, ils s'en foutent
pierre28

Le 28/06/2016 à 15h12

#30 Signaler
Le problème c'est que certains s'amusent à les imprimer plusieurs fois, donc le magasin n'est pas remboursé.
Ca risque d'être de plus en plus difficile d'en passer.
Baileys

Le 28/06/2016 à 15h43 (Modifié le 28/06/2016 à 15h43)

#31 Signaler
Mavieencouleur, Labelleadresse etc .. Peuvent rien y faire directement !
C'est Pixibox qu'il faut contacter, c'est eux qui créer les BDR ;)

Pixibox n'est pas le seul emetteur de BDR, en cas de soucis il convient effectivement de prevenir le site emetteur du BDR ou l'organisme de gestion (il n'y en existe que 2 en france et en GSA, le plus utilisé est HIGHCO DATA).

Les bons provenant de site comme mavieencouleur et/ou enviedeplus sont emis directement par les fabriquant qui ont des equipes dediés en internes pour gerer le site.
Seul le developpement du code a barre (et/ou du coupon) et sa collecte sont sous-traité a un organisme de gestion : le contrat passer avec cette organisme lui indique la zone de collecte pour lesquel les bons sont valable , et chaque bon fait l'objet d'une fiche declarative aupres de l'organisme indiquant les contrainte de validité du BDR.

Les bons imprimés/recuperer sur le catalogue via enviedeplus ou mavieencouleur, sont nominatif et en cas de fraude les fraudeur sont identifiable : d maniere generale on ne note pas de soucis sur ce type de bon, en terme de collecte.

PS :
Mon travail chez un fabricant de PGC , M'amene regulierement a faire developper des BDR qui seront sticker sur le produit/dispo en rayon ou comme le cas present sur le site/facicule enviedeplus.

Quand l'organisme de collecte me remonte des BDR litigieux, indication lui ai donné de ne pas rembourser le magasin : la gestion des BDR implique un budget propre a chaque pays du coups les BDR emis pour l'entité française et utilisé dans les pays frontalier ne sont remboursé au magasins
opopop1er

Le 28/06/2016 à 17h08 (Modifié le 28/06/2016 à 17h08)

#32 Signaler
"Le problème aussi,et comme dit plus haut,c'est que beaucoup de BDR indiquent qu'ils ne sont pas cumulables avec des promotions en cours,les magasins/caissières se servent de cette indication pour nous empêcher de cumuler avec des promotions en cours,et ce problème semble plus récurrent chez les enseignes en franchise"
Ils sont sacrément méchants :(

Baileys

Le 28/06/2016 à 19h19

#33 Signaler
"Le problème aussi,et comme dit plus haut,c'est que beaucoup de BDR indiquent qu'ils ne sont pas cumulables avec des promotions en cours,les magasins/caissières se servent de cette indication pour nous empêcher de cumuler avec des promotions en cours,et ce problème semble plus récurrent chez les enseignes en franchise"
Ils sont sacrément méchants :(


Ce qu'il faut comprendre c'est que les BDR sont la pour aider le magasin a destocker son stock produit et/ou suciter l'achat et non offrir un produit. Cette mentions, evites que le fabricant prennent en charge un surcout imputable au promo magasin.
Pour les BDR que je gére, j'ai supprimé cette mention, mais la fait remplacé par la mention "Aucun rendu monetaire ne sera accordé"

Pour diffuser un produit un maximum, le fabricant peut faire emettre des "Full Value" qui sont des BDR securisé ayant comme valeur le prix reel du produit, ce type de BDR etant gerer de la meme maniere que les BDR classiques
pinot

Le 28/06/2016 à 19h32

#34 Signaler
j'ai connu quelqu'un qui bossait chez un carrefour contact franchisé et il y avait des pratiques très douteuses :
- refus de donner les écobons (ceux qui sont édités à la caisse) gardés au profit de la patronne.
- ratrapper les erreurs de caisses en arnaquant les clients suivants sur le rendu de monnaie (demande de la patronne)
- les surplus de caisses au profit de la patronne dans une enveloppe dédiée
- les erreurs de caisses non rattrapés en plus de la sanction doivent être renfloués par les salariés
- vendre les produits hors dluo alors que c'est interdit par la charte carrefour.
- obligation de proposer des références fruits et légumes à 1 euro selon les régles de carrefour, ces références étaient vendus au prix du prémium
- mise en vente de galettes des rois (congelés) périmés de l'année antérieur après recuisson.
- demande aux employés de rapporter des sacs de déchets chez eux pour ne pas payer la taxe sur les ordures de la commune.
- tenir ses employés, et refuser les visites d'inspection type hygiène en utilisant la menace d'un "pseudo mari influent"
- utilisation de caméras de surveillance pour surveiller les postes de travail
- utilisation d'une travailleuse au noir (mère de la patronne)

et d'autres choses moins réprimandable sur les conditions de travail type caissières debout, harcèlement moral etc...

oups je me suis étalé sur ma vie, enfin je ne coutoie plus cette personne qui travaillait dans ce carrefour contact
thib3113

Le 28/06/2016 à 19h40 (Modifié le 28/06/2016 à 19h42)

#35 Signaler
@pinot : il est chelou ton carrouf |D .

Sinon, les règles que j'avais en tant que caissier market (ancien carrefour market) pour les BDR c'était :
- check la date
- check plus ou moins le produit (si le magasin vend le produit, ça passe)
- check qu'un code barre soit accessible .
- check qu'il soit accepté dans le magasin (les BDR carrefour ne fonctionne pas dans les carrefour market par exemple, sauf si c'est marqué)

En cas de réclamation vous pouvez :
- gueuler sur le caissier : mais ça ne vous avancera à rien, et vous risquez d'en prendre plein la gueule par le caissier et/ou les clients suivants (les caissiers ne sont pas formés pour répondre aux gueulantes ...)
- aller à l'accueil, là où vous aurez des gens formé pour vous répondre, même si ils sont souvent de mauvaise fois (j'avais eu une histoire pour du fanta le mois dernier -_-' : http://www.turbopix.fr/i/pvAXGE0Zwp.png )
- parler directement au directeur du magasin via critizr : http://critizr.com/ (les market vous répondent, et ils ont pour valeur de vous répondre dans les 24h, et tant qu'ils ne répondent pas, leur ratio descend) .
- essayer de parler au groupe carrefour
- porter plainte contre carrefour (je vous conseil d'être bien préparé quand même)
Olivier59400

Le 01/07/2016 à 23h49

#36 Signaler
Si les magasins ne prennent plus ou moins les bons de réductions c'est tout simplement parce que les sociétés qui émettent ces bons refusent souvent de les rembourser donc une perte pour le magasin (ce sont souvent les même société qui vous entubent avec les ODR)
Les bons de reductions étaient à la base une bonne idée mais comme toujours il y a des abus (cumuls avec les promos, bons imprimés en plusieurs exemplaires et même des bons retouchés sur Photoshop)
Donc plusieurs magasins les refusent à part ceux présent sur les produits ou dans les rayons quand ils ne sont pas volés biensur
thib3113

Le 01/07/2016 à 23h55

#37 Signaler
Donc plusieurs magasins les refusent à part ceux présent sur les produits ou dans les rayons quand ils ne sont pas volés biensur
Non, le problème vient surtout des BDR qui sont imprimés, car ils sont "intraçable", "invérifiable", et à imprimer, donc du papier bas de gamme :/ .

Pour les BDR sur les produits, ils sont refusé si détaché du produits (en théorie, moi si je ne voyais pas la personne l'enlevé, je le refusais tout simplement ....)

Pour les BDR imprimés, le gros soucis, c'est surtout qu'ils sont comme je l'ai dit intraçable et inverifiable, car les systèmes n'ont pas était prévu pour ... Le caissier ne peut pas connaitre les numéros de tout les BDR imprimés récupéré .... Donc c'est un problème .
christodu59

Le 09/07/2016 à 6h51

#38 Signaler
Sinon Les carrefour market sont en grande partit des franchises, du coup le groupe carrefour n'as pas le controle car c'est la franchise qui as le controle pour savoir si elle accepte les bons ou pas.

J'ai déja fait une reclamation a carrefour pour ceci, et la seul chose que le service consommateur a dit c'est que comme c'était une franchise, qu'il prennait contact avec le directeur du magasin pour qu'il nous recontact pour nous donner l'explication de pourquoi son magasin refuse les bon imprimé.

Laisser une réponse

Des champs obligatoires n’ont pas été remplis, ou l’ont été incorrectement.