Acheter des jeux Switch moins chers : nos conseils

Avatar
Choix jeux Nintendo Switch moins chers

Console star depuis sa sortie en 2017, la Nintendo Switch est populaire non seulement pour son côté machine de salon portable mais aussi pour son catalogue varié. Se pose alors la question de savoir s’il est possible, devant tant de choix, d’obtenir ses jeux en faisant quelques économies. Alors comment se procurer un jeu Switch Zelda ou Pokémon sans se ruiner ? Suivez le guide !

Les bons plans jeux Switch en magasin

Si la consommation de jeux s’est désormais largement dirigée vers du contenu dématérialisé, il ne faut pas oublier que les versions physiques (en boîtes donc) continuent de s’écouler.

Trouver des jeux Switch en grande surface

De nombreuses grandes enseignes se servent d’ailleurs du jeu vidéo comme produit d’appel, c'est-à-dire un moyen de faire venir le consommateur dans l’enceinte du magasin afin - par effet de bande - de lui faire acheter autre chose : en particulier des produits alimentaires. C’est notamment le cas des supermarchés et hypermarchés dont les rayons cachent parfois de belles trouvailles.

Si l’on se penche vers les nouveautés, à leur sortie, un Metroid Dread peut se trouver chez Leclerc, Carrefour ou Auchan à presque 20€ de moins que sur l'eShop Nintendo.

Les généralistes ne sont pas en reste

Une différence de prix notable que l’on peut retrouver également sur la majorité des structures “généralistes” comme la Fnac ou encore Amazon. Attention cependant, si Amazon propose toujours le même jeu au même prix et se démarque par la rapidité de livraison, il ne bénéficie pas du système de cumul de bons d’achat. En effet, une bonne partie des nouveautés jeux vidéo vendues à la Fnac permettent souvent d’obtenir 10€, stockés sur la carte de fidélité, qu’il est possible ensuite d’utiliser comme bon vous semble, notamment sur un jeu Switch. Tout en prenant en compte le fait qu’il s’agit d'une offre non cumulable avec toute autre remise ou promotion.

Jeu Nintendo Switch
Source : Erik Mclean / Unsplash

Importer ses jeux Nintendo Switch, toujours une bonne idée ?

De même, il est en principe possible de passer par la case import pour acheter des jeux Switch moins cher. Par exemple, là où un jeu Switch revient à 39,99 € dans les rayons de la Fnac, il pourrait être disponible sur le site d’importation PlayAsia dans son édition américaine, compatible. Mais dans ce cas précis, les frais de port et autres coûts annexes vont faire la différence et pas vraiment dans le bon sens.

Le Royaume-Uni notamment a été longtemps un excellent moyen d’accéder à des titres à moindre coût pour votre console, mais le Brexit a mis un sévère coup d’arrêt à l’intérêt d’y faire ses emplettes. Car y acheter un jeu Nintendo Switch, même à un prix nettement moindre, implique là aussi de faire face à des possibles frais de douane (surtout au-delà de 150 €), à une TVA française plus élevée et donc à rembourser, ainsi qu’à des frais de dossier pour prestation de service facturé par le transporteur. Tout cela concerne en revanche le marché du neuf, bien différent de celui de l’occasion.

Trouver des jeux Switch grâce au marché de l'occasion

De ce côté du spectre, de nombreuses boutiques permettent d’obtenir des jeux vidéo peu chers à condition d’être un peu patient. 

Boutiques spécialisées

Si les jeux développés et édités directement par Nintendo n’offrent souvent que peu de différences avec leur prix d’origine - dû à une politique de baisses de tarifs rares et événementielles afin de donner à ces productions un côté plus qualitatif dans l’esprit du client - la majorité du catalogue Switch se déniche sans problème dans les bacs à soldes ou les rayons occasions de magasins tels que Micromania et l’ensemble des boutiques spécialisées. D’autant qu’il est le plus souvent possible de revendre des produits plutôt récents, et ce malgré des tarifs de reprise questionnables, afin de récupérer un bon d’achat - ou du cash - à utiliser sur votre prochain achat.

Vente de particulier à particulier

L’autre piste de l’occasion reste évidemment toute la frange des plateformes de ventes de particulier à particulier (Le Bon Coin, Vinted, etc.) avec toutefois le risque, réel, de subir une arnaque. Enfin, des structures comme Amazon, CDiscount ou encore Rakuten disposent également de vendeurs particuliers se servant de ces relais pour proposer des jeux à des tarifs souvent intéressants. Attention toutefois à vérifier avec attention la provenance des produits pour éviter les mauvaises surprises listées plus haut (TVA, taxes, etc.).

Promotions eshop Nintendo
Source : nintendo.fr / capture d'écran

Les promotions de l’eShop Nintendo Switch

Pour celles et ceux qui préfèrent acheter leurs jeux Nintendo Switch au creux de leur canapé, le fait de surveiller les promotions sur l’eShop Nintendo apparaît aussi comme une solution viable, tout du moins en fonction de vos attentes.

Comme explicité dans le point précédent, les jeux Nintendo ne sont que rarement soumis à des baisses de prix, non seulement en formats physiques mais surtout en dématérialisés. Mario Kart 8 Deluxe par exemple s’accroche toujours au même prix, sorti pourtant en 2017. Mais depuis peu de temps, il arrive au moins une fois par an - le plus souvent aux alentours des mois de septembre, octobre et/ou du Nouvel An - que Nintendo propose des soldes, appelées “Blockbuster Sale”, consistant en une diminution du prix de 33%. Ce qui, dans le cas de Mario Kart 8, le place autour de la quarantaine d’euros.

Les jeux indépendants Nintendo Switch

En revanche, les promotions sur l’eShop Switch pour le reste du catalogue s’avèrent bien plus courantes, en particulier dans le domaine des jeux classés comme indépendants. Souvent allégés de quelques euros à leur date de sortie afin de trouver plus facilement leur public, ils réapparaissent régulièrement auréolés de réductions de 25 ou 50% de leur prix de base. L’onglet “Offres du Moment” de l’eShop regorge dans tous les cas de bonnes affaires qui, autre bon point, restent disponibles le plus souvent plus de 15 jours.

Profitez du système fidélité de Nintendo

Enfin, et Nintendo met clairement en avant cette donnée, l’achat de jeux permet de gagner des “Points Or” à hauteur de 5% du prix de ce dernier. C’est à dire que pour un titre coûtant 50€ acquis sur l’eshop Switch, le consommateur récolte 250 points (sachant que 1 point est égal à 1 centime), soit 2,50€. A noter que cela fonctionne également en rentrant un code de téléchargement. En revanche, dans le cadre d’un jeu physique enregistré sur votre compte, vous n’obtiendrez que 1% de sa valeur marchande (calée sur celle de l’eShop). Ces fameux “Points Or” peuvent ensuite être utilisés pour n’importe quel achat, afin de diminuer le prix du logiciel souhaité. Un bon moyen de réduire la note, même si cela implique un grand nombre d’achats préalables.

Acheter des jeux Nintendo Switch à l'étranger

L’eShop Nintendo de votre région géographique fonctionne indépendamment de ceux des autres marchés du globe. Dans les faits, il existe des promotions et des jeux Switch pas cher différents en fonction du pays ou de la zone (Europe, USA, etc.). De quoi aller fouiller tranquillement dans ces marketplace étrangers pour faire des économies ? Pas vraiment. En effet, l’eShop est soumis à un blocage géographique strict : il est donc impossible de simplement modifier sa région à la volée. 

Jeux Switch moins chers avec un VPN

L’une des solutions possibles est alors d’utiliser un VPN afin de contourner l’affiliation de votre adresse IP à un pays particulier. Mais un problème surgit bien vite, il s’avère en effet impossible d’installer sur Switch une application qui permettrait d’utiliser ce genre de contournement. L’astuce tient dans le fait de passer par un hotspot

Une fois équipé d’une des nombreuses solutions VPN du marché, installée au préalable sur votre PC/Tablette/Smartphone, et après avoir défini une zone géographique, il vous reste donc à créer ledit hotspot (paramètres > réseaux et internet > points d’accès mobile sur PC ; paramètres > réseaux et internet > hotspot > Wi-Fi hotspot sur Android, par exemple). Une fois ce dernier démarré, il suffit alors de se rendre dans les paramètres de connexion de la Switch et de la connecter au réseau nouvellement créé. 

De quoi profiter donc des diverses offres sur l’ensemble des eShop mondiaux, promotions qu’il est possible de repérer facilement grâce à divers comparateurs de prix comme https//eshop-prices.com/, ou encore l’application Switch eShop Prices. Ceux-ci mettent non seulement en avant les baisses de prix les plus récentes et intéressantes, mais précisent également au sein de quel eShop.

Est-ce bien légal de jouer avec le geoblocking de Nintendo ?

Répondre par l’affirmative serait aller un peu vite en besogne. Il y a davantage un flou juridique qu’une réelle acceptation de la manœuvre. 

Dans les faits, et de manière paradoxale, c’est au final le service ciblé qui s’avère responsable de ne pas avoir mis suffisamment de barrières à l’utilisation par le consommateur d’un VPN. C’est notamment le cas pour les services de VOD ou de streaming comme Amazon Prime, Netflix ou encore Disney + qui limitent certains de leurs contenus à des zones géographiques et que les spectateurs cherchent donc pour certains à contourner. Le seul risque dans ce cas de figure reste le bannissement de son compte et l’exclusion du service. 

Juridiquement, le fait de passer par un VPN n’est condamnable que si ce dernier est utilisé dans le cadre d’une activité illégale ou afin de consommer gratuitement un contenu payant. Car il sert ici à dissimuler l’IP de l’utilisateur désireux de passer par des réseaux de Peer-to-peer (streaming, torrent) servant à récupérer du contenu mis illégalement à disposition. 

Dans le cas d’achats de jeux sur des eShop Switch étrangers, la démarche peut en effet être simplement perçue comme une conséquence heureuse indirecte d’une volonté - légale - de masquer son activité sur internet. Mais il y a bien plus simple que l’achat/location d’un VPN pour bénéficier de ristournes dans d’autres pays.

Manettes Switch jeux
Source : Lucas Santos / Unsplash

Utiliser un compte Nintendo annexe

L’un des avantages des consoles actuelles se trouve dans la possibilité de créer plusieurs comptes sur une seule machine. La fausse portable de Nintendo ne fait pas exception et cette spécificité s’avère donc un excellent moyen d’accéder à des jeux Switch moins chers. D’autant que la manipulation est relativement simple.

  1. L’idée est de générer un profil uniquement dédié à ces achats spécifiques.
  2. Une fois sur l’interface de création de compte du site de Nintendo, il suffit de rentrer une nouvelle adresse mail et un nom d’utilisateur dédié, tout en faisant bien attention à se définir en “plus de 16 ans”.
  3. S'ensuit le long et habituel processus de renseignements de ses données personnelles (nom, prénom, etc.) jusqu’à arriver au cœur de cette démarche, le pays de résidence. Il vaut mieux à cette étape avoir déjà repéré les eShop les plus intéressants ou au minimum une offre que vous ne rateriez pour rien au monde avant de faire votre choix. Sachant qu’il est tout à fait possible de générer un autre profil, bien sûr, dédié à un autre marché au besoin. Mais cela implique ensuite une certaine gymnastique dans leur gestion.
  4. Ce nouveau compte désormais effectif, il ne reste plus qu’à le relier à votre Switch en passant tout simplement par “ajouter un nouvel utilisateur”, puis en rentrant vos identifiants et mots de passe. Malgré une région différente de celle de votre premier compte, aucun risque de conflit : le plus récent est considéré comme un simple utilisateur classique. Il est en revanche à noter que la Switch ne permet l’intégration que de 8 profils différents, d’où l’importance de cibler les eShop.
  5. La dernière étape consiste alors dans le choix, justement, des promotions, ainsi que du paiement.

Attention. Certains pays comme le Mexique ou certaines zones géographiques entières - telle que l’Amérique du Nord - n’acceptent pas les cartes de crédit étrangères dans le cadre de paiements en ligne sur l’eShop. Dans ces cas précis, il est impératif de passer par des banques dont les cartes (parfois virtuelles) autorisent ce genre de transactions, ou - lorsque c’est possible - de passer par des cartes eShop Switch prépayées achetées sur des sites d’import. Mais, le plus simple et le plus sûr, reste de se cantonner à des zones non soumises à ces restrictions comme la Russie ou l’Afrique du Sud. Puis de surveiller les offres valables grâce aux sites et applications listées quelques paragraphes au-dessus.

Des choix variés pour joueurs pressés

Les possibilités de se procurer des jeux moins chers que ce soit en formats physiques et/ou dématérialisés sur Switch ne manquent donc pas. S’il est bien plus simple de passer par l’occasion ou de guetter des soldes régulières (hors grosses productions Nintendo), la solution des achats à l’étrangers par VPN ou compte secondaire apparaît également comme une bonne alternative pour les joueurs adeptes du centime gagné. Car au final, devant la régularité des baisses de prix sur l’eShop français et les tarifs agressifs des grandes surfaces, partir en quête du meilleur deal sur vos jeux Legend of Zelda ou Animal Crossing favoris en utilisant des chemins de traverse ne représente pas une économie significative. Simplement un moyen rapide, qui ne garantit pas toujours un meilleur prix.