COVID-19 : Le choc des titans (et surtout des prix !)

La crise sanitaire a activement participé à l’augmentation des prix de certains produits en France

Lyon - le 23 Février 2021 – Il y a encore quelque mois, la patience pouvait récompenser les chasseurs de bons plans en matière de produits électroniques. Mais les choses ont définitivement changé avec la crise sanitaire. En effet, alors que certains produits voyaient leur prix diminuer peu de temps après leur sortie – notamment en écho au rythme d’obsolescence des technologies - la tendance est aujourd’hui tout à fait inverse : certains produits sont parfois plus chers un an après leur sortie ! Dealabs, observatoire de la consommation en France, a alors voulu en savoir plus sur cette tendance.

Sans grande surprise, la pandémie a largement bouleversé certains marchés : en écho aux mesures prises par les gouvernements à travers le monde (fermeture des frontières, confinement, etc.), les usines ont produit des quantités moins importantes et les transports (maritimes comme aériens) ont tourné au ralenti afin de réduire les coûts. Mais, malheureusement, ces acteurs ont été pris au dépourvu lors de la reprise d’activité, et certains produits ont en conséquence été rapidement en rupture de stock. 

Les consommateurs Français, comme beaucoup à travers le monde, n’ont pas pu passer au travers des mailles du filet et ont été directement impactés par ces évènements. Outre la disponibilité des produits, d’autres éléments ont aussi subi la crise dont… les prix ! D’après l’étude menée par Dealabs, parmi 500 produits sélectionnés au hasard parmi 22 catégories de produits étudiés sur la période allant du 15/02/2020 au 15/02/2021, la moitié d’entre eux (51,5%) a vu leur prix augmenter sur les douze derniers mois (44,5% ont baissé et 4% sont au même prix).

 

« Stay at home » : l’épidémie à l’origine de la hausse des prix de certains produits

Les jeux vidéo et services de streaming sont les grands gagnants de la flambée des prix : par rapport à février 2020, les consommateurs doivent maintenant débourser 20,8 % de plus en moyenne pour les mêmes produits. Il en va de même pour les téléviseurs, les imprimantes et les scanners, qui reviennent aujourd’hui 15,5 % et 13,2 % plus chers. Autre catégorie ayant bénéficié de cette hausse, la vaisselle ! Une hausse de 19,8% a été observée par Dealabs sur les verres et la vaisselle. 

 Les Français ont passé beaucoup de temps à leur domicile, devant alors s’occuper autrement. D’autre part, la pénurie de certains composants ou encore de puces électroniques et l’utilisation des usines au service minimum en Asie ont également participer à l’évolution des prix notamment dans la catégorie des produits électroniques ou de mode.

La « sous-consommation » de certains produits permet aux consommateurs de faire des économies

 Les visites culturelles, les bars et restaurants étant fermés et le travail étant obligatoire quand il est possible, les Français s’apprêtent moins et la consommation de produits cosmétiques et de parfum s’en ressent. Conséquence : les prix sont en baisse sur cette catégorie de produit depuis début 2020. En moyenne, les prix des cosmétiques et des parfums ont chuté de 11 % et les articles de pharmacie sont aujourd'hui 8 % moins chers qu'il y a un an. 

Les voyages étant pratiquement impossibles à l'heure actuelle, les maroquinerie et bagagerie (sacs et valises) valises coûtent désormais 4,9 % moins cher qu’à la même période l’année dernière. Côté électronique, et contrairement aux imprimantes et aux télévisions, les appareils photo (-2,6%), les tablettes et les smartphones (-2,4%) sont moins onéreux. En temps "normal", les prix de ce type de produits chutent beaucoup plus vite, et le faible pourcentage observé laisse parfaitement entrevoir la situation de goulot d’étranglement à laquelle doivent faire face les fournisseurs.

 « Les marchés sont bouleversés car l’offre et la demande sont totalement déséquilibrés. Les consommateurs en prennent conscience au moment de leurs achats : alors que certains produits récemment lancés comme la Playstation 5 ne sont mises sur le marché qu’au compte-goutte, les prix des produits largement plébiscités et disponibles en plus grande quantité augmentent depuis plus d’un an maintenant », explique Hugues de Buyer-Mimeure, co-fondateur et Directeur Général de Dealabs« Les consommateurs devraient avoir une idée de l’évolution des prix des produits souhaités avant de se lancer, quitte à reporter leur achat à une date ultérieure si les conditions ne leurs sont pas favorables ». 

 « La situation devrait, espérons-le, se désamorcer d’ici le début de l’été prochain », prédit Hugues de Buyer-Mimeure. « D'ici là, le problème de goulot d'étranglement lié à l’approvisionnement des marchandises aura très probablement été résolu assurant une meilleure disponibilité des produits et à un meilleur prix. »

 

 ––

À PROPOS DE DEALABS

Fondé en 2011, Dealabs est le premier réseau social de bons plans en France et un véritable observatoire de la consommation online. Avec une communauté de plus d’un million de membres, 25 millions de visites par mois entre le site et l’application et 20 000 deals postés par mois, Dealabs rassemble les meilleures offres dénichées en ligne ou en magasin (codes promos, ventes flash, bon plans). En 2014, Dealabs a rejoint le groupe international Pepper.com. Pour plus d’informations : www.dealabs.com

 

À PROPOS DE PEPPER.COM

Pepper.com a été créé en juin 2014 par Paul Nikkel et Fabian Spielberger, en fusionnant leurs plateformes respectives de bons plans hotukdeals (UK) et mydealz (Allemagne). 6 ans après, avec 25 millions d'utilisateurs, Pepper.com est la plus grande communauté de partage de deals au monde, employant plus de 200 personnes dans 12 pays différents. Pepper.com donne aux consommateurs avertis une voix pour partager des offres, des conseils et des idées. Pour plus d’informations : www.pepper.com

 

 

Relations presse