tag:www.dealabs.com,2005:/press_releases Dealabs press releases 2021-05-06T09:55:00+02:00 https://d21buns5ku92am.cloudfront.net/69383/logo/small_square-1617287792.png pr.co 198510 2021-05-06T09:55:00+02:00 2021-05-06T09:55:00+02:00 Dealabs remercie sa communauté avec une « Chasse aux Rennes Enflammés »

Depuis 2017, les deux fondateurs de Dealabs, Hugues et Mederic de Buyer-Mimeure, et leurs équipes organisent chaque année la « Chasse aux Rennes Enflammés » pour remercier communauté de sa loyauté. Lors de la dernière édition de cette chasse, Dealabs a mis en jeu trois jetons non fongibles (NFT).

Dealabs remercie sa communauté avec une « Chasse aux Rennes Enflammés »

Lyon (France) - le 5 mai 2021 – Si la « Chasse aux Rennes Enflammés » vous rappelle quelque chose, vous faites sans doute partie des 1,3 millions de membres de Dealabs, la plus grande communauté de bons plans en France.

 

Depuis 2017, les deux fondateurs de Dealabs, Hugues et Mederic de Buyer-Mimeure, et leurs équipes organisent chaque année la « Chasse aux Rennes Enflammés » pour remercier communauté de sa loyauté. Le principe de l’évènement est simple : des Rennes enflammés envahissent le site et les applications Dealabs de manière aléatoire. En les collectant, les utilisateurs peuvent accéder à des récompenses plus ou moins importantes.  Lors de la dernière édition de cette chasse (du 7 au 13 avril), Dealabs a mis en jeu trois jetons non fongibles (NFT) spécialement créés pour l’occasion et qui sont venus compléter les récompenses déjà disponibles. Cette action n’est d’ailleurs pas passée inaperçue auprès de la communauté qui apprécie l’aspect ludique de l’opération.

 

Chaque semaine, près de 1,35 million de consommateurs utilisent l'application et la plateforme de Dealabs pour accéder aux meilleurs bons plans. Ils ont été 1,63 million à s’y rendre entre le 7 et le 13 avril lors de l’évènement de la « Chasse aux Rennes Enflammés ». Il s’agit de la neuvième édition du rendez-vous très apprécié de la communauté, comme le montre l’augmentation de +20,4% de la portée à cette occasion. Les +1,3 million de membres inscrits ont non seulement partagé 6 044 offres (+54,4 % de plus que la semaine précédente), mais ont également partagé 125 234 commentaires (+104,3 %). Dans le même temps, le nombre d'achats référencés par Dealabs a augmenté de +34,3 % par rapport à la semaine précédente.

 

Dealabs offre des NTFs pour la première fois de son histoire

 

d’évènements est liée aux récompenses offertes et au coté ludique du jeu aux utilisateurs. Lors de la dernière « Chasse aux Rennes Enflammés », Dealabs a offert aux utilisateurs 500 prix différents dont la valeur totale s’élevait à 8 500 euros.

 

Cette année, trois jetons non fongibles (NFT) ont été spécialement créés pour l’occasion. La marque a tiré au sort parmi ses utilisateurs les plus actifs pour les leur offrir. L’évènement a fait sensation au sein de la communauté, particulièrement auprès des nombreux utilisateurs sont des férus de technologie. Les NFT, basés sur la norme ERC1155, sont nommés « Neoflame Genesis Holo », « Flamememe Genesis Or » et « Flamepunch Genesis Argent » et sont librement échangeables.

 

Dealabs a lancé son évènement sur huit marchés distincts et a par conséquent créé, avec le soutien de Rarible.com, un total de neuf copies de chacun des trois NFT. Pour compenser les émissions de CO2 causées par cette création, Dealabs a fait un don à une ONG engagée dans la protection de l’environnement.

 

Parmi les autres prix remportés lors de la dernière « Chasse aux Rennes Enflammés » figuraient des peluches « Renne Enflammé » ou encore des bons d'achat à dépenser auprès des enseignes Cultura, Decathlon, Fnac et Zalando ou sur le service de streaming Disney+. Des cadeaux ont également été offerts : trois casques audio Sony WH-1000XM4, trois packs Philips Hue Play Starter Sets, mais aussi deux exemplaires de la PlayStation 5 de Sony, qui reste très demandée.

 

« La Chasse aux Rennes Enflammés est devenu un rendez-vous incontournable pour un bon nombre de membres de notre communauté. Ils sont nombreux à attendre cet évènement avec impatience, parfois pendant plusieurs semaines. D’autres trouvent que l’engouement autour cet évènement est un peu exagéré », explique Hugues de Buyer-Mimeure, Co-fondateur de Dealabs. « Nous voulions faire un cadeau à notre communauté et c’est pourquoi nous avons créé la Chasse aux Rennes Enflammés. Nous y consacrons beaucoup de temps et d’énergie et nous en sommes ravis. Nous souhaitions récompenser nos utilisateurs les plus fidèles et actifs avec des prix attrayants et des surprises, liste maintenant complétée par l’arrivée des NFT. »

 

Augmentation régulière de la portée et de l'engagement

 

Grâce aux cinq dernières éditions de sa « Chasse aux Rennes Enflammés », Dealabs a pu générer +15,8 % visites cumulées (plateforme et application). De plus, l'activité de la communauté a augmenté de manière encore plus significative sur tous les indicateurs d'engagement. Par rapport à la période précédente, les membres de Dealabs ont partagé deux fois plus d'offres (+104,0 %) et en ont également discuté plus intensément. Le nombre de commentaires a augmenté en moyenne de 114,8 %. De plus, la communauté s'est enrichie en moyenne de 16 196 nouveaux utilisateurs au cours des cinq dernières éditions de l’évènement, soit une augmentation de +85,2 % par rapport à la période précédente.

 

Les offres partagées sur Dealabs ont également bénéficié de la popularité de l’événement : en moyenne, le nombre d'achats négociés par Dealabs a augmenté de 38,7% au cours de chacune des cinq dernières éditions de la « Chasse aux Rennes Enflammés ».

 

Pour en savoir plus sur les NFT

 

Les « Non fungible tokens » (NFT), que l'on pourrait traduire par «  jetons non fongibles »,  sont des éléments cryptographiques et virtuels sur la blockchain avec des codes d'identification uniques et des métadonnées (auteur, signature, date, type...) qui les distinguent les uns des autres. Un NFT est unique, comme peut l'être une œuvre d'art. Il n'y a qu'une Joconde ou qu'un manuscrit des Fleurs du Mal, et c'est la blockchain qui permet de certifier le caractère unique d'un NFT, et ainsi d'en garantir l'authenticité à son futur acquéreur.

 

Les NFT sont des biens cryptographiques virtuels basés sur la blockchain. En raison de leur caractère unique, certains de ces jetons atteignent une valeur de collection extrêmement élevée. Pas plus tard que le 11 mars, l'artiste Beeple a vendu son œuvre d'art "Everydays : The First 5000 Days", créée en tant que NFT, à la traditionnelle maison d'enchères londonienne Christie's pour 69 millions de dollars américains.

 

––

 

À PROPOS DE DEALABS

Fondé en 2011, Dealabs est le premier réseau social de bons plans en France et un véritable observatoire de la consommation online. Avec une communauté de plus d’un million de membres, 25 millions de visites par mois entre le site et l’application et 20 000 deals postés par mois, Dealabs rassemble les meilleures offres dénichées en ligne ou en magasin (codes promos, ventes flash, bon plans). En 2014, Dealabs a rejoint le groupe international Pepper.com. Pour plus d’informations : www.dealabs.com

 

À PROPOS DE PEPPER.COM

Pepper.com a été créé en juin 2014 par Paul Nikkel et Fabian Spielberger, en fusionnant leurs plateformes respectives de bons plans hotukdeals (UK) et mydealz (Allemagne). 6 ans après, avec 25 millions d'utilisateurs, Pepper.com est la plus grande communauté de partage de deals au monde, employant plus de 200 personnes dans 12 pays différents. Pepper.com donne aux consommateurs avertis une voix pour partager des offres, des conseils et des idées. Pour plus d’informations : www.pepper.com

 

View full press release

]]>
Dealabs https://www.dealabs.com/
198405 2021-04-21T10:10:00+02:00 2021-04-21T10:10:00+02:00 Les Français, plus économes que leurs voisins européens

Les achats en ligne ont aujourd’hui la cote. En partie suite à la pandémie de Covid19, de plus en plus de Français préfèrent désormais faire leurs achats en ligne plutôt qu’en magasin. Mais là n’est pas la seule raison. En effet, 64,7% des consommateurs interrogés lors d’une récente étude Dealabs[1] déclarent qu’il leur est plus facile de comparer les prix sur internet. Mais dans quelle mesure les consommateurs français sont-ils réellement sensibles aux prix ?

Les Français, plus économes que leurs voisins européens

Lyon (France) - le 21 avril 2021 - Les achats en ligne ont aujourd’hui la cote. En partie suite à la pandémie de Covid19, de plus en plus de Français préfèrent désormais faire leurs achats en ligne plutôt qu’en magasin. Mais là n’est pas la seule raison. En effet, 64,7% des consommateurs interrogés lors d’une récente étude Dealabs[1] déclarent qu’il leur est plus facile de comparer les prix sur internet. Mais dans quelle mesure les consommateurs français sont-ils réellement sensibles aux prix ?

 

Sans surprise, une large proportion des Français souhaiterait faire des économies (74,9 %) si bien que beaucoup se considèrent comme de réels chasseurs de bons plans. D’ailleurs, cette proportion est particulièrement élevée chez les jeunes générations (18-24 ans : 76,9 % / 25-34 ans : 75,8 %), et nettement moins visible chez les seniors (55 à 64 ans - 67,4 %). De plus, les hommes (77,3 %) se considèrent davantage comme des chasseurs de bonnes affaires, toutes tranches d’âge confondues 72,9% pour les femmes).

 

En plus d’interroger les Français, Dealabs a également mené son étude au Royaume-Uni et en Allemagne. Les consommateurs se considèrent respectivement à 86,7 % et à 83,9 % comme des chasseurs de bons plans.

 

Le prix, loin d’être le seul vecteur de décision

 

Même si de nombreux consommateurs disent chercher essentiellement les bonnes affaires, pour beaucoup, le prix n’est le seul critère pour arrêter leur décision d’achat.  En effet, l’étude Dealabs montre que seul un tiers des consommateurs français (33,2 %) considère le prix comme étant un critère déterminant (contre 21,6 % en Allemagne 43,5 % aux Royaume-Uni).

 

Mais, d’autres facteurs ayant davantage d’influence sur leur décision d’achat ont pu être mis au jour par Dealabs. En fait, deux tiers des Français donnent la préférence (66,8 %) à la qualité d'un produit (15,6 %), les résultats de tests produits présents dans les médias (25 %) ou encore les avis/évaluations des autres consommateurs (16,3 %).

 

D’ailleurs, les Français semblent plus sensibles aux « tests » publiés dans les médias que leurs voisins européens : 10,9 % des Allemands y prêtent attention et seuls 2,7% des Britanniques estiment ce critère pertinent. Dans une certaine mesure, cette tendance semble la même concernant les avis des consommateurs ayant déjà utilisé le produit : seuls 13,4 % des Allemands et 18,6 % des Britanniques se disent influencés par cette dimension. En revanche, ils sont plus nombreux que les Français à citer la « qualité du produit » comme critère d'achat essentiel.

 

Acheter à l’étranger est un phénomène plutôt répandu

 

De nombreux consommateurs choisissent d’acheter des produits spécifiques sur des sites étrangers pour faire des économies. En France, ils sont 82,4 % à l’avoir déjà fait, soit un peu plus nombreux que les Britanniques (76,4 %) et un peu moins que les Allemands (84,7 %). En termes de fréquence, un Français sur cinq (20,9 %) a commandé plus de 5 fois sur les sites étrangers sur l’année écoulée, contre seulement 14,6 % en Allemagne et 13,2 % au Royaume-Uni.

 

Cette tendance varie quelque peu en fonction du genre. Alors que les hommes sont 87,4% à avoir déjà passé ce type de commandes, les femmes ne sont que 77,4%. De plus, les jeunes générations sont plus susceptibles d'acheter à l'étranger que les seniors : seuls sept seniors sur dix (70,0 %) y ont eu recours d’après Dealabs.

 

Prix et disponibilité des produits : duo gagnant des achats à l’étranger

 

Les consommateurs ont de nombreuses raisons d'acheter à l'étranger. Néanmoins, deux critères semblent sortir du lot : le prix et la disponibilité. Contrairement aux achats faits sur le territoire, les achats effectués à l’étranger ont souvent pour principale motivation un prix plus intéressant. 82,6% des Français sont d’accord avec cette affirmation selon l’étude Dealabs. Les consommateurs britanniques et allemands ne font pas exception à la règle : pour les Allemands aussi, un prix plus intéressant (79,3 %) est l'argument décisif. Les consommateurs britanniques sont un peu moins sensibles à cet aspect avec seulement 72,6 % d'entre eux qui partagent cet avis.

 

Même si la disponibilité d’un produit est le critère qui arrive en seconde position, il reste très loin derrière le facteur prix : 44,7% des consommateurs français font appel à des e-commerçants étrangers pour accéder à des produits indisponibles dans leur pays d’origine (contre 49,4 % Allemagne et 46,5 % au Royaume-Uni).

 

Les raisons pour lesquelles consommateurs éprouvent des réticences à commander à l’étranger sont également intéressantes à étudier : 31,7 % ont déclaré qu'ils n’ont tout simplement pas encore trouvé la bonne affaire, et 43,8 % craignent de devoir payer des droits de douane élevés lorsque le produit arrivera sur le territoire. D’ailleurs, les consommateurs britanniques (47,6 %) et allemands (40,3 %) se sentent davantage concernés par ce dernier critère.

 

Plus de la moitié des acheteurs transfrontaliers commandent en Allemagne

 

C’est en Chine que les Allemands (61,6 %) et les Britanniques (53,48 %) commandent le plus via Internet, les Français ne sont pas en reste avec 53,1 % des consommateurs concernés. Les consommateurs de l’Hexagone achètent également, mais dans une moindre mesure, en Allemagne (52,3 %) ou au Royaume-Uni (34,9 %). L'Espagne (19,2 %) et les États-Unis (15,1 %) complètent le top 5.

 

 

Si les Français sont si nombreux à commander en Chine, c'est sans doute pour y trouver des produits électroniques au meilleur prix (46,1 %). La mode (40,3 %) vient en deuxième position, suivie par les jeux vidéo (27,7 %). Les jouets (20,2 %) et les articles de sport (18,5 %) complètent le top 5 des produits particulièrement plébiscités.

 

Mais ce qui est vrai pour les consommateurs français ne l’est pas forcément pour nos voisins. En effet les acheteurs allemands et anglais n’achètent pas vraiment auprès de nos boutiques en ligne. Ils n’ont été respectivement que 13,5 % et 12,8 % à avoir commandé des produits en provenance de l’Hexagone. La balance commerciale est donc tout sauf équilibrée.

[1] Menée auprès de 2000 consommateurs

View full press release

]]>
Dealabs https://www.dealabs.com/
197792 2021-03-30T09:30:00+02:00 2021-03-30T09:30:00+02:00 Malgré le confinement, un tiers des Français souhaite célébrer Pâques cette année

Dealabs, première communauté de bons plans de France et observatoire de la consommation online, a interrogé sa communauté sur cette les fêtes de Pâques qui approchent à grand pas. Fête souvent incontournable du printemps, Dealabs a souhaité savoir ce que pensaient les Français.

Malgré le confinement, un tiers des Français souhaite célébrer Pâques cette année

  • 33% des Français vont célébrer Pâques cette année et 22% sont encore hésitants 

  • Pâques n’est décidément pas que pour les enfants : 54% des Français comptent offrir un cadeau à leur conjoint

  • Les Français, attachés à la tradition : 82% comptent offrir des effigies en chocolat à Pâques 

Lyon – le 30 mars 2021 – Dealabs, première communauté de bons plans de France et observatoire de la consommation online, a interrogé sa communauté sur cette les fêtes de Pâques qui approchent à grand pas. Fête souvent incontournable du printemps, Dealabs a souhaité savoir ce que pensaient les Français. 

 

Le confinement n’aura pas la peau du lapin de Pâques 

 

Un tiers des Français (33%) compte célébrer Pâques cette année malgré le confinement de rigueur dans certaines régions. Au même titre que leurs voisins allemands (37%) ou encore anglais (50%), les consommateurs comptent bien encore cette année frôler la crise de foie. Et pour cause ! La tradition d’offrir des chocolats à l’effigie des cloches ou du fameux lapin est particulièrement en vogue en 2021 : 82% des Français vont offrir des chocolats à cette occasion. Mais que les enfants soient rassurés, ils auront également le droit à des jouets dans un quart des cas (25%) en France et presque un cas sur deux (42%) en Allemagne. Les œufs décorés reviennent également au goût du jour puisque les Français sont 29% à envisager de faire ce cadeau. 

 

Les enfants ne sont pas seuls gâtés à Pâques 

 

Même si la coutume concerne généralement les enfants (58%), les adultes ne seront pas en reste cette année pour Pâques. 1 Français sur deux a d’ailleurs prévu d’offrir un petit quelque chose à son ou sa conjointe et 39% veulent gâter leurs parents. Cependant, pensez à vos beaux-parents, car seuls 10% vont penser à eux pour Pâques. Il serait fâcheux de vexer belle-maman…

 

Quoi qu’il en soit, qu’importe ce que vous comptez offrir et à qui, pensez à vous renseigner sur les prix des produits et à comparer les avis ! Utilisez des plateformes de bons plans comme Dealabs pour dénicher la meilleure offre pour faire plaisir sans se ruiner !

 

 

 ––

Méthodologie

 

Les déclarations ci-dessus sont basées sur une analyse menée par Dealabs (à l’aide de SurveyMonkey) entre le 17 et le 19 mars 2021 auprès de 3000 consommateurs en France, 2000 consommateurs en Allemagne et 2000 consommateurs au Royaume-Uni.

 

––

 

À PROPOS DE DEALABS

Fondé en 2011, Dealabs est le premier réseau social de bons plans en France et un véritable observatoire de la consommation online. Avec une communauté de plus d’un million de membres, 25 millions de visites par mois entre le site et l’application et 20 000 deals postés par mois, Dealabs rassemble les meilleures offres dénichées en ligne ou en magasin (codes promos, ventes flash, bon plans). En 2014, Dealabs a rejoint le groupe international Pepper.com. Pour plus d’informations : www.dealabs.com

 

À PROPOS DE PEPPER.COM

Pepper.com a été créé en juin 2014 par Paul Nikkel et Fabian Spielberger, en fusionnant leurs plateformes respectives de bons plans hotukdeals (UK) et mydealz (Allemagne). 6 ans après, avec 25 millions d'utilisateurs, Pepper.com est la plus grande communauté de partage de deals au monde, employant plus de 200 personnes dans 12 pays différents. Pepper.com donne aux consommateurs avertis une voix pour partager des offres, des conseils et des idées. Pour plus d’informations : www.pepper.com

 

View full press release

]]>
Dealabs https://www.dealabs.com/
197221 2021-02-23T10:45:00+01:00 2021-02-23T10:45:00+01:00 COVID-19 : Le choc des titans (et surtout des prix !)

Until a few months ago, patience could reward hunters for good electronics deals. But things have definitely changed with the health crisis. Indeed, while some products saw their prices drop shortly after their release - notably in echo to the rate of technological obsolescence - the trend is now completely reversed: some products are sometimes more expensive a year after their release!

COVID-19 : Le choc des titans (et surtout des prix !) La crise sanitaire a activement participé à l’augmentation des prix de certains produits en France

Lyon - le 23 Février 2021 – Il y a encore quelque mois, la patience pouvait récompenser les chasseurs de bons plans en matière de produits électroniques. Mais les choses ont définitivement changé avec la crise sanitaire. En effet, alors que certains produits voyaient leur prix diminuer peu de temps après leur sortie – notamment en écho au rythme d’obsolescence des technologies - la tendance est aujourd’hui tout à fait inverse : certains produits sont parfois plus chers un an après leur sortie ! Dealabs, observatoire de la consommation en France, a alors voulu en savoir plus sur cette tendance.

Sans grande surprise, la pandémie a largement bouleversé certains marchés : en écho aux mesures prises par les gouvernements à travers le monde (fermeture des frontières, confinement, etc.), les usines ont produit des quantités moins importantes et les transports (maritimes comme aériens) ont tourné au ralenti afin de réduire les coûts. Mais, malheureusement, ces acteurs ont été pris au dépourvu lors de la reprise d’activité, et certains produits ont en conséquence été rapidement en rupture de stock. 

Les consommateurs Français, comme beaucoup à travers le monde, n’ont pas pu passer au travers des mailles du filet et ont été directement impactés par ces évènements. Outre la disponibilité des produits, d’autres éléments ont aussi subi la crise dont… les prix ! D’après l’étude menée par Dealabs, parmi 500 produits sélectionnés au hasard parmi 22 catégories de produits étudiés sur la période allant du 15/02/2020 au 15/02/2021, la moitié d’entre eux (51,5%) a vu leur prix augmenter sur les douze derniers mois (44,5% ont baissé et 4% sont au même prix).

 

« Stay at home » : l’épidémie à l’origine de la hausse des prix de certains produits

Les jeux vidéo et services de streaming sont les grands gagnants de la flambée des prix : par rapport à février 2020, les consommateurs doivent maintenant débourser 20,8 % de plus en moyenne pour les mêmes produits. Il en va de même pour les téléviseurs, les imprimantes et les scanners, qui reviennent aujourd’hui 15,5 % et 13,2 % plus chers. Autre catégorie ayant bénéficié de cette hausse, la vaisselle ! Une hausse de 19,8% a été observée par Dealabs sur les verres et la vaisselle. 

 Les Français ont passé beaucoup de temps à leur domicile, devant alors s’occuper autrement. D’autre part, la pénurie de certains composants ou encore de puces électroniques et l’utilisation des usines au service minimum en Asie ont également participer à l’évolution des prix notamment dans la catégorie des produits électroniques ou de mode.

La « sous-consommation » de certains produits permet aux consommateurs de faire des économies

 Les visites culturelles, les bars et restaurants étant fermés et le travail étant obligatoire quand il est possible, les Français s’apprêtent moins et la consommation de produits cosmétiques et de parfum s’en ressent. Conséquence : les prix sont en baisse sur cette catégorie de produit depuis début 2020. En moyenne, les prix des cosmétiques et des parfums ont chuté de 11 % et les articles de pharmacie sont aujourd'hui 8 % moins chers qu'il y a un an. 

Les voyages étant pratiquement impossibles à l'heure actuelle, les maroquinerie et bagagerie (sacs et valises) valises coûtent désormais 4,9 % moins cher qu’à la même période l’année dernière. Côté électronique, et contrairement aux imprimantes et aux télévisions, les appareils photo (-2,6%), les tablettes et les smartphones (-2,4%) sont moins onéreux. En temps "normal", les prix de ce type de produits chutent beaucoup plus vite, et le faible pourcentage observé laisse parfaitement entrevoir la situation de goulot d’étranglement à laquelle doivent faire face les fournisseurs.

 « Les marchés sont bouleversés car l’offre et la demande sont totalement déséquilibrés. Les consommateurs en prennent conscience au moment de leurs achats : alors que certains produits récemment lancés comme la Playstation 5 ne sont mises sur le marché qu’au compte-goutte, les prix des produits largement plébiscités et disponibles en plus grande quantité augmentent depuis plus d’un an maintenant », explique Hugues de Buyer-Mimeure, co-fondateur et Directeur Général de Dealabs« Les consommateurs devraient avoir une idée de l’évolution des prix des produits souhaités avant de se lancer, quitte à reporter leur achat à une date ultérieure si les conditions ne leurs sont pas favorables ». 

 « La situation devrait, espérons-le, se désamorcer d’ici le début de l’été prochain », prédit Hugues de Buyer-Mimeure. « D'ici là, le problème de goulot d'étranglement lié à l’approvisionnement des marchandises aura très probablement été résolu assurant une meilleure disponibilité des produits et à un meilleur prix. »

 

 ––

À PROPOS DE DEALABS

Fondé en 2011, Dealabs est le premier réseau social de bons plans en France et un véritable observatoire de la consommation online. Avec une communauté de plus d’un million de membres, 25 millions de visites par mois entre le site et l’application et 20 000 deals postés par mois, Dealabs rassemble les meilleures offres dénichées en ligne ou en magasin (codes promos, ventes flash, bon plans). En 2014, Dealabs a rejoint le groupe international Pepper.com. Pour plus d’informations : www.dealabs.com

 

À PROPOS DE PEPPER.COM

Pepper.com a été créé en juin 2014 par Paul Nikkel et Fabian Spielberger, en fusionnant leurs plateformes respectives de bons plans hotukdeals (UK) et mydealz (Allemagne). 6 ans après, avec 25 millions d'utilisateurs, Pepper.com est la plus grande communauté de partage de deals au monde, employant plus de 200 personnes dans 12 pays différents. Pepper.com donne aux consommateurs avertis une voix pour partager des offres, des conseils et des idées. Pour plus d’informations : www.pepper.com

 

 

View full press release

]]>
Dealabs https://www.dealabs.com/
196243 2021-02-02T09:54:34+01:00 2021-02-02T09:54:34+01:00 Cadeaux Saint Valentin 2021 : Les VRAIS critères pour éviter le FLOP !

Dealabs, première communauté de bons plans de France et observatoire de la consommation online, a interrogé sa communauté sur cette Saint Valentin 2021 qui promet d’être tout à fait particulière. Évènement immanquable pour certains ou fête commerciale pour d’autres, Dealabs a voulu en savoir plus sur les intentions et les attentes des Français cette année. Comment les couples vont-ils célébrer (ou pas) le jour des amoureux malgré les restrictions sanitaires ? L’année écoulée a-t-elle eu des conséquences sur leur attentes ?

Cadeaux Saint Valentin 2021 : Les VRAIS critères pour éviter le FLOP !

Les Français sont plus sensibles au choix du cadeau qu’à son prix

Les cadeaux utiles ou personnalisés : le meilleur choix pour faire plaisir cette année

Lyon – le 2 février 2021 – Dealabs, première communauté de bons plans de France et observatoire de la consommation online, a interrogé sa communauté sur cette Saint Valentin 2021 qui promet d’être tout à fait particulière. Évènement immanquable pour certains ou fête commerciale pour d’autres, Dealabs a voulu en savoir plus sur les intentions et les attentes des Français cette année. Comment les couples vont-ils célébrer (ou pas) le jour des amoureux malgré les restrictions sanitaires ? L’année écoulée a-t-elle eu des conséquences sur leur attentes ?

 

La fête des amoureux : boudée en 2021 ?

 

En 2021, moins d’une personne sur 2 pense célébrer la Saint Valentin (44%) et contre toute attente, ces messieurs semblent davantage sensibles à cet évènement (50% contre 44% pour les femmes). Beaucoup de raisons différentes pourraient expliquer ce phénomène - dont évidemment la crise sanitaire, mais d’après la communauté Dealabs, il n’est pas nécessaire d’attendre cette occasion pour faire plaisir à son/sa conjoint(e). Même si le romantisme semble planer sur la communauté, un consommateur sur 5 reste très terre-à-terre et indique que l’aspect trop commercial de l’évènement le rebute (19%). En ces temps moroses, les Français seraient-il revenus à l’essentiel ?

 

L’éternel casse-tête du cadeau

 

Même si les Français n’ont visiblement pas tous prévu de célébrer la fête des amoureux, la tradition d’offrir un cadeau reste bien néanmoins bien ancrée : 67% des femmes et 72% des hommes prévoient d’offrir un cadeau à la Saint Valentin. La palme du romantisme à cette occasion revient aux répondants entre 35 et 44 ans qui sont 74% à vouloir marquer le coup. 

 

Pour ceux qui se lancent dans la course, attention aux déceptions. L’entreprise est d’autant plus risquée cette année que les contraintes sanitaires empêchent les sorties romantiques ou les traditionnels diners aux chandelles. Alors comment viser juste ? Nul besoin de faire le top 10 des cadeaux tendances. Avec les confinements et autres couvre-feux, les Français ont eu quelques moments de libre pour regarder ce qui se faisait de mieux, notamment sur internet. Cependant, Dealabs vous donne quelques conseils pour vous aider à choisir le cadeau idéal, pour que vous soyez au TOP et évitiez de faire un FLOP. 

En premier lieu, laissez de côté les préjugés qu’un cadeau très cher ou clinquant est la meilleure option. En effet, les Français sont désespérément romantiques : pour 58% des femmes et pour 54% des hommes, un cadeau qui montre que son/sa partenaire le/la connait bien a beaucoup plus de valeur qu’un cadeau onéreux. 

 

Mais quand on parle de valeur, on en arrive inexorablement à la question qui fâche : le prix. Même si l’implication et la valeur sentimentale ont la part belle à la Saint Valentin, la valeur pécuniaire a tout de même une certaine importance. Même si la majorité de Français semble indifférente quant au prix du cadeau qu’ils reçoivent (54%), certains, et plus particulièrement ces Messieurs, semblent y être quelque peu sensibles : 42,5% des hommes accordent « un peu » d’importance à ce critère contre... 29% des femmes ! Au-delà de cet aspect, certains Français semblent être comblés rien qu’à l’idée de recevoir un cadeau, quel qu’il soit (19%) ! 

 

Comme le dit l’adage : « quand on aime on ne compte pas ». Mais qui a dit qu’un cadeau devait forcément être acheté au prix fort ? Les Valentin(e)s sont heureux de recevoir un cadeau, mais contrairement à ce que nous pourrions croire, ils n’en ont rien à faire que celui-ci soit acheté en promo (71%) ! Au contraire, 26% des Français souhaiteraient connaître le secret/la méthode employés par leur partenaire. La St Valentin n’est pas seulement une occasion de partager de l’amour, c’est aussi l’occasion d’échanger ses bons plans et ses bonnes adresses ! Pensez-y !  

 

Quelques valeurs sûres pour les retardataires ou à ceux/celles qui manquent d’idées 

 

Bien évidemment, les fleurs, les chocolats ou encore le petit mot font toujours leur effet comme cadeau de St Valentin, et plus particulièrement chez nos ainés (65+, 27%). Les jeunes générations préfèrent quant à elles recevoir un objet sur lequel elles auraient louché pendant un certain temps et que leur partenaire leur offrirait par surprise. Il vous reste alors encore quelques jours pour trouver où vous procurer ce dernier sac à la mode, la console dont il/elle rêve ou le disque vinyle de cet artiste qu’il ou elle cherche depuis des mois pour compléter sa collection. 

 

De plus, les hommes sont très pragmatiques (59%) et préfèrent recevoir un cadeau utile ou dont ils ont besoin, plutôt que quelque chose de plus classique comme un bijou (5%), par exemple. Si le temps vous est compté ou que cela vous semble difficile d’obtenir l’objet tant convoité, vous pouvez miser sur l’inventivité, qui saura ravir certains amoureux. Une belle marge de manœuvre donc pour dénicher le cadeau parfait, personnalisé et par cher pour gâter votre partenaire !   

 

Mesdames, Messieurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire : n’oubliez pas votre moitié ! Et encore mieux, trouvez un cadeau utile ou encore fabriquez un petit quelque chose pour l’élu de votre cœur, et vous serez sûrs de faire plaisir !  

 

 

––

 

Méthodologie

Les déclarations ci-dessus sont le résultat d'une enquête menée auprès de 5 700 consommateurs par la communauté d'achat Dealabs avec l'aide du service d'étude de marché SurveyMonkey du 19 janvier au 22 janvier 2021.

 

Si cette étude vous intéresse, nous pouvons vous envoyer le détail de l’enquête et de ses résultats, n’hésitez pas à revenir vers nous. 

 

À PROPOS DE DEALABS

Fondé en 2011, Dealabs est le premier réseau social de bons plans en France et un véritable observatoire de la consommation online. Avec une communauté de plus d’un million de membres, 25 millions de visites par mois entre le site et l’application et 20 000 deals postés par mois, Dealabs rassemble les meilleures offres dénichées en ligne ou en magasin (codes promos, ventes flash, bon plans). En 2014, Dealabs a rejoint le groupe international Pepper.com. Pour plus d’informations : www.dealabs.com

 

À PROPOS DE PEPPER.COM

Pepper.com a été créé en juin 2014 par Paul Nikkel et Fabian Spielberger, en fusionnant leurs plateformes respectives de bons plans hotukdeals (UK) et mydealz (Allemagne). 6 ans après, avec 25 millions d'utilisateurs, Pepper.com est la plus grande communauté de partage de deals au monde, employant plus de 200 personnes dans 12 pays différents. Pepper.com donne aux consommateurs avertis une voix pour partager des offres, des conseils et des idées. Pour plus d’informations : www.pepper.com

View full press release

]]>
Dealabs https://www.dealabs.com/
194798 2020-12-28T09:50:00+01:00 2020-12-28T09:50:00+01:00 2020 : l’année qui aura changé le visage du retail

Une année de plus s’est écoulée et celle-ci aura été largement marquée par la pandémie de la COVID-19 et les sacrifices nécessaires à la limitation de sa progression. Grâce à son observatoire basé sur sa communauté, Dealabs revient sur les faits qui auront marqué cette année 2020.

2020 : l’année qui aura changé le visage du retail

Lyon - le 28 Décembre 2020 – Une année de plus s’est écoulée et celle-ci aura été largement marquée par la pandémie de la COVID-19 et les sacrifices nécessaires à la limitation de sa progression. Grâce à son observatoire basé sur sa communauté, Dealabs revient sur les faits qui auront marqué cette année 2020.

 

Les consommateurs ont continué à consommer, mais davantage en ligne

 

2020 aura été une année mitigée. De nombreux commerces ont dû baisser le rideau lors du confinement de mars et octobre derniers. Conséquence : le retail observe une chute des ventes de 39,1% en avril et de -24,5 % sur l’année par rapport à 2019. Coté commerce, les petits commerces ont été les plus touchés (-30,1 %) même si la grande distribution a également souffert cette année (-8,0%). La consommation des ménages, bien qu’ayant atteint son niveau le plus bas en avril 2020 suite au premier confinement (32 Mds€), a cependant vivement rebondit en octobre (49 Mds€).

 

Alors que les bricks and mortar ont dû fermer de façon temporaire ou définitive, la demande s’est sensiblement déplacée vers le commerce en ligne. Les Français ont dépensé 77,3 milliards d'euros en ligne cette année, 17,1 % de plus qu'en 2019 selon eMarketer. De plus, les consommateurs ont fait appel à la communauté shopping en ligne Dealabs pour s'informer sur les bons plans en cours à 387,3 millions de reprises cette année, soit +26,2% par rapport à 2019. 

 

Ces produits qui ont eu la cote en 2020 !

 

De nombreux consommateurs ont passé beaucoup plus de temps que d'habitude à la maison. C’est donc sans surprise que la demande autour des services de streaming (musique ou films) ou des produits de bricolage (+107,1%) a explosé en 2020. Selon Dealabs, les offres loisirs et culture (+113,5%) et bricolage ont été en moyenne deux fois plus sollicitées par les membres de la communauté par rapport à 2019. Au-delà de rénover leur habitat, les Français l’ont également assuré : +89,5% de demande supplémentaire observée pour les produits financiers et d’assurance sur la période. 

 

La catégorie des produits électroniques continue de faire l’unanimité auprès des consommateurs. Avec une demande de 31,8 % contre 30,7% en 2019, ils progressent encore cette année. Partiellement dû à la mise en place du télétravail et aux achats des professionnels pour s’équiper à la maison, ce succès présente néanmoins un revers majeur : le risque important de rupture de stock. La demande d'ordinateurs portables et de tablettes a été beaucoup plus importante que prévue et a par exemple provoqué des ruptures de stock ou un allongement conséquent des délais de livraison (délai de 23 à 36 jours par exemple pour la livraison d’ordinateurs Dell ou Apple). 

 

Le top 3 des produits les plus plébiscités par les Français est complété par les articles de mode (12,6%) et de façon peu surprenante, les jeux vidéo et consoles (10,6%). En queue de classement : les jouets (3,4 %), les produits de loisirs et d'événements (2,9 % - 8ème) ou encore les produits alimentaires (2,8 % - 9ème) et les produits de sport et de plein air (2,6 %- 10ème).

 

Les produits de seconde nécessité, grands perdants de 2020

 

Certaines catégories de produits – en particulier celles considérées comme secondaires, ont subi de plein fouet la crise sanitaire de 2020. Les ventes de produits d’horlogerie-bijouterie (77,1 %), de matériel de sport (75,0 %), de parfums et de produits d’hygiène (68,8 %) ou textiles (68,5 %) se sont effondrées. Les deux seuls secteurs ayant tiré leur épingle du jeu sont le bricolage (+5,2 %) et la pharmacie (+1,0 %).

 

Faire le bilan 2020 serait impossible sans faire un point sur un des secteurs les plus éprouvés par la crise : le tourisme. Selon la Banque de France, les recettes touristiques internationales de la France ont été de 12,3Mds€ au premier semestre 2020 contre 25,5Mds€ de janvier à juin 2019, soit une perte de 13,2Mds€ (-51,9 %). De façon plus précise, les hôteliers, les agences de voyage et les compagnies de transport (bus, train, avion) sont les grands perdants : le nombre global de réservations à chuté de 53,5% entre 2019 et 2020, passant de 1,7 million à 789 232 transactions d’après Dealabs. 

 

Le Black Friday a largement fait parler de lui 

 

L’édition 2020 du Black Friday a suscité de vives réactions – positives comme négatives, que ce soit au sein du gouvernement, chez les professionnels ou encore chez les consommateurs. Même si les géants du e-commerce comme Amazon et d’autres ont joué le jeu et ont décalé l’évènement au 4 décembre comme demandé par le gouvernement, l’engouement des consommateurs est resté le même. La communauté des commerçants Dealabs a enregistré une augmentation de 43,1 % de la portée du Black Friday 2020 et a dénombré 66,4 % d’acheteurs potentiels supplémentaires par rapport à 2019.  

Malgré les reports, les consommateurs ont plébiscité le rendez-vous du Black Friday avec des ventes en forte hausse sur internet : le vendredi 4 décembre, les ventes ont progressé de 247% par rapport à la moyenne des vendredis du mois d'octobre et ont été supérieures à celles du Black Friday 2019.

 

Les French Days de plus en plus populaires 

 

Au-delà du Black Friday, les French Days ont eux aussi suscité un certain engouement. Créés en 2018 à l’initiative de 6 géants du e-commerce (Boulanger, Cdiscount, Fnac Darty, La Redoute, Rue du Commerce et Showroomprivé), les French Days ont pour but de contrer la folie Amazon et de promouvoir le « Made in France ». Comme en 2019, 2 éditions des French Days ont eu lieu cette année (du 27 mai au 2 juin et du 25 au 29 septembre) : Dealabs a constaté une augmentation de 55,7 % de la portée et de 37,7 % de la demande lors des Frenchs Days du printemps 2020 (par rapport à 2019). L’édition d’automne a été quant à elle un peu moins suivie avec un écart de -7,9% de consommateurs impliqués par rapport à 2019. 

 

––

À PROPOS DE DEALABS

Fondé en 2011, Dealabs est le premier réseau social de bons plans en France et un véritable observatoire de la consommation online. Avec une communauté de plus d’un million de membres, 25 millions de visites par mois entre le site et l’application et 20 000 deals postés par mois, Dealabs rassemble les meilleures offres dénichées en ligne ou en magasin (codes promos, ventes flash, bon plans). En 2014, Dealabs a rejoint le groupe international Pepper.com. Pour plus d’informations : www.dealabs.com

 

À PROPOS DE PEPPER.COM

Pepper.com a été créé en juin 2014 par Paul Nikkel et Fabian Spielberger, en fusionnant leurs plateformes respectives de bons plans hotukdeals (UK) et mydealz (Allemagne). 6 ans après, avec 25 millions d'utilisateurs, Pepper.com est la plus grande communauté de partage de deals au monde, employant plus de 200 personnes dans 12 pays différents. Pepper.com donne aux consommateurs avertis une voix pour partager des offres, des conseils et des idées. Pour plus d’informations : www.pepper.com

 

View full press release

]]>
Dealabs https://www.dealabs.com/
194073 2020-12-15T10:00:00+01:00 2020-12-15T10:00:00+01:00 Enquête Dealabs : Cadeaux : Les femmes plus généreuses que les hommes pour Noël 2020

Dealabs, communauté shopping en France et véritable observatoire de la consommation online, a mené l’enquête auprès de sa communauté pour savoir comment les Français envisagent de fêter Noël en 2020. Alors que cette année la tradition se trouve bouleversée par les consignes sanitaires et les restrictions de déplacements, Dealabs a notamment cherché à savoir dans quelles conditions les Français allaient passer les fêtes et la place qu’occuperaient les cadeaux à cette occasion.

Enquête Dealabs : Cadeaux : Les femmes plus généreuses que les hommes pour Noël 2020

  • Les femmes comptent dépenser en moyenne 111 euros de plus que les hommes 

  • 81,5% des Français passeront Noël avec leur famille, ou lui rendront visite (à 65%)

  • Pour 90% des Français, Noël rime avec sapin de Noël

  • La majorité préfèrent que le Père Noël leur apporte de l’électronique

Lyon – le 15 décembre 2020 – Dealabs, communauté shopping en France et véritable observatoire de la consommation online, a mené l’enquête auprès de sa communauté pour savoir comment les Français envisagent de fêter Noël en 2020. Alors que cette année la tradition se trouve bouleversée par les consignes sanitaires et les restrictions de déplacements, Dealabs a notamment cherché à savoir dans quelles conditions les Français allaient passer les fêtes et la place qu’occuperaient les cadeaux à cette occasion. 

5000 personnes ont répondu au sondage, mettant en valeur d’intéressants phénomènes : décalage de budget cadeaux homme/femme, respect des consignes sanitaires et budget cadeau conséquent.

 

Noël 2020 restera une fête familiale 

 

Les Français sont en grande majorité attachés aux retrouvailles en famille et n’ont pas l’intention de les sacrifier cette année encore. 81,5% des répondants ont déclaré qu’ils passeront les fêtes avec leur famille, 30% avec leur conjoint et 65% des répondants ont déclaré qu'ils allaient rendre visite à leur famille ou à leurs amis (à 19%).

Seuls 22% des sondés ont répondu qu'il resterait chez eux et seulement 5% ont déclarés qu’ils passeraient les fêtes en solo.

 

Pour la déco : la tradition avant tout 

 

Une grande majorité des Français ne semble pas avoir de rituel spécifique pour Noël (à 78%). Pourtant, en y regardant de plus près, on se rend vite compte que Noël ne serait pas ce qu’il est sans quelques incontournables. Et la Covid-19 ne semble pas décourager les Français de faire honneur aux traditions.

 

La star des fêtes est bien entendu le sapin de Noël : 90% des répondants ont déclaré qu'il faisait partie de la magie de Noël, même s’ils ne sont que 74,5% à vouloir en faire trôner un au milieu du salon. La question reste à savoir quel type de sapin choisir ! Le sapin en plastique l’emporte tout juste, avec 56% des suffrages, mais contre toute attente, les plus jeunes générations (-18ans) opteraient pour un vrai sapin.

 

Sur la décoration aussi, c’est la tradition qui l’emporte : 81,5% des répondants considèrent que les guirlandes sont incontournables et les tons sont incontestablement classiques ! Le rouge et l’or enchanteront les maisons de 42% des Français. 

 

Cette année, nous aurons largement utilisé le numérique pour rester en contact, faire plaisir ou tout simplement assurer nos activités quotidiennes. Et Noël 2020 s’inscrit également dans cette tendance. D’ailleurs, en plus de les utiliser, 84% des Français sont favorables à la mise à disposition de nouveaux services numériques à l'approche de Noël. Sans surprise, le plus plébiscité d’entre eux est l'envoi de cartes de vœux numériques : 37,5% des répondants en ont déjà envoyé et les plus de 45 ans sont ceux qui en sont le plus friands (50% en moyenne). Côté jeune génération, on mise davantage sur l’aspect pratique avec les listes de cadeaux. 64,5% (contre 59% des Français) des 18-24 ans envisagent d’utiliser ce service. D’autres services en ligne, tels que la commande ou la location de sapins ou encore l’ouverture du calendrier de l'Avent restent loin derrière. 

 

Quelle organisation pour remplir sa hotte ?

 

Les achats de Noël semblent en tout cas être une affaire de dernière minute : 32,5% font leurs achats au mois de novembre et la majorité, 39%, début décembre. Et pour les grands retardataires : 12% des Français s’y prennent à la mi-décembre, et 4% à la toute dernière minute !

 

Pour trouver les cadeaux de toute la famille, une immense majorité des français déclarent faire leurs achats sur internet, à 92,5%, mais ce n'est pas pour autant que les autres plateformes sont négligées. Les Français vont également à 42,5% dans les grands magasins, à 24,5% dans les supermarchés et à 50,5% dans les enseignes spécialisées.

 

La hotte du Père Noël sera bien garnie cette année, comme en 2019 ! 293€ seront en moyenne dépensés par les Français pour faire plaisir à petits et grands. Cependant, ces messieurs seront largement moins généreux en 2020 : avec en moyenne un budget de 237€, il est de 111€ inférieur à celui prévu par les femmes pour les cadeaux. Elles dépensent quant à elles 349€ en cadeau.

Pandémie ou non, pas question de rater le grand rendez-vous de fin d’année : la moitié des répondants a déclarée qu’elle dépenserait un budget équivalent à celui de 2019 (à 51%), 29,5% ont même déclarés qu’ils dépenseraient plus. 

 

Le casse-tête des cadeaux 

 

Pour choisir un cadeau, il faut déjà choisir à qui l’offrir. On pense souvent que les enfants sont les plus gâtés, détrompez-vous ! Les Français font généralement plaisir à leur famille proche, et plus particulièrement, dans l’ordre à leurs parents (79%), à leur conjoint(e) (65%), à leurs frères et sœurs (61,5%) et bien évidemment aux enfants (les leurs : 53% - les nièces et les neveux 42,5%). Certains répondants souhaitent récompenser leurs amis (25%) d’avoir été sages cette année. Malheureusement, collègues et colocataires semblent faire partie des oubliés avec seulement 6% et 1% des suffrages. 

 

Offrir le cadeau idéal reste un défi, 53% Les Français déclarent avoir déjà été déçu par un cadeau de Noël, les plus de 65 ans étant plus indulgents : avec seulement 38,5% de déçus. 

La première raison invoquée pour qualifier un cadeau de Noël de « raté » est tout simplement qu’il ne convenait pas (44,5%), ou qu’il ne correspondait pas au souhait de la personne (26,5%). Autre péché capital, le cadeau impersonnel : 17,5% des répondants en ayant fait l’amère expérience.

 

Qu’offrir alors pour être sûr de faire plaisir ? Pour 22% des Français, le cadeau rêvé est un gadget électronique. La deuxième catégorie la plus recherchée est celle des jeux vidéo (à 10%), la culture et loisirs prennent la dernière marche du podium (9%), suivis de près par la mode et les accessoires (9% également). 

Ce sont les accessoires pour voitures qui forment la catégorie de produits la moins susceptible d’être demandée pour les fêtes (0,5%).

 

Des préférences qui ne sont pas toujours reflétées sous le sapin ! 

Ce sont bien entendu les jouets (59,5%) et jeux vidéo (57%) qui restent les cadeaux stars, les produits culturels (47%) et les cosmétiques/parfums (41%) complètent le top 3. On notera que les catégories jeux et jouets montent même à 70,5% et 74 % des intentions d’achats chez les 35-44 ans, les plus susceptibles d’être parents de jeunes enfants.

L’électronique, pourtant le cadeau le plus désiré, n’arrive qu’en 6e position des produits les plus offerts, avec 37% des intentions d’achats !

––

Méthodologie

Les déclarations ci-dessus sont basées sur une analyse menée par Dealabs, la plus grande communauté d'achat française. Dealabs a proposé ce sondage sur son site sur la période du 3 au 4 décembre 2020. 5000 personnes ont répondu au sondage.

 

Si cette étude vous intéresse, nous pouvons vous envoyer le détail de l’enquête et de ses résultats, n’hésitez pas à revenir vers nous.

––

À PROPOS DE DEALABS

Fondé en 2011, Dealabs est le premier réseau social de bons plans en France et un véritable observatoire de la consommation online. Avec une communauté de plus d’un million de membres, 25 millions de visites par mois entre le site et l’application et 20 000 deals postés par mois, Dealabs rassemble les meilleures offres dénichées en ligne ou en magasin (codes promos, ventes flash, bon plans). En 2014, Dealabs a rejoint le groupe international Pepper.com. Pour plus d’informations : www.dealabs.com

 

À PROPOS DE PEPPER.COM

Pepper.com a été créé en juin 2014 par Paul Nikkel et Fabian Spielberger, en fusionnant leurs plateformes respectives de bons plans hotukdeals (UK) et mydealz (Allemagne). 6 ans après, avec 25 millions d'utilisateurs, Pepper.com est la plus grande communauté de partage de deals au monde, employant plus de 200 personnes dans 12 pays différents. Pepper.com donne aux consommateurs avertis une voix pour partager des offres, des conseils et des idées. Pour plus d’informations : www.pepper.com

View full press release

]]>
Dealabs https://www.dealabs.com/
193840 2020-12-08T09:40:00+01:00 2020-12-08T09:40:00+01:00 Noël : Quels seront les cadeaux les plus populaires sous le sapin cette année ?

D’après une étude Cofidis[1] dévoilée en novembre 2020, les Français dépenseront en moyenne 603€ pour les cadeaux de Noël cette année soit 54€ (+9,84%) de plus qu’en 2019. Mais quels cadeaux mettront-ils sous le sapin ? Une récente étude menée par Dealabs sur sa plateforme depuis le 1er novembre 2020 auprès de 26,23 millions d’acheteurs potentiels, montre que les articles électroniques, de mode et les jeux vidéo seront les cadeaux de Noël les plus plébiscités en 2020.

Noël : Quels seront les cadeaux les plus populaires sous le sapin cette année ?

Lyon – le 8 Décembre 2020 – D’après une étude Cofidis[1] dévoilée en novembre 2020, les Français dépenseront en moyenne 603€ pour les cadeaux de Noël cette année soit 54€ (+9,84%) de plus qu’en 2019. Mais quels cadeaux mettront-ils sous le sapin ? Une récente étude menée par Dealabs sur sa plateforme depuis le 1er novembre 2020 auprès de 26,23 millions d’acheteurs potentiels, montre que les articles électroniques, de mode et les jeux vidéo seront les cadeaux de Noël les plus plébiscités en 2020.  

 

Le secteur retail et e-commerce fait une très grosse partie de son chiffre d’affaires pendant la période de Noël (20% en moyenne). En 2019, plus de 20 milliards d’euros ont été dépensés par les Français sur les sites marchands pour se faire plaisir ou gâter leurs proches. Les données récoltées par Dealabs tendent à confirmer cette tendance pour cette année : 26,23 millions d’acheteurs se sont connectés à la plateforme Dealabs pour profiter des bons plans (entre le 1er novembre et le 6 décembre 2020) contre seulement 15,09 millions sur la même période en 2019, soit une augmentation de +73,84 % ! Cependant, toutes les catégories de produits n’ont pas connu le même engouement d’une année sur l’autre : certaines ont gagné en popularité alors que d’autres ont été totalement délaissées. 

Les produits électroniques restent le cadeau de Noël par excellence

 

En 2020, les produits électroniques sont de loin les cadeaux de Noël le plus populaires :  avec 33% des Français enclins à offrir ce type de produits (contre 36% en 2019), ils trônent toujours en tête de liste des cadeaux favoris pour Noël. 

 

A la deuxième marche du podium des cadeaux les plus populaires figurent les articles de mode. L’écart avec les produits électroniques reste très important cette année, et la tendance à offrir ce type d’articles semble quelque peu ralentir en 2020 : alors que 15% des consommateurs ont offert de tels produits à leur entourage en 2019, ils ne sont que 10% à le faire cette année. 

 

Enfin, les jeux vidéo font toujours autant parler d’eux à Noël. Ils figurent à la troisième place des cadeaux les plus plébiscités avec un consommateur sur 10 (9,91%) souhaitant offrir des jeux vidéo ou des consoles à cette occasion - soit très légèrement plus qu’en 2019 (9,87%).

 

Les articles de bricolage et les meubles ont la cote cette année

 

Comparé à 2019, la demande autour des produits de bricolage, des meubles et des articles de décoration s’est particulièrement renforcée. En affichant respectivement des hausses de +158% et de +121%, ces produits sont beaucoup plus demandés que l’année dernière. En effet, en raison de la pandémie et du confinement en vigueur en France à cette période, nombre de citoyens alors forcés de rester chez eux ont décidé de décorer leur maison. Classés en quatrième position, ces produits sont plébiscités cette année par presque un consommateur sur dix (9,14% contre seulement 7,17% en 2019). 

 

Mais les Français ne se contentent pas de seulement décorer leur maison et s’équipent désormais davantage pour l’entretenir et/ou la rénover. C’est alors tout naturellement que les outils et produits de bricolages gagnent en popularité et se classent à la sixième place du classement. D’ailleurs, 3,41% des Français comptent offrir ce type de cadeaux (contre 2,29% en 2019) cette année. 

 

Les jouets et jeux ne sont pas en reste 

 

Comment envisager la période de Noël sans les jouets ? Généralement très convoités, les jouets, jeux vidéo et les consoles sont encore plus populaires cette année. D’ailleurs, Dealabs estime à +89% l’augmentation de la demande autour du jouet pour 2020.  Les enfants passant effectivement plus de temps à la maison, il est devenu encore plus important de les occuper ! Mais les plus grands ne sont pas en reste. Avec le lancement de la Playstation 5, la demande a explosée côté consoles : plus importante de +74,48 %, Dealabs estime à plus d’1,11 million d’acheteurs potentiels supplémentaires par rapport à 2019 dans cette catégorie. 

 

Malgré cet engouement, les jouets n’arrivent qu’en 5ème position sur la liste des cadeaux des Français, même s’ils sont un peu plus nombreux à vouloir offrir de type de produits en 2020 (3,79 % contre 3,48 % en 2019). 

 

L'alimentation (2,60 %), les cosmétiques (2,34 %) et les produits dits de loisir (2,24 %), de sport et d’activité en plein air (2,01 %) viennent compléter le top 10 des cadeaux de Noël. 

 

Une année difficile pour le tourisme 

 

L'ampleur de l'impact de la pandémie de la Covid19 sur les produits de tourisme est particulièrement visible en cette période de Noël. En effet, les voyages constituent le seul groupe de produits ayant dû faire face à une régression par rapport à l’année dernière. Entre le 1er novembre et le 6 décembre 2019, 349 353 consommateurs étaient intéressés par des billets de train, des vols ou des séjours. Cette année, Dealabs en dénombre seulement 51 900, soit une chute brutale de 85%. Que cela soit directement lié à la pandémie ou non, les Français ne semblent pas décidés à offrir des excursions cette année.   

 

Depuis début novembre, seuls 0,20 % des consommateurs ont acheté un vol, un billet de train, ont réservé une chambre d'hôtel ou même un séjour. Une tendance de fond, qui voit la catégorie « tourisme » prendre la dernière place du classement des achats de Noël Dealabs (12ème place). 

 

Les produits financiers et les contrats de téléphonie mobile sont loin d’être une priorité

 

Cette année, les consommateurs semblent délaisser les produits financiers et les contrats de téléphonie mobile. En effet, les Français ne présentent que très peu d’intérêt pour les produits financiers puisque depuis début novembre, seuls 0,22 % des 26,23 millions d'acheteurs potentiels semblent enclins à en acheter. Les contrats téléphonie et internet ne trouvent actuellement que peu d’acheteurs, et seuls 0,29 % envisagent d’en faire des cadeaux de Noël. 

 

––

[1] Etude Cofidis"Budget, stratégies financières et bons plans des Français pour Noël" 

Méthodologie

 

Les déclarations ci-dessus sont basées sur une analyse menée par Dealabs, la plus grande communauté d'achat française, en date du 7 décembre 2020. Dealabs est une plateforme sur laquelle les consommateurs peuvent partager et évaluer des offres de détaillants traditionnels comme en ligne. Si un utilisateur aime une offre, il peut cliquer sur un lien qui l’amènera sur le site du vendeur et faire l’acquisition du produit ou du service ("click-out"). Sur la période du 1er novembre au 6 décembre 2020, Dealabs a analysé le nombre de clics sur les 26,23 millions décomptés et les a catégorisés en fonction des différentes catégories de produits. Dealabs a également utilisé la même méthode pour analyser la répartition des clics sur les 15,09 millions décomptés sur la même période en 2019.  

 

À PROPOS DE DEALABS

Fondé en 2011, Dealabs est le premier réseau social de bons plans en France et un véritable observatoire de la consommation online. Avec une communauté de plus d’un million de membres, 25 millions de visites par mois entre le site et l’application et 20 000 deals postés par mois, Dealabs rassemble les meilleures offres dénichées en ligne ou en magasin (codes promos, ventes flash, bon plans). En 2014, Dealabs a rejoint le groupe international Pepper.com. Pour plus d’informations : www.dealabs.com

 

À PROPOS DE PEPPER.COM

Pepper.com a été créé en juin 2014 par Paul Nikkel et Fabian Spielberger, en fusionnant leurs plateformes respectives de bons plans hotukdeals (UK) et mydealz (Allemagne). 6 ans après, avec 25 millions d'utilisateurs, Pepper.com est la plus grande communauté de partage de deals au monde, employant plus de 200 personnes dans 12 pays différents. Pepper.com donne aux consommateurs avertis une voix pour partager des offres, des conseils et des idées. Pour plus d’informations : www.pepper.com

View full press release

]]>
Dealabs https://www.dealabs.com/
193375 2020-11-24T10:20:00+01:00 2020-11-24T10:20:00+01:00 Cyber Week : Dealabs aide les consommateurs à s’y retrouver dans la jungle des promotions

Plus que quelques jours avant le lancement de, la saison des promotions. Du Black Friday (27 novembre) au Cyber Monday (30 novembre), des centaines d’e-commerçants baisseront leurs prix. Pour ne pas se perdre dans les méandres des offres et autres bons plans, les consommateurs peuvent s’appuyer sur la plus grande communauté de consommateurs au monde : Dealabs. En France, ils sont aujourd’hui plus d’un million de consommateurs à partager leur passion des bons plans et à évaluer les meilleures offres.

Cyber Week : Dealabs aide les consommateurs à s’y retrouver dans la jungle des promotions

Lyon (France), le 24 novembre, 2020. Malgré le décalage officiel du Black Friday la saison des promotions a néanmoins commencé pour de nombreux acteurs. Si c'est désormais officiellement le 4 décembre que commenceront le Black Friday et le Cyber Monday (7 décembre), il est d'ores et déjà possible de trouver de bonnes affaires en ligne. Pour ne pas se perdre dans les méandres des offres et autres bons plans, les consommateurs peuvent s’appuyer sur la plus grande communauté de consommateurs au monde : Dealabs. En France, ils sont aujourd’hui plus d’un million de consommateurs à partager leur passion des bons plans et à évaluer les meilleures offres.

Sur la plateforme Dealabs, tous les avis se veulent honnêtes, il n’est pas question de faire de la publicité. D’ailleurs, les vendeurs ne sont pas autorisés à publier leurs propres offres. Aujourd’hui, plus d'un million de passionnés de bonnes affaires recherchent et partagent les meilleures offres des sites e-commerces et des magasins traditionnels sur le site. Ils racontent leur expérience avec la marque ou le produit et notent chaque offre en suivant le barème de Dealabs : « + » (« chaud ») ou « - » (« froid »), selon la qualité de l’offre. Cette évaluation donne alors la « température » d'une offre. Les consommateurs peuvent déterminer en un seul coup d’œil si un achat est réellement intéressant et peuvent ainsi prendre la bonne décision. 

Pour rester informé à tout moment et depuis n’importe quel endroit, les consommateurs peuvent télécharger l'application gratuite Dealabs sur l'Appstore d'Apple, sur Huawei Appgallery ou encore sur Google Play. Grâce à l'application, ils peuvent paramétrer des alertes grâce à des mots-clés librement choisis tels que « iPhone 12 », « Nike Air Max », « Smart Home » ou « Lego ». Dès qu'une offre appropriée est mise en ligne, l'application les informe via une notification push.  Cette fonctionnalité permet finalement aux consommateurs d'éviter les longues recherches et de s'assurer d’être tenu au courant des offres pertinentes de manière pratique, directement sur leur smartphone.  

 

LIENS UTILES

Toutes les offres Dealabs pour la Cyber Week : https://www.dealabs.com      

 

Application Dealabs gratuite sur iPhone : https://apps.apple.com/lu/app/dealabs-bons-plans-promos/id914813032?l=fr  

Application Dealabs gratuite sur Android : https://play.google.com/store/apps/details?

id=com.dealabs.apps.android&hl=fr   

Application Dealabs gratuite sur Huawei : https://appgallery7.huawei.com/#/app/C101297919

 

À PROPOS DE DEALABS

Fondé en 2011, Dealabs est le premier réseau social de bons plans en France et un véritable observatoire de la consommation online. Avec une communauté de plus d’un million de membres, 25 millions de visites par mois entre le site et l’application et 20 000 deals postés par mois, Dealabs rassemble les meilleures offres dénichées en ligne ou en magasin (codes promos, ventes flash, bon plans). En 2014, Dealabs a rejoint le groupe international Pepper.com. Pour plus d’informations : www.dealabs.com

 

À PROPOS DE PEPPER.COM

Pepper.com a été créé en juin 2014 par Paul Nikkel et Fabian Spielberger, en fusionnant leurs plateformes respectives de bons plans hotukdeals (UK) et mydealz (Allemagne). 6 ans après, avec 25 millions d'utilisateurs, Pepper.com est la plus grande communauté de partage de deals au monde, employant plus de 200 personnes dans 12 pays différents. Pepper.com donne aux consommateurs avertis une voix pour partager des offres, des conseils et des idées. Pour plus d’informations : www.pepper.com

View full press release

]]>
Dealabs https://www.dealabs.com/
193272 2020-11-19T10:05:00+01:00 2020-11-19T10:05:00+01:00 Top et flop des bons plans du Black Friday

J-4 avant le coup d’envoi du Black Friday et du week-end discount le plus attendu de l’année. Entre son coup d’envoi et le Cyber Monday (30 novembre), des milliers de boutiques proposeront de nombreuses offres, allant parfois jusqu’à 90% de réduction. Mais ces promesses sont-elles toujours respectées ? Dealabs et sa communauté ont analysé près de 21 000 offres réparties en 31 groupes de produits partagées lors du Black Friday 2019, et les résultats ne semblent pas aller en ce sens : D’ailleurs, la moyenne des économies réalisées l'année dernière atteint difficilement les 39,11%, toutes catégories de produits confondues.

Top et flop des bons plans du Black Friday

Lyon (France), le 19 novembre 2020 : J-8 avant le coup d’envoi du Black Friday et du week-end discount le plus attendu de l’année. Mais les promesses faites sont-elles toujours respectées ? Dealabs et sa communauté ont analysé près de 21 000 offres réparties en 31 groupes de produits partagées lors du Black Friday 2019 et la moyenne des économies réalisées l'année dernière atteint difficilement les 39,11% (toutes catégories de produits confondues). 

 

Les consommateurs devraient remettre en question les promesses publicitaires 

Le compte à rebours est lancé, le stock est limité et les prix incroyablement bas. Qui peut résister à l'envie d'acheter le dernier smartphone, son parfum préféré, ou la veste bien chaude pour passer l’hiver à des prix défiants toute concurrence ? Il n’est pas rare que les fabricants ou encore les détaillants utilisent des astuces pour stimuler les ventes à l’occasion du Black Friday ou des fêtes de fin d’année. 

 

Les « sérial shoppeurs » suivent le Black Friday de près depuis son arrivée en France en 2010 et ont remarqué que certains détaillants utilisent encore des astuces bien connues pour accorder des réductions supplémentaires : par exemple, ils ne calculent pas le montant de la remise en fonction du prix du marché, mais plutôt en fonction du prix de détails suggéré par le constructeur (PDSF), généralement beaucoup plus élevé, faisant ainsi apparaître de plus gros rabais. Afin de ne pas tomber dans le piège, les consommateurs doivent donc se faire une idée préalable des prix et des offres promotionnelles en amont de l’évènement. 

 

Pour apporter un éclairage sur les bons plans proposés lors du Black Friday, Dealabs et sa communauté donnent ici quelques clés pour repérer les meilleures offres et éviter les pièges.

Les applications, les logiciels et les services de streaming font l’objet de remises particulièrement élevées 

 

Les consommateurs qui souhaitent acheter un nouveau logiciel ou s'abonner à un service de streaming doivent marquer le 27 novembre d’une pierre blanche sur leur calendrier. En effet, les prix des logiciels et applications tels que Netflix et Spotify bénéficieront de remises beaucoup plus importantes que toutes autres catégories de produits lors du Black Friday. L'année dernière, les consommateurs ont pu économiser en moyenne 73,68% (35,94 euros) sur l'achat de logiciels et 63,66% (22,56%) sur les abonnements streaming. Les prix des voyages, des vols et des jeux vidéo pour PC ou consoles ont également baissé d'un peu plus de 50% à l’occasion du week-end du Black Friday 2019.

Les cosmétiques et articles de mode sont 40 % moins chers

Les fans de mode et de cosmétiques ont également pu faire de belles économies lors du dernier Black Friday. Les consommateurs ont pu économiser 48,71% (51,81 euros) en moyenne sur les chaussures ou encore 45,90% (25,55 euros) sur les accessoires de mode. Côté cosmétiques, les consommateurs ont pu profiter de 46,60% (19,77 euros) de remise sur des articles de parapharmacie et 45,82% (17,86 euros) sur les cosmétiques.

Enfin, les articles de sport (45,81%, 114,46 euros) et les sucreries (43,25%, 9,67 euros) complètent le top 10 des produits sur lesquels les consommateurs ont pu faire le plus d'économies lors du week-end du Black Friday 2019.

 

Les jouets ne figurent qu’à la 13ème place du classement

 

Les prix des jouets, des peluches et des jeux de société ne devraient pas figurer parmi les produits les plus remisés à l’occasion du Black Friday 2020. Effectivement, la demande autour de ce type de produits est généralement plus forte pendant la période de Noël et les détaillants ont une stratégie plutôt rodée : baisser les prix des produits les moins recherchés et maintenir ceux des produits le plus populaires. En moyenne, les consommateurs n’ont économisé « que » 40,68% (21,85 euros) lorsqu’ils ont acheté des jouets à l’occasion du dernier Black Friday. 

 

Les jouets, occupant seulement la 13ème place du classement des meilleures offres, bénéficient de remises moyennes, derrière la bagagerie (42,16%, 35,70 euros) ou encore les biens de consommation courante comme la nourriture (41,61%, 9,16 euros). Les véhicules motorisés (voitures, motos) et leurs pièces détachées (40,46%, 274,01 euros) occupent la 14ème position, et les produits dédiés aux activités en plein air ou aux sports d'hiver occupent la 15ème place (40,21% - 59,88 euros).

Parfumerie : un tiers moins cher pendant le Black Friday 

 

Le parfum - l'un des cadeaux les plus prisés de la période de Noël, devrait pouvoir atteindre les 30% de remise cette année. Et pour cause : les détaillants ont offert une remise de 35,19% (24,35 euros) sur ce type de produits l’année dernière. Les consommateurs ont pu économiser 38,15% (492,04 euros) en 2019 sur les vélos et leurs accessoires à l’occasion du Black Friday et du Cyber Monday. Les remises appliquées sur les montres (37,77%, 76,11 euros), les meubles (36,97 euros, 63,69 euros) et le petit électroménager de cuisine (36,37%, 50,21 euros) étaient un peu moins élevées.

 

En 2019, les boissons alcoolisées et les appareils électroménagers étaient presque un tiers moins cher, avec des économies réalisées à hauteur de 33,02%, soit 97,58 euros en moyenne.  Des remises d’environ 32% ont été appliquées à l’outillage et aux produits vétérinaires en 2019.

 

L’électroménager connecté et les appareils électroniques délaissés

 

Les consommateurs sont généralement à l’affût des meilleures promotions concernant les produits électroniques au cours du Black Friday. Cependant, les marges et donc la possibilité pour les détaillants de faire de la publicité avec des rabais intéressants est restreinte. Même à l’occasion du Black Friday, les consommateurs ne font que peu d’économies : l’année dernière, la moyenne des réductions appliquées au prix des smartphones a atteint péniblement les 22,91% (113,18 euros). Aucun autre des 31 groupes de produits analysés par Dealabs n'a montré un si faible potentiel d’économie. 

 

A l’occasion du Black Friday 2020, les réductions pour les consoles de jeux (31,70%, 67,52 euros), les casques (31,29%, 79,87 euros), les appareils photo (30,60 %, 192,63 euros) et les articles pour la maison connectée (30,58%) devraient être un peu plus élevées. A noter, ces produits ont fait l’objet d’une remise d’environ 30% l’année dernière. Enfin, les consommateurs qui souhaitent remplacer leur ordinateur portable (27,61%, 433,54 euros) ou encore leur téléviseur (26,85%, 428,77 euros) devraient attendre le Black Friday pour faire des bonnes affaires. L’année dernière, ces produits ont fait l’objet de remises d’environ 25%.

 

« Notre étude montre que les consommateurs peuvent bénéficier d’offres intéressantes lors du Black Friday. Cependant, ils doivent faire preuve de vigilance, les promotions affichées sont parfois trompeuses. Les consommateurs doivent garder un œil critique et examiner soigneusement les promesses publicitaires. » explique Hugues de Buyer Mimeure, Co-fondateur de Dealabs.

 

À PROPOS DE DEALABS

Fondé en 2011, Dealabs est le premier réseau social de bons plans en France et un véritable observatoire de la consommation online. Avec une communauté de plus d’un million de membres, 25 millions de visites par mois entre le site et l’application et 20 000 deals postés par mois, Dealabs rassemble les meilleures offres dénichées en ligne ou en magasin (codes promos, ventes flash, bon plans). En 2014, Dealabs a rejoint le groupe international Pepper.com. Pour plus d’informations : www.dealabs.com

À PROPOS DE PEPPER.COM

Pepper.com a été créé en juin 2014 par Paul Nikkel et Fabian Spielberger, en fusionnant leurs plateformes respectives de bons plans hotukdeals (UK) et mydealz (Allemagne). 6 ans après, avec 25 millions d'utilisateurs, Pepper.com est la plus grande communauté de partage de deals au monde, employant plus de 200 personnes dans 12 pays différents. Pepper.com donne aux consommateurs avertis une voix pour partager des offres, des conseils et des idées. Pour plus d’informations : www.pepper.com

View full press release

]]>
Dealabs https://www.dealabs.com/