Le Topic de la Bourse, du trading, des actions et de l’action !

562
7 avril 2021
Les actions sont un des placements les plus rentables sur le très long terme. Vous souhaitez investir en bourse ? Cela vous semble trop compliqué et réservé aux traders ? Ou bien vous souhaitez discuter de certaines valeurs ? Ce topic est fait pour vous.

Ce topic est dédié uniquement à la bourse et ses valeurs.

Pour savoir comment et où placer son argent de manière générale il y a le topic de l’épargne. Et si certaines notions vous manquent dans ce domaine je vous conseille de lire le 1er post de ce dernier topic avant de revenir ici.
Pour ceux qui veulent investir sur des cryptomonnaies c’est ici.
Pour ceux qui cherchent la recette de la tarte à la courge : mais qu’est-ce que vous fichez ici ?! Allez voir ailleurs.

Pour une meilleure lisibilité des posts et pour mieux retrouver les infos (RIP la recherche dans les commentaires), essayez de mettre en gras le nom des valeurs svp. Exemple : “Moi ce matin j’ai acheté 100 actions de la Pastek Company et je me sens heureux”.

Je précise que je ne suis ni trader, ni expert boursier donc je ne détiens pas la vérité absolue, sinon je serais sur une île paradisiaque à siroter mon cocktail…
Pardonnez-moi, mon majordome vient de m’indiquer que mon jet privé est prêt, je vous laisse, bonne lecture !


Sommaire :
1° Les enveloppes pour loger des actions (PEA, CTO, AV)
2° Les brokers et les frais
3° Les types d’investisseurs
4° Les conseils d’achat
5° Le choix des actions
6° Acheter une action
7° Vendre une action
8° Gestion et suivi de son portefeuille
9° Conseils et erreurs à ne pas faire
10° Documentation

------------

1° Les enveloppes pour loger des actions

Il existe plusieurs supports permettant de loger des actions. Le détail des caractéristiques de ces enveloppes se trouve sur le topic de l’épargne. Je résumerai brièvement ici.

- PEA (Plan d’Epargne en Actions) / PEA-PME
Le placement à privilégier du fait de sa fiscalité. Pas d’impôts pour toutes les sorties de PEA qui a plus de 5 ans, en revanche si vous retirez sur un PEA qui n’a pas encore 5 ans cela entraînera la clôture du PEA et vous serez imposé comme un CTO avec la flat tax.
L’inconvénient du PEA est que toutes les actions ne sont pas accessibles dessus, c’est limité principalement aux entreprises françaises et de l’UE répondant à certains critères. Le PEA-PME limite encore plus en ne ciblant que les PME parmi celles compatibles PEA.

- CTO (Compte-Titres)
Contrairement au PEA vous pouvez ouvrir autant de CTO que vous voulez et vous pouvez investir sur n’importe quelle action quasiment et sur des produits un peu plus complexes.
Niveau fiscalité c’est la flat tax de 30% qui viendra s’appliquer sur toutes les Plus-Values touchées suite à des ventes et les dividendes de l’année précédente.

- AV (Assurance-Vie)
Et oui ! Certaines AV, comme Linxea Spirit par exemple, permettent d’investir sur des actions comme UC. L’avantage c’est la fiscalité de l’AV pour prendre des actions étrangères non compatibles PEA par exemple. Attention tout de même avec la lenteur des opérations, donc c’est uniquement pour un placement long terme car vous ne saurez pas à l’avance à quel prix vous aurez vos actions. Et vous aurez les frais de gestion annuel de votre AV plutôt que des frais d’ordres, moins avantageux sur le long terme… Mais on ne peut pas tout avoir !

------------

2° Les brokers et les frais

- PEA
Beaucoup de brokers (courtiers) français proposent des PEA. Toutes les banques quasi ont leur PEA mais il existe aussi des courtiers spécialisés (Bourse Direct par exemple). Depuis l’été 2020 les frais de courtage (à chaque ordre, achat et vente) sont limités à 0,5% par la loi. Donc si par exemple vous achetez pour 100€ d’actions et revendez immédiatement l’ensemble au même prix, ce qui est un peu idiot de votre part si je puis me permettre, vous paierez au maximum 0,5€ + 0,5€ soit 1€ de frais au total.
Mais ça c’est le maximum, nombreux proposent des frais plus avantageux, voyez ces graphes de frais par rapport au montant d’ordres pour les PEA les plus connus.

  • Pour les ordres de 0 à 2000€ :
2128553.jpg

  • Pour les ordres de 0 à 5000€ :
2128553.jpg

Bourse Direct est le moins cher mais au prix d'une interface peut-être moins ergonomique pour des débutants.
Si vous cherchez un peu plus de confort et de facilité Fortuneo semble être le meilleur compromis.

Un conseil : évitez la plupart des PEA de banques traditionnelles qui ont de l’imagination pour vous facturer d’autres frais (frais de garde…).


- CTO
Là ça va beaucoup dépendre de ce que vous voulez mettre dessus. Pas de frais maximum ici. Pour des actions françaises comme des foncières (Unibail-Rodamco-Westfield, Klepierre…) ou des ETF non compatibles PEA, le choix du broker peut être similaire à celui du PEA. Vérifiez quand même les tarifs détaillés avant. Détaillés ça veut dire vous taper le PDF du guide tarifaire et ne pas se contenter des 2 ou 3 montants affichés sur la page d’accueil du site. Ca vous évitera de mauvaises surprises !
En revanche pour des actions étrangères (genre USA) ça va vite vous coûter un bras surtout pour des montants d’ordre modestes. Dans ce cas, le plus rentable reste des brokers étrangers. Le plus utilisé ici est sans doute Degiro, mais il y en a d’autres et notamment des nouveaux acteurs comme Trade Republic…
Attention néanmoins à ces nouveaux acteurs pour lesquels vous pouvez acheter des fractions d’actions. C’est certes pratique, mais vous ne possédez pas réellement des actions. Ces brokers utilisent des produits derrière pour compenser, ce qui les rend plus fragiles financièrement (cf épisode GameStop).
L’inconvénient de ces acteurs étrangers est que vous devrez déclarer, d’une part ce compte étranger aux impôts, et d’autre part les gains seront à déclarer sur un formulaire à part car provenant de l’étranger. Non recommandé aux phobiques administratifs ! Un broker proposant un IFU (Imprimé Fiscal Unique) correct facilitera la tâche.

En bonus, aide pour faire votre déclaration de vos gains/dividendes avec un CTO Degiro par exemple :
etre-riche-et-independant.com/dec…iro
trading-attitude.com/int…ger


Pour info, vous pourrez avoir à payer la taxe sur les transactions financières (TTF) de 0.30% si vous achetez des actions d’une entreprise de plus d’1Md € et dont le siège social est en France (donc en gros les valeurs du CAC40). Si vous achetez/revendez dans la même journée vous n’aurez pas à la payer. C’est valable sur PEA comme sur CTO aussi.

------------

3° Les types d’investisseurs

Le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un tracker Nasdaq en levier x2 et ceux qui creusent leurs pertes avec Europcar. Non, en vrai il y a plusieurs types d’investisseurs, du moins avec plusieurs périodes de durée de conservation d’actions :

  • Le long terme : Ceux qui achètent presque ad vitam eternam (appelé aussi “actionnaires d’Air Liquide”) ou au moins pour très long terme, en laissant les actions en fonds en portefeuille et parfois en appliquant la stratégie du DCA, c’est-à-dire en achetant régulièrement ces actions, comme on peut le faire un Tracker World par exemple (cf topic épargne). Dans ces cas-là peu importe la valeur de l’action. Ça peut être aussi pour des valeurs à dividendes afin d’avoir des revenus.
  • Le moyen-terme : on parle ici d’acheter des valeurs pour les conserver plusieurs semaines jusqu’à quelques années, en ayant des objectifs de cours à atteindre avant de vendre. Moyen-terme qui peut se transformer en court-terme avec un peu de chance quand ça monte vite !
  • Intraday/Scalper/SwingTrader : ceux qui vont acheter/vendre leurs actions dans la même journée, en quelques minutes parfois. Alors là gros avertissement : ne vous essayez pas là-dedans ! Quasi tous les particuliers sont perdants à terme dans ces stratégies là. Ca inclut tout ce qui est Forex aussi. A éviter, je dirais même à fuire, pour éviter les déconvenues.

------------

4° Les conseils d’achat

Faut-il directement acheter, sans réfléchir, une action parce que Pastek ou un autre, ici ou sur les réseaux sociaux, dit qu’elle est “tip top” ? Non. Déjà parce que cette expression est désuète donc la crédibilité de l’auteur en prend un coup, mais surtout parce que c’est son avis personnel (et parfois pas forcément objectif car les gens sont parfois un peu trop attachés à certaines valeurs) et que personne n’a de boule de cristal. Ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas prendre des avis par-ci par-là mais votre décision doit être la vôtre.

Alors où trouver des idées ? Ici déjà, du moins je l’espère. Sinon il existe plusieurs magazines/sites payants généralement donnant des conseils d’achat/vente sur les valeurs (on peut citer Investir, Le Revenu, Boursier, BFM Bourse/TradingSat, les Daubasses…). La plupart proposent des portefeuilles type d’ailleurs.
Un peu plus “spécifique” il y a les lettres boursières (La Lettre de la Bourse ou La Lettre Recommandée par exemple) que je trouve, personnellement, plus pertinente et capable de répondre personnellement à vos questions. Mais plus chères...
Cependant là aussi ne prenez pas tous ces conseils comme solutions miracles, tous ne fonctionnent pas. Même la Lettre de la Bourse par exemple n’a qu’environ 80% de réussite sur ses conseils sur 20 ans.
De plus en plus vous trouverez des conseils sur Youtube, Twitter et compagnie… L’avantage c’est que c’est gratuit, par contre il faut bien filtrer les bons comptes, et ne pas tout prendre comme argent comptant. Certains peuvent tenter de manipuler les cours de la sorte sur des petites valeurs.
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs comme on dit.

En tout cas n’investissez pas une grosse partie de vos liquidités sur un titre juste parce qu’untel aura annoncé que c’est le prochain [insérer le nom d’un GAFAM ici].

------------

5° Le choix des actions

Il y a 2 types d’analyses en bourse. On a coutume de dire que l’analyse fondamentale nous indique quoi acheter et l’analyse technique quand l’acheter.

L’analyse fondamentale
C’est étudier la société, son secteur, ses résultats, ses stratégies, ses perspectives, ses dettes… Le but est de déterminer le potentiel de l’entreprise et sa valeur pour la comparer avec sa valorisation boursière. Ce qui permettra de décider si une action est à acheter ou non.

L’analyse technique
Il s’agit ici d’étudier le graphique d’un cours pour déterminer à quel niveau de cours il faut mieux acheter ou vendre une valeur. Ce n’est pas une science exacte mais ce n’est pas une science occulte non plus. Cela va vous aider à savoir qu’il y a plus de probabilités pour qu’une action suive telle ou telle direction.
Il est difficile d’être expert sur ce sujet mais j’estime qu’il est important d’apprendre au moins les bases pour éviter d’acheter une action au plus mauvais moment ou pour permettre de se fixer des objectifs de cours de vente cohérents.

Le trendfollowing ou suivi de tendance
Cela consiste à acheter des valeurs qui sont en tendance haussière et à revendre quand la tendance s’inverse. Une valeur qui en tendance haussière a plus de probabilités de continuer de monter que de redescendre ! Ça ne veut pas dire que ça ne baissera jamais mais qu’on a surement le temps de faire des plus-values avant que ça change de sens.
A l’inverse on va éviter d’acheter une valeur qui baisse depuis longtemps. Certes l’action peut être pas chère mais il y a surement une raison à ça. Là aussi ça ne signifie pas que ça ne remontera pas mais il y a plus de risques pour que ça continue de descendre et de vous emporter avec. Donc n’achetez pas du Europcar par exemple !
Avec cette technique vous n’achèterez pas forcément au plus bas et ne vendrez jamais exactement au plus haut, ce qui est impossible de toute façon, mais vous optimiserez vos chances pour que le titre se comporte positivement.

------------

6° Acheter une action

Ça y est, vous vous êtes décidé, vous avez choisi d’investir dans la Pastek Company. Bravo, c’est sans doute le meilleur choix possible ! Mais comment faire ?
Contrairement à des fonds sur une AV par exemple, en Bourse vous ne pouvez acheter que si quelqu’un veut bien vous vendre ses actions. Faites attention à la liquidité du titre, c'est-à-dire s'il y a beaucoup de vendeurs ou pas actuellement. Sur les entreprises du CAC40 pas de problème, sur de très petites valeurs vous risquez d’avoir plus de mal à acheter ou revendre vos titres.
Sur votre PEA ou CTO selon, vous allez devoir passer un ordre et indiquer combien d’actions vous voulez acheter. Il faut également définir votre type d’ordre. Je vous laisserai vous renseigner sur le détail des types d’ordre possibles mais en gros pour acheter vous allez surtout en utiliser 2 :
  • Au marché : sur des valeurs liquides de préférence, si vous cherchez à avoir absolument et rapidement des actions vous allez être prioritaire pour acheter vos actions demandées mais vous ne savez pas à quel prix exactement, cela dépendra des vendeurs du moment.
  • Limite / à cours limité : vous allez déterminer le prix auquel vous voulez acheter vos actions. Par contre aucune garantie que vous aurez le nombre d’actions demandé. Si votre limite est trop basse et que le cours continue de monter vous n’aurez potentiellement jamais vos actions. Et le train partira sans vous… Snif...

------------

7° Vendre une action

Comme je dis toujours, le plus difficile ce n’est pas d’acheter une bonne action mais de bien vendre.

Maintenant que vous avez fait +150% sur vos actions de la Pastek Company, vous êtes un actionnaire heureux mais vous ne savez pas quoi faire. Tout vendre ? Tout garder parce que c’est quand même une super entreprise et que son dirigeant est sympa ?
Excepté pour le cas des actions de fonds de portefeuille que vous allez garder, il va falloir prendre de temps en temps au moins une partie de vos bénéfices. Vous pouvez très bien vendre une partie et conserver le reste au cas où ça continue de grimper. Dans l’exemple où vous avez fait +150% si vous revendez la moitié vous récupérer votre mise initiale + 25% de bénéfices. Donc ce qui reste placé ce n’est que du bonus, vous êtes sûr de ne pas finir en perte maintenant ! Et ça, ça fait du bien de le savoir.

Pour le type d’ordre on retrouve notamment les “au marché” et “limite” du chapitre du-dessus mais un autre ordre vous sera utile, l’ordre à seuil de déclenchement (ASD) appelé aussi Stop-loss. Celui-ci permet de lancer un ordre au marché quand le cours de l’action atteint une limite que vous aurez définie. A quoi cela sert-il ? Souvent à éviter de perdre plus que prévu ! Il faut mieux se couper la main plutôt que le bras plus tard (c’est une image !!).
Là aussi sauf cas de fonds de portefeuille je vous recommande chaudement de mettre des stops sur vos lignes afin de limiter la perte max que vous êtes prêt à subir.

------------

8° Gestion et suivi de son portefeuille

Quel montant et combien de lignes pour commencer ?
Autant il n’est pas conseillé d’avoir 30 lignes dans votre portefeuille, car cela vous demandera trop de travail et vous n’allez pas vous en sortir, autant n’avoir que 2 actions différentes c’est trop peu. Comme dans tout placement il faut se diversifier donc je dirais qu’un minimum de 6 lignes est recommandé. Il faut que ces lignes soient également diversifiées entre elles. N’investissez pas dans 6 entreprises toutes dépendantes du pétrole par exemple. Car si le pétrole s’effondre c’est tout votre portefeuille qui va s’effondrer. Variez les secteurs d’activité.
Ensuite, question montant, si le fait d’avoir des frais max sur PEA, n’oblige plus vraiment à faire des lignes de 500€ comme avant, pour optimiser les frais, il faut quand même un minimum en fonction de la valeur des actions que vous allez acheter. Je m’explique : si vous voulez n’acheter que 200€ d’une entreprise avec une action qui vaut 200€, je fais gentiment le calcul pour vous, vous n’aurez qu’une seule action. Impossible donc de prendre une partie des bénéfices, ce sera tout ou rien, ce qui peut être gênant.
Garder également une partie de liquidités. Non ce n’est pas de l’argent inutile.

Comment suivre son portefeuille ?
Vous pouvez trouver un peu fastidieux de vous connecter à votre banque pour checker votre portefeuille (qui vous déconnecte en général toutes les 5min par sécurité…). Donc personnellement, je recrée mon portefeuille sur un portefeuille virtuel. Ca implique de répliquer ses opérations mais c’est plus simple ensuite à suivre et ça permet de regrouper votre PEA et vos CTO. Vous pouvez le faire sur investir.lesechos.fr, fr.investing.com ou d’autres sites/applis avec un compte gratuit. Sur ces sites vous pouvez également faire des alertes de cours d’actions...etc.


Comment suivre l’actualité des entreprises ?
Il est important de suivre l’actualité des entreprises que vous détenez ou que vous avez envie d’avoir. Mais également du contexte un peu plus macro au niveau mondial ou au niveau du pays. Pour cela il y a pas mal de sites d’actus boursières comme ZoneBourse, Investir, TradingSat… Je recommande ce dernier d’ailleurs pour vous mettre des alertes news sur vos entreprises afin d’être au courant de tous les articles qui en parlent et également des alertes de versement de dividendes.
Sinon vous pouvez aussi regarder/écouter des chaînes comme BFM Business (ne pas confondre avec BFM TV !).

------------

9° Conseils et erreurs à ne pas faire

Quelques conseils et concepts un peu en vrac qui vous éviteront de faire des erreurs que font quasi tous les débutants, moi y compris.

1) La Bourse valorise l’avenir
On peut parfois se demander pourquoi le cours de telle entreprise est élevé alors que l’entreprise n’a encore rien vendu et n’a fait aucun bénéfice. Mais le cours va déterminer le potentiel de l’entreprise et les futurs bénéfices qui arriveront. C’est pour ça que les indices sont hauts alors que la crise du covid n’est pas terminée. Ils anticipent la reprise qui arrivera dans quelques mois ou l’an prochain.

2) “Buy the rumor, sell the news”
Acheter la rumeur, vendre la nouvelle. Célèbre dicton en bourse qui confirme le point précédent et qui signifie qu’en général dès qu’il y a une rumeur de bonne nouvelle le cours va monter et qu’au moment où la rumeur se réalise et devient une nouvelle le cours va avoir tendance à baisser ou stagner. Bien sûr, l'inverse est vrai également si la rumeur initiale est mauvaise.

3) La publication de résultats
Pour cela, mettons nous en situation. Vous avez reçu une alerte indiquant que la Pastek Company annoncera ses résultats demain matin. Vous êtes bien informés dites moi ! Vous vous dites que malgré la gestion parfaite de l’entreprise, ils risquent d’annoncer de grosses pertes à cause du rererereconfinement de ces dernières semaines. Donc vous vendez vos actions. Les résultats tombent et effectivement des pertes sont annoncées. Mais le cours grimpe en flèche. Pourquoi me demanderez-vous en criant au scandale ? Cf point 1. Les investisseurs n’ont pas attendu les résultats et ont déjà anticipé les pertes dès les rumeurs (cf point 2) du reconfinement. Si au final les pertes annoncées sont moins importantes que celles estimées alors le cours va remonter pour se mettre à jour. A l’inverse là aussi ça peut chuter sur de bons résultats.
Conclusion : éviter d’investir la veille d’annonce de résultats. Ca revient à jouer à pile ou face et un bon investisseur essaiera de réduire au maximum le hasard.

4) Savoir couper ses pertes
C’est difficile, au début en tout cas, d’accepter de vendre à perte une ligne mais c’est souvent un, sinon LE, bon choix. Vous ne pourrez jamais faire que des trades gagnants, vous aurez forcément des pertes, sachez le. Le but n’est pas forcément de faire plus de mouvements gagnants que de perdants mais de faire plus de Plus-Values que de Moins-Values au final. Ce n’est pas gênant de perdre 10 fois -5% si vous gagnez 2 fois +50% à côté. Mettre un stop est efficace pour ça, car vous le mettez au début et votre position sera automatiquement vendue au moment venu.
Un gérant suggérait de vendre en début de chaque année sa ligne la plus en perte pour se forcer à se débarrasser de ses boulets qu’on traine.

5) Renforcer une position
Suite du point 4. En tant que débutant on a souvent tendance, plutôt que de vendre à perte, de se renforcer, donc de racheter encore une action déjà en perte pour faire diminuer son prix moyen (PRU). Très mauvaise idée ! Dans la plupart des cas vous allez passer votre temps à remettre de l’argent dans un panier qui a un trou et vous augmenterez considérablement vos pertes. Mieux vaut là encore vendre à perte et investir dans une action qui a plus de potentiel. Vous perdrez un peu pour gagner beaucoup à côté plutôt que d’essayer de sortir à l’équilibre d’une mauvaise position.

6) Vous et votre cerveau
Quand vous investissez en bourse, votre psychologie et vos biais cognitifs ne vont pas vous aider à prendre de bonnes décisions. C’est extrêmement compliqué de se battre contre, mais le fait de connaître leur existence aide déjà beaucoup. Typiquement, le fait de vouloir à tout prix revenir dans le vert pour vendre une ligne, en est un cas typique. Je vous suggère de vous renseigner sur ces différents biais.
Vous trouverez une playlist Youtube sur ce thème là : youtube.com/pla…4Uv

7) La bourse en virtuel
Il peut être tentant de vouloir au départ tester la bourse avec un portefeuille virtuel. Je ne suis pas convaincu par ce système. Déjà vous n’allez pas avoir un vrai échange d’actions avec le carnet d’ordres donc en virtuel vos ordres s'exécutent forcément. Ensuite car psychologiquement vous n’allez pas vous comportez de la même manière avec de l’argent virtuel, même si vous essayez de vous en persuader.

8 ) Faire des erreurs
Des erreurs vous en ferez, c’est quasi obligé. Mais ce n’est pas grave, c’est avec ça que vous progresserez. Faites juste attention à ne pas investir plus que ce que vous acceptez de perdre.

9) Faut-il acheter une action au plus haut historique ?
On aurait plutôt tendance à dire non. Et pourtant… Une action à son plus haut historique aura tendance à continuer de monter, même principe qu’en trendfollowing. Regardez les courbes historiques d’indice, comme un tracker world ou un indice US par exemple, qui ne font que monter progressivement, elles passent leur temps à battre leurs plus hauts historiques.
Je vous laisse regarder plus en détail cette vidéo sur le sujet qui montre une étude faite en achetant les actions quand elles dépassent leurs plus hauts pour les revendre quand ça rebaisse, en achetant des obligations à la place.

10) Se forcer à acheter / Être investi à 100%
Une fois dans le bain vous allez sans doute avoir tendance à vouloir utiliser tout votre argent du compte pour acheter un max d’actions. Gardez une poche de liquidités en cas où de bonnes affaires se présenteraient. Et ne vous forcez pas à acheter des actions s’il n’y a pas d’opportunités. Etre en partie liquide c’est une position qui parfois rapporte plus que d’être investi à certaines périodes.

11) Rattraper un couteau qui tombe
Est-ce que vous tenteriez de rattraper à la main un couteau qui tomberait ? Et bien c’est pareil avec les actions. Ne vous jetez pas sur une action qui chute brutalement en se disant que c’est pas cher, j’achète. En Bourse vous n’êtes plus sur Dealabs ! Si ça chute il y a sûrement une raison. Et la dégringolade ne fait peut-être que commencer. Donc suivez bien les news et attendez que le couteau soit inerte au sol pour voir comment ça évolue par la suite. Attention également au Dead Cat Bounce qui est souvent une remontée après une grosse chute où tout le monde achète en général mais qui continue sa chute ensuite.

------------

10° Documentation

Liste non exhaustive ! Mais n’hésitez pas à partager vos sources et vos outils.

Pour apprendre :
abcbourse.com
zonebourse.com/for…on/
apprendrelabourse.org/


Pour suivre l’actualité et les valeurs :
tradingsat.com/ pour se faire des alertes sociétés notamment
zonebourse.com/ très complet sur les fiches avec de vrais graphes (onglet Graphique). Je vous recommande leur newsletter qui est très instructive.
boursorama.com/bou…se/ propose de bonnes fiches avec les infos de base
ProRealTime application pour faire de l’analyse graphique, en version gratuite les cours ne sont pas en direct mais de la veille)
live.euronext.com/ pour visualiser le carnet d’ordres
fr.investing.com/ pas mal d’articles sur des valeurs ou ETF plutôt US (non PEA donc)
boursier.com/
investir.lesechos.fr


Autres :
Nicolas Chéron sur Twitter : Suivi par beaucoup ici pour sa pédagogie, son analyse graphique et son attirance pour le trendfollowing. Regardez ses abonnements également pour trouver d’autres sources. Publie une vidéo Youtube chaque mardi sur les valeurs à suivre en expliquant leurs graphiques.
ZoneBourse sur Youtube : Nombreuses vidéos très intéressantes sur la bourse et les investissements en général
Heu?reka sur Youtube : Vulgarisation de l’économie pour en comprendre le fonctionnement
Liste des près de 1000 valeurs compatibles PEA classés par secteur, par DavidH : docs.google.com/spr…ing
...
Informations supplémentaires
Astuces pour économiser
Discussions
Top commentaires
562 commentaires
Laisser un commentaire